Vos "infidélités" au western...

Attention aux débordements!
Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1672
Localisation : depts 13 et 05

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar major dundee » 08 juil. 2018 8:55

En cherchant un peu..."Le crépuscule des Aigles", avec George Peppard en pilote sans scrupules et ambitieux. Un film excellent en fait.


Image

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6391
Localisation : oregon

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lasso » 08 juil. 2018 9:14

hier-soir un ARCHIVE WB COLLECTION

DEEP VALLEY 1947 avec IDA LUPINO (merveilleuse actrice) de Jean Negulesco

Pinterest image


Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 926
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 08 juil. 2018 10:10

Je ne connais pas ce film -Deep Valley- mais l'affiche semble prometteuse ; d'autant que Jean Negulesco a réalisé un film noir que j'aime beaucoup: Le Masque de Dimitrios, avec Peter Lorre et l'imposant Sydney Greenstreet.


Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6646
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Sitting Bull » 08 juil. 2018 10:38

major dundee a écrit :En cherchant un peu..."Le crépuscule des Aigles", avec George Peppard en pilote sans scrupules et ambitieux. Un film excellent en fait.


Oui, je n'ai pas cherché dans les films d'aviation. Il y a aussi "Le baron rouge".

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1672
Localisation : depts 13 et 05

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar major dundee » 08 juil. 2018 10:44

Bon, j'ai triché...suis allé sur Wikipédia, et j'ai tapé "films sur la 1ère guerre mondiale", il y en a quand meme un bataillon, les premiers, du temps du muet, doivent etre intéressants, spontanément, "Sergent York" avec notre Gary Cooper, aurait du me venir à l'esprit...c'est peut etre un des seuls ,(il est de 1941), ceci l'explique peut etre, qui met en avant l'héroisme de son protagoniste ; la plupart des autres films sur la WW1 que j'ai pu voir, sont surtout des manifestes contre la guerre, et font le constat d'un immense gachis, et globalement d'un rabaissement de la condition humaine pendant ces années là...
En fait on est à des années lumières des films sur la WW2 (beaucoup en tout cas) qui présentent la guerre sous un coté aventureux,exotique, et presque moralement enrichissant pour ses protagonistes, quand on voit "Les canons de Navaronne", "Le jour le plus long", "Torpilles sous l'Atlantique", "La grande évasion"...on se dit presque que l'on aurait aimé faire partie de ces épopées...mais jamais quand on voit "Les sentiers de la gloire" ou "Johnny s'en va t'en guerre"...la différence de ton et de traitement entre les deux guerres mondiales est très marquée.

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6646
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Sitting Bull » 08 juil. 2018 10:53

Je te parle des films qui traînent sur mes étagères. :wink:
Effectivement le traitement est bien différent entre la glorification des héros de la deuxième et la grande boucherie, l'incompétence, voire l’imbécillité si ce n'est la cruauté des chefs, de la première.
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Arizona Kid
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 926
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 08 juil. 2018 21:14

Ce soir sur TMC, c'est avec plaisir que je revois Pour la peau d'un flic (1981) , un polar décontracté réalisé et interprété par Alain Delon, accompagné de la mythique rengaine Bensonhurst Blues d'Oscar Benton :wink:

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1779

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 09 juil. 2018 9:29

Image

Un marivaudage névrosé et touristique, Barcelone beaucoup, Oviedo un peu, avec le label "Cannes", toujours un peu suspect, ces dernières années, ou lire le haut de l'affiche ci-dessus, au choix... Rediffusion ARTE.
Errare humanum est...

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3308
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar L.. » 09 juil. 2018 12:42

Image
Image
Image

Des copies superbes dans l'ensemble pour des films de qualité. Belle brochette de BR chez LCJ. (Bonus, extraits d'émissions TV, via INA )

Avatar du membre
Arizona Kid
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 926
Localisation : Marseille, France

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar Arizona Kid » 09 juil. 2018 21:16

Au programme Laserdisc de ce soir, j'ai nommé Aladdin (1992) , grand succès des Studios Disney :cool:

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6813
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lafayette » 10 juil. 2018 15:56

Dimanche, je suis allé avec plaisir comme chaque année à une représentation de la compagnie amateur Les Bêtes de Seine au Carré Belle-Feuille de Boulogne Billancourt.
Image

Une amie d'études de ma fille, avec lesquelles j'étais, m'a annoncé la sortie le 22 août 2018 aux Editions Rivages de son premier livre Presque une nuit d'été. Je vous en fais donc la pub. http://www.payot-rivages.fr/rivages/liv ... 2743644659
Image
Ce livre étant en prévente sur de nombreux sites dont la Fnac, je vais l'acheter.

Par ailleurs, j'ai vu des dvd thrillers intéressants :
Image
Actes de vengeance avec un sujet x fois traité, mais ici très bien, d'un homme dont la famille est tuée et qui se voit obligé de chercher lui-même sa vengeance, avec un Antonio Banderas étonnant de puissance.
Sans Pitié un film coréen qui me semble avoir déjà été signalé dans nos échanges sur les cinémas asiatiques. Film où la violence est traitée parfois avec sophistication dans une histoire d'infiltration à partir d'une prison, d'un gang de trafic de drogue sur le port de Busan. Jeu remarquable des acteurs et bien sûr les combats asiatiques...
Headshot est un film Thaïlandais avec l'acteur de The Raid 1 et 2, Iko Uwais, avec une histoire d'un gangster maître de combats qui a enlevé des enfants et les a fait s'entretuer et faisant ses tueurs des survivants. Mais il fait tuer l'un d'eux qui survit avec les morceaux de balle dans le crâne. Lui qui a perdu la mémoire et sa médecin tombent amoureux, mais elle se fait enlever par les sbires du méchant au cours d'un massacre dans un bus. Vous devinez la suite. Je préférais nettement les histoires de The Raid malgré certains bons moments de ce film.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6813
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar lafayette » 11 juil. 2018 4:22

Image
J’ai été très surpris de ce film m’attendant à un film de guerre alors qu’il s’agit de montrer à la Mi temps spectacle d’un match de foot américain une groupe de soldats dont l’un a eu la silver star en portant aide à son sergent blessé mortellement en Irak.
Les scènes de combat viennent au cours du film quand le jeune soldat traumatise les revoient.
La 3 D est merveilleusement utilisée ici et Ang Lee nous montre des pans de civilisationaméricaine au travers du spectacle avec Beyoncé.
Les acteurs m’ont impressionné dont le jeune héros joué par un jeune manquant d’expérience mais pas de naturel et de profondeur.
Surtout celui jouant son chef David Dîme alias Garrett Hundland et sa stature virile qui avait les meilleurs dialogues de sa voix grave et forte.
Mais deux jeunes filles nous y titillent les sens dont Kristin Stewart la gamine dans Panic Room.
Ici elle joue la soeur du héros abîmée par un grave accident. Mais ses yeux et sa bouche ont des mouvements qui vous attachent le cœur. Mais gaffe sa bio nous apprenant ses problèmes d’hyperactivité et sa bisexualité tapageuse.
Donc retournons nous sur la pompom girl qui attire le héros du film et nous avec. Cette pompomgirl en tenue affriolante n’en est pas moins chrétienne. Elle est jouée par une jeune actrice débutante Mackenzie Leigh.
D’ autres acteurs viennent meubler le casting Von Diesel en sergent vite tué, Steve Martin en vieux propriétaire de club venant de l’immobilier et Chris Tucker en gentil intermédiaire pour la création d’un film sur l’histoire de nos héros.
Pour moi la vie va commencer...

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3308
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar L.. » 11 juil. 2018 9:47

Image

Le master -MGM- n'est pas tout neuf, mais le procédé Blu Ray améliore considérablement l'image (DVD jusque là) et le film reste souvent très impressionnant... Une très belle réalisation qui mériterait un vrai master conçu HD.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4251
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 12 juil. 2018 9:48

Bonjour. Pour relancer sur le sujet des films sur la Grande Guerre, je crois l'avoir évoqué ici sur une page antérieure mais je recommande LE PANTALON réalisé par Yves BOISSET (1998) inspiré du livre biographique d'Alain SCOFF (co-scénariste ici) sur le destin tragique du soldat Lucien BERSOT (interprété par Wadeck STANZACK).

Dans les premiers temps de la guerre Lucien BERSOT maréchal-ferrant se retrouve mobilisé mais au moment de se présenter pour toucher son uniforme le fourrier lui annonce ne plus avoir de pantalon à sa taille. On lui remet un pantalon blanc et plus tard il en obtient un autre mais... Celui-ci est récupéré sur un mort, troué et maculé de boue et de sang... Il refuse catégoriquement de le prendre... C'est, sans qu'il le sache le début de la fin pour lui...

Découvert lors de sa première diffusion sur Arte fin 1998 ça m'avait scotché (on peut penser un peu aux SENTIERS DE LA GLOIRE par moments notamment avec ses officiers supérieurs bornés et autoritaires qui cherchent à appliquer le règlement à la lettre, dont Bernard-Pierre DONNADIEU (le Colonel AUROUX))... Prestation touchante de Wadeck STANZACK... Image

Image
Image

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1779

Re: Vos "infidélités" au western...

Messagepar MARCHAND » 12 juil. 2018 9:59

Image

18 films de 22 mn chacun présentés par Claude Chabrol, inspirés par Hitckcock, qui apparait en ombre au générique. Une sacrée distribution dans cette série policière, parfois fantastique, et quelques contre-emplois réjouissants. Pour terminer la soirée...
Errare humanum est...



Retourner vers « Hors-sujet »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité