YELLOW BIRD (1800-1855)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4731

YELLOW BIRD (1800-1855)

Messagepar DEMERVAL » 02 août 2017 13:52

Piupiumaksmaks, né en 1800 (épelé alternativement Peo-peo-mox-mox ou Peopeomoxmox) signifiant Yellow Serpent ou Yellow Bird fut le grand chef de la tribus des Walla Wallas.
Alors qu’il résidait à Fort Hall, Jason Lee fut remercié par Piupiumaksmaks qui présenta au missionnaire deux chevaux après qu’il eut prouvé ses capacités médicales. Yellow Serpent apporta plus tard son fils aîné, Toayahnu, pour qu’il soit éduqué au sein de la Mission Méthodiste, où il fut baptisé par Elijah Hedding.
A la fin de 1844 Yellow Serpent organisa la première expédition des Walla Wallas, qui, avec environ 40 Walla Wallas, Nez Percés et Cayuses en plus de leurs familles, atteignit la Nouvelle Helvétie pour y vendre du bétail. Après avoir capturé des chevaux qui avaient auparavant été volés, une altercation éclata entre les employés de Sutter, altercation qui se termina par la mort de Toayahnu.
Isaac Stevens rencontra Piupiumaksmaks alors qu’il se rendait vers l’Est pour tracer la voie pour les chemins de fer du Pacifique en 1853 et il trouva le chef comme étant quelqu’un de "bien élevé". Piupiumaksmaks possédait alors "plus de 2,000 chevaux, en plus de nombreuses têtes de bétail" et dirigeait une ferme en bordure du Fort Nez Percés.
Malgré les craintes manifestées par les colons de Sacramento de voir arriver une force invasive d’un millier de Walla Wallas au début de 1846, Piupiumaksmaks retourna avec seulement 40 guerriers et déclara des intentions pacifiques. Alors qu’il discutait avec Joseph Warren Revere, qui avait été engagé comme commandant des volontaires à la Nouvelle Helvétie, Yellow Serpent affirma:
« Je suis venu des forêts de l’Oregon sans aucune intention hostile... Nous sommes venus pour chasser les animaux de la région et également pour vendre nos chevaux contre du bétail; car mon peuple a besoin de bétail, qui n’est pas aussi abondant en Orégon qu’en Californie. Je suis venu, aussi, selon les coutumes de nos tribus, pour visiter la tombe de mon fils, Elijah, qui a été assassiné par un homme blanc. Mais je n’ai pas voyagé uniquement pour me plaindre. Je demande justice! »
Le groupe qui revint comprenait des gens infectés par la rougeole, qui diffusèrent la maladie à travers le Plateau du Columbia. Le déclenchement de l’épidémie parmi les Cayuses fut un facteur majeur du Massacre de Whitman.
Piupiumaksmaks était présent durant les discussions qui aboutirent au Traité de Yakima en 1855. Quand la guerre éclata, Piupiumaksmaks avait son village près de l’embouchure de la rivière Touchet. Une unité miltaire américaine approchant, il se présenta comme otage et insista pour que l’on mette fin au conflit. Les Walla Wallas qui campaient près de là, commencèrent à attendre l’arrivée du Grand Chef des Cayuse, Five Crows, beau-frère de Piupiumaksmaks et demi-frère maternel de Tuekakas (Old Chief Joseph) des Nez Percés, avant de prendre la décision de combattre ou pas. Lors d’une réunion avec un de ses fils le matin suivant, Yellow Serpent conseilla de prendre le chemin de la paix. Durant la première journée de la bataille de Walla Walla, le 7 décembre, Piupiumaksmaks fut tué par les Volontaires de l’Orégon qui le gardaient. Peu de temps après, il fut décapité et scalpé par un des Volontaires.

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6119
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: YELLOW BIRD (1800-1855)

Messagepar Sitting Bull » 02 août 2017 15:42

Image

Dessin de Gustav Sohon, 1855 (Wikipedia)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité