Les Easterns - Un autre regard sur le western

Ramius_Typhoon
Etranger
Messages : 8
Localisation : Moscou

Les Easterns - Un autre regard sur le western

Messagepar Ramius_Typhoon » 25 avr. 2018 19:32

Bonsoir,

Etant nouveau dans le domaine du western, "du vrai" et venu ici surtout pour apprendre, j'aurais avant tout aimé vous apprendre quelque chose, à vous!
En effet, j'ai appris, depuis quelques années que je vis en Russie, que le style western était en fait très populaire à l'époque du socialisme dans les pays du Bloc de l'Est! Bon, pour des raisons idéologiques évidentes, le mythe du cow-boy solitaire faisant fortune était assez peu prisé, mais cela n'empêche rien.

Les easterns, ou Osterns, ou Red Westerns, se séparent en deux catégories : ceux qui se passent réellement dans le Grand Ouest américain, et ceux qui déplacent l'action ailleurs.
Les premiers comptent parmi eux des films qui vont prendre le cadre historique et social du western, mais tordre un peu les codes de ce genre : ainsi, le film tchécoslovaque Lemonade Joe (un petit abus de langage issu des langues slaves, où le mot "limonade" désigne toutes les boissons gazeuses) est une comédie où le personnage principal, Joe, est un cow-boy au mode de vie sain venu essayer de convertir des autres cow-boys, buveurs de whisky endurcis, aux merveilles d'une boisson de sa composition, le "Kolaloka" (toute ressemblance serait fortuite).

Un autre, L'Homme du Boulevard des Capucines, est un film tourné dans un style postmoderniste où le personnage principal fait découvrir le cinéma aux habitants du Wild West, et se livre à une lutte idéologique avec un autre cinéaste, dans le contexte de laquelle il montre aux cow-boys locaux des films montrant des gens polis et des scènes agréables, espérant rendre la société moins violente, alors que l'antagoniste montre des films violents qui glorifient le mode de vie brutal du Far West, ses braquages de banques, ses attaques de train... En filigrane se dessine donc une critique de l'impérialisme américain et de la culture jugée violente des Etats-Unis, après tout, nous sommes en Union Soviétique!

Un autre film, Les Fils de la Grande Ourse, met en scène dans les déserts du Wild West - tournés en Yougoslavie et en RDA - un "western inversé", prenant comme héros les Indiens de la tribu Lakota, et représentant leur lutte contre les Américains venus voler leurs terres, et la tentative vaine de conserver leur mode de vie traditionnel face à l'alcool et à l'argent, qui "retournent la tête" de bien des membres de cette tribu.

L'autre catégorie compte des films comme Le Soleil Blanc du Désert, un film dont le héros principal est un soldat de l'Armée Rouge de la Guerre civile russe qui rentre chez lui au début des années 20, mais se retrouve engagé dans une lutte entre des habitants locaux et des bandits du cru, équipés par d'anciens fonctionnaires tsaristes corrompus. On a toutes les scènes traditionnelles du western, les fusillades à cheval dans le désert, le pauvre type enterré dans le sable jusqu'au cou, mais avec des aspects originaux dus au fait que le film est situé en Asie centrale dans les années 20, ce qui donne des scènes comme celle où le personnage principal essaie d'apporter les valeurs modernes du socialisme à des femmes d'un harem, de leur faire renoncer au port du voile et à la polygamie, pour se retrouver déclaré officiellement nouveau mari de toutes ces femmes.


Je sais qu'il ne s'agit techniquement pas de westerns, mais j'avais trouvé ce concept de "Western soviétique" très intéressant et voulais donc partager ceci avec vous. J'espère juste que ce n'est pas déjà bien connu et que je ne vais pas passer pour un idiot :sm80:

Bonne soirée à tous!

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22549
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les Easterns - Un autre regard sur le western

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 25 avr. 2018 21:30

merci :)

pour Limonade Joe on a un topic => viewtopic.php?t=7614#p66367
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Vince
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 310

Re: Les Easterns - Un autre regard sur le western

Messagepar Vince » 28 avr. 2018 16:05

Je vous conseille aussi cette véritable curiosité qu'est Le Soleil blanc du désert. Une VF existe (André Valmy doublait le héros)... à quand en DVD ?

Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22549
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les Easterns - Un autre regard sur le western

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 28 avr. 2018 17:14

Audio : Russe, Arabe, Anglais, Français, Allemand
Région 2
Studio : Zyx Music
Date de sortie du DVD : 22 octobre 2010
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1792

Re: Les Easterns - Un autre regard sur le western

Messagepar MARCHAND » 29 avr. 2018 18:51

Pas vraiment un western de l'Est que ce film, vu il y a quelques années, qui tient du film d'aventures, de la comédie, du drame, du film de guerre, etc, etc. Voir son classement par IMDb... Il y a bien un passage qui renvoie au western spaghetti, à la presque fin du film, mais c'est à peu près tout. Un bon film d'aventures néanmoins.
Errare humanum est...

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2562

Re: Les Easterns - Un autre regard sur le western

Messagepar pass » 29 avr. 2018 20:23

Il serait peut-être plus sage de changer l'en-tête par Osterns au lieu de Easterns car ce dernier terme on le connaît ici par : guerre d'indépendance, premières colonies, frontier-rangers, premiers explorateurs et trappeurs ( Daniel Boone, Davy Crockett ) etc etc ........ . Je ne sais pas ce qu'en pense la Modération ?, il y a tout de même une sacrée différence entre la Russie et l'Est de l'Amérique du Nord, non ?.

persepolis
Mohawk
Mohawk
Messages : 845
Contact :

Re: Les Easterns - Un autre regard sur le western

Messagepar persepolis » 29 avr. 2018 21:48

Merci Ramius de ce regard exotique, c'est nous qui sommes moins idiots grâce à vous.

Ramius_Typhoon
Etranger
Messages : 8
Localisation : Moscou

Re: Les Easterns - Un autre regard sur le western

Messagepar Ramius_Typhoon » 30 avr. 2018 10:25

pass, Pour le titre, c'est une bonne idée, je vais éditer ça de suite.

persepolis, de rien, on y gagne tous à échanger ici!

MARCHAND, en effet, ça peut être discutable, mais c'est le film que j'ai le plus vu décrit, justement, comme un exemple d'Ostern.

U.S. Marshall Cahill, lerci pour le DVD, mais... Ils ont pris quoi avant de faire cette 4e de couverture? Depuis quand on raconte les événements du film à ceux qui ne l'ont pas encore acheté? Ça ne donne pas envie, on n'achète pas un film dont on connaît déjà la fin, bravo le marketing :applaudis_6:

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2849
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Les Easterns - Un autre regard sur le western

Messagepar pak » 30 avr. 2018 11:35

L'éditeur et distributeur russe Ruscico n'a jamais fait beaucoup d'efforts pour habiller ses DVDs, les jaquettes étant assez laides.

Par contre le contenu des galettes est souvent intéressant et c'est un rare moyen de voir en France (avec Bach éditions) du cinéma russe (soviétique devrai-je dire vu que son catalogue contient énormément de films de l'ère pré-perestroïka.

Je pense notamment à toute une série de films de guerre (La Ballade du soldat, La Neige chaude, Ici les aubes sont calmes... ).


Le Soleil blanc du désert a été diffusé par la chaine Arte en octobre 2014 avec une belle image. Il est vrai que certains aspects du film font penser au western, notamment l'environnement du désert. Mais le western brasse finalement suffisamment de thèmes pour forcément trouver des connections avec d'autres cinémas et vice et versa. Le désert est un décor qui facilite la montée dramatique d'un récit. Je pense par exemple au sud-coréen La Princesse du désert, film de 2001 qui narre l'épopée d'une petite troupe mal assortie et mal équipée cernée dans un fort abandonné au milieu de nulle part. Rien n'évoque visuellement le western (costumes, armes, physiques des protagonistes, architecture... ), mais pourtant l'intrigue procure de nombreux parallèles avec le genre américain.

D'ailleurs, je préfère largement les films non-américains qui brassent des thèmes westerniens tout en gardant leurs spécificités, aux westerns étrangers qui singent le modèle étasunien.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014



Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité