L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Winchester73
Westerner
Westerner
Messages : 2894
Localisation : Apache Junction

Re: Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Winchester73 » 14 nov. 2014 22:47

:arrow: Dec. 2, 2014: DVD-R (Colombia): LIEN.
Image

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5577
Localisation : oregon

Re: Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar lasso » 16 nov. 2014 10:48

Image

vu en VO.
Scotty un Rancher du Texas, son épouse et le Kid, son fils adoptif, cowboy, sont au Mexique afin de capturer un magnifique étalon qui doit
servir pour son élevage de chevaux.
Marguarita (Maggy) les accompagne seulement pour veiller à leur camp et faire la cuisine. Kid est depuis longtemps amoureuse de Marguerita, mais
l'a toujours caché. Mag est très amoureuse de son mari, qui la gâte avec des cadeaux (bas en soie noir).
Pendant la capture du beau animal, Scott et le Kid, se disputent d'avantage, alors que Scott a brisé sa jambe, lors de la capture du cheval.
En rentrant vers le Texas, Kid fait de plus en plus d'avances à la jolie femme, mais elle ne répond pas.
Quand pendant une nouvelle querelle entre Scotty et le Kid, celui-ci, frustré, décide de les abandonner et aller son propre chemin, Scotty envoie son
épouse à aller le chercher, ayant besoin de lui. En ce faisant, une situation plus intime se réalise, interrompue par l'apparition d'un Puma, que
Scotty abbat.
Maintenant le Kid décide de tuer Scotty, par jalousie, il l'abandonne pour mort. Il raconte à Maggy, que Scotty s'est enfui avec Thunderhoof.
Maggie ne répond plus au avances de Kid, regrettant son mari, qu'elle aime toujours.
Quand Scotty se réveille de son étourdissement, il essaye à regagner Kid et Maggie, en se rendant compte que le Kid est mort et enterré....

En retrouvant Maggie errant dans le désert, ils rentrent ensemble avec leur capture vers leur Ranch au Texas.

Une musique parfois envoutante accompagne les scènes. Une belle réalisation avec trois acteurs seulement, nous tenant en haleine.

Avatar du membre
Tecumseh
Westerner
Westerner
Messages : 2186
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Tecumseh » 16 nov. 2014 20:21

HART a écrit :Malgré la multiplication et la diffusion des supports , il y a des films qui nous semblent inaccessibles.On se dit que l'on mourra avant de les avoir vus , il faut se contenter d'y rêver.
Et puis , un jour ...Miracle ! L'un de ces trésors apparait fugitivement , et on se précipite pour le voir , car l'occasion ne se représentera peut-être plus.
C'est ce qui s'est passé pour "Thunderhoof " projeté cet après-midi à la Cinémathèque de Paris dans une sublime copie vostf. Public nombreux pour cette rareté , dont deux pistoleros de WM.


Bon et maintenant que l'on sait qu'il existe une belle copie vostf, est-ce qu'il serait possible d'avoir un beau dvd Z2 pour ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir avoir accès à la Cinémathèque ... :sad:

Chip a écrit :Bien heureux le cinéphile parisien !


Bien d'accord avec toi et un peu jaloux de nos amis parisiens pour le coup... :oops:
ImageImageImage

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5577
Localisation : oregon

Re: Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar lasso » 18 nov. 2014 15:00

HART a écrit :
Comme il y a peu de personnages , il prend le temps de les approfondir singulièrement. A tel point que tout au long du film on se demande qui est le personnage positif et qui est le " bad guy " ,tant les différentes facettes des individus sont successivement exposées de façon contradictoire , rendant ainsi toute l'ambiguïté des protagonistes. Mais ce balancier n'est-il pas le propre de la nature humaine ?
On sent également tout au long du film l'intensité oppressante de la nature , ce qui fait penser à Anthony Mann , et Karlson ne pâtit pas d'une comparaison avec ce maitre.



Pas daccord avec HART en ce qui concerne de good guys et les bad guys, On voit ici que le good guy est le Rancher Scotty, un gars responsable
et sérieux. Dix ans avant cette aventure il avait sauvé le Kid des sables mouvents du Rio Grande et l'avait adopté. Pendant la préparation de la traque de Thunderhoof
le Kid saoul et plus contrôlable embrasse Maggy, qui le repousse horrifiée, après s'avoir cassé sa jambe, Scotty est fortement handicapé, Le Kid en profite
pour faire des avances à Maggi, en lui faisant croire que Scotty aime plus Thunderhoof qu'elle même. Scotty traite le Kid toujours comme ami,
et ne le tue pas lors de la scène avec le Puma, il protège en même temps son épouse du danger.
Quand ils arrivent à la ferme " plutôt abandonnée " où ils trouvent des poules, oeufs et lard, ils mangent abondamment, Scotty met quelques billets
de dollars sur la table, pour payer ce qu'ils ont mangé, ce que le Kid désapprouve.
En plus le Kid jette Scotty dans un précipice, le croyant mort, sans en dire la vérité à Maggy, ce pour s'assurer une place auprès d'elle, qu'elle refuse.

Alors pas difficile de trouver dès le début que le Kid, c'est le Bad Guy.

Stark
Etranger
Messages : 7
Localisation : A l'Ouest du Pecos

Re: Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Stark » 26 juin 2017 22:54

qui est le bad guy, qui est le good guy? Les opinions diffèrent selon les heureux spectateurs de cette rareté.
A débattre lors de la sortie dvd impatiemment attendue pour ce trésor enfin ressuscité.

Hart a raison d'affirmer que la carrière de Phil Karlson est inégale, c'est également l'avis de Patrick Brion à qui j'avais proposé un festival "Cinéma de Minuit", "trop inégal" m'a-t-il répondu. Ok, sa filmo comporte trop de films de commandes (comme beaucoup). Mais, il faut rattacher ses quelques pépites de 1948 à 1975 pour capter un parcours thématique complètement cohérent, avec des paroxysmes rarement atteints à Hollywood. Et sur son thème favori des conflits et de la corruption aux Usa, Karlson, ancien avocat, frappe très fort et nous démontre que les mauvaises Histoires américaines redémarrent toujours. Certains de ces films trouvent ainsi une suite 10 ou 20 ans plus tard.

Quant à la fin de Thunderhoof, trop Disney selon Hart, je pense que comme toujours dans les bons films de Karlson, l'histoire se répète et n'est donc vraiment pas happy end mais présage un nouveau fever trigger.

A vous de juger.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21579
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 16 juil. 2017 11:23

j'ai donc rajouté le titre français au topic :wink:

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Arizona Kid
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 157
Localisation : Marseille, France

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Arizona Kid » 16 sept. 2017 13:10

J'ai acheté ce DVD au feeling, ce matin: je n'avais jamais entendu parler de ce western apparemment rarissime, dont le résumé me tentait bien; d'autant que j'ai un faible pour les westerns dont l'intrigue est centrée sur les chevaux, tels Black horse canyon et Cattle Drive, tous deux avec le sympathique Joël McCrea :sm57:

Au passage, j'aurai appris l'existence de l'actrice Mary Stuart, car la seule Mary Stuart que je connaissais jusqu'à présent était une reine d'Ecosse qui mourut décapitée :lol:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
patgard
Comanche
Comanche
Messages : 771
Localisation : aimargues 30470

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar patgard » 17 sept. 2017 10:53

Elle en est devenue folle , elle avait perdu la tête.
Image

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6001
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Sitting Bull » 17 sept. 2017 11:30

patgard a écrit :Elle en est devenue folle , elle avait perdu la tête.

Comme disait Louis XVI, "on verra ça à tête reposée" :P
Pardon HS :arrow:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Arizona Kid
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 157
Localisation : Marseille, France

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Arizona Kid » 17 sept. 2017 11:44

Et comme dirait la Reine de Coeur d'Alice au pays des merveilles: " Qu'on lui coupe la tête !! " :lol:

Plus sérieusement, j'ai visionné Thunderhoof hier soir, et le bon feeling que j'avais eu en l'achetant s'est rapidement confirmé: il s'agit d'un excellent western, doté d'une superbe photographie et mené par un formidable trio d'acteurs, certes inconnus mais très talentueux, qui ont su créer une intéressante alchimie entre leurs personnages.

Un homme, sa femme, le soi-disant meilleur ami du couple qui revient mettre le bazar: un thème mille fois vu mais ici très intelligemment illustré, la richesse des personnages et la subtilité du jeu des comédiens compensant largement un budget parait-il dérisoire, qui ne se fait nullement sentir ici.
Ce qui confirme une fois encore qu'un budget pharaonique n'accouche pas d'un bon film s'il n'y a pas à la base un scénario solide, une histoire qui tienne la route.

Ce huis-clos en pleine nature est peut-être le plus minimaliste et le plus épuré des westerns jamais tournés: trois acteurs et quatre chevaux, a-t-on jamais vu casting plus réduit? Et pourtant, je ne me suis pas ennuyé une seconde devant ce western très court mais passionnant de bout en bout.
Je dirais même que Phil Karlson faisait dans ce film du Boetticher avant l'heure, tant les tensions entre les personnages dans cette nature sauvage semble annoncer les meilleurs opus du cycle Ranown.

Aussi suis-je heureux d'avoir eu la chance de découvrir cette petite pépite, qui plus est dans une superbe copie en noir et blanc, dépourvue de toute saleté.

icongc1
Modifié en dernier par Arizona Kid le 18 sept. 2017 17:51, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6001
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Sitting Bull » 18 sept. 2017 9:48

Arizona Kid a écrit :Au passage, j'aurai appris l'existence de l'actrice Mary Stuart, car la seule Mary Stuart que je connaissais jusqu'à présent était une reine d'Ecosse qui mourut décapitée :lol:


On en parle ici : search.php?keywords=mary+stuart&t=8010&sf=msgonly
:wink:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Arizona Kid
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 157
Localisation : Marseille, France

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Arizona Kid » 18 sept. 2017 12:24

Merci pour le lien, Sitting Bull :sm80:

Un dossier très complet avec de belles photos, notamment d'Andy McDowell (miam) :mrgreen:
Hélas, je n'y ai pas trouvé trace de la Mary Stuart de Thunderhoof, mais d'une autre actrice quasi homonyme et plus contemporaine de notre époque: Mary Stuart Masterson :lol:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6001
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Sitting Bull » 18 sept. 2017 14:35

Oups ! :oops:
Au temps pour moi, c'est ici :
http://www.imdb.com/name/nm0835791/?ref_=tt_cl_t2
Trois westerns, dont un non crédité. :wink:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Arizona Kid
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 157
Localisation : Marseille, France

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar Arizona Kid » 18 sept. 2017 16:12

Il n'y a pas mort d'homme :lol:
Je vais voir un peu cette Mary Stuart, celle qui a su garder la tête sur les épaules :sm57:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6379

Re: L'étalon sauvage - Thunderhoof - 1948 - Phil Karlson

Messagepar chip » 18 sept. 2017 16:57

Enfin vu, ce western tant vanté par les privilégiés qui avaient pu le découvrir lors de sa projection à la cinémathèque de Paris en 2014. Souvent dans un tel cas, quand on a beaucoup lu et entendu louer un film, sa découverte déçoit un tant soit peu. Qu'en dire ? je viens de revoir le dvd pour la seconde fois et ne saurais mieux en parler que certains sur WM, à part que " l'intensité oppressante de la nature" (dixit Hart) ne m'a pas paru aussi angoissante que l'était le désert dans " the shooting ", autre western avec peu de personnages, en l'occurrence un de plus que dans le Karlson. Quant à la fin qui lorgne du côté de Disney (encore Hart), elle m'a aussi un peu gêné, jument fidèle à son étalon, femme fidèle à son mari, on appréciera ou pas...
Côté interprétation, rien à dire, c'est parfait, Preston Foster, bien sûr, mais aussi William Bishop (1917-1959) remarquable dans bien de séries B de la Columbia où il jouait les bad guys, alors qu'il aurait dû être la vedette du film, Mary Stuart est pour moi une heureuse découverte.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités