Charles B. GATEWOOD (1853-1896)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4412

Charles B. GATEWOOD (1853-1896)

Messagepar DEMERVAL » 20 avr. 2017 21:39

Charles B. Gatewood naquit dans une famille de militaires le 5 avril 1853 à Woodstock, Virginie. Il devint un Cadet à l’Académie Militaire des Etats-Unis à West Point en 1873 où il gagna le surnom de Scipio Africanus à cause de sa ressemblance avec le général romain du même nom. En 1877 il quitta l’Académie avec le grade de second lieutenant et fut affecté au 6ème de cavalerie au Fort Wingate dans le Nouveau Mexique.
Gatewood commanda les compagnies d’éclaireurs Apaches et Navajos dans le territoire tout au long du sud-ouest des Etats-Unis. Il fut respecté par les Apaches et gagna le surnom de Nanton Bse-che, signifiant "Capitaine au gros nez". Après une année de service au Fort Wingate, Gatewood fut nommé commandant des éclaireurs Apaches de la Réserve de la White Mountain Apache, et plus tard aide-de-camp du General Nelson Miles. Un de ses sergents fut un éclaireur qui était un ex chef des White Mountain appelé Alchesay.
En 1879 Gatewood et ses éclaireurs Apaches furent transférés en Arizona dans les Black Range Mountains du Nouveau Mexique pour capturer le Chef Apache Victorio. Lui et ses éclaireurs furent placés ous les ordres du major Albert P. Morrow du 9ème de cavalerie au Fort Bayard, Nouveau Mexique. Les éclaireurs de Gatewood eurent des escarmouches avec la bande de Victorio, mais finalement échouèrent à le capturer.
En mai 1881 il retourna en Virginie pour raison de santé parce qu’il avait développé un rhumatisme pour exposition aux éléments pendant les deux ans qu’il travailla avec les éclaireurs Apaches dans le rude Sud-Ouest. Il épousa Georgia McCulloh, la fille de Thomas G. McCulloh et nièce de Richard Sears McCulloh le 23 juin 1881 à Cumberland, Maryland. Son congé maladie expira en juillet et n’étant pas retourné à son poste, il fut déclaré Absent without leave (AWOL). Gatewood retourna dans le sud-ouest le 17 septembre 1881 sous le commandement du Colonel Eugene Asa Carr pour sa campagne contre les Cibecue et White Mountain Apaches.
En 1882, l’armée américaine envoya le général de brigade George Crook pour prendre la direction des opérations Indiennes dans le territoire de l’Arizona. Crook était un combattant d’Indiens expérimenté qui avait appris depuis longtemps que les soldats réguliers étaient quasiment inutiles contre les Apaches et avaiet basé son entière stratégie en employant des "Indiens pour combattre d’autres Indiens". Les Apaches, en signe de respect, surnommèrent Crook , Nantan Lupan, ce qui signifiait "Loup Gris". Malgré le fait d’avoir subjugué toutes les principales tribus Apaches du territoire, les Apaches avaient repris les armes, cette fois sous le commandement de Geronimo. Crook vit à diverses reprises Geronimo et sa petite bande de guerriers lui échapper.
Connaissant la réputation de Gatewood d’être "Le Meilleur Homme Apache", Crook le nomma Commandant de la Réserve Indienne des White Mountain au Fort Apache sous le commandement d’Emmet Crawford. Gatewood et Crook eurent des divergences sur la gestion de la Réserve et la manière de traiter les Apaches. Après un clash avec les politiciens locaux au sujet des droits de patûrage sur les terrains de la Réserve, Crook muta Gatewood en 1885 pour commander les Eclaireurs Navajos. La même année, Crook démissionna de l’Armée et Philip Sheridan le remplàça par le Général Nelson Miles pour la campagne contre Geronimo.
Bien que Crook et Gatewood se soient embrouillés, Gatewood était considéré par Miles comme "un homme de Crook"; malgré cela et la santé chancelante de Gatewood, Miles savait que Gatewood était respecté par Geronimo, parlait un peu l’Apache et était familier des coutumes et des valeurs des Apaches, grâce aux dix ans qu’il avait passé sur le terrain avec eux et contre eux.
Gatewood fut dépêché par le Général Miles pour débusquer Geronimo pour des pourparlers. Le 21 juillet, alors qu’il atteignait Carretas, Chihuahua, Gatewood rencontra un officier de l’Armée, le Lieutenant James Parker du 4ème de cavalerie, qui avait l’ordre de suivre la trace de Geronimo. Parker dit à Gatewood, "La piste n’est rien qu’un mythe—je n’ai pas repéré une trace depuis trois semaines, depuis que la pluie a tout effacé."
Malgré une santé qui se détériorait rapidement, Gatewood refusa de quitter l’éxpédition et Parker le mena au capitaine Henry Lawton, qui dirigeait une expédition pour trouver et tuer Géronimo avec le 4ème de cavalerie. Il fallut deux semaines à travers 230 kms de chaînes montagneuses désertiques pour localiser Lawton sur les berges de la rivière Aros, le 3 août 1886. Lawton accepta avec réticence que Gatewood et ses éclaireurs rejoignent son commandement. La santé de Gatewood se détériora encore. Le 8 août, il demanda au chirurgien de Lawton, Leonard Wood, de lui mettre un dispense médicale, mais Wood refusa. Le 23 août 1886, Gatewood dirigea 25 hommes et deux éclaireurs Apaches dans la Sierra Madre et trouva le camp de Géronimo: sa bande était réduite à 20 hommes et 14 femmes et enfants. Le 24 août, Gatewood approcha du camp de Géronimo avec deux soldats : George Medhurst Wratten, qui parlait couramment l’Apache et un autre soldat; 2 interprètes: Tom Horn et Jesús María Yestes; et deux éclaireurs Chiricahuas: Kayitah, un Chokonen, et Martine, un Nedni, afin de ne pas alarmer les Apaches. Kayitah et Martine prirent le premier contact, étant invité à entrer dans le camp par la rivière Bavispe. Kayitah demeura dans le camp comme otage pendant que Martine fut autorisé à quitter les lieux pour rejoindre Gatewood et 15 livres de tabac. Une fois que Gatewood eut offert le tabac, Geronimo taquina Gatewood au sujet de sa maigreur et son air maladif et lui dit, "tu es toujours le bienvenu dans mon camp, et tu y seras toujours en sécurité". Gatewood encouragea Geronimo à abandonner le combat contre l’armée américaine. Quand interrogé par Geronimo sur ce qu’il ferait dans cette situation et de penser en Apache, Gatewood lui conseilla de "mettre sa confiance en Miles".
Acceptant de renconter le Général Miles, la bande de Geronimo chevaucha au côté de Gatewood jusqu’au camp de Lawton au Guadalupe Canyon, la porte d’entrée des Etats-Unis. Lawton reçut Geronimo et accepta d’autoriser les Apaches à garder leurs armes pour se défendre contre les troupes mexicaines environnantes. Lawton quitta le camp pour se rendre à une station héliographique pour envoyer un message à Miles, tout en laissant le Lieutenant Abiel Smith aux commandes. Smith et Wood voulaient désarmer les Apaches parce qu’ils étaient prisonniers de guerre. Smith dit à Gatewood qu’il voulait rencontrer les hommes de Geronimo, mais Gatewood refusa parce qu’il savait que Smith voulait assassiner Geronimo, plutôt que de le ramener à Miles. Smith persista et Gatewood menaça de "faire sauter la tête du premier soldat du détachement", qui était Leonard Wood, Wood quitta les lieux pour écrire une dépêche et Gatewood se tourna sur l’homme suivant, Smith, qui finalement recula.
Les troupes et les Apaches arrivèrent sans incident à Skeleton Canyon, Arizona, dans les montagnes Peloncillo le 2 septembre 1886. Miles arriva le 3 septembre 1886, et Geronimo se rendit formellement pour la quatrième et dernière fois le 4 septembre. En conclusion de la reddition, Geronimo se tourna vers Gatewood et lui dit, en Apache, "Bien. Tu as dit la vérité". Le jour suivant, Naiche se rendit ; il était dans le canyon voisin, pleurant son frère, qui avait été tué par des soldats mexicains. Cette reddistion mit définitivement fin aux guerre Apaches dans le Sud-Ouest.
Malgré son succès, Miles réprimanda Gatewood pour "avoir désobéi à ses ordres" car Gatewood approcha finalement de Geronimo avec seulement un groupe de 6 hommes au lieu des 25 préconisés. Gatewood avança qu’une délégation plus importante aurait pu effrayer les Apaches et les faire fuir. La ville de Tucson, Arizona, organisa une fête pour célébrer la reddition de Geronimo et invita Gatewood à en être l’invité d’honneur, mais Miles refusa de le laisser y assister. Miles nomma Gatewood son "Aide-de-Camp", pour garder le lieutenant sous surveillance. Miles minimisa le rôle de Gatewood dans la reddition de Geronimo parce qu’il aurait alors donné toute légitimité à la stratégie de Crook.
En décembre 1890, Gatewood fut réaffecté au 6ème de cavalerie, la troupe H. Son régiment fut engagé au sud du Dakota avec la Pine Ridge Agency dans une opération contre des Sioux hostiles mais ne fut pas engagé dans la campagne finale qui culmina dans la tragédie de Wounded Knee en décembre. Gatewood développa , en janvier, du rhumatisme dans les deux épaules et était devenu incapable de bouger ses bras, et ce de nouveau à cause de froides conditions climatiques. Il reçut une prescription médicale lui ordonnant de quitter les lieux pour se rendre en février 1891 à Hot Springs, Dakota du sud.
En septembre 1891 Gatewood avait recouvré la santé et il rejoignit le 6ème de cavalerie qui était alors stationné au Fort McKinney, Wyoming. Le Wyoming était secoué par une guerre de territoire entre ranchers et fermiers qui devait être connue sous le nom de Johnson County War et le 6ème de cavalerie fut déployé à la requête du gouverneur Amos W. Barber. Le 18 mai 1892, des cowboys du Red Sash Ranch mirent le feu au bureau de poste et fit exploser le poële avec de la poudre à canon. Gatewood intervint sur l’incendie et fut blessé par la déflagration de la bombe; son bras gauche fut brisé, ce qui le rendit trop handicapé pour servir dans la cavalerie.
Peu de temps après, le 9ème de cavalerie des "Buffalo Soldiers" remplaça le 6ème de cavalerie au Fort McKinney.
Le 19 novembre 1892, Gatewood se trouvait à Denver, Colorado pour connaître son avenir militaire. Le 4 juin 1894, il chercha une position de conseiller militaire dans le Comté d’El Paso, Colorado, pour apporter son aide dans la grève des mineurs de Cripple Creek, Colorado, mais ne la trouva pas. En 1894 il se mit en congé de l’armée et déménagea à Fort Myer, Virginie. En 1895 il fut recommandé pour la médaille d’honneur par le Général Nelson A. Miles, "pour bravoure en se rendant seul au péril de sa vie dans le camp hostile de Geronimo à Sonora, le 24 août 1886," mais cette demande fut refusée par le secrétaire à la guerre parce que Gatewood ne s’était jamais distingué dans une action hostile. En 1896 il souffrit d’insupportables maux d’estomac et entra à l’hôpital militaire de Fort Monroe, Virginie, pour traitement. Gatewood décéda le 20 mai 1896 des suites d’un cancer de l’estomac et son corps fut enterré au cimetière national d’Arlington avec les complets honneurs militaires.
Le 23 mai 1896, le Colonel D. S. Gordon, commandant du 6ème de cavalerie, publia l’ordre général 19 qui affirmait: « C’est avec une peine et un regret extrêmes que le Colonel commandant le régiment annonce la mort du premier lieutenant Charles B. Gatewood au Fort Monroe le 20 mai. Rien de trop ne peut être dit sur ce brave officier et c’est lamentable qu’il soit mort avec uniquement le grade de Lieutenant, après de brillants services offerts au gouvernement. Qu’aucun avantage ne lui soit retourné, est fortement regretté par chaque officier du régiment, qui transmettent à sa famille leur plus profonde et sincère sympathie. En marque de respect à sa mémoire, les officiers du régiment porteront le traditionnel badge de deuil pour une période de 30 jours. »
Son fils, Charles B. Gatewood, Jr. (4 janvier 1883-13 novembre 1953) rejoignit l’Armée et atteignit le grade de colonel. Il fit campagne pour la reconnaissance du nom de son père et publia plus tard les mémoires de son père.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3577
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Charles B. GATEWOOD (1853-1896)

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 20 avr. 2017 22:48

Très bien représenté dans le GERONIMO de Walter Hill en 1994 (Patrick WILSON je crois)... Bio très intéressante ! Merci...
Image

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4412

Re: Charles B. GATEWOOD (1853-1896)

Messagepar DEMERVAL » 21 avr. 2017 6:52

non c'est l'excellent Jason Patric qui incarne le Lt Gatewood dans le Géronimo de Walter Hill. Merci pour le compliment :D :D

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5873
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Charles B. GATEWOOD (1853-1896)

Messagepar Sitting Bull » 21 avr. 2017 20:33

Image

(Wikipedia)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1173
Localisation : depts 13 et 05

Re: Charles B. GATEWOOD (1853-1896)

Messagepar major dundee » 21 avr. 2017 22:31

Image

Image

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3577
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Charles B. GATEWOOD (1853-1896)

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 21 avr. 2017 23:19

DEMERVAL a écrit :non c'est l'excellent Jason Patric qui incarne le Lt Gatewood dans le Géronimo de Walter Hill. Merci pour le compliment :D :D


J'ai plus revu le film depuis un bon moment, merci pour la correction !!
Image



Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité