BOUNCER

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22794
Localisation : au dessus de Strasbourg

BOUNCER

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 14 nov. 2009 17:30

Un diamant pour l'au-delà (2001)
de François Boucq , Alexandro Jodorowsky

Image
Jodorowsky et Boucq signent avec Bouncer un western shakespearien. Dans cette histoire pleine de bruit et de fureur située juste après la guerre de Sécession, trois frères s'entredéchirent pour la possession d'un diamant maudit, l'œil de Caïn. Bouncer montre le Far West tel qu'il était et non tel que le cinéma l'a souvent rêvé. Un Ouest sauvage, déchiré par la violence et le bruit des armes. Seuls les grands espaces dessinés par Boucq semblent épargnés par les passions humaines de ce western en forme de tragédie antique... (source Fnac)

La pitié des bourreaux (2002)

Image
Ralton et ses hommes continuent de dévaster la région. Après avoir incendié la banque de Barro City, ils attaquent une diligence en route pour la ville. Les conducteurs et les passagers sont méthodiquement massacrés. Mais lorsque les hommes de Ralton veulent tuer la plus jeune des passagères, une certaine Déborah, Ralton s'y oppose farouchement. Il tue même l'un de ses hommes pour la protéger. Elle est sanglée sur un cheval en direction de Barro City, à demi consciente.
Lorsqu'elle arrive en ville, le shérif la conduit vers l'école municipale. Déborah s'est portée candidate pour remplacer la précédente institutrice, assassinée par ses propres élèves. La jeune femme découvre que les enfants sont séparés par un grillage suivant leurs origines sociales. Elle décide d'abolir ce type de ségrégation, malgrés l'opposition du maire et du shérif. Cette décision a pour conséquence immédiate de braquer les notables contre la nouvelle arrivante, qui se retrouve isolée dans ses nouvelles fonctions...
Bouncer et Seth sont bien loin du tumulte de Barro City. Le manchot a emmené son neveu dans un endroit retiré, une vallée où lui-même a été initié au maniement des armes et au contrôle de soi. Seth entame une longue initiation, où souffrance et privation seront son quotidien. Sera t-il prêt à temps pour venger la mort de ses parents ? (source Fnac)

La justice des serpents (2003)

Image
Le bourreau de Barro-City n’est plus, mortellement empoisonné par la morsure d’un serpent venimeux. Meurtre ou accident, personne ne le sait et peu importe. Une pendaison devait avoir lieu le lendemain de sa disparition et plus personne n’est là pour tendre la corde. Le Shérif et le Maire doivent donc tirer au sort le nouveau bourreau, métier marqué par l’infamie dans l’ Ouest Américain.
C’est le Bouncer qui est désigné par la malchance. Et c’est sous les sifflets de la population qu’il conduit Ogre Jim à l’échafaud. Le colosse arriéré a sur la conscience les meurtres de huit enfants qu’il a tout bonnement dévoré et pas une once de remords en lui. Le nouveau bourreau est d’ailleurs obligé de l’assommer quand à quelques mètres de la potence, le monstre tente une dernière fois d’agresser une mère de famille et son enfant !
Comme si son nouveau statut de bourreau ne suffisait pas à pourrir la vie du Bouncer, il doit aussi faire face à Clark Cooper et Mara Mars, sa traînée de compagne. Le richissime couple a racheté tous les saloons de la ville et l’Infernio est le dernier sur la liste. Bouncer et Noémie vont-ils se retrouver sans le sou sur les trottoirs de Barro-City ? La suite des aventures du justicier manchot dans ce Far West sans foi ni loi mis en scène par Alexandro Jodorowsky et François Boucq ! (source Fnac)

La vengeance du manchot (2005)

Image
Jusqu’ici, le « bouncer », bourreau professionnel manchot subissait l’action au point d’être contraint d’exécuter lui-même la femme qu’il aimait.
Dans ce nouveau tome, il redresse la tête dès les premières planches (un des combats western qui fera date, le héros venant à bout de plus de 17 adversaires…). Le souffle et l’ampleur de la vengeance qu’il va exercer, ainsi que le besoin de camper les grands espaces du far west font que Boucq et Jodorowsky n’ont pu résister, contrairement à la première histoire, au plaisir de boucler ce nouveau cycle en 3 tomes (source Fnac).

La proie des louves (2006)

Image
Le bon vieux western est revitalisé par les larmes et le sang de Jodorowsky et la virtuosité graphique de Boucq !
Les Lecteurs impatients peuvent se réjouir, voici enfin la conclusion du deuxième cycle des aventures du Bouncer. Et celui-ci ne nous conduit pas au bout de nos surprises...
Et en effet, le tome 5 démarre sur les chapeaux de roue avec un massacre perpétré par trois frères mexicains qui sont des as du coutelas - tandis que la femme bourreau bien mystérieuse derrière son chapeau et son cigare emmènera Bouncer dans de lointains paysages peu recommandables...
Drames familiaux qui font penser à la tragédie grecque, combats homériques et spectaculaires qui font penser aux films d'action de Hong-Konk et splendeur graphique d'une puissance et d'un expressionnisme rarement atteints dans une bande dessinée : les références de nos auteurs sont donc très actuelles et produisent un western comme on n'en avait pas encore vu...

La veuve noire (2008)

Image
Le Bouncer, ce héros manchot confronté à la sauvagerie des hommes, affronte cette fois la Veuve noire, dangereuse créature décidée à mettre la main sur la principale richesse de la région. Dans le nouveau cycle en deux albums de ce western transcendé par le coup de crayon somptueux de Boucq, Jodorowsky renouvelle le genre en mêlant la tragédie grecque aux films d’action de Hong Kong pour explorer la face sombre de la mythologie de l’Ouest américain (source Fnac).

Coeur double (2009)
Dans le tome 7, le Bouncer est dans les filets de deux soeurs à la personnalité contradictoire...
Image
==> http://www.lefigaro.fr/culture/2009/11/ ... nstre-.php :
Je cite : "CHRONIQUE - Olivier Delcroix, critique BD du Figaro, sélectionne un album qui vient de paraître et analyse des planches image par image. Cette semaine le 7e tome de la série western «Le Bouncer», intitulé «Cœur double», aux éditions Les Humanoïdes Associés, 64 pages. 13,95€.

Les auteurs :

Né en 1955 à Lille, François Boucq a fait ses débuts de dessinateur de BD dans le magazine Pilote en 1978. Mais c'est en 1984 la publication des Pionniers de l'aventure humaine, dans la revue ( A Suivre) puis l'édition de La Femme du magicien ou Bouche du diable (en association avec l'écrivain américain Jérôme Charyn) qui le révèlent au grand public. Depuis, Boucq a été sacré Grand Prix de la ville d'Angoulême (en 1998). Il fourmille de projets et dessine avec Yves Sente la série Le Janitor au Lombard et le western Bouncer avec Alexandro Jodorowsky.

Né en février 1929 à Tocopilla (Chili), fondateur du groupe Panique avec Fernando Arrabal et Roland Topor, « Jodo » comme on le surnomme dans le milieu de la BD, est connu pour ses envolées mystiques, sa maîtrise du tarot, ses films expérimentaux ( La Montagne sacrée, El Topo), ses époustouflants scénarios de science-fiction L'Incal (avec Moebius), Les Technopères ( avec Janjetov ) ou La Caste des Metabarons (avec Juan Gimenez), sans oublier Les Aventures d'Alef-Thau (avec le regretté Arno).

L'album :

Affirmons-le sans vergogne, depuis 2001 François Boucq est devenu l'un des maîtres du western en BD (après Gir et son légendaire «Blueberrry» quand même !). Il n'empêche, la série «Le Bouncer» (surnom qui désigne dans l'Ouest ceux qui étaient chargés de vider les indésirables dans les saloons) est en train de s'affirmer comme un des grands westerns en BD de ces dernières années. Grâce à leur héros manchot d'origine indienne et désormais patron du saloon L'infierno, Jodorowsky et Boucq redonnent à l'Ouest ses lettres de noblesse, en le dépoussiérant de ses poncifs.

« Cœur double », le tome 7 clôt le dyptique entamé avec La Veuve noire. L'histoire ? Comme à chaque fois chez Jodorowsky, le scénario explore les méandres secrets d'une tragédie familiale, qui se déroule à Barrow City, ville imaginaire du Far-Ouest.

Dans «La Veuve noire», le cœur du Bouncer balançait entre une mystérieuse intrigante au visage voilé, Carolyn Harten (la «Veuve Noire»), et de l'autre la ravissante et soi-disant chaste institutrice de Barrow City, Evelyn.

Dans « Cœur double », la double nasse amoureuse se resserre autour du Bouncer. De promesse en promesse, l'élégant cowboy manchot va devoir prendre une décision avant de succomber à ces deux sirènes du Mississipi...

Plus que jamais, « Jodo » et Boucq continuent leur exploration de la face sombre du western. De la même manière que le héros hésite entre deux figures féminines, la saga elle, balance entre la tragédie shakespearienne et les films de Sergio Leone. Violente, sanglante et teinté d'érotisme, la saga joue sur tous les tableaux. Dans ce dyptique en particulier, le western se mue en un cirque monstrueux qui rappelle le chef d'œuvre de Tod Browning « Freaks ».

L'immensité des paysages de l'Ouest, parfaitement retranscrits par un François Boucq toujours aussi virtuose, confère définitivement au Bouncer son statut de saga-culte." (Le Figaro.fr. - 13-11-2009)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: BOUNCER

Messagepar Trinita » 14 nov. 2009 19:53

C'est une p.... de bonne série bien violente avec de superbes dessins de François Boucq.
Une série fortement conseillée !!!!!!!!!!!!!!!!!!
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Tecumseh
Westerner
Westerner
Messages : 2278
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: BOUNCER

Messagepar Tecumseh » 15 nov. 2009 16:09

Trinita a écrit :C'est une p.... de bonne série bien violente avec de superbes dessins de François Boucq.
Une série fortement conseillée !!!!!!!!!!!!!!!!!!


+1 :applaudis_6:

Il me manque les deux derniers tomes, mais le 25 décembre n'est plus si loin :D
ImageImageImage

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2153
Contact :

Re: BOUNCER

Messagepar tepepa » 19 nov. 2009 22:39

Tecumseh a écrit :
Trinita a écrit :C'est une p.... de bonne série bien violente avec de superbes dessins de François Boucq.
Une série fortement conseillée !!!!!!!!!!!!!!!!!!


+1 :applaudis_6:

Il me manque les deux derniers tomes, mais le 25 décembre n'est plus si loin :D


-1 :oops:

Je n'ai lu que les deux premiers, mais franchement, un peu de violence malsaine et tout le monde a l'air content. Il n'y a strictement rien de novateur dans ces deux premiers albums, au point que je n'ai pas du tout eu envie de lire la suite :(

http://tepepa.blogspot.com/2007/07/bouncer.html

Avatar du membre
Clint
Cowboy
Messages : 67

Re: BOUNCER

Messagepar Clint » 10 janv. 2011 22:53

L histoire m'a emporté plus que le style de dessin que j apprecie moins.
le dernier volume s acheve un peu rapidement je trouve.

par contre c est costaud, violent et malsain

Avatar du membre
ROY ROGERS
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 522
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: BOUNCER

Messagepar ROY ROGERS » 01 févr. 2011 13:59

bjr
j'ai les 4 premiers de la série, apparement il y a une suite, je file à la fnac !
une bd pour adultes assurément, moi qui sortait de "commanche" et Buddy LONGWAY !
dit "ROBERT"

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2153
Contact :

Re: BOUNCER

Messagepar tepepa » 01 mars 2011 15:52

Dans Commanche il y a parfois des thèmes très adultes, mais c'est du suggéré. Je me souviens par exemple d'un album où les héros sont encerclés par des outlaws. L'un des héros garde une balle au chaud pour tuer Commanche au cas où elle tomberait entre les pattes des baddies. L'hypothèse du viol n'est donc que suggérée, mais je trouve cela plus efficace que les séries modernes comme Bouncer ou Wanted où l'on trouve un viol ou une atrocité toutes les deux pages au point que l'effet recherché est atténué par l'excès.
Je deviens un vieux con et j'assume... :mrgreen:

Avatar du membre
ROY ROGERS
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 522
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: BOUNCER

Messagepar ROY ROGERS » 03 mars 2011 9:54

[quote="Je deviens un vieux con et j'assume... :mrgreen:[/quote]

Meuuu noooonn!
ce que tu dis est vrai, mais comme je le dis souvent "o tempora o mores". Plus jeune j'avais été impressionné par les westerns qui sortaient, bcp plus violents, plus sanglants, j'aimais car je trouvais plus réaliste, (les peckinpah, pas mal de spags et les Leones). celà changeait des films de mon enfance. c' est sur qu'en prenant de la bouteille, moi aussi je préfère les choses plus suggérées, plus fines,( sauf pour les blondes que je continue à préférer à fortes poitrines, RUSS MEYER, vs devez connaître !) mais j'aime bien BOUNCER encore ! :sm57: :sm80:
dit "ROBERT"

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6929
Localisation : Landais expatrié 91

Re: BOUNCER

Messagepar lafayette » 20 oct. 2013 12:10

J'ai découvert la série à ma médiathèque où j'ai lu les numéros 2 à 7.
J'attends de pouvoir lire le tome 1, pour connaître le début de l'histoire, mais je ne suis pas très fan, car trop de vulgarités et de violences, trop sombre, surtout que j'aime lire mes bd au coucher et on est donc loin des Chick Bill et Tuniques Bleues et Oumpapah ou Tintin ou Astérix en Amérique de nature à déclencher rires et sourires propices à une nuit calme. ;)
Je ne serai donc pas acheteur. Mais je conçois que ça plaise et qu'il faut trouver des accroches nouvelles et l'idée du manchot videur de saloon et d'origine indienne est originale.
Mais je ne vois pas en quoi ce serait plus adulte, la violence et l'ombre étant déjà dans l'esprit de la jeunesse, que ce soit à la récréation ou dans les jeux vidéo qui vont plus loin que Bouncer!
[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6929
Localisation : Landais expatrié 91

Re: BOUNCER

Messagepar lafayette » 06 août 2015 20:02

Je me demande si Jodorowsky était de la partie dans un téléfilm avec Arrabal et Topor (cités par Usmc) 1990 sur Antenne 2, Échecs et Mythe, d'après un livre éponyme d'Arrabal, (que j'ai croisé dans ma carrière échiquéenne alors qu'il jouait avec Issy Les Moulineaux).

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
Le Gaucher83
Apache
Messages : 46

Re: BOUNCER

Messagepar Le Gaucher83 » 31 déc. 2017 18:34

Le tome 10 sort en janvier. :sm2:

Image

Avatar du membre
Tecumseh
Westerner
Westerner
Messages : 2278
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: BOUNCER

Messagepar Tecumseh » 01 janv. 2018 19:51

Effectivement bonne nouvelle que de retrouver Bouncer en ce début d'année 2018 !

La sortie de ce tome 10 est annoncé pour le 10 janvier, ce nouveau diptyque verra le second tome (tome 11 "L'échine du dragon") suivre dès le 07 mars.

Boucq assure désormais seul le dessin et le scénario.

:sm80:
ImageImageImage

Avatar du membre
midou06
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 427
Localisation : Le grand Sud Est
Contact :

Re: BOUNCER

Messagepar midou06 » 02 janv. 2018 1:26

Bonjour Tecumseh
Bien d'accord avec toi, une bonne nouvelle. :applaudis_6:
La patience est toujours une vertu, l'impatience est une verrue.

Avatar du membre
Le Gaucher83
Apache
Messages : 46

Re: BOUNCER

Messagepar Le Gaucher83 » 27 janv. 2018 11:34

Lu le tome 10 et on reste dans la veine des précédents avec son lot de violence, sa chasse au trésor matinée en kidnapping et son lot de personnages hauts en couleurs comme la comtesse et les légionnaires par exemple.
Le récit est assez haletant et l'histoire tiens rudement bien la route. D'ailleurs il laisse présager un tome 11 de haute tenue enfin je l'espère. icongc1

Ah, j'ai lu dans le casemate 110 qui contient un petit entretien avec Boucq que Jodo reviendra surement pour le tome 12. :sm57:

Avatar du membre
Le Gaucher83
Apache
Messages : 46

Re: BOUNCER

Messagepar Le Gaucher83 » 06 mars 2018 22:34

Le tome 11 est sorti aujourd'hui. Je me suis empressé d'aller le récupérer chez mon fournisseur habituel. :D :horse:



Retourner vers « Bandes dessinées et dessins animés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités