The Grattan Massacre

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7341

The Grattan Massacre

Messagepar DEMERVAL » 10 mai 2019 15:46

A la fin de l’été 1854, environ 4,000 Brulés et Oglalas campaient près de Fort Laramie, selon les accords du Traité de 1851. Le 17 août, une vache appartenant à un Mormon voyageant sur la piste de l’Orégon fut volée et tuée par un Sioux Miniconjou appelé High Forehead.
Le Lieutenant Hugh Fleming, officier supérieur de la petite garnison, consulta le Chef, Matȟó Wayúhi ou Conquering Bear, pour discuter de la perte de la tête de bétail. Le Lieutenant Fleming était à l’évidence ignorant ou choisit d’ignorer, que de telles matières étaient, selon les termes du Traité de 1851, du ressort de l’Agent Indien Local, en ce cas John Whitfield. Il était supposé arriver dans quelques jours avec des rentes avec lesquelles la restitution pouvait être faite.
Conscient que la matière n’était pas du ressort des militaires, Conquering Bear tentait encore de négocier, en offrant un cheval de son propre cheptel ou une vache du troupeau de la tribu. Le propriétaire de la vache persista à demander 25 dollars à la place. Le Lieutenant Fleming demanda aux Sioux d’arrêter High Forehead et de le livrer au fort, ce que Conquering Bear refusa; il n’avait aucune autorité sur les Miniconjous et ne voulait pas violer la tradition ancestrale de l’hospitalité. La journée de discussions prit fin dans une impasse.
Le 19 août 1854, le Second Lieutenant John Lawrence Grattan, du 6ème Régiment d’Infanterie, récemment diplômé de West Point et attendant une vacance dans le régiment, conduisit un détachement armé vers le campement Indien pour prendre la garde de High Forehead et le ramener au fort. Grattan était inexpérimenté et décrit comme dédaigneux des possibilités guerrières des Lakotas. C’était sa première rencontre avec les Sioux.
Un commandant du Laramie se rappela plus tard, "Il n’y a aucun doute que le lieutenant Grattan quitta le fort avec la volonté d’en découdre avec les Indiens,et qu’il était déterminé à attraper l’homme par tous les moyens." Parmi le détachement de Grattan figuraient un sergent, un caporal, 27 premières classes et un interprète Franco-Indien appelé Lucien Auguste; les forces militaires avaient deux pièces d’artillerie en plus de leurs armes.
Au moment où le détachement atteignit le campement, Auguste était imbibé de l’alcool qu’il avait ingurgité durant tout le chemin, parce qu’il craignait la rencontre. Grattan brisa sa bouteille et le sermonna. Auguste n’était pas très apprécié des Sioux; il ne parlait qu’un mauvais Dakota et avait quelques bribes d’autres dialectes. Alors qu’il entrait dans le campement, il commença à narguer les Sioux, traitant de femmelettes leurs guerriers et en disant que les soldats n’étaient pas là pour parler mais pour les tuer. James Bordeaux, qui possédait le comptoir adjacent et observait la rencontre, rapporta plus tard les commentaires d’Auguste.
Des historiens estimèrent que le campement comprenait quelques 1 200 guerriers sur un total de 4 800 personnes. Selon Bordeaux, le Lieutenant Grattan commença à réaliser le risque. Il arrêta de discuter de la situation avec le négociant. Bordeaux lui conseilla de parler directement avec Conquering Bear et de le laisser gérer la situation. Grattan sembla comprendre et continua à se diriger vers le campement. S’étant d’abord rendu à la tente de High Forehead, il lui ordonna de se rendre aux forces américaines. High Forehead qu’il préférerait d’abord mourir.
Grattan se rendit auprès de Conquering Bear, en disant que les Sioux devaient arrêter les guerriers coupables et lui livraient. Conquering Bear refusa mais essaya de négocier, en offrant un cheval en compensation de la vache. Bordeaux dit apparemment que l’interprète nargua les Sioux et omit de transcrire intégralement les dires de Conquering Bear et de Grattan, parce que la confusion s’installa entre les deux hommes. Conquering Bear demanda à ce que le négociant Bordeaux s’occupe de l’interprétariat car les Sioux lui faisaient confiance. Appelé par les Sioux, Bordeaux chevaucha vers la scène du rendez-vous ; plus tard il dit qu’il put voir que la situation était hors de contrôle. Alors que Grattan pressait Conquering Bear, de nombreux guerriers Sioux prirent des positions de flanc autour des soldats. Bordeaux retourna au comptoir, où il dit à ses associés de prendre leurs armes, alors que la bataille débutait.
Ayant mis fin à la discussion, Grattan commença à marcher vers sa colonne. Un soldta nerveux fit feu de son arme, tuant un Sioux. Les guerriers commencèrent à décocher des flèches alors que les leaders essayaient de reprendre le contrôle. Conquering Bear fut mortellement blessé et décéda neuf jours plus tard près de la Rivière Niobrara. Les guerriers Sioux tuèrent rapidement Grattan, 11 de ses hommes, et l’interprète. Un groupe de 18 soldats battit en retraite à pied en essayant d’atteindre quelques rochers pour se défendre mais ils furent mis en pièces et tués par les guerriers conduits par Red Cloud, un chef de guerre émergent au sein des Sioux. Un soldat survécut au massacre mais décéda plus tard de ses blessures.
Conquering Bear fut le seul Lakota à être tué. Les Sioux épargnèrent Bordeaux, parce qu’il était marié à une femme Brulé Sioux et qu’il avait des relations amicales avec la tribu.
Les guerriers enragés "se livrèrent à des saccages toute la nuit, en jurant d’attaquer d’autres blancs." Ils se dirigèrent vers le Fort Laramie le matin suivant mais se retirèrent ; ils pillèrent le comptoir mais ne firent pas de mal à Bourdeau. Le 3ème jour après l’attaque américaine, les Brulés et les Oglalas abandonnèrent le camp de la Rivière North Platte et retournèrent à leurs terres de chasse respectives. Le quatrième jour, les militaires demandèrent à Bourdeau d’arranger une cérémonie de funérailles. Son équipe se rendit sur les lieux et trouvèrent que les soldats tués avaient été rituellement mutilés. Le corps de Grattan fut identifié grâce à sa montre et fut renvoyé au poste pour être enterré. Les restes des hommes de troupe furent enterrés sur le site dans une tombe collective.
Les restes des soldats furent plus tard exhumés et réensevelis au Fort McPherson National Cemetery, où un monument de marbre blanc fut érigé en leur mémoire. Les restes de Grattan furent bougés plus tard et réenterrés au Fort Leavenworth National Cemetery au Kansas. Une plaque commémorative fut plus tard érigée à environ 800m du site des événements.
La presse américaine appela l’événement le "Grattan Massacre." Les rapports ignorèrent généralement les motifs de l’intervention militaire pour se concentrer sur leur échec, sur le fait que cette affaire devait être réglée par l’Agent Indien comme le spécifiait le Traité et regrettèrent la mort du Chef Conquering Bear dans le dos. Quand des nouvelles de l’engagement parvinrent aux oreilles du Département de la Guerre, des officiels commencèrent à planifier des représailles pour punir les Sioux. Le Secrétaire à la Guerre, Jefferson Davis caractérisa l’événement comme étant "le résultat d’un plan délibéré."
Le Colonel William S. Harney fut rappelé de Paris en avril 1855 et envoyé au Fort Kearny, où il rassembla une troupe de 600 hommes de troupe, consistant en hommes du 6ème d’Infanterie, du 10ème d’Infanterie, du 4ème d’Artillerie et de son propre Second Régiment de Dragons. En tout il avait quatre compagnies montées conduites par le Lieutenant-Colonel Philip St. George Cooke et cinq compagnies d’infanterie sous les ordres du Major Albemarle Cady. Ils se mirent en route le 24 août 1855 pour trouver les Sioux et leur imposer un châtiment. Harney est censé avoir dit, "Par Dieu, je suis pour la bataille—pas la paix."
Averti par Thomas S. Twiss du Bureau des Affaires Indiennes que l’Armée avait envoyé des troupes, la moitié des Lakotas campés au nord de Platte se rendit au Fort Laramie pour obtenir une protection comme "amicaux". L’autre moitié, généralement conduit par Little Thunder, le successeur de Conquering Bear, resta au large. Ils se considéraient comme paisibles mais savaient que Harney était en route avec des forces. Ils continuèrent à abriter des guerriers recherchés par l’armée. Harney les engagea lors de la Bataille d’Ash Hollow (aussi connue comme la Bataille de Bluewater Creek) le 3 septembre 1855. Les soldats américains tuèrent 86 Sioux Brulés, la moitié étant des femmes et des enfants, dans l’actuel Comté de Garden, Nebraska. Le New York Times et d’autres journaux rapportèrent la bataille comme étant un massacre parce que tant de femmes et d’enfants furent tués. Le village de 230 personnes fut pris en étau entre un assaut de l’infanterie et une force bloquante de cavalerie.
Harney retourna au Fort Laramie avec 70 prisonniers, la plupart étant des femmes et des enfants. Le 25 octobre, les trois guerriers recherchés par l’expédition se rendirent, furent retenus pendant un an au Fort Leavenworth, et furent relâchés. Harney ordonna aux tribus d’envoyer des représentants pour discuter d’un éventuel traité au Fort Pierre en mars 1856, où un traité fut signé avec des termes dictés par le Département de la Guerre. Twiss tenta de torpiller le traité et Harney dut le renvoyer de son service, bien qu’il n’avait pas l’autorité de le faire. Le Commissaire aux Affaires Indiennes, George W. Manypenny usa avec succès de son influence pour faire rejeter le Traité par le Sénat et Twiss fut réintégré. Les actions de Harney contre les Lakotas furent limitées pendant presque 10 ans. Les Etats-Unis allaient rapidement être en proie à la Guerre Civile et n’auraient plus les ressources pour combattre dans les Grandes Plaines.
Des historiens comme Griske pensent que les 25 années de guerre intermittente qui suivirent dans les Grandes Plaines furent déclenchées par le Grattan massacre. D’autres suggèrent que de nombreux facteurs, notamment le désir des Etats-Unis de contrôler les terres qui étaient le territoire des Sioux, contribuèrent à rendre la guérilla inévitable.

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2270
Localisation : depts 13 et 05

Re: The Grattan Massacre

Messagepar major dundee » 10 mai 2019 16:32

Image


Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité