Cullen BAKER (1835-1869)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4745

Cullen BAKER (1835-1869)

Messagepar DEMERVAL » 30 avr. 2017 8:38

Cullen Baker naquit le 23 juin 1835 dans le Comté de Weakley, Tennessee, le fils de John Baker et de son épouse. Peu après sa naissance, la famille déménagea à Clarksville, Arkansas et, en grandissant, Cullen Baker passa la plupart de son temps dans les bars et saloons de ce qui est maintenant les Comtés de Lafayette et de Miller. Son père était un honnête fermier qui possédait du bétail et travaillait dans les champs. Dès sa jeunesse Cullen Baker fut réputé pour avoir le tempérament vif et en vieillissant il commença à boire souvent et en grandes quantités.
Le 11 janvier 1954 dans le Comté de Cass, Texas, Baker épousa Martha Jane Petty et pendant un moment il s’établit. Martha Jane Petty était la fille de Hubbard et Nancy Petty. Cependant, huit mois après leur mariage, alors qu’il était sorti pour boire avec des amis, il fut impliqué dans une altercation verbale avec un jeune nommé Stallcup. Baker devint furieux, attrapa un fouet et battit le jeune presqu’à mort. Il y eut plusieurs témoins de l’incident et Baker fut rapidement inculpé pour le crime. Un des témoins, Wesley Bailey, se confronta chez lui avec Baker. Baker lui tira dans les deux jambes avec un fusil à pompe et le laissa étendu au sol devant son domicile. Bailey décéda quelques jours plus tard. Avant de pouvoir être arrêté pour meurtre, Baker s’était enfui en Arkansas, où il demeura chez son oncle. Le 24 mai 1857, Martha Jane Baker donna naissance à une petite fille, Louisa Jane. Le 2 juin 1860, Martha Jane Baker décéda. Cullen Baker retourna alors au Texas, où il laissa sa fille avec ses beaux-parents.
Baker retourna en Arkansas, mais l’histoire de ses crimes s’était répandue et une femme locale du nom de Beth Warthom émit ouvertement des critiques sur son compte. Il prit quelques branches de noyer et se rendit chez elle pour la menacer. Son mari, David Warthom, commença à se quereller avec Baker et le maîtrisa devant chez lui. Beth Warthom cria et son mari regarda vers sa direction. Ayant quitté Baker des yeux, ce dernier le poignarda avec un couteau qu’il avait en sa possession. Warthom décéda sur le champ. Baker s’enfuit au Texas et en juillet 1862, il épousa sa seconde épouse Martha Foster, qui ne savait pas qu’il était recherché pour meurtre. Elle était la fille de William et Elizabeth Young Foster.
Peu de temps après son second mariage, Cullen Baker s’engagea dans l’Armée Confédérée pour la guerre civile américaine. On affirma qu’il y avait tué au moins trois Afro-Américains, tuant une femme noire dans un train d’immigrés et plus tard un garçon noir de six balles de révolver après avoir prêté le serment d’allégeance et étant devenu un surveillant d’Hommes Libres. En 1864 il avait été déchargé de ses obligations militaires ou il avait déserté et il rejoignit un groupe intitulé les "Rangers Indépendants", vaguement associé avec la Garde Nationale de la Confédération. Son but était de poursuivre et capturer les déserteurs de l’Armée Confédérée, mais la plupart du temps ils tirèrent avantage du fait que les hommes étaient à la guerr, laissant leurs domiciles entre les mains de personnes âgées, de femmes ou d’enfants. Cette situation laissait la porte ouverte pour tous les actes d’intimidation, les viols, les vols et la violence pratiqués par des groupes d’hommes puissamment armés comme les " Rangers Indépendants ". Peu de temps après avoir rejoint les "Rangers Indépendants", ils commencèrent une querelle continue avec une autre bande appelée les "Mountain Boomers", mais vers la fin de cette année, les "Boomers" avaient été chassés ou forcés de se disperser après que plusieurs de leurs membres aient été tués par les "Rangers". En novembre 1864, Baker conduisit un groupe de "Rangers" pour intercepter une bande de colons de l’Arkansas, pour la plupart des hommes âgés, des femmes et des enfants qui avaient fui le Comté de Perry, Arkansas, pour l’espoir d’une vie meilleure dans l’Ouest. Apparemment cela fut considéré par Cullen Baker comme étant un comportement antipatriotique mais par-desssus tout il avait l’intention de les déposséder de leurs biens. Les "Rangers" rattrapèrent ces colons en fuite alors qu’ils traversaient la Rivière Saline quelque part dans les Ouachita Mountains, mais quand la bande de colons refusa de faire marche arrière, Baker sortit son révolver et tua le leader de la bande. Ayant promis qu’il ne tuerait personne d’autres, les autres colons retournèrent du même côté de la rivière que Cullen Baker, où il enjoignit rapidement ses "Rangers" de tirer, tuant au passage neuf autres hommes. L’événement devint connu sur le plan local sous le nom de Massacre de Saline.
A ce moment de la guerre civile, l’Armée de l’Union occupait la plupart de l’Arkansas, plusieurs troupes étant sous les ordres du capitaine F. S. Dodge faisant respecter la loi dans les environs du Comté de Lafayette. La plupart de ces hommes de troupe de l’Union étaient des Afro-Américains et détestaient Baker. Vers la fin de 1864, Cullen Baker se trouvait dans un saloon de la petite ville de Spanish Bluffs, Arkansas quand il fut approché par quatre soldats Afro-Américains de l’Union qui lui demandèrent de s’identifier. Baker leur fit face avec ses révolvers à la main, tirant et tuant un sergent et les trois autres soldats.
Après la guerre, à la fin des années 1860, il sévit avec un gang qu’il organisa avec le hors-la-loi Lee Rames, opérant le long de la Sulphur River près de Bright Star, Arkansas, en commettant des vols et des meurtres. Les autorités le créditèrent officiellement d’avoir tué au moins 30 personnes, bien que nombre d’entre elles aient en fait été tuées par ses hommes. Au contraire des versions romantiques de ses exploits, la réalité était qu’il tua la plupart de ces personnes dans des embuscades ou dans le dos et nombre d’entre elles avec un fusil à pompe en faisant bien attention de se trouver en surnombre. Comme de nombreux ex confédérés qui opérèrent après la guerre, Baker était considéré comme un héros par d’aucuns qui subissaient l’occupation de l’Union, mais son dossier montre un tueur sans merci qui tuait toute personne qui le rendait furieux, sans tenir compte de leur loyauté.
En mars 1866, il fit son retour au Texas. Baker, maintenant recherché par les autorités de l’Union, se lança dans une folie meurtrière durant laquelle il tua deux hommes, W.G. Kirkman et John Salmons. Salmons avait auparavant tué un des membres de la bande à Baker, Seth Rames, le frère de Lee Rames. Il tua aussi un citoyen local appelé George W. Barron, qui avait auparavant pris part à une troupe de poursuivants pourchassant Baker. Durant cette époque, le gang fut actif aux alentours de Queen City, Texas et Texarkana, Arkansas. Le 1er juin 1867, alors qu’il revenait du Comté de Cass, Baker entra dans l’épicerie Rowden où il trouva la boutique tenue par Mrs. Rowden. Il prit tout ce qui l’intéressait et partit sans payer. Quand le propriétaire du magasin, John Rowden, découvrit ce qui s’était passé, il s’arma avec un fusil à pompe et se rendit au domicile de Baker. Il lui demanda de le payer et Baker répliqua qu’il passerait dans quelques jours au magasin avec l’argent. Le 5 juin 1867, Baker y retourna mais à la place il resta devant le magasin en criant après Mr. Rowden pour qu’il vienne l’affronter. Rowden s’arma d’un fusil à pompe et sortit pour recevoir une balle dans la poitrine qui lui sera fatale. Baker s’enfuit en Arkansas et quelques jours plus tard, il se confronta à un sergent de l’Union et à un 1ère classe alors qu’il allait monter à bord du ferry. Quand on lui demanda si c’était bien lui Cullen Baker, après qu’il ait affirmé s’appeler Johnson, Baker sortit ses révolvers tout comme le sergent. Baker lui tira quatre balles, le tuant net, le 1ère classe s’enfuyant en cheval pour rapporter le meurtre au Capitaine Kirkham. Suite au meurtre du sergent, Baker fut pourchassé sans relâche par les forces de l’Union et alors qu’il se trouvait, le 25 juillet 1867, à New Boston, Texas, il se retrouva impliqué dans une dispute avec plusieurs soldats de l’Union. Une fusillade s’ensuivit et il fut touché au bras, tout en tuant le première classe Albert E. Titus du 20ème régiment d’infanterie. Un mandat d’arrêt avec une récompense de 1,000 dollars fut édité pour sa capture mort ou vif. Il retourna en Arkansas, et alors qu’il se trouvait dans le saloon, le Bright Star, il accepta de se joindre à une foule ayant l’intention de lancer un raid sur la ferme d’un local appelé Howell Smith. Smith avait récemment embauché des esclaves émancipés, ce qui n’était guère apprécié par la population locale. Durant le raid, une des filles de Smith fut poignardée et une autre assommée et un homme noir fut tué. Smith résista et une autre fusillade s’ensuivit au cours de laquelle plusieurs membres de la foule furent blessés, dont Baker à la jambe.
Le 24 octobre 1868, Cullen Baker et son gang furent apparemment impliqués dans la mort du Major P.J. Andrews, du Lieutenant H.F. Willis, d’un négre anonyme et dans la blessure infligée au shérif Standel du Comté de Little Rock Arkansas.
Bien que Cullen Baker était craint par ses propres hommes, Lee Rames, qui était reconnu comme étant le co-leader et le co-fondateur du gang Baker, avait lui aussi une substantielle et mortelle réputation. Rames commença à mettre en doute le leadership de Baker et estimait que ce dernier allait mener le gang à sa perte. Lee Rames défia Baker et Baker recula, préférant dissoudre le gang. Tous les membres sauf un, "Dummy" Kirby, se rangèrent du côté de Rames.
Baker et Kirby chevauchèrent vers Bloomburg, Texas et la maison des beaux-parents de Baker qu’ils atteignirent en janvier 1869. C’est là que Cullen Baker et "Dummy" Kirby devaient trouver la mort. Qu’arriva-t-il exactement, au moins deux versions coexistent;
La première version: A l’insu de Cullen Baker, le père de son épouse Martha Foster et des amis avaient mélangé une bouteille de whisky et quelques aliments avec de la strychnine. Kirby et Baker burent et mangèrent et décédèrent tous deux empoisonnés. Foster et quelques amis tirèrent ensuite plusieurs balles dans les deux corps.
La seconde version: Un instituteur local du nom de Thomas Orr était devenu romantiquement impliquée avec la seconde épouse de Baker, Martha Foster et il prit la tête d’une petite bande d’hommes qui tendirent une embuscade à Baker et Kirby dans la maison des Foster, les tuant tous deux au pied de la cheminée. L’on sait qu’un instituteur appelé Thomas Orr qui était un des amis de la belle famille de Baker, prit part au meurtre de Baker.
Ce que les deux versions partagent est le résultat final. Baker et Kirby furent tués, cela arriva à la maison des Fosters, tous deux reçurent plusieurs balles, est-ce que celles-ci les tuèrent ou furent-elles administrées post-mortem après qu’ils furent empoisonnés, puis les corps traînés dans la ville de Bloomburg. Les corps furent ensuite amenés à un poste avancé de l’Armée Américaine près de Jefferson, où ils furent exposés à la vue du public.
La ville de Bloomburg, Texas, continue de commémorer l’événement avec la Cullen Baker Country Fair, qui se tient le premier week-end de novembre. Les bénéfices sont reversés à la Compagnie des Pompiers Volontaires de Bloomburg.

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4745

Re: Cullen BAKER (1835-1869)

Messagepar DEMERVAL » 03 mai 2017 12:33

ImageImageImage



Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité