Belle STARR (1848-1889)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4676

Belle STARR (1848-1889)

Messagepar DEMERVAL » 11 juil. 2017 12:20

Belle Starr naquit Myra Maybelle Shirley, le 5 février 1848 dans la ferme familiale située près de Carthage, Missouri, où son père prospéra en cultivant le blé et le maïs et en élévant des porcs et des chevaux. La plupart des membres de sa famille l’appelait May. Son père, John Shirley qui était le mouton noir d’une famille aisée de Virginie, avait déménagé vers l’ouest en Indiana où il se maria et divorça à deux reprises. Sa mère, Elizabeth "Eliza" Hatfield Shirley, fut la troisième épouse de John Shirley et un parent «éloigné des Hatfields, célèbre par rapport à une célèbre querelle familiale. Durant les années 1860, son père vendit la ferme et déménagea avec sa famille à Carthage, où il acheta une auberge, une écurie et une échoppe de forgeron sur la place de la ville.
May Shirley reçut une éducation classique et apprit le piano tout en sortant diplômée de l’Académie Féminine de Carthage, une institution privée que son père avait aidé à fonder.
Après une attaque de l’Union sur Carthage en 1864, les Shirleys déménagèrent à Scyene, Texas. Selon la légende, ce fut à Scyene que les Shirleys s’associèrent avec un certain nombre de criminels du cru, dont Jesse James et les Youngers. En fait, elle connaisait les frères Younger et les James parce qu’elle avait grandi avec eux dans le Missouri. Son frère, John A. M. "Bud" Shirley, était surnommé Capitaine Shirley par les sympathisants locaux de la Confédération. Il n’apparut pas dans une liste des Raiders de Quantrill mais il chevaucha avec une troupe qui était composée de « partisans » pour les uns et de « guerilleros » pour d’autres sympathisants de l’Union. Bud Shirley fut tué en 1864 à Sarcoxie, Missouri, alors que lui et un autre éclaireur étaient hébergés au domicile d’un sympathisant de la Confédération. Les troupes de l’Union entourèrent la maison et quand Bud tenta de s’échapper, il fut abattu.
Après la guerre, la famille Reed déménagea aussi à Scyene et May Shirley épousa Jim Reed en 1866, après avoir déjà eu le béguin pour lui lors de son adolescence. Deux ans plus tard, elle donna naissance à son premier enfant, Rosie Lee (surnommée Pearl). Belle arbora toujours un fort sens du style, qui devait nourrir sa future légende. Bon fusil, elle avait l’habitude de monter en amazone vêtue d’un habit de cheval de velours noir et d’un chapeau à plume, portant deux révolvers à la cartouchière tombant sur ses hanches. Jim devint un criminel et fut recherché pour meurtre dans l’Arkansas, ce qui obligea la famille à déménager en Californie, où un second enfant, James Edwin (Eddie), naquit en 1871.
Etant plus tard revenu au Texas, Jim Reed fut impliqué dans plusieurs bandes de criminels. Alors que Jim s’était initialement essayé aux travaux de la ferme, il devait devenir agité et s’acocquiner avec des gens de mauvaise compagnie—le clan des Starr, une famille Cherokee notoire pour ses vols d’alcool, de bétail et de chevaux opérés sur le territoire Indien (maintenant l’Oklahoma), ainsi que les vieux amis de son épouse, les gangs des frères James et Younger. En avril 1874, malgré un manque de preuves, un mandat d’arrêt fut édité pour l’attaque d’une diligence par son mari et autres. Jim Reed fut tué en août de cette année à Paris, Texas, où il s’était installé avec sa famille.
Apparemment, Belle fut brièvement mariée, en 1878, pour trois semaines à Charles Younger, oncle de Cole Younger mais il n’existe aucune preuve de cette allégation. De nombreuses sources affirment que la fille de Belle, Pearl Reed, était en fait Pearl Younger, mais dans sa propre biographie (reprise dans le livre de Glen Shirley, "Belle Starr and her times") Cole Younger qualifie cette allégation de débile et livre lui-même ce qu’il savait sur Belle. En 1880 elle épousa officiellement un Cherokee appelé Sam Starr et s’installa avec la famille Starr en Territoire Indien. Là, elle apprit les ficelles pour organiser, planifier et clôturer les vols de chevaux et la contrebande ainsi que la manière d’échapper à la loi. Les entreprises illégales de Belle devinrent suffisamment lucratives pour qu’elle puisse soudoyer des hommes de loi pour libérer ses cohortes de voleurs quel que soit l’endroit où ils étaient appréhendés.
En 1883, Belle et Sam furent arrêtés par Bass Reeves pour vol de chevaux et jugés devant "The Hanging Judge" Isaac Parker de la Cour Fédérale de Fort Smith, Arkansas; le procureur était W. H. H. Clayton. Elle fut déclarée coupable et fut incarcérée pendant neuf mois à la Maison de Correction de Detroit, Michigan. Belle fut une détenue modèle et durant son incarcération elle gagna le respect de la surveillante de prison, alors que Sam fut plus incorrigible et fut condamné aux travaux forcés.
En 1886, elle échappas à une condamnation pour un autre vol mais le 17 décembre, Sam Starr fut impliqué dans une fusillade avec l’Officier Frank West. Les deux hommes furent tués et la vie de Belle en tant que reine des hors-la-loi—et ce qui fut la relation la plus heureuse de sa vie—prit brutalement fin avec la mort de son mari.
Pendant les deux dernières années de sa vie, les ragots et les journaux à scandales la rattachèrent à nombre d’hommes aux noms colorés, dont Jack Spaniard, Jim French et Blue Duck, après quoi, afin de garder sa résidence en terre indienne, elle épousa un parent de Sam Starr, Jim July Starr, qui était 15 ans plus jeune qu’elle.
Le 3 février 1889, deux jours avant son 41ème anniversaire, elle fut tuée. Elle galopait vers sa maison en provenance de la maison d’un voisin à Eufaula, Oklahoma, quand elle tomba dans une embuscade. Après être tombée de son cheval, on lui tira de nouveau dessus pour être sûr qu’elle soit morte. Sa mort fut consécutive à des balles reçues dans le dos, le cou, dans l’épaule et à la face. La légende affirme qu’elle fut achevée avec son propre fusil à double canon.
Selon Frank "Pistol Pete" Eaton, sa mort serait due à diverses circonstances. Elle venait de participer à une soirée de danse. Frank Eaton avait été la dernière personne à danser avec Belle Starr quand Edgar Watson, franchement ivre, demanda à danser avec elle. Quand Belle Starr refusa, il la suivit. Sur le chemin du retour, elle fit une halte dans une crique pour abreuver son cheval, il fit feu et la tua. Selon Frank Eaton, Watson fut jugé, condamné pour meurtre et pendu.
Cependant, une autre version affirme qu’il n’y eut pas de témoins et que personne ne fut jamais jugé pour le meurtre. Parmi les suspects ayant des motifs apparents figuraient son nouveau mari et ses deux enfants, ainsi qu’Edgar J. Watson, un de ses métayers, parce qu’il avait peur qu’elle le dénonce aux autorités comme meurtrier évadé de Floride avec une récompense sur sa tête. Watson, qui fut tué en 1910, fut jugé pour son meurtre mais acquitté et l’embuscade est restée dans l’histoire du western comme "non résolue".
Une source suggèra que son fils, qu’elle aurait apparemment battu pour avoir maltraité son cheval, pourrait avoir été son assassin.
Bien qu’étant restée un personnage obscur durant toute sa vie en dehors du Texas, l’histoire de Belle fut reprise dans un roman de gare publiée également dans la National Police Gazette par Richard K. Fox. Fox se fit un nom avec son roman Bella Starr, the Bandit Queen, or the Female Jesse James, publiée en 1889 (l’année de son meurtre). Ce roman est encore souvent cité comme une référence historique. Ce fut la première histoires populaires à reprendre son nom.
Le fils de Belle, Eddie Reed, fut condamné pour vol de chevaux et recel de vol en juillet 1889. Le juge Parker l’envoya en prison à Columbus, Ohio. La fille de Belle, Rosie Reed, aussi connue comme Pearl Starr, se prostitua pour rassembler des fonds pour faire libérer Eddie. Elle finit par décrocher le pardon présidentiel en 1893. Ironiquement, Eddie devint adjoint du shérif à Fort Smith et tua deux frères hors-la-loi, les Crittenden en 1895, et fut lui-même tué dans un saloon à Claremore, Oklahoma le 14 décembre 1896.
Pearl dirigea plusieurs bordels à Van Buren et Fort Smith, Arkansas, des années 1890 à la première guerre mondiale.

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6075
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Belle STARR (1848-1889)

Messagepar Sitting Bull » 11 juil. 2017 14:41

Incarnée par trois superbes actrices.

Gene Tierney (La reine des rebelles - 1941)

Image


et Elsa Martinelli (Belle Starr - 1968)

Image


et aussi Elizabeth Montgomery (Téléfilm Belle Starr - 1980)

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4676

Re: Belle STARR (1848-1889)

Messagepar DEMERVAL » 12 juil. 2017 8:28

mais aussi Jane Russell dans Montana Belle (1952)


Image

Isabel Jewell dans Badman's Territory (1946) et Belle Starr's Daughter (1948)


Image

Merry Anders dans Young Jesse James (1960)

Image

Betty Compson dans La belle insurgée (1928)


Image

Jeanne Cooper dans un épisode de Bronco intitulé Shadow of Jesse James (1960)


Image



Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité