Levi RICHARDSON (1851-1879)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5987

Levi RICHARDSON (1851-1879)

Messagepar DEMERVAL » 10 août 2017 16:54

Levi Richardson naquit en 1851 dans le Wisconsin, avant de migrer à Dodge City, Kansas après avoir d’abord travaillé pendant une longue période comme chasseur de bisons. Quand il arriva à Dodge City, sa réputation de pistolero l’avait précédé, bien que pour la plupart, ce n’était que du ouï-dire. Sans aucun doute, Richardson avait été impliqué dans plusieurs fusillades avec les Indiens des plaines, mais au sujet des fusillades du Vieil Ouest, aucun rapport officiel ne l’implique en dehors de celle où il fut tué.
On pense que Levi Richardson arriva pour la première fois à Dodge City aux alentours de 1874, dérivant dans ou en dehors de ladite ville en passant la plupart de son temps à jouer et en agissant ainsi, ce fut son principal emploi. Il devint rapidement connu dans la ville sans être pour autant populaire, bien que quelques sources affirment qu’il s’entendit bien avec Bat Masterson. Certaines personnes dans la ville l’avaient connu à l’époque où il chassait le bison dont Eugene LeCompt et H.H. "Henry" Raymond, qui dirent qu’au mieux il était un homme déplaisant. Durant cette époque, il rencontra furtivement Wyatt Earp et Doc Holliday. Il rencontra aussi des amis avec Frank Loving, un jeune joueur.
Selon tous les rapports, Loving et Richardson s’entendirent bien jusqu’au début de 1879, date à laquelle à l’évidence, Loving, qui était marié, estima que Richardson agissait de manière irrespectueuse avec son épouse, Mattie. Cela conduisit à des problèmes entre les deux hommes, notamment des affrontements verbaux et en mars 1879, les deux hommes en vinrent aux mains sur Front Street. Après cette bagarre, Richardson dit à Loving "Je vais t’étriper, toi espèce de fils de pute", ce à quoi Loving, qui n’était alors pas armé, répondit simplement en tournant le dos et en s’éloignant.
Les disputes entre les deux hommes atteignirent leur paroxysme quand Richardson entra dans le Long Branch Saloon le 5 avril 1879, avec l’intention de régler ses affaires une bonne fois pour toute avec Loving. A ce moment-là, Loving n’était pas dans le saloon, aussi Richardson l’attendit et Loving apparut peu après 21h00. Loving s’assit près d’un poèle ventru, attablé à une longue table, où Richardson le rejoignit. Les deux hommes, selon des témoins oculaires, eurent une conversation à basse voix que personne n’entendit, puis, soudainement, Richardson se leva et dit, "Tu ne voudrais pas te battre, toi espèce de fils de pute", à quoi Loving répliqua calmement et simplement,"Essaye et tu verras".
Richardson sortit son révolver en premier, obligeant Loving à en faire rapidement de même, les deux hommes étant à pas plus de deux mètres l’un de l’autre. Richardson tira cinq coups de feu et Loving six, Richardson éraflant la main de Loving mai en recevant lui-même une balle dans la poitrine, le côté et le bras. L’adjoint du Marshall Duffy entra dans le saloon et désarma Richardson alors qu’il tombait au sol. Le Marshall de la ville, Charlie Bassett arriva également et Loving fut arrêté, procédure normale en tel cas. Richardson décéda sur le sol du saloon et la fusillade fut considérée comme ayant eu lieu en légitime défense, sans aucun procès. La fusillade, qui devint plus tard connue sous le nom de Long Branch Saloon Gunfight, offrit la notoriété à Loving.

Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités