L'heure de la vengeance - The Raiders 1952 - le Dernier Chevalier - Lesley Selanders

Chaque mois, Western Movies vous fait (re)découvrir des films rares qui valent largement le détour.
Informations sur le site & Liste des "trésors"
Règles du forum
Liste des "trésors"
Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10810
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar lasbugas » 16 janv. 2015 19:25

Image
Image

Avatar du membre
Trane
Comanche
Comanche
Messages : 778
Localisation : Région Parisienne

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar Trane » 19 janv. 2015 13:00

Une des intrigues du film tourne autour de l'entrée de la Californie dans l'Union, dans ce cas comment peut on avoir déja un bureau et un sherif de l'Union ?



Image
demande de prestation de serment faite par un sheriff à un adjoint :"J'ai oublié ce que l'on dit, mais dites "je le jure"."

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5792
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar Sitting Bull » 19 janv. 2015 13:19

Prémonition :?: :lol:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2510

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar Hombre » 19 janv. 2015 20:13

Trane a écrit :Une des intrigues du film tourne autour de l'entrée de la Californie dans l'Union, dans ce cas comment peut on avoir déja un bureau et un sherif de l'Union ?


lafayette a écrit :Bonne remarque de Trane qui a l'oeil!



Je ne suis pas un spécialiste mais le peu que j'ai pu lire sur le sujet
me dit que cela ne peut être si contradictoire.
Les États Unis étaient très présents dans la Haute Californie depuis quelques années
et faisaient tout pour se l'approprier,
l'armée américaine, par exemple y était installée carrément sur ce territoire.
On peut dire que l'adhésion de la Californie à l'Union n'était qu'une simple formalité.

Donc, un bureau de shérif avec l'enseigne des United States en Californie
et avant son adhésion à l'Union, me semble toute à fait plausible et crédible.

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6193
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 19 janv. 2015 22:04

Bureau de Marshal! :sm57:

J'ai la berlue ou est-ce un bug de mon ordi, mais je ne vois pas mon petit mot, qui semble avoir disparu et qui est repris par Hombre qui soulève une objection à laquelle j'avais pensé, mais que j'ai eu la flemme de vérifier, ce qui n'enlèverait rien au coup d'oeil et à l'interrogation de Trane! :sm57:

Apparemment, il n'y a pas de police d'Etat en Californie mais divers services spécialisés.

Je poursuis cher Hombre! Donc il ne devait pas y avoir de Marshal fédéral!
Reste le Town Marshal...
United States ne devrait être marqué qu'à partir de 1850 sauf pour les villes franchement unionistes sans doute, ce qui ne semble pas le cas dans le film. La peinture est-elle fraîche ou non sur ce bureau de Marshal :?: :sm57:
Il faut questionner ce Marshal... ou un compétent du site!

OK Hombre pour ton mot ci-dessous, j'ai vu ton tour de passe-passe!
Modifié en dernier par lafayette le 19 janv. 2015 22:40, modifié 4 fois.
Je suis un nouvel abonné.

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2510

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar Hombre » 19 janv. 2015 22:27

:)

La Fayette, va chercher ton message là ou je l'ai pris, le topic :

Les bureaux (Office) de shérif (ou de marshal)

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2510

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar Hombre » 22 janv. 2015 20:37

lafayette a écrit :
Je poursuis cher Hombre! Donc il ne devait pas y avoir de Marshal fédéral!
Reste le Town Marshal...
United States ne devrait être marqué qu'à partir de 1850 sauf pour les villes franchement unionistes sans doute, ce qui ne semble pas le cas dans le film. La peinture est-elle fraîche ou non sur ce bureau de Marshal :?: :sm57:
Il faut questionner ce Marshal... ou un compétent du site!


Salut Lafayette, j'ai quand même l'impression que les "ressortissants" des EEUU étaient
plus pressés de rejoindre l'Union que tu ne le penses. Ils devaient s'en passer allègrement
de ses formalités "diplomatiques" que tu signales. L’expansionnisme nord américain
au 19e siècle ne laissait pas de doutes et le Mexique, pays plus faible, était une "proie" facile.
Menant des guerres honteuses de l'avis même des certaines personnalités américaines.
Cela a l'air simpliste mais je crois ne pas me tromper.

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10810
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar lasbugas » 05 juil. 2015 12:05

Image
Image

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6193
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 05 juil. 2015 13:21

Cette photo montre que les cordons de la bourse sont entre de bonnes mains ! :oops: :sm57:

Ca ne me décourage pas de voir ce film... :num10
Je suis un nouvel abonné.

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6193
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders -1952 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 23 août 2015 16:12

Je proteste gentiment de ce qu'on ne puisse trouver ni en recherche ni en recherche avancée L'heure de la vengeance, avec ou sans majuscule, sans doute par ce que ce nom ne figure pas dans le 1er titre du topic. Peut-il y être rajouté?

Je suis très déçu du tout début car on nous assassine la jeune dame du héros du film alors qu'elle y joue de façon plus naturelle que tous les messieurs autour. J'ai toujours du mal avec Conte en western, il a plutôt une belle tronche de polar.

Je note une bien belle scène de chevaux descendant une colline. Belles couleurs et netteté du Sidonis.

Zut il suffit que je dise ça pour qu'une petite scène de plan large montre une image floue avec personnages et décor en double. Mais la netteté revient.

A plus pour le verdict final.
Modifié en dernier par lafayette le 23 août 2015 22:47, modifié 1 fois.
Je suis un nouvel abonné.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21231
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders 1952 - le Dernier Chevalier - Lesley Selanders

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 23 août 2015 16:48

c'est rajouté :wink:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6193
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders 1952 - le Dernier Chevalier - Lesley Selanders

Messagepar lafayette » 23 août 2015 23:27

Merci beaucoup.

Ce soir, je me mange avec gourmandise du Selander redécouvert ces derniers temps avec Tomahawk Trail.
Après l'Heure de la vengeance, Fort Yuma que j'ai beaucoup apprécié, puis Le justicier de la Sierra où je kiffe Rod Cameron.

Je pense que le doublage français n'est pas toujours au mieux dans ce film (je vais revoir en vost) et encore moins la musique parfois pénibel.

Mais comme le dit bien en bonus, l'irremplaçable M. Brion, ce film est curieux avec une distribution étonnante qui laisse à penser à des remplacements de dernière minute mais aussi avec l'absence de héros réel au profit du déroulé des évènements entre gens terribles auxquels les Usa accorderont l'amnistie pour repartir sereinement dans le nouvel Etat créé.

Richard Conte rate son début quand il arrive à la cabane où sa dame a été violentée et tuée par une attitude surfaite quand il fait une pause au bon endroit pour se faire assommer, alors que déjà il y a eu une petite erreur de bruitage sur la version doublée (à vérifier en vost) car on ne le voit pas siffler en arrivant à la maison au contraire de la bande son.
Mais par la suite il se sortira mieux d'autres scènes.

Selander avance tambour battant dans ses films, j'en veux pour preuve le procès tronqué où notre personnage principal se fait condamner à mort sans qu'on ait eu droit aux développements de la défense. Mais c'était pour mieux arriver au dénouement de l'aministie.

Ce que j'aime bien chez Selander, outre ses utilisations du paysage comme le décrit bien Yosemite plus haut, c'est sa vision des femmes qui sont bien traitées dans ses films et pas que des coucourges comme chez d'autres. Ici nous voyons certes de belles robes, élément essentiel pour le côté apparence de ces dames, surtout pour la fille du méchant de l'Histoire qui, contrairement à ce que je viens de dire sur le plan général, n'est pas trop futée et met du temps à comprendre ce qu'est son père.

Une fin amusante où on nous fait croire un petit instant que cette dernière, ayant compris, sera la nouvelle dulcinée du comdamné amnistié. Mais hop on passe à la suivante, celle qu'on croyait partie définitivement plus tôt dans le film et qui elle réfléchissait, ce qui embêtait fort les buts de l'Homme. ;) Une femme quoi...
Ceci dit les amours de notre homme dans une histoire où il est censé venger, envers et contre tout, la mort de sa belle dame du début n''est pas forcément la meilleure idée de scénario. Mais les scènes s'enchaînent assez vite et les sentiments d'amourettes ne sont pas l'essentiel et s'effacent devant les enjeux nationaux.
Au début d'u film on nous décrit un pays livré aux bandes et assassins, et l'histoire de vengeance vient se greffer sur le ralliement aux Etats-Unis.

Sur ce dernier point et pour à revenir à une discussion soulevée par Trane et poursuivie avec Hombre, je reste très sceptique sur l'existence d'un US Marshall et d'un bureau officiel dans une ville d'une Californie encore indépendante où surtout l'alcade tient la ville et fait tout pour garder l'indépendance du pays. En plus le Marshall est plutôt son allié dans l'histoire, bien que non dupe des entourloupes de l'alcade. Dans la version VF, le Marshall est nommé Commissaire.

Film intéressant à voir mais sans grand enthousiasme au contraire du suivant visionné, Fort Yuma, qui m'a bien plus attiré.

Je reprends suite à une remarque lue dans une des analyses. Richard Conte, alias Jan Morrell (à ne pas confondre avec Jean Morel) ne tue pas l'alcade en légitime défense, même s'il le tue quand ce dernier sort une arme pour lui tirer dessus.
En fait, c'est ce dernier qui est en légitime défense puisqu'il vient se faire braquer chez lui et a donc le droit de se défendre. Et même si l'on sait qu'il a fait spolier et assassiner bien des gens dont la belle dame de Morrell et qu'il mérite son funeste destin, c'est lui qui est en légitime défense.
Si j'attaque un épicier avec une arme, que ce dernier sort la sienne pour se défendre et que je le tue, je ne serai pas reconnu en légitime défense.
Donc notre personnage principal méritait sa condamnation, cependant avec des circonstances atténuantes, quoique on pourrait aussi retenir la préméditation car l'épicier se serait attaqué auparavant à ma dame et que je serais venu me venger, mais ceci est un autre scénario qui n'a aucune ressemblance...
Finalement celui de Selander n'est pas mal du tout!
Je suis un nouvel abonné.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5427
Localisation : oregon

Re: L'heure de la vengeance - The Raiders 1952 - le Dernier Chevalier - Lesley Selanders

Messagepar lasso » 23 mars 2017 10:40

voici Richard Conte qui met le médaillon autour du cou de sa jeune épouse, MARGARET FIELD
meilleure actrice de ce Western, dans un rôle trop court...

Image

La musique de "gershenson" chef d'orchestre ? n'est vraiment pas originale, on la connaît
de différents autres "petits Westerns".

Pendant le Goldrush de 49 un maire de Californie s'appropie par la force des terres qui
ont le plus grand filon d'Or. Il a besoin de cet or, pour que la Californie ne tombe pas dans
les mains des USA. Quatre hommes de main se chargent à éliminer les propriétaires de
ces terres. Ne savant pas qui a tué son épouse et son frère, un Rancher survivant, se met
à leur recherche pour les tuer...Il va bientôt connaître aussi leur commanditaire...
Ceci va couper court les aspirations du maire.

Petit Western qui semble pas attirer des masses !



Retourner vers « Les trésors du Western »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité