Page 1 sur 3

[BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 18 janv. 2015 19:37
par natanael
Je me permet de vous présenter une nouvelle bande dessinée sur l'Ouest américain prévue pour le 21 janvier 2015: Buffalo Runner aux éditions Rue de Sèvres, un one shot de 76 pages. Une version grand format comportant un cahier supplémentaire sortira également.

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 18 janv. 2015 20:18
par pak
Merci pour l'info.

C'est écrit et dessiné par Tiburce Oger, qui nous a donné La Piste des Ombres hélas abandonnée en cours (l'auteur a d'ailleurs écrit dans un forum à ce propos qu'il "ne désespère pas de terminer un jour, chez le même éditeur ou un autre" ; espérons... ).

L'histoire : 1896. Henri Ducharme et ses deux enfants font route depuis la Nouvelle-Orléans vers l'Eldorado californien quand il se font attaquer par un petit groupe d'indiens. Ed Fisher, un vieux cowboy de la région intervient mais ne pourra sauver que la jeune Mary. Ils s'abritent tous deux dans une cahute délabrée, et, en attendant l'attaque du reste de la troupe indienne, Ed raconte sa vie aventureuse de Buffalo Runner, narrant l'épisode du massacre des bisons qui affaiblit les indiens et permit le développement du commerce des peaux, des ranchs, et des lignes ferroviaires...


L'auteur a confirmé que ce n'est pas une nouvelle série, mais une histoire complète.

La couverture du tirage normal :
Image

La version grand format :
Image

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 22 janv. 2015 7:21
par Winchester73
Tiburce Oger en expo à la Galerie Napoléon à Paris: http://www.ligneclaire.info/expo-oger-23052.html

Image

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 08 févr. 2015 23:31
par Tecumseh
Les bd c'est comme les dvd, le plus dur ce n'est pas de les acheter, mais de trouver le temps pour les voir ou plutôt les lire dans le cas présent ... :lol:

Le western revient en force dans cet univers et le mois de janvier a vu la parution de différents titres (Undertaker, Sans pardon, Buffalo runner) dont nous avons fait écho sur le forum. Ayant acquis tous ces albums, j'ai enfin trouvé le temps de lire l'un d'entre-eux cet après-midi, ce "Buffalo Runner" de Tiburce Oger.
Je connaissais le dessinateur pour certaines de ses réalisations précédentes, un trait caractéristique que l'on reconnait rapidement et qui ne fait pas toujours l'unanimité, personnellement j'ai toujours aimé son graphisme. Par contre, je ne savais pas que c'était un véritable passionné de western, et de l'ouest américain en général. C'est aussi un amateur des armes de l'époque comme le montre cette bd au travers notamment du fil rouge que constitue la fabrication des balles par le personnage principal durant l'histoire, et la précision des reproductions de celles-çi au sein de l'album.

J'ai véritablement plongé dans cette histoire et pendant deux heures je me suis évadé à écouter le vieux Edmund Fisher raconter sa vie et retracer tout un pan d'histoire de l'ouest. Je n'étais pas au cinéma mais le plaisir et les sensations n'étaient pas si différentes. Un bel et grand album (d'ailleurs ne pas hésiter à prendre la version grand format pour profiter au maximum des magnifiques planches, dont quelques-unes pleines pages de toutes beautés) qui est sans conteste l'une des plus belles réussites du genre en bd. Un nouveau projet serait même en route. :D

Et allez savoir, l'auteur passe peut-être de temps à autre sur ce forum qui sait ... icongc1

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 08 févr. 2015 23:49
par natanael
Merci beaucoup, Tecumseh, pour cette belle critique de l'album. Elle me fait d'autant plus plaisir qu'elle vient d'un passionné de l'histoire de l'Ouest américain. Tiburce icongc1

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 11 févr. 2015 19:42
par Tecumseh
:welcome: Tiburce !

En fait, quand je parle d'une bd, j'exprime plus mon ressenti et mes émotions que je ne fais une véritable critique. J'estime ne pas être assez connaisseur techniquement parlant pour me permettre de juger le travail que cela représente, et pourtant la bd fait partie de mes passions depuis mon plus jeune âge. C'est aussi une des raisons qui fait que je ne poste pas sur le forum Bdgest où je suis aussi régulièrement.

Sinon je réitère mes propos précédents, ton album est vraiment une très belle réussite, que l'on sent animée par la passion de l'ouest, que ce soit à travers son histoire ou sa "mythologie westernienne".

En suivant la vie d'Edmund Fisher, je n'ai pu par moment m'empêcher au cours de ma lecture, de relier certains épisodes et détails à divers films. Je pense entre-autres à : Impitoyable (Fisher dans son enclos à cochon), Jéremiah Johnson, Tom Horn, Little Big Man, Buffalo Bill, La dernière chasse, Danse avec les Loups, Soldat Bleu, La porte du paradis (le rejet des immigrants juifs polonais), Monte Walsh, Wyatt Earp, Open Range ... Bon tous cela reste ma propre vision bien sûr.

Sinon j'adore la planche 32, avec ses reflets hivernales rose dans l'eau et les deux indiens épiant la cabane de Fisher. Les cases pleines planches sont superbes et me rappelle ma lecture des vieux tintins et Blake et Mortimer.

J'espère que tu viendras de temps en temps nous parler de ton prochain projet western, ou de ta passion des armes de l'Ouest. Et si tu cherches un bon vieux western, n'hésites pas à demander (via mp) des fois que j'ai cela en magasin, ce sera avec plaisir. :sm80:

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 12 févr. 2015 0:35
par natanael
Merci, ce sera avec plaisir! Quand je vois la quantité de films présentés sur le forum- et pourtant j'en ai vu pas mal :) -. Pour les thèmes traités dans Buffalo, tu as raison de retrouver les grands thèmes de la conquête de l'Ouest et des films qui les ont traités puisqu'ils sont symbolisés par la vie de Fisher. C'est au niveau du ton et du point de vue que je pense avoir fait quelque chose d'un peu différent de ce qui se faisait et se fait encore en bd ( des sous Blueberry par dizaines, etc...). Pour les armes, je voulais rendre plus crédible leur utilisation et montrer aussi que tout le monde ne se promenait pas avec un arsenal sur lui. Amitié Tiburce :horse:

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 12 févr. 2015 16:07
par Jean-Louis
:oops: Des fois je me demande si j’ai des goûts de chiote, si je suis normal ou quoi !

J’aimerais tellement me fondre dans la foule des laudateurs, crier au génie..

Bien sûr j’ai acheté Buffalo Runner, bien que pas très emballé par la couverture de l’album :
que viennent faire ce cadre de rinceaux Art Nouveau, cette banderole, cette typo qui sur joue
le style western ? Je trouve qu’il y a hiatus entre ces éléments graphiques et les dessins
qui se veulent en dehors du conformiste.

J’avoue pour l’instant n’avoir que parcouru l’ouvrage, je n’ai pas encore lu le rédactionnel, je me suis
simplement contenté de regarder les images, de les regarder et de les analyser.

Mon premier ressenti est une très grande confusion :
l’agressivité de la palette utilisée vient télescoper le dessin et n’en facilite pas leur lecture.
Je n’apprécie pas du tout les harmonies, les jugeant le plus souvent trop primaires.
Les trop nombreuses variantes d’axe de cadrage me sont très pénibles.

Franchement tout ça ne me donne pas beaucoup envie de rentrer dans la lecture...

Tiburce :sm42: surtout ne te formalise pas plus que ça, je serais certainement le seul sur le forum à
avoir cet avis et d’aucuns te diront que je suis un vieux con, ronchon.

PS
En quoi le 45 70 était-il jugé comme étant une mauvaise munition ?

J’ai toujours lu que l’armée américaine (dans ces années là) était particulièrement radine
dans la dotation en munition, donc ma question est : d’ où tiens-tu cette info que l’armée
alimentait les chasseurs de bisons.

Encore une fois j’aurais tellement voulu te couvrir de louanges, t'accueillir à bras ouverts sur ce forum.

:sm43:

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 12 févr. 2015 18:34
par Tecumseh
Jean-Louis a écrit :Tiburce :sm42: surtout ne te formalise pas plus que ça, je serais certainement le seul sur le forum à
avoir cet avis et d’aucuns te diront que je suis un vieux con, ronchon.


Ronchon certainement :lol: , mais vieux con sincèrement je ne le pense pas ...

On le droit de ne pas avoir les mêmes goûts et de l'exprimer, d'autant plus quand c'est argumenté et que l'on est un grand amateur de bd comme toi. :wink:
Je ne peux que t'inciter à lire cet album même si ton premier ressenti n'est pas bon, et moi je la trouve plutôt réussi cette couverture .(J'ai l'impression de voir une affiche du début du siècle annonçant le spectacle du grand ouest et la troupe de Buffalo Bill.)


J’ai toujours lu que l’armée américaine (dans ces années là) était particulièrement radine
dans la dotation en munition, donc ma question est : d’ où tiens-tu cette info que l’armée
alimentait les chasseurs de bisons.


Pour l'armée je ne sais pas, mais il existe un ouvrage retraçant les mémoires d'un chasseur de bisons de l'époque, Frank Mayer, qui mentionnait que le gouvernement fournissait gratuitement les chasseurs en munitions. Un témoignage glaçant sur un massacre gigantesque, qui devait aussi avoir pour effet d'aider à se débarrasser des indiens.


Image

Je me souviens aussi d'un article sur le massacre des bisons dans le troisième numéro de la revue "American Legend" dont on a parlé ici :
http://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?f=46&t=16181

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 12 févr. 2015 22:15
par limpyChris
'Chonchon', mais pas vieux con, le Jean-Louis ??!! Tu dis ça parce que tu ne veux pas le vexer, Tecumseh, (ou peur de t'en prendre une :num13 ; [moi, je suis en train de construire la légende du bonhomme, là ;) ...] et lui ne s'octroie ces titres que par (fausse ?) modestie ! ;)
Il est bien plus que ça, l'animal : l'empêcheur de tourner en rond, le grain de sable qui grippe la machine bien huilée, le grain de sel qui démange sur la plaie ou simplement relève le goût du plat affadi ...
"L'ennui naît de l'uniformité" ... alors vous pouvez compter sur 'Le Jean-Louis' pour titiller, jeter un pavé dans la mare.
Mais sincère aussi, quand il n'aime pas, boum, il le dit, d'un bloc, quitte à manger son chapeau quelques temps plus tard (il l'a déjà fait) ... Alors, wait and see ... c'est que son premier ressenti. Tout espoir est encore permis. :mrgreen:
Et c'est vrai aussi que son ancien métier le mène peut-être à avoir un coup d'œil plus professionnel sur l'image, les couleurs ... etc.
Bon, te frappe pas Jean-Louis, ton avis franc et carré ne signifie pas que tu n'accueilles pas Nathanaël-Tiburce à bras ouverts.
Et je pense que Nathanaël-Tiburce ne va pas se formaliser de cet avis d'un lecteur, il doit avoir le cuir plus épais que ça, le gars, s'il a connu ce vieux bourlingueur d'Edmund Fisher et cette période des écorcheurs de bisons. Et c'est pas quelqu'un qui met en exergue "Aux hommes libres" qui va en vouloir à not' vieux 'Bear Claw' ...
Faut l' comprendre, l'a passé l'hiver tout seul, le Jean-Louis, enneigé là-bas dans le coin d' la Two Medicine et d' la Badger, pendant deux mois, et on peut pas dire que les Blackfeet soyent des voisins causants, avec qui il a pu faire la conversation ; alors, 'l est un peu rugueux, le Jean-Louis. D'ailleurs, chez les Salish, 'leujonloui' est le mot qui désigne ailleurs le carcajou. C'est vous dire.
Bienvenue à Nathanaël-Tiburce, et bonne continuation.
Je repasserai peut-être dire un mot de "Buffalo Runner" ... mais cela recoupe, comme souvent d'ailleurs, ce qu'en dit Tecumseh.

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 13 févr. 2015 0:40
par natanael
Non, je n'en veux pas à Jean-Louis, je fais des albums depuis 23 ans et comme tous les auteurs, j'ai des fans et d'autres qui n'aiment pas mon travail. Refaire un sous Blueberry ou du western qui nous ressort tous les poncifs holywoodiens ne m'intéresse pas. Mais si Jean-Louis a suffisamment le courage d' affronter mon parti pris graphique qui heurte ses rétines, peut-être que l'histoire de mon anti héros Edmund Fisher l'attendrira quelque peu. Pour la couverture, je voulais faire un clin d'oeil aux affiches du Buffalo bill wild west show, mettre en évidence la mascarade , l'imagerie à grand spectacle de la conquête de l'Ouest contrastant avec le bilan de la vie de mon personnage.

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 13 févr. 2015 9:05
par COWBOY PAT-EL ZORRO
Ah moi qui comptait m'offrir de nouvelles bd demain...
Je note !

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 13 févr. 2015 18:35
par natanael
icongc1 :beer1:

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 14 févr. 2015 0:03
par limpyChris
Alors, ce "Buffalo Runner" ...

Ce sera plutôt télégraphico-décousu par manque de plus de temps, alors des impressions, un peu en vrac, sans intro ni fioriture ; on est à la limite des tirets ...

Il est vrai que les rinceaux m'ont également fait penser à l'Art Nouveau, mais aussi à des couvertures d'anciennes revues sur des aventures de Buffalo Bill ... si j'étais un peu plus malin, j'en mettrais une ou deux sur le site ... après avoir fait des fouilles fructueuses, ce qui ne serait pas gagné d'avance non plus ...

Comme l'a dit Tecumseh, certaines cases, certains dessins font immanquablement penser à des westerns que tous les old-timers de ce site (parmi lesquels je compte le COWBOY PAT-EL ZORRO :wink: ) ont vu ; les mêmes titres me sont venus à l'esprit (avec, peut-être, en plus, l'Indien riant de toutes ses dents en mauvais état, de "Billy Two Hats" à la page 9/planche 7, et, en moins, les références à "Open Range", que je n'ai pas vu ...) : la dernière case de la 29/27 rappelant "Danse ...", les page/Planche 34/32 et pleine page 41/39, "Jeremiah Johnson" ;
P.42/pl.40, une case qui fera penser à Longway au Fort Laramie, vu par Alfred Jacob Miller, ( viewtopic.php?f=72&t=14175 ) la deuxième case longue et la dernière évoquant "Little Big Man" ; Eastwood et "Impitoyable" (pas tant pour moi dans l'enclos à cochons que la p./pl. 38/36), bien sûr "La Dernière Chasse" ("Ça cognait bien l'épaule, le 45-40 ..."), etc.
Et "The Searchers", pas tant cette fois à travers le dessin que par quelques phrases de narration, "J'ai fait tous les comptoirs, tous les Forts de la Frontière." Le "one less buffalo means one less Injun" ou Edmund, resté plus réalistement raisonnable, car moins mu et aveuglé par la haine et le racisme, se résignant plus vite qu'Ethan Edwards, ...
Ça, c'est pour la partie 'visuelle', mais 'parler' de cette époque revient presque obligatoirement à montrer des choses qui vont rappeler, faire écho à quelque chose parlant de la même période d'une part, et il ne faut pas croire qu'il s'agit ici simplement de pièces juxtaposées, d'après la manière dont nous en parlons (et le plaisir de se sentir en 'pays de connaissances') ...

L'histoire, un flash-back dans un flash-back, est une espèce de "Mille et une nuits" de l'Ouest, en une (nuit). Si ce n'est que l'histoire est ici bien plus réelle, et puisant dans l'Histoire. Des choses que les westerners ici connaissent comme leur poche et le dos de leur main ; mais cela fourmille aussi de détails qui montrent que l'auteur a 'fait ses devoirs', comme disent les Américains, un beau travail de recherches, et qu'il est familier du vieil Ouest depuis 'un certain temps' ... des détails sur l'Ouest ("... ça vous clouait les bottes sur le plancher de la soddy" et autres, au détour d'une phrase), ou simplement une bonne idée de remarque, ironique ou qui fait 'authentique' ("Nous apportons des nouvelles fraîches de la Nouvelle-Orléans" aux deux peones et à l'Apache, ce qui est loin de la préoccupation des trois personnages, ou "Tu viens de gaspiller mes dernières cartouches", d'Edmund à Mary, un reproche qu'il fait, en fait, pour lui-même, sachant bien qu'elle ne peut l'entendre ; sachant ce qu'elle vient de vivre/subir, il ne l'aurait pas fait autrement. ... etc.)

Les Français sont souvent oubliés dans les histoires de l'Ouest et du western, sauf dans quelques histoires de trappeurs, l'aventure maximilienne au Mexique et quelques sudistes, joueurs professionnels, hautains, 'suaves', superficiels ou ridicules, mais combien de fois auparavant avons-nous rencontré Antoine-Amédée-Marie-Vincent Manca-Amat de Vallombrosa, Marquis de Morès, personnage pittoresque, ayant réellement existé et dont la vie mériterait à elle seule une BD, (mais plus qu'un one shot) ... ?

Et puis il y a la conclusion, pour moi, inattendue. (dans le sens que je m'attendais à une autre)

Ce qui m'a un peu moins convaincu : Edmund a peut-être parfois des idées, des réflexions qui semblent être davantage de notre époque que de la sienne, et des connaissances que l'on n'attendrait pas d'un écorcheur, homme de confiance, contremaître, homme de main (Pétain à Saint Cyr, par exemple), mais les circonstances de sa vie peuvent sans doute expliquer les premières.

Oups, minuit vient de sonner ...
Bed-tiiiime ...

Re: [BD] Buffalo Runner - Tiburce OGER

Posté : 14 févr. 2015 1:42
par natanael
Super, merci pour ce beau ressenti après lecture. C'est vrai que c'est forcément plus difficile d'amener du nouveau à des pointus de l'histoire de l'Ouest, mais mon album s'adresse aussi à des pied-tendres sur le sujet. Pour De Morès, je cogite quelque chose sur sa vie , c'est un tel roman. Pour Fisher, par contre, j'ai tenté de montrer son état d'esprit en 1896, la frontière a disparu et comme Buffalo Bill par exemple qui se racheta en sauvant les bisons in extremis de l'extinction ( en achetant un ranch dans le Montana ou Wyoming , je ne sais plus, pour préserver quelques buffalos) Fisher lui aussi a pris conscience de ses agissements dans sa dure vie " de chien". Ce n'est pas lui qui parle directement de Pétain ou st-Cyr, c'est le marquis :wink: . Encore merci en tout cas pour ce chouette commentaire. J'oubliai: j'ai monté à cheval toute ma jeunesse et je pratique le tir " western" et recharge mes cartouches comme dans l'album, je coule mes ogives etc... pour la documentation, ça aide. icongc1