John Reynolds HUGHES (1855-1947)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4746

John Reynolds HUGHES (1855-1947)

Messagepar DEMERVAL » 04 déc. 2017 19:26

John Reynolds Hughes naquit le 11 février 1855 à Cambridge, Illinois, de Thomas Hughes et Jennie Bond Hughes. En 1865 la famille déménagea à Dixon, Illinois, puis plus tard à Mound City, Kansas. Hughes quitta le domicile familial à l’âge de 14 ans pour travailler dans un ranch comme cowboy. Il traça par la suite son chemin vers l’ouest dans le territoire Indien, où il devint proche des Choctaws et des Osages et plus tard des Comanches dont il apprit la culture et les traditions. Par la suite, Hughes travailla comme chef de caravane sur la piste Chisholm, puis acheta une ferme à Liberty Hill, Texas.
En mai 1886, son voisin perdit plusieurs chevaux, emportés par des voleurs et Hughes poursuivit la bande, tuant deux des voleurs dans l’intervalle et capturant les autres dans le Territoire du Nouveau Mexique tout en ramenant les chevaux du voisin. La poursuite dura plusieurs mois et attira l’attention du Texas Ranger local, Ira Aten. En juillet 1887, Hughes accompagna ledit Ranger à la poursuite du meurtrier Judd Roberts, qu’ils tuèrent lors d’une fusillade. Recruté par les Rangers, sur la recommandation d’Aten, Hughes débuta une carrière qui devait durer jusqu’à sa retraite le 31 janvier 1915.
Il servit principalement dans ce qui fut appelé le "Frontier Battalion", sur la frontière américano-mexicaine. Durant cette époque, il acquit une réputation de poursuivants inlassables de hors-la-loi et en 1890, alors qu’il se trouvait à Shafter, Texas, Hughes posa avec ses partenaires Rangers, Bob Speaks, Alonzo "Lon" Oden, et Jim Putnam pour une des photos de Texas Rangers les plus diffusées dans le monde. La photo a depuis été utilisée dans de nombreux magazines et cartes postales en plus de T-shirts vendus à la fin du 20ème siècle. Au moment de la photo, les Rangers, membres de la Compagnie D, le "Frontier Battalion", étaient assignés à la protection des mines d’argent localisées à Shafter. Hughes fut promu capitaine en 1900, puis plus tard comme capitaine principal.
En 1893, suite au meurtre du capitaine de Rangers, Frank Jones, tué lors d’une embuscade tendue par des hors-la-loi, Hughes conduisit une compagnie de Rangers à la poursuite des bandits, la plupart membres de la famille Olguin. Comme les Rangers conduits par la capitaine Jones avaient malencontreusement franchi la frontière mexicaine et étaient au Mexique quand l’embuscade eut lieu, aucun suspects ne pouvaient être poursuivis. Les hors-la-loi étaient recherchés pour de nombreux crimes commis aux Etats-Unis ce qui avait déclenché la poursuite par le capitaine Jones. En se basant sur une liste de noms fournis plus tôt par l’espion des Rangers, Ernest St. Leon, Hughes et sa compagnie se mirent en chasse de 18 suspects soupçonnés du meurtre et les tua tous lors de fusillades ou par pendaison, ce qui mit fin aux crimes de la famille Olguin. Ces exploits de Hughes conduisirent à la rédaction de nombreux livres dont The Lone Star Ranger, d’où découla le personnage du Lone Ranger.
La réputation de Hughes le précéda. Même des hors-la-loi notoires comme Jim Miller préférèrent ne pas croiser son chemin. Le shérif de Pecos, Texas (Bud) Frazer, avaient des raisons de croire que Jim Miller et son gang avaient planifié de le tuer quand il revint à Pecos de retour d’un voyage d’affaires. Afin d’assurer sa sécurité, il demanda l’aide de John R. Hughes. Ce qui arriva par la suite fit l’objet d’une chronique dans le livre de Leon Claire Metz, The Shooters. "Personne à Pecos, bien sûr, ne voulait se coltiner avec Hughes, et quelques minutes après qu’il soit entré en ville, Miller était en prison pour avoir planifié de commettre un meurtre."
Après sa retraite, la romancière de western, Zane Grey écrivit The Lone Star Ranger, en hommage à Hughes et sa compagnie de Rangers. Un proche ami de Hughes appelé Jack Martin écrivit quant à lui, The Border Boss, en 1942 racontant ses exploits avec les Rangers. L’auteur W. W. Sterling fit de Hughes le sujet de son livre, Trails and Trials of a Texas Ranger, et en plus de tout cela, Hughes fut inclus dans les livres Encyclopedia of Western Gunfighters de Bill O'Neal et The Law Comes to Texas de Frederick Wilkins. Hughes passa les années suivantes à voyager, à diriger un ranch ou à prospecter, avant de s’installer à Austin, Texas, où il devint le président du conseil d’administration et le plus grand actionnaire de la Citizens Industrial Bank.
En 1940 il fut sélectionné pour le Certificate of Valor, une récompense nationale qui mettait en exergue les agents de la force publique. Hughes ne se maria jamais, et durant les années 1940, il se retrouva en mauvaise santé, et la plupart de ses proches amis étaient décédés depuis longtemps. Déprimé et seul, il emménagea chez une nièce à Austin. Le 3 juin 1947, il se suicida à 92 ans. Il est enterré au State Cemetery. Hughes est membre du Texas Rangers Hall of Fame.

Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité