Révolution texane

TomateRouge
Barman
Messages : 21

Révolution texane

Messagepar TomateRouge » 05 févr. 2019 8:14

Bonjour,

Je trouve cette révolution très intéressante mais j'ai peu d'informations dessus, j'aimerais savoir tout ce que vous savez dessus.

Avatar du membre
Nelse McLeod
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 103
Localisation : Sur ma chaise

Re: Révolution texane

Messagepar Nelse McLeod » 05 févr. 2019 14:18

Bonjour,

Je considère qu'il s'agit d'une guerre d'indépendance plutôt que d'une révolution... Encore que ça risque de nous entraîner dans un débat sans fin...

Bon, on peut commencer par un bref état des lieux de ce qu'est le Mexique à cette époque. C'est un état qui a moins de 15 ans d'existence, il est particulièrement instable politiquement : d'abord une monarchie, il devient une république fédérale, où les principaux chefs militaires tentent d'imposer leur pouvoir personnel. Il est en plus agité de divers mouvements séparatistes, et pour couronner le tout, il est en butte aux convoitises des puissances étrangères : en plus des Etats-Unis qui guignent le Texas, les Russes ont établi un point d'appui en Californie (Fort Ross), et la dernière tentative de reconquête espagnole ne remonte qu'à 1829. Le Texas est une région particulièrement sous-peuplée (à peine plus de 50000 habitants en 1835), et les colons américains y sont rapidement devenus la majorité... En plus du fossé culturel, le général Antonio Lopez de Santa Anna qui devient président à vie en 1833 mène une politique qui les mécontente beaucoup : taxes, droits de douane avec les US, abolition de l'esclavage...

L'agitation commence au début des années 1830... En 1835, Santa Anna décide d'abolir la constitution fédérale pour établir une république centralisée (les états seront remplacés par des départements gérés depuis Mexico), ce qui provoque un soulèvement quasi général : le Yucatán, et tout le nord-est du Mexique prend les armes. Le Texas va réussir où les autres échoueront. Plusieurs facteurs jouent en sa faveur : l'éloignement qui complique la logistique de l'armée mexicaine, l'immensité du territoire qui va permettre la stratégie de Sam Houston, et le soutien officieux des Etats-Unis.

Pour l'affrontement militaire proprement dit : les Texans commencent par triompher des maigres troupes sur place, avant d'attendre la contre-offensive gouvernementale. Santa Anna, qui a d'abord du gérer des soulèvements plus proches de la capitale, débarque avec 6000 hommes, une armée de taille très respectable selon les critères de l'époque, surtout face aux Texans qui n'alignent que 2000 combattants, mais elle est composée d'une grande part de recrues inexpérimentées. Sam Houston, peut-être inspiré par les tactiques des Indiens ou par la stratégie des Russes face à Napoléon, décide d'éviter l'affrontement et d'entraîner les Mexicains à l'intérieur des terres. Santa Anna prend Alamo et Goliad et en massacre les garnisons (le gouvernement mexicain a annoncé que les rebelles seraient traités comme des pirates), une brutalité guère exceptionnelle selon les critères de l'époque, mais qui soude les insurgés, alors qu'une attitude plus clémente aurait peut-être facilité des défections.

Santa Anna se lance à la poursuite de Sam Houston. Son armée subit des problèmes de ravitaillement, des épidémies se déclarent, et des pluies torrentielles gênent les déplacements (et auraient gâché des munitions). Finalement vient la bataille décisive de San Jacinto : l'avant-garde mexicaine (un petit tiers de l'armée) se détache du gros des troupes, les insurgés s'en aperçoivent, la prennent complètement au dépourvu, la défont avec des pertes insignifiantes, et capturent même Santa Anna. Échec et Mat. Santa Anna désormais otage ordonne au reste de l'armée de se retirer, ce qu'elle fait : même si les ordres d'un général prisonnier sont sans valeur, son successeur estime que les troupes ne sont plus en état de combattre...

Cette défaite entraîne la chute de Santa Anna, qui reviendra néanmoins au pouvoir quelques années plus tard, après avoir redoré son blason au cours de la "Guerre des Pâtisseries" (moins marrante que le nom le laisse penser) contre la France. Le Mexique refuse évidemment de reconnaître la nouvelle république du Texas, mais n'est pas en mesure de monter une nouvelle offensive dans les années qui suit. Plusieurs puissances (Etats-Unis, France...) la reconnaissent, ce qui incite à la prudence... Le conflit se poursuit donc sous forme d'escarmouches pendant plusieurs années avant qu'un armistice soit conclu en 1843... et que la guerre éclate de nouveau en 1845 suite à l'admission du Texas en tant que vingt-huitième état, c'était bien la peine.

TomateRouge
Barman
Messages : 21

Re: Révolution texane

Messagepar TomateRouge » 05 févr. 2019 17:35

Merci pour tes réponses à ce sujet.

As-tu un reportage en français sur cette guerre ?

Avatar du membre
Loco
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 176

Re: Révolution texane

Messagepar Loco » 09 févr. 2019 10:48

Malgré des imprécisions historiques, je te conseillerais cette série sur le sujet. Elle te donnera quand même une bonne idée sur la question.



Et pour Alamo plus spécifiquement, le film de John Lee Hancock de 2004.



Tu peux lire aussi le roman de James Lee Burke "Texas Forever" qui se passe à cette période, il est édité en poche.

Image

(Je reste sur ce qui est plus récent.)


Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité