Le dernier des Mohicans - 1920 - Maurice Tourneur / Clarence Brown

Chaque mois, Western Movies vous fait (re)découvrir des films rares qui valent largement le détour.
Informations sur le site & Liste des "trésors"
Règles du forum
Liste des "trésors"
Avatar du membre
HART
Séminole
Séminole
Messages : 1060

Le dernier des Mohicans - 1920 - Maurice Tourneur / Clarence Brown

Messagepar HART » 15 févr. 2015 13:41

On recense au moins dix adaptations cinématographiques ou télévisuelles de ce roman célébrissime de Fenimore Cooper.
Celle de 1920 réalisée par le français Maurice Tourneur pour un studio américain mérite d'être découverte.
D' abord parce qu'elle est facile à voir ( on la trouve en DVD Z1 et Z2 , l'édition restaurée en Z1 est superbe ) et ensuite et surtout , parce qu'elle constitue , à mon avis , la plus intéressante illustration sur pellicule de ce monument littéraire.
Le cinéma américain des années 20 et du début des années 30 avait une liberté étonnante avant que le code Hays ne bride impitoyablement et durablement ses créations et ses productions.
Le " Mohican " de Tourneur fait preuve d'une audace que les versions tournées ultérieurement n'approchent même pas.
La bienséance et les poncifs imposés par les Studios et/ou les codes moraux ont depuis été la règle dans les adaptations , parfois spectaculaires , de ce récit.
L'amour fou entre Uncas , le Mohican , et Cora , la fille aînée du Colonel anglais est le cœur du film de 1920. Postulat magnifique.
Le personnage de Bas-de-Cuir , blanc vivant parmi les indiens est ici très secondaire , il est loin d'être le héros représenté dans la plupart des versions suivantes qui feront de lui , par imposture ( raciste ? ) le personnage principal de l'histoire.
Cora amoureuse de l'indien au point de repousser le fringant officier anglais qui la courtise , lequel deviendra , par dépit , un traitre à sa cause... Troublé par cette audace scénaristique , j'ai relu le roman de Cooper pour vérifier cette situation dans l'œuvre littéraire. En fait , dans le livre , si les sentiments amoureux d'Uncas ne font pas de doute , ceux de Cora ( qui est une quarteronne , donc pas blanche à 100% ) sont bien plus ambigus. Et l'on doit admettre que Tourneur et son scénariste , Robert Dillon , ont fait preuve d'un progressisme aussi étonnant que courageux.
La liberté de ton s'exprime également dans les séquences de combat en montrant les massacres avec une cruauté inouïe , réalisme de la violence que l'on ne retrouvera au Cinéma que dans les années 70.
Cette version est en même temps un livre d'images merveilleux et terrifiant qui évoque aussi bien les illustrations des premières éditions du roman que l'extraordinaire bande dessinée de Cromwell tirée du roman et parue en 2010.
La distribution du film est dominée par deux acteurs :
- Barbara Bedford ,interprète de Cora , actrice peu connue qui donne une intensité étonnante à cette jeune femme " civilisée " qui s'attache à un " sauvage ".
- Wallace Beery , qui avant de devenir l'archétype du " brave type bougon "du cinéma américain , incarne ici Magua , le huron haineux et diabolique prêt à tout pour asservir Cora.
Mais le moment le plus marquant de cette œuvre est une image , l'une des plus terribles et des plus belles jamais vues dans un film : Cora et Magua , face à face , au bord d'une falaise vertigineuse , dans une posture de défiance/résistance qui symbolise tout le film et au-delà.
Il est rare , même pour un cinéphile , de voir une scène de film et de sentir, presque concrètement , que l'on admire une œuvre d'art.
Pour moi , ce fut quelques fois le cas : lors de la vision de la farandole finale des personnages dans " Le septième sceau " , ou de l'errance des protagonistes d "Onibaba " dans un monde de hautes herbes balayées par le vent et maintenant par le face à face tétanisant de cette femme fragile et de ce guerrier gigantesque , deux univers se toisant au bord du monde ...

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22984
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le dernier des Mohicans - 1920 - Maurice Tourneur / Clarence Brown

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 15 févr. 2015 20:12

ImageImage
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

limpyChris
Westerner
Westerner
Messages : 2239

Re: Le dernier des Mohicans - 1920 - Maurice Tourneur / Clarence Brown

Messagepar limpyChris » 18 févr. 2015 22:21

Toujours un plaisir de lire vos (trop rares) comptes-rendus ciselés, Hart. C'est clair, précis, exact ... pas comme quelqu'un que je connais, qui se prend les pieds dans les digressions. (ne cherchez pas qui est visé, c'est une 'critique pro domo'.) Je partage tout à fait vos remarques concernant l'amour entre Uncas et Cora (ce qui n'est pas la raison pour laquelle je vous tire mon :sm43: , mais pour l'ensemble de votre texte) quasiment 'invisible' dans la version de Mann (quand je vous parlais de digressions nuisant à la clarté. Non, là, c'est pour une illustration du propos :wink: ).
Dans l'attente d'autres découvertes et régal(ades) ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Tecumseh
Westerner
Westerner
Messages : 2284
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: Le dernier des Mohicans - 1920 - Maurice Tourneur / Clarence Brown

Messagepar Tecumseh » 19 févr. 2015 10:21

HART a écrit :Le cinéma américain des années 20 et du début des années 30 avait une liberté étonnante avant que le code Hays ne bride impitoyablement et durablement ses créations et ses productions.
Le " Mohican " de Tourneur fait preuve d'une audace que les versions tournées ultérieurement n'approchent même pas.
La bienséance et les poncifs imposés par les Studios et/ou les codes moraux ont depuis été la règle dans les adaptations , parfois spectaculaires , de ce récit.
L'amour fou entre Uncas , le Mohican , et Cora , la fille aînée du Colonel anglais est le cœur du film de 1920. Postulat magnifique.....
La liberté de ton s'exprime également dans les séquences de combat en montrant les massacres avec une cruauté inouïe , réalisme de la violence que l'on ne retrouvera au Cinéma que dans les années 70.
...


Je n'ai vu de cette version que quelques minutes sur un site bien connu de vidéo en ligne. Je crois que c'était suite à une discussion avec Pike qui m'en avait parlé, et aussi pour la curiosité de découvrir cette oeuvre de Tourneur avec Wallace Beery en Magua.

Mon souvenir de certains passages est à l'identique de ce que tu décris dans les lignes que je cite précédemment, et je me rappelle très bien de certaines scènes comme celle d'une attaque de caravane et de kidnapping des femmes où j'avais été impressionné par la violence qui pouvait s'en dégager.
Mais ce n'est pas la première fois que je ressens cela en découvrant des films pré-code, qui pour certains témoignaient d'une "modernité", d'une liberté de tons et d'idées que l'on ne retrouvera que bien des années plus tard.

En tous cas, ton analyse m'a donné envie d'achever ce que j'avais commencé, en m'offrant une nouvelle vision (intégrale) de ce film. :)
ImageImageImage

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3060
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le dernier des Mohicans - 1920 - Maurice Tourneur / Clarence Brown

Messagepar pak » 20 mai 2015 16:56

Image
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22984
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le dernier des Mohicans - 1920 - Maurice Tourneur / Clarence Brown

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 03 nov. 2018 10:33

déjà paru depuis le10 oct.
EUR 21,99
Image
Audio : Français, Anglais
Région : Toutes les régions

DVD 01 THE BLUE BIRD ( 79 min ) Deux enfants très pauvres sont jaloux des riches voisins qu ils voient par leur fenêtre. Un soir, la fée Bérylune les endort et dans le monde des rêves, ils partent à la recherche d un oiseau bleu grâce à un diamant magique. Ils y découvriront l aventure, le danger, l émerveillement, la sagesse et la beauté du partage et de l amour. DVD 02 VICTORY ( 59 min ) Sur une île lointaine, la rencontre improbable entre un écrivain fuyant la civilisation et une femme perdue, Lena, tourne au drame lorsqu un aubergiste fourbe trahit le couple et le jette dans les griffes d une bande de brigands sans foi ni loi. DVD 03 THE LAST OF THE MOHICANS ( 73 min ) En 1757 en Amérique, les anglais, alliés aux Mohicans, font la guerre aux Français, alliés aux indiens Hurons. Alors que les deux fi lles du colonel Munro tentent de rejoindre leur père au Fort William Henry, elles sont enlevées par leur guide indien Magua, qui force Cora à devenir sa femme. En bonus : Figures de cire (1914) et A Girl s Folly (1916) par Maurice Tourneur, Rêve de Noël (1900) par Georges Méliès, documentaires et actualités d époque : Life in Hollywood (1927), Les Coulisses du cinéma (1922), En avion chez les pygmées (1920), Eclair Journal n°34 (1920), Buff alo Bill s Wild West Show (1910).(Amazon)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Les trésors du Western »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités