AHAYA (1710-1783)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4678

AHAYA (1710-1783)

Messagepar DEMERVAL » 02 mars 2017 16:45

Ahaya (Secoffee) naquit en 1710 dans la tribu des Oconee, qui était originaire du centre de la Géorgie. Son peuple s’installa le long de la rivière Chattahoochee au Nord de la Floride quand il était jeune. Il figurèrent parmi les Indiens qui quittèrent la Géorgie et l’Alabam pour échapper aux empiètements des colons Anglais.
Au milieu des années 1720, Ahaya avait été choisi comme chef du village. Il développa une haine des Espagnols qui dirigeaient la Floride, parce qu’ils forçaient les Séminoles à servir comme milicien et ouviers. Quand James Oglethorpe, le gouverneur de Géorgie, conduisit un raid anglais contre la capitale espagnole St. Augustine en 1740, Ahaya et ses 45 guerriers étaient ses alliés consentants.
Aux alentours de 1750, Ahaya conduisit son peuple au sud de ce qui est maintenant la vallée de Paynes , probablement près des ruines du village Timicua de Potano. Ils y trouvèrent du gibier et du poisson en abondance, ainsi que de nombreuses vaches sauvages. Son peuple rassembla le bétail en un immense troupeau, ce qui lui occasionna le surnom de "Cowkeeper" (gardien de vaches) par les Anglais. En 1757, le peuple de Ahaya avait son propre village prospère appelé Cuscowilla, au nord-ouest du rivage du lac Tuscawilla, où se situe lea ville moderne de Micanopy. Cette année-là, le Chef rendit visite au Gouverneur de la Géorgie et lui exprima sa haine des Espagnols et des tribus Indiennes qui étaient leurs alliés. Il expliqua qu’il avait eu une vision lui disant qu’il ne connaitrait pas la vie etérnelle s’il n’avait pas tué au moins 100 espagnols.
En 1763, quand l’Espagne céda la Floride aux Britanniques suite à la Guerre des Sept ans, en échange du territoire à l’ouest de la rivière Mississipi, Ahaya fut ivre de joie. Il fit le voyage à St. Augustine pour l’installation du nouveau Gouverneur Britannique, Patrick Tonyn. Le britannique traita son peuple de manière distincte des autres peuples Indiens de Floride, en les appelant "Seminole," un nom dérivé du mot espagnol cimarones, signifiant fugueurs ou bordeaux. Finalement, ce nom fut appliqué à tous les peuples qui formèrent une tribu issu du peuple Creek et autres Muskogéens.
En 1774, le naturaliste William Bartram de Philadelphiae rendit visite à Ahaya à Cuskowilla. Il fut reçu par une grande fête réunissant les plus beaux troupeaux de la bande des Alachuas. Quand Bartram expliqua à son hôte qu’il était intéressé par l’étude des plantes et des animaux locaux, Ahaya fut amusé. Il appela le scientifique américain Puc-puggee, ou "the flower hunter" (le chasseur de fleurs). Mais, il lui donna aussi libre cours pour explorer ses terres. La même année, un colon géorgien appelé John Bryan essaya de duper les chefs Creek de cette colonie en leur faisant signer une renonciation sur les droits de leurs terres de Floride. Ahayafut choqué quand l’homme chauve voyagea aussi loin au sud que la Payne's Prairie pour graver son nom dans un chêne, mais ses alliés intervinrent rapidement. Le Gouverneur James Wright de la Géorgie informa les Creek de la duperie de Bryan et le Gouverneur Tonyn de la Floride émit un mandat d’arrêt contre lui.
En 1783, quand les Britanniques cédèrent en retour la Floride à l’Espagne suite à la défaite enregistrée durant la Guerre d’Indépendance Américaine, Ahaya y vit une chance de réaliser sa vision. Il organisa une attaque sur St. Augustine, mais tomba rapidement malade. Sachant que sa fin était proche, il confessa à ses fils, Payne et Bowlegs, qui étaient à ses côtés, qu’il n’avait seulement tué que 86 espagnols et il leur demanda de tuer les 14 restants.

Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité