Nancy KELSEY (1823-1896)

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7203

Nancy KELSEY (1823-1896)

Messagepar DEMERVAL » 06 mars 2019 9:45

Née Nancy Roberts le 1er août 1823 à Barren County, Kentucky, Nancy Kelsey déménagea avec sa famille dans le Comté de Jackson, Missouri, quand elle eut trois ans.
Nancy épousa Benjamin "Ben" Kelsey le 25 octobre 1838 dans le Comté de Henry, Missouri. Son mari et ses frères, David, Samuel et Andrew s’étaient installés dans la région de l’ Hoffman Bend qui allait devenir le comté de St. Clair, Missouri, et avaient déjà eu des démêlés avec les autorités. Il y avait quelques transactions nébuleuses dans l’immobilier; Samuel fut inculpé de meurtre et une instruction judiciaire fut conduite contre Andrew en 1841. Quand ses frères partirent pour l’ouest, David resta au Missouri sous le nom de David Kelso pour prendre soin de leur vieux père, Samuel Kelsey Sr.
Nancy Kelsey avait 17 ans en 1841 quand Ben décida d’aller à l’ouest après avoir lu la lettre du docteur John Marsh décrivant son voyage par mer à travers le détroit de Magellan jusque dans la vallée de San Joaquin en Californie.
Avant de quitter le Missouri, son second enfant, prénommé Samuel en hommage à son oncle, décéda après seulement 8 jours de vie. Peu de temps après, le 18 mai 1841, Ben et Nancy, leur fille d’un an, Martha Ann et les frères Kelsey, rejoignirent John Bidwell comme membres de la première caravane vers la Californie. Le groupe connut au moins un mariage sur la piste. Le Père Pierre-Jean De Smet dirigea la cérémonie pour la sœur de Nancy Kelsey, "Betsey Grey" et son nouveau mari Richard Phelan avant que les deux groupes d’émigrants et les accompagnateurs du prêtre ne se séparent en août 1841.
Un groupe d’émigrants, dont quelques Kelseys ainsi que la sœur de Nancy et son nouveau mari, se dirigèrent directement vers l’Orégon. L’autre groupe – dont Nancy, Martha Ann et Ben Kelsey – empruntèrent l’itinéraire détaillé dans la lettre de Marsh à travers l’Utah et le Nevada.
Plusieurs années plus tard, une interview de Nancy Kelsey fut publiée dans le San Francisco Examiner dans laquelle elle se remémorait le voyage à travers le continent; elle dit que le groupe n’avait pas de guide ni de boussole. Nancy Kelsey fut la première femme blanche à voir le Grand Lac Salé en Utah. Les émigrants avaient été conseillés de ne pas s’aventurer trop profondément vers le nord ou le sud du lac mais de s’orienter vers l’ouest. Le 16 septembre, les chariots et la plupart de leurs contenus furent abandonnés sur la face ouest des Ruby Mountains au Nevada, près du Lac Owens et de la ville actuelle d’Oasis.
Après avoir abandonné leurs chariots, le groupe partit à pied avec des chevaux chargés. Le groupe fut plusieurs fois attaqué, fut le témoin des restes fatals d’autres embuscades et vit ses provisions et ses chevaux volés. Nancy raconta:
‘’On a abandonné nos chariots et avons fini notre voyage à dos de cheval tout en convoyant notre bétail. Je portais mon bébé devant moi sur un cheval. A un endroit, les Indiens nous entourèrent, armés de leurs arcs et de flèches mais mon mari leva son fusil sous le nez du Chef et lui enjoignit d’ordonner le retrait de ses guerriers.’’
Le 24 septembre, ils découvrirent la rivière Mary qui était décrite dans la lettre de Marsh; maintenant appelée la rivière Humboldt, elle prend fin dans le Humboldt Sink, un lac par moment asséché et le 15 octobre se trouvèrent au pied de la Sierra Nevada. Les 34 membres du groupe arrivèrent en Californie via le Col Sonora et descendirent le cours de la rivière Stanislas. Ils atteignirent le confluent avec la rivière San Joaquin le 3 novembre et plusieurs membres du groupe, dont les Kelseys, s’arrêtèrent au ranch du Docteur Marsh au pied du Mont Diablo le 4 novembre 1841. Les Kelseys restèrent un mois avec Marsh avant de se gagner le Fort Sutter. Par la suite, plusieurs membres du groupe relatèrent la patience, l’héroïsme et la gentillesse de Nancy durant le voyage. Elle serait la première femme blanche à avoir vu l’Utah, le Nevada, la première à avoir traversé la Sierra Nevada et la première à avoir voyagé à travers le Missouri pour gagner la Californie.
Durant l’année 1842, Nancy et Ben Kelsey travaillèrent pour John Sutter à collecter des peaux d’élan à Clear Lake, Californie. En 1843, alors qu’elle était enceinte, ils quittèrent Sutter et convoyèrent du bétail vers le nord le long de la piste de l’Orégon à l’est du Mont Shasta, après le lac Klamath et vers Oregon City. En chemin, ils furent attaqués presque constamment par les Indiens, l’un d’entre eux étant tué alors qu’il était très proche de Nancy. Une fois en Orégon, Nancy accoucha de Sarah Jane Kelsey, qui décéda après huit jours. Nancy tomba enceinte presqu’immédiatement et accoucha de Margaret le 14 septembre 1843 en Orégon. Après avoir vendu leur bétail, la famille fit le plein de vivres et retourna en Californie où ils s’installèrent sur un terrain de 810 hectares à Calistoga, en ayant pour voisinage la propriété du Général Vallejo au sud. Les frères de Ben, Isaac et Samuel avec leur famille arrivèrent au nord de la Californie à la fin de 1843; ils étaient partis avec les Bidwells mais changèrent de direction pour rejoindre l’Orégon. David Kelsey arriva séparément, mais décéda en 1845 de la variole.
En 1844 la maison des Kelseys qui se trouvait à 1.6 km au sud de Calistoga fut attaquée par les Indiens. Nancy Kelsey enroula sa fille dans une couverture; les deux survécurent. Alors que les tensions s’étendaient au printemps 1846, Nancy accoucha de son fils, Andrew Kelsey le 7 avril, portant ainsi le nombre d’enfants vivants à trois.
Durant la Bear Flag Rebellion en 1846, alors que les frères Kelsey avaient rejoint John C. Fremont pour sa déclaration de l’Indépendance de la Californie prononcée de Mexico, Nancy Kelsey, Mrs. John Sears et Mrs. Benjamin Dewell fabriquèrent l’original "Drapeau à l’Ours" à partir d’un motif dessiné par William L. Todd, un neveu de Mary Todd Lincoln. Nancy Kelsey fut appelée la "Betsy Ross of California" pour sa contribution à la fabrication dudit drapeau. Les mots "California Republic" furent encrés avec du jus de vigne de Judée sur les tissus que l’on trouva et d’aucuns dirent que l’ours ressemblait à un cochon mais que cela ne devait servir que 24 jours à partir du 14 juin 1846, jusqu’à ce que la Marine Américaine eut réclamé la Californie au nom des Etats-Unis et donc apposé le drapeau américain à Monterey. Le 28 juin 1846, Fremont et Ben Kelsey devinrent ennemis quand Kelsey refusa de tuer José de los Reyes Berreyesa, un voisin mexicain et les jumeaux de Francisco de Haro; ils furent tués par Kit Carson.
En 1848, Nancy accoucha de Mary Ellen Kelsey le 26 juin au Fort Sutter. Ben quitta Nancy et les quatre enfants pour emmener 50 indigènes Pomo du ranch de son frère Andrew au sud-ouest de l’actuel Kelseyville, vers Rancho Lupyomi sur l’American River, pour rechercher de l’or. Ils établirent un campement de mineurs appelé Kelsey Diggings dans les contreforts de la Sierra près de Sutter's Mill.
Un jour lors de fouilles, il vendit toutes les provisions de la compagnie aux autres mineurs et retourna chez lui à Sonoma, malade de la malaria mais avec 16 000 dollars de profit. A ce moment, toujours malade, il tua un Indien pour avoir "accosté" Nancy qui avait quitté la maison pour se rendre en ville à la recherche de médicaments pour lui. Seul un ou deux indigènes Pomo abandonnés survécurent en territoire hostile, souffrant de famine et de malaria. Andrew Kelsey et un autre partenaire, surnommé Stone, avaient forcé une femme d’un de leurs travailleurs au concubinage et ils envoyèrent son mari vivre avec Nancy et Ben Kelsey. Quand le mari maltraité revint dans son peuple, il fut torturé. Peu de temps après, Stone et Andrew Kelsey furent tués mais les circonstances varièrent selon les sources. Cet événement provoqua le Bloody Island Massacre, au cours duquel 60 à 100 Indiens Pomo furent tués sur la Bloody Island par l’U.S. Army et des volontaires bien que ceux-ci n’étaient pas responsables de la mort de Stone et Kelsey.
Cherchant vengeance, Ben Kelsey et un groupe de vigilants appelé "The Sonoma Gang" assassinèrent des "douzaines d’Indiens innocents dans les comtés de Napa et Sonoma" en représailles du meurtre d’Andrew. Sept de ces vigilants – mais pas Ben Kelsey – furent capturés et accusés de meurtre mais laissés en liberté provisoire pour 10 000 dollars dans la première décision de ce genre jamais prise par la Cour Suprême de la Californie. Bravant leur liberté provisoire, au moins trois des sept prirent le chemin de la baie de Humboldt à bord de la goélette Ryerson.
En avril 1850, l’Union Company fut créée par 33 membres – dont les survivants de l’expédition Josiah Gregg vers la baie d’Humboldt – avec le but de trouver et de coloniser des terres autour de la baie d’Humboldt pour approvisionner les mines de l’intérieur des terres. Sur ces 33 personnes, 10 faisaient partie du Gang de Sonoma dont Ben Kelsey.
En septembre 1850, Ben et son frère Samuel arrivèrent dans le Comté de Humboldt, Californie, pour y rejoindre les autres membres de l’Union Company, dont 5 des 7 membres libérés du Gang de Sonoma. Ben avait tué un Chef Indien lors de son voyage vers la baie d’Humboldt et sa réputation le précéda en ville. Un correspondant d’Eureka écrivit: "Kelsey de Sonoma (le tueur d’Indiens) est en chemin vers notre ville avec des membres de plusieurs autres familles." Nancy et Ben construisirent une belle maison du côté ouest de l’Arcata Plaza, au coin de la 9ème rue et de la rue H. Les hommes Kelsey incendièrent deux villages Wiyot et tuèrent plusieurs Indiens. Ils restèrent au nord-ouest de la Californie pendant 22 mois, durant lesquels les frères Kelsey blessèrent et tuèrent des Indiens et causèrent du tort aux relations interculturelles qui devait conduire au Massacre des Wiyots de 1860, pendant que Ben, de son côté, ouvrait des pistes vers les zones minières de Crescent City, Californie. La piste Kelsey National Recreation s’étendait sur 13 kms sur la route entre la Scott River Road et le Paradise Lake.
Nancy accoucha de Nancy Rose le 14 février 1851 à Sonoma au même moment où Ben Kelsey tomba malade de la tuberculose. Ils perdirent leur belle maison d’Arcata pour forclusion et Ben, Nancy et les quatre enfants bougèrent beaucoup de Sacramento et San Joaquin à Mariposa pour deux mois puis ils vécurent huit mois à San Jose. Le 18 mars 1855, Nancy accoucha de Georgia Ann. La famille vécut à Oakland pendant une année, déménagea à Gilroy pendant 14 mois et déménagèrent de nouveau vers les mines de La Rivière Kern où Ben travailla et dirigea un pont-péage pendant 18 mois. De là, la famille déménagea à Four Creeks pendant deux ans et finalement à Mexico à la fin 1859, une fois que Nancy eut accouché de son dernier enfant, William Wallus Kelsey, le 22 octobre en Arizona, ce qui porta la famille à huit enfants survivants (sur 10 grossesses), six filles et deux garçons.
A la recherche de terres plus arides pour la santé de son mari, la famille déménagea au Mexique en 1859 puis au Texas en 1861 où Nancy, Martha Ann et deux filles plus jeunes survécurent à une attaque des Comanches. Nancy chargea les fusils et demanda aux enfants de se cacher. Ses deux filles aînées se cachèrent mais Mary Ellen, 12 ans, fut capturée et retrouvée scalpée le jour suivant, poignardée et le crâne fracturé. Elle survécut néanmoins mais souffrit de maladie mentale jusqu’à sa mort six ans plus tard.
En 1864, la famille retourna en Californie, d’abord à San Luis Obispo, puis elle s’installa près de Fresno en 1865. La déambulation continua ; la famille déménagea dans le Comté d’Inyo, survécut au tremblement de terre de magnitude 8 qui frappa Lone Pine en 1872, qui fut, selon ses dires, la seule chose qui effraya jamais Ben. Ben travailla dans les mines de Cerro Gordo, et finalement la famille déménagea à Los Angeles où Ben Kelsey décéda le 19 février 1889, à 76 ans.
Nancy Kelsey survécut à son mari et passa ses dernières années dans des fermes du Comté de Santa Barbara, Californie, où elle fut une sage-femme et une herboriste. Son vocabulaire fut décrit par un journaliste comme étant celui qui "aurait donné des vapeurs à n’importe quelle hôtesse distinguée." Elle raconta à son interviewer sa vie aventureuse : "J’ai apprécié les richesses et souffert les affres de la pauvreté. J’ai vu U.S. Grant quand il était à peine connu; j’ai cuit du pain pour le Général Fremont et ai parlé à Kit Carson. J’ai couru après les ours et ai tué toutes sortes de petits gibiers." Elle eut 8 enfants sur 10 qui survécurent, tout en sillonnant l’ouest américain de long en large ainsi que le Mexique. En 1937 les Native Daughters of the Golden West mirent une plaque de bronze sur la tombe de Nancy Kelsey à la pointe du Cottonwood Canyon dans la Vallée de la Rivière Cuyama, où elle repose depuis le 10 août 1896, date de son décès à 73 ans. Le 1er avril 1995, l’Oregon-California Trails Association plaça une marque commémorative sur sa tombe.

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7376
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Nancy KELSEY (1823-1896)

Messagepar Sitting Bull » 06 mars 2019 10:25

Pour avoir une idée du personnage.

Image

(Wikipedia)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)


Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité