YELLOW BEAR (1844/1845-1913)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4747

YELLOW BEAR (1844/1845-1913)

Messagepar DEMERVAL » 02 août 2017 8:03

Le premier Yellow Bear fut un leader éminent des Tapisleca Tiyospayes, une des divisions majeures des Oglala Lakota du sud. Il accompagna la première délégation des Oglalas à Washington en 1870. L’année suivante, le Colonel John E. Smith évalua la taille du village de ce leader à environ 40 tentes, un des groupes familiaux les plus importants de la bande des Tapislecas. Yellow Bear fut assassiné en 1872 près du Fort Laramie durant une fusillade avec le controversé négociant blanc John Richard Jr.
Alors que les réserves des Lakotas s’établissaient suite au Traité de Fort Laramie de 1868, la majorité des Tapislecas abandonnèrent leur mode de vie de chasseurs de bisons et s’installèrent dans la Red Cloud Agency. En 1874, le leadership de la bande de Yellow Bear semble avoir été transmis à son plus jeune frère, Black Hawk. A peu près à la même époque, un autre Oglala appelé Yellow Bear commença à émerger parmi les Tapislecas, peut-être un autre "frère" (dans le sens large du language Lakota).
Né en 1844 ou 1845, Yellow Bear fut l’un des plusieurs leaders Oglala plus jeunes qui émergèrent lors de la Guerre des Black Hills de 1876-1877. Les pistes traditionnelles destinées aux guerriers n’étant plus disponibles, il est un exemple de la manière avec laquelle une nouvelle génération de leaders trouva le succès en devenant des intermédiaires entre le gouvernement américain et le peuple Lakota. Yellow Bear s’engagea comme éclaireur dans la compagnie des Eclaireurs du Général George Crook à la fin de 1876 et il participa à l’expédition de la Powder River, combattant auprès de l’Armée contre les Cheyennes du Nord lors de la bataille de Dull Knife.
En février 1877, Yellow Bear fut promu sergent dans la Compagnie B des Eclaireurs Indiens et il fut reconnu comme le leader principal ou porte-parole de la bande des Tapislecas de la Red Cloud Agency, indications de son influence grandissante. Le photographe D. S. Mitchell inclut un portrait de Yellow Bear dans sa série de portraits des éminents Oglalas pris cet eté là. Durant l’effervescence qui se manifesta autour de Crazy Horse à la fin de 1877, Yellow Bear participa au conseil avec les autres chefs Oglalas. Quand les éclaireurs Indiens furent utilisés pour encercler le village de Crazy Horse, le 4 septembre, Yellow Bear n’était pas présent mais il envoya un mot pour dire qu’il cautionnaite l’action. A la fin de 1877, il fut choisi avec Red Cloud pour être un des délégués des Oglalas envoyés à Washington, D.C. pour rencontrer le Président. “Je veux maintenant savoir quel est le meilleur moyen pour nous de vivre le plus longtemps,” dit-il au Président Hayes. “J’ai ma propre bande et je suis venu travailler pour eux.”
Yellow Bear maria sa première épouse, Wild Horse, aux environs de 1870. A peu près quatre ans plus tard, il épousa la plus jeune sœur de sa femme, Holy Day. Ensemble, la famille éleva huit enfants, quatre d’entre eux ayant atteint l’âge adulte.
Alors que les Oglalas s’installèrent dans la Pine Ridge Agency après 1878, les bandes familiales des Tapislecas établirent diverses communautés. La communauté de Yellow Bear, connue sous l’appellation de Shkokpaya, s’installa au nord-ouest d’Allen, Dakota du Sud, au sein de ce qui devait devenir le Pass Creek District de la réserve. Le recensement de 1890 effectué à Pine Ridge lista la Shkokpaya avec 22 familles oru 99 personnes. Parmi les membres de la bande figurait Imitates Dog (Sunka Onca), un frère de Yellow Bear. D’autres sœurs des épouses de Yellow Bear épousèrent Yellow Hawk et Little Crow, tous deux également membres de la Shkokpaya. Un autre membre éminent de la Shkokpaya était Pawnee Killer, bien que son lien de parenté avec Yellow Bear n’est pas connu.
Yellow Bear continua de servir comme leader éminent des Oglalas à Pine Ridge, en effectuant de nouveau le voyage à Washington, D.C. en 1888. Il décéda le 1er septembre 1913 près d’Allen, Dakota du Sud.
En 1965, Leonard Nimoy incarna Yellow Bear dans l’épisode intitulé "The Journey" de la série western, , Les aventuriers du Far West. Dans le scénario, deux officiers de cavalerie, Richard Henry Pratt (Wayne Rogers) et le sergent Wilks (Robert J. Wilke) s’affrontaient au sujet du traitement à appliquer aux prisonniers Indiens.

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4747

Re: YELLOW BEAR (1844/1845-1913)

Messagepar DEMERVAL » 02 août 2017 18:48

Image



Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité