Ben THOMPSON (1843-1884)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5391

Ben THOMPSON (1843-1884)

Messagepar DEMERVAL » 25 juil. 2017 14:27

Ben Thompson naquit à Knottingley, West Yorkshire, Angleterre, le 2 novembre 1843 de William et Mary Ann [née Baker] Thompson ; La famille s’installa à Austin à la fin 1852. A l’époque, Ben avait 8 ans, William 6 et Mary Jane 4 ans.
Adolescent, Thompson travailla pour l’Austin Rambler comme assistant du nouvel imprimeur. Cependant, une fois qu’il eut découvert le jeu, Thompson commença à voyager et à vivre comme joueur professionnel.
Le 12 juin 1861, Ben Thompson s’engagea dans l’Armée des Etats de la Confédération à San Antonio et devint première classe dans la compagnie H du second régiment des Texas Mounted Rifles. Son frère, Billy Thompson, rejoignit le même régiment.
Les 1 et 2 janvier 1863, Thompson participa à la Bataille de Galveston, où le U.S.S. Harriet Lane fut capturé. Thompson fut blessé pendant la bataille et fut soigné pendant six semaines dans un hôpital militaire à Niblett's Bluff (à l’ouest de Vinton, Louisiane).
Plus tard la même année, Thompson prit part à la Bataille de LaFourche Crossing (20 juin1863), près de Thibodaux, Louisiane. Les deux frères Thompson "se retrouvèrent nuitamment séparés des vivants pour reposer parmi les morts." Après cette bataille, Thompson retourna à Austin. Il se réengagea dans la compagnie F en septembre 1863 et servit durant le reste de la guerre stationné le long des berges du Rio Grande.
Après la guerre civile, Thompson combattit dans les forces armées de l’Empereur Maximilien contre les révolutionnaires mexicains.
En 1868 Thompson ouït dire que son épouse était physiquement abusée par son frère, Jim Moore. Peu de temps après son retour au Texas, il affronta Moore et le blessa sévèrement. Inculpé de tentative de meurtre, Ben Thompson, alors âgé de 25 ans, fut condamné à deux ans de prison. Il effectua sa peine dans la prison de Huntsville, mais reçut finalement un pardon complet.
En 1870, Thompson quitta le Texas pour Abilene, Kansas, qui était devenue une ville-champignon grâce au commerce du bétail. En 1871, Thompson ouvrit le "Bulls Head Saloon" à Abilene, avec son ami et partenaire, Phil Coe. Leur saloon prospéra grâce aux nombreux vachers qui amenèrent à Abilene un flot ininterrompu de cowboys qui étaient à la recherche d’alcool et de jeu.
Ce fut au Bulls Head Saloon que Thompson et Coe firent la connaissance de John Wesley Hardin et qu’ils le recrutèrent pour qu’il les débarrasse du marshall de la ville, "Wild" Bill Hickok. En sorte d’avertissement, les deux entrepreneurs avaient peint, sur le côté de leur établissement, le dessin d’un taureau avec un large pénis en érection. Les citoyens de la ville s’en étaient plaints auprès de Hickok. Quand Thompson et Coe refusèrent sa demande d’enlever le taureau, Hickok le fit lui-même. Furieux, Thompson essaya d’exciter Hardin en lui disant : "C’est un salopard de Yankee. Il malmène les rebelles, spécialement les Texans, et les tue." Hardin, vivant alors sous le nom de "Wesley Clemmons" (mais mieux connu par les villageois par l’alias, "Little Arkansas"), répliqua, "Si Wild Bill doit être tué', pourquoi ne pas le faire toi-même ?"[sic] Plus tard la même nuit, Hardin fut confronté à Hickok, qui lui demanda de lui donner ses révolvers, ce qu’il fit. Hickok ne savait pas à l’époque que Hardin était un homme recherché et il demanda à "Clemmons" d’éviter les problèmes le temps qu’il resterait à Abilene.
Peu de temps après, Thompson se blessa en tombant de cheval. Alors qu’il récupérait, Coe fut impliqué dans une fusillade mortelle avec Hickok. Thompson ne questionna jamais Hickok au sujet de la mort de Coe et les hommes quittèrent rapidement Abilene.
Thompson déménagea à Ellsworth, Kansas, qui était une ville qui prospérait grâce au commerce du bétail. Le 15 août 1873, le jeune frère de Ben Thompson, Billy, tua accidentellement le shérif Chauncey Whitney. Whitney se tenait aux côtés des frères Thompson, qui faisaient face à un officier de police local, John "Happy Jack" Morco, et à un joueur, John Sterling. La confrontation avait pour objet une dispute de jeu. Whitney était un ami des deux frères Thomspson et de nombreux témoins confirmèrent l’aspect accidentel de la mort du shérif.
Wyatt Earp affirma dans une interview avec son futur biographe, Stuart Lake, qu’il avait appréhendé Thompson après une altercation bien que les sources contemporaines et la propre biographie de Ben Thompson ne mentionnent nullement cette allégation. Mais l’histoire de Stuart Lake, Wyatt Earp: Frontier Marshal, publiée deux ans après la mort de Wyatt Earp, est considérée par les chercheurs actuels comme largement fictionnelle et la participation de Earp à l’appréhension de Thompson est exagérée.
Le jour suivant, Morco porta plainte contre Ben Thompson, pour avoir en premier fait feu contre lui avant que Whitney ne soit touché. L’officier Ed Hogue arrêta Ben Thompson. La même semaine, l’officier de police Ed Crawford tua l’ami de Thompson, Cad Pierce, lors d’un incident qu’apparemment Crawford provoqua. Morco et Hogue expulsèrent rapidement un autre ami de Thompson, Neil Cain, en dehors de la ville. Le conseil municipal renvoya Morco, Hogue et Crawford, pour comportement inapproprié. Peu de temps après, l’officier de police nouvellement nommé, J.C. "Charlie" Brown, tua Morco quand ce dernier sortit un révolver durant une atteinte à l’ordre public. Des amis de Cad Pierce tuèrent rapidement Crawford. Ed Hogue quitta la ville. Billy Thompson s’enfuit aussi au Kansas mais fut ramené pour répondre sans succès de la mort du shérif Whitney.
En 1875, Ben Thompson retourna au Texas, demeurant au Fort Elliott, dans la région du Panhandle. Là il rencontra et se lia d’amitié avec Bat Masterson. Quand Masterson tua le caporal de la cavalerie, Melvin King lors d’une querelle au sujet d’une femme, Thompson se mit en travers pour empêcher d’autres soldats d’attaquer Masterson. Après cet incident, le Chemin de Fer de Santa Fe loua les services des deux pistoleros pour intercéder au sujet d’un droit de passage opposant ce chemin de fer au chemin de fer du Rio Grande.
Une fois la dispute ferroviaire terminée, Thompson retourna à Austin, où il ouvrit le Iron Front Saloon. Un de ses concurrents était le Capital Theater, possédé et dirigé par Mark Wilson. La veille de Noël 1876, Thompson et des amis se trouvaient au Capital Theater buvant quand une bagarre éclata entre d’autres patrons. Quand Thompson essaya de s’interposer, Wilson attrapa un fusil de chasse et fit feu sur Thompson sans le toucher. Thompson tua alors Wilson. Un tenancier du bar, Charley Matthews, fit feu avec sa Winchester et écorcha la hanche de Thompson. Thompson fit feu en retour, touchant Matthews. Bien que sérieusement blessé, Matthews survécut. Thompson ne fut pas arrêté car la fusillade fut déclarée en légitime défense.
En juin 1880, Ben Thompson demanda à Masterson d’aller à Ogallala, Nebraska (alors "la fin du Texas Trail"), pour venir en aide à son frère Billy, qui était de nouveau en difficulté après avoir été impliqué dans une fusillade. Masterson, Ben et Billy Thompson s’échappèrent d’Ogallala et prirent la route de Dodge City.
En 1881, Thompson fut embauché par la ville d’Austin pour servir de Marshall. L’année suivante, Thompson fut impliqué dans une dispute avec le propriétaire du Vaudeville Variety Theater, Jack Harris, à San Antonio. Thompson fit feu et tua Harris. Thompson fut inculpé de meurtre et démissionna de son poste de marshall. Il fut jugé et acquitté, après quoi il retourna à Austin. Il fut bien accueilli par les citoyens mais ne reprit pas son boulot d’homme de loi.
Alors qu’il se trouvait pour affaires le 11 mars 1884 à San Antonio, Thompson tomba sur le rancher King Fisher. Les deux hommes qui se connaissaient depuis plusieurs années, décidèrent d’assister à des spectacles donnés au Turner Hall Opera House, puis au Vaudeville Variety Theater. Un homme de loi local, Jacob Coy, était assis avec eux. Thompson voulait voir Joe Foster, un propriétaire de théâtre qui avait été un ami de Harris. Thompson avait déjà parlé à Billy Simms, un autre propriétaire de théâtre et nouveau partenaire de Foster.
Fisher et Thompson furent dirigés à l’étage pour rencontrer Foster. Coy et Simms les rejoignirent aussi dans la loge. Foster refusa de parler avec Thompson. Fisher nota apparemment que quelque chose clochait, quand soudainement Simms et Coy s’écartèrent. Comme ils le faisaient, une pluie de balles provenant de la loge voisine touchèrent Thompson et Fisher. Thompson tomba et Coy ou Foster coururent à lui et lui tirèrent une balle dans la tête avec un révolver. Thompson décéda presque instantanément. Fisher reçut treize balles mais eut le temps de répliquer une fois, en blessant probablement Coy, qui resta infirme toute sa vie. Alors qu’il essayait de sortir son révolver, Foster fut lui-même touché à la jambe qui devra être plus tard amputée. Il décéda peu après l’opération.
Le corps de Thompson fut rapatrié à Austin où il fut enterré au Oakwood Cemetery.

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5391

Re: Ben THOMPSON (1843-1884)

Messagepar DEMERVAL » 02 août 2017 18:06

ImageImageImageImageImage



Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité