The Vanishing American - George B. Seitz - 1925

Chaque mois, Western Movies vous fait (re)découvrir des films rares qui valent largement le détour.
Informations sur le site & Liste des "trésors"
Règles du forum
Liste des "trésors"
Avatar du membre
Lou
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 491
Localisation : Montagnes suisses
Contact :

The Vanishing American - George B. Seitz - 1925

Messagepar Lou » 28 juil. 2010 8:00

Titre français : La race qui meurt


Image

avec

Richard Dix...Nophaie
Lois Wilson...Marion Warner
Noah Beery...Booker
Malcolm McGregor...Earl Ramsdale
Mocki...Indian Boy
Shannon Day...Gekin Yashi
Charles Crockett...Amos Halliday
Bert Woodruff...Bart Wilson
Bernard Siegel...Do Etin
Guy Oliver...Kit Carson
Joe Ryan...Jay Lord
Charles Stevens...Shoie
Bruce Gordon...Rhur
Richard Howard...Glendon
John Webb Dillon...Naylor

Image


C'est l'histoire à travers les siècles des indiens d'Amérique, des "forts" prenant la place des "faibles", filmée depuis la nuit des temps à partir d'un endroit symboliquement immuable, quelque soit l'histoire : Monument Valley. Après avoir vu défiler les tout premiers hommes, différentes tribus, les conquistadors, Kit Carson, le temps des colons et des premières réserves d'indiens arrive.
Nophaie (R. Dix) est un homme respecté par les siens. Le bureau des affaires indiennes est tenu par Amos Halliday (Charles Crockett), un homme plus concerné par ses fiches de classement que par les affaires indiennes. Il est assisté par Booker (Noah Beery), un sinistre individu qui organise le pillage et le vol des chevaux de la réserve. Lorsque Nophaie tente de s'expliquer avec Booker, celui-ci courtise la jolie et sympathique institutrice, Marion Warner (Lois Wilson), une femme que Nophaie estime pour son dévouement au sein de la communauté et qu'il surnomme White Desert Rose. De son côté l'institutrice n'est pas indifférente aux charmes de Nophaie. Malgré tout Booker tente de forcer la main de Marion, Nophaie la défend puis, accusé d'avoir agressé Booker, prend la fuite. Lorsque les Etats-Unis entrent dans le conflit de la première guerre mondiale, Earl Ramsdale se rend à la réserve dans le but de collecter des chevaux pour l'armée, et Marion convainc Nophaie de lui fournir les animaux. Nophaie décide de s'enrôler dans l'armée et devient, ainsi que bon nombre d'autres indiens, un vaillant combattant plein de bravoure ....

Image


Dubitative au départ, j'ai beaucoup apprécié ce film. La séquence un peu longue du départ sert à mettre en évidence le côté immuable de l'histoire. En 1925 et en noir et blanc, Monument Valley nous ramène au début de la Création sans problème, on s'y croirait vraiment.
J'ai toujours aimé les films d'indiens mais je l'ai déjà dit, je me méfie des blancs déguisés. Richard Dix est excellent : pas parce qu'il joue un indien (ce qu'il fait au mieux compte tenu des circonstances mais évidemment il est, et reste un blanc !), mais par sa présence intense et attachante étonnante.

C'est une histoire indémodable certainement. Lois Wilson joue le rôle de l'institutrice qui comprend qu'elle aime Nophaie le jour de son départ pour le front. Elle est craquante à souhait. Noah Beery est parfait dans le rôle de Booker, un homme arriviste sans foi ni loi et capable de faire les coups les plus tordus tout en souriant hypocritement ....

La fin est sensée, d'une part pour l'époque bien sûr qui ne tolérait pas les mariages interraciaux, mais aussi parce que l'histoire est ainsi faite et se reproduit de même façon régulièrement : dans ce cas, le héros nous est montré comme un élément déclencheur permettant aux gens, aux choses d'évoluer. C'est un film pro indiens et ça fait toujours plaisir.

Un moment étonnant dans la bande son : lorsque Halliday se rend compte de la malhonnêteté de Booker, le public applaudit ! ... et bien sûr, je me suis jointe à lui ! ;)

Ce film est tiré d'une livre du même titre de Zane Grey ...
Image
ImageImageImageImage
So ride, boldly ride to the end of the rainbow ...Ride, boldly ride till you find Eldorado!
http://youtu.be/gdtrGhQ6dwk El Dorado H. Hawks 1966

http://buck-jones.blogspot.com
http://allan-lane.blogspot.com/
http://western-mood.blogspot.com/

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar Pike BISHOP » 28 juil. 2010 9:16

Ce film bénéficie d'une excellente réputation....
Jamais encore vu de ma part...J'ai très peu de points de comparaison..Je n'ai vu que "CIMARRON" de WESLEY RUGGLES
avec RICHARD DIX..C'était déjà un parlant (très bonne adaptation d'ailleurs du roman d'Edna FERBER)
mais le jeu de DIX , venant du muet était particulièrement outré...
Quand j'étais gosse, j'avais vu le remake de JOE KANE du roman de ZANE GREY " VANISHING AMERICAN" (courage indien)
SCOTT BRADY y jouait le Navajo, AUDREY TOTTER l'institutrice, FORREST TUCKER, JIM DAVIS et LVC le trio de vilains..
Un souvenir très vague (que j'aimerai rafraîchir) d'un assez bon film..Mais les souvenirs d'enfance magnifient tout
jusqu'à hausser le nanar de base au rang de chef d'oeuvre absolu..Avec le recul je doute que BRADY fut meilleur comédien que DIX..
J'aimerais bien voir et revoir tout ça en attendant....
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7710
Localisation : nord-est

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar Jicarilla » 28 juil. 2010 9:45

Pike BISHOP a écrit :Ce film bénéficie d'une excellente réputation....
Jamais encore vu de ma part...J'ai très peu de points de comparaison..Je n'ai vu que "CIMARRON" de WESLEY RUGGLES
avec RICHARD DIX..C'était déjà un parlant (très bonne adaptation d'ailleurs du roman d'Edna FERBER)
mais le jeu de DIX , venant du muet était particulièrement outré...
Quand j'étais gosse, j'avais vu le remake de JOE KANE du roman de ZANE GREY " VANISHING AMERICAN" (courage indien)
SCOTT BRADY y jouait le Navajo, AUDREY TOTTER l'institutrice, FORREST TUCKER, JIM DAVIS et LVC le trio de vilains..
Un souvenir très vague (que j'aimerai rafraîchir) d'un assez bon film..Mais les souvenirs d'enfance magnifient tout
jusqu'à hausser le nanar de base au rang de chef d'oeuvre absolu..Avec le recul je doute que BRADY fut meilleur comédien que DIX..
J'aimerais bien voir et revoir tout ça en attendant....




:sm80: Très belle analyse du film LOU. :applaudis_6: :applaudis_6:

:lol: Tu as beaucoup à découvrir PIKE en plus à voir et à revoir dépêche toi les jeux reviennent à la rentrée parole de LONGWAY. :wink:

:beer1: Il y a celui ci à découvrir aussi chez les natives REDSKIN de 1929.
Image

:oops: Je vous console je ne le possède pas et en plus jamais vu :oops:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6337

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar chip » 28 juil. 2010 10:55

Pour Pike je signale que Metek possède une copie (très bonne) de "the vanishing american"(courage indien)(1955) de Joe Kane, pour ma part je le le considère un de ses meilleurs westerns( ou moins mauvais diront certains), le climat du film est assez étrange et la portée anti-raciste ajoute un élément positif à ce remake méconnu, et puis il y a Audrey Totter, j'adore.Voir aussi " les trésors du western".

Avatar du membre
Lou
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 491
Localisation : Montagnes suisses
Contact :

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar Lou » 28 juil. 2010 11:59

Hi Guys,
C'est vrai que j'ai craqué pour ce film, non seulement pour Richard Dix mais aussi pour Lois Wilson et bien sûr l'excellent Noah Beery qu'on ne présente plus. D'ailleurs pour tout dire, je commence mon "own" festival Richard Dix ! :wink:

En ce moment je suis dans une grande phase "films muets", et depuis quelques mois je découvre des films magnifiques. Un film muet est porté par la musique qui fait autant partie du film que la voix dans le parlant (un film sans un bon accompagnement musical ne se perçoit pas la même chose qu'un autre bien accompagné !)
Si cela intéresse quelqu'un j'ai commencé un blog dans lequel j'essaie de relater au fur et à mesure les films que je visionne

http://films-muets.blogspot.com/

Dès que j'ai un moment, je ferai un topo sur Redskin et sur The Virginian qui font partie de mon stock à voir !

Toodeloo !
So ride, boldly ride to the end of the rainbow ...Ride, boldly ride till you find Eldorado!
http://youtu.be/gdtrGhQ6dwk El Dorado H. Hawks 1966

http://buck-jones.blogspot.com
http://allan-lane.blogspot.com/
http://western-mood.blogspot.com/

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4170

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar laurent » 28 juil. 2010 15:45

Pike BISHOP a écrit :mais le jeu de DIX , venant du muet était particulièrement outré...


Je crois que la palme en la matière revient à Tom-Mix que je viens de voir dans le sérial de 1935 : "THE MIRACLE RIDER".
On aurait jamais dû lui proposer de tourner dans des "talkies".
Quelle déception...
ImageImageImage
ken Maynard "the fiddling buckaroo"

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4696
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar yves 120 » 28 juil. 2010 16:12

Courage indien , oui j'ai vu ce film , c'est l'époque aussi ou j'avais vu l'attaque du fort douglas , :wink:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21376
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 28 juil. 2010 19:14

la version 1957 est ici => viewtopic.php?t=6489#p55649
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2132
Contact :

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar tepepa » 28 juil. 2010 19:32

Excellent blog Lou!
Voici le mien avec pas mal de westerns muets : http://tepepa.blogspot.com/

laurent a écrit :
Pike BISHOP a écrit :mais le jeu de DIX , venant du muet était particulièrement outré...


Je crois que la palme en la matière revient à Tom-Mix que je viens de voir dans le sérial de 1935 : "THE MIRACLE RIDER".
On aurait jamais dû lui proposer de tourner dans des "talkies".
Quelle déception...


Ah bon? Moi je l'ai trouvé plutôt sobre! viewtopic.php?f=10&t=10849&p=114846&hilit=miracle+rider#p114846

Sinon, on le trouve facilement ce Vanishing American de 1925?

Avatar du membre
Lou
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 491
Localisation : Montagnes suisses
Contact :

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar Lou » 29 juil. 2010 8:59

La transition au parlant n'a pas posé de problème à Richard Dix qui a une très belle voix ce qui lui a permis de poursuivre sa carrière dans des rôles très variés.

Note : Gary Cooper apparait en extra dans ce film. Bonne chance pour le découvrir ! ;)

Merci Tepepa pour le lien, je l'ignorais - c'est chouette de rencontrer d'autres amateurs ! Excellent ton site, de plus très clair ! je vais y retourner c'est sûr ! :D
So ride, boldly ride to the end of the rainbow ...Ride, boldly ride till you find Eldorado!
http://youtu.be/gdtrGhQ6dwk El Dorado H. Hawks 1966

http://buck-jones.blogspot.com
http://allan-lane.blogspot.com/
http://western-mood.blogspot.com/

Avatar du membre
steveburden
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 126

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar steveburden » 29 juil. 2010 13:47

compte tenu de sa date de réalisation "redskin" peut presque etre considéré comme un western moderne . je n'ai pas eu l'occasion de voir beaucoup de Richard Dix mais j'avais trouvé qu'il s'était très bien adapté au cinéma parlant contrairement à d'autres .
cinéclassic ou tcm avait diffusé il y a quelques temps un western de 1930 dans lequel il m'avait completement bluffé . le titre m'echappe mais l'histoire se passe pendant la guerre de secession , il joue le role d'un espion nordiste infiltré chez les sudistes et pendant une scene qui dure bien 10 ou 15 mn il se retrouve tout seul dans une piece et s'apprete a envoyer de faux telegrammes aux sudistes pour detourner leurs troupes . pendant cette scene , Richard Dix démontre tout son talent et il fait une interpretation magistrale que peut etre seul un acteur provenant du muet aurait pu reussir . ce western vaut le detour ne serait-ce que pour cette scene .

Avatar du membre
Lou
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 491
Localisation : Montagnes suisses
Contact :

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar Lou » 29 juil. 2010 14:12

steveburden a écrit :compte tenu de sa date de réalisation "redskin" peut presque etre considéré comme un western moderne . je n'ai pas eu l'occasion de voir beaucoup de Richard Dix mais j'avais trouvé qu'il s'était très bien adapté au cinéma parlant contrairement à d'autres .
cinéclassic ou tcm avait diffusé il y a quelques temps un western de 1930 dans lequel il m'avait completement bluffé . le titre m'echappe mais l'histoire se passe pendant la guerre de secession , il joue le role d'un espion nordiste infiltré chez les sudistes et pendant une scene qui dure bien 10 ou 15 mn il se retrouve tout seul dans une piece et s'apprete a envoyer de faux telegrammes aux sudistes pour detourner leurs troupes . pendant cette scene , Richard Dix démontre tout son talent et il fait une interpretation magistrale que peut etre seul un acteur provenant du muet aurait pu reussir . ce western vaut le detour ne serait-ce que pour cette scene .


Il doit s'agir de Secret Service, J Walter Ruben 1931. Je ne l'ai pas vu, malheureusement ! Richard Dix est à mon avis un excellent acteur. Pour s'en convaincre il suffit de voir Le vaisseau fantôme ou The Ghost Ship de Mark Robson 1943.
So ride, boldly ride to the end of the rainbow ...Ride, boldly ride till you find Eldorado!
http://youtu.be/gdtrGhQ6dwk El Dorado H. Hawks 1966

http://buck-jones.blogspot.com
http://allan-lane.blogspot.com/
http://western-mood.blogspot.com/

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7710
Localisation : nord-est

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar Jicarilla » 29 juil. 2010 20:17

Lou a écrit :Il doit s'agir de Secret Service, J Walter Ruben 1931. Je ne l'ai pas vu, malheureusement ! Richard Dix est à mon avis un excellent acteur. Pour s'en convaincre il suffit de voir Le vaisseau fantôme ou The Ghost Ship de Mark Robson 1943.



:applaudis_6: Exact LOU avec CIMARRON les seuls films diffusé sur nos TV.

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Lou
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 491
Localisation : Montagnes suisses
Contact :

Re: Vanishing American (The) - George B. Seitz - 1925

Messagepar Lou » 30 juil. 2010 7:25

:applaudis_6: Chouette ! tu l'as vu Jicarilla ? (J'admire ton organisation/archivage :sm80: ) :beer1:
So ride, boldly ride to the end of the rainbow ...Ride, boldly ride till you find Eldorado!
http://youtu.be/gdtrGhQ6dwk El Dorado H. Hawks 1966

http://buck-jones.blogspot.com
http://allan-lane.blogspot.com/
http://western-mood.blogspot.com/

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: The Vanishing American - George B. Seitz - 1925

Messagepar Pike BISHOP » 18 août 2010 11:11

Très étonné par l'ampleur générale de ce "VANISHING AMERICAN" muet....
L'histoire assez simpliste d'un amour inter racial est englobé dans la grande histoire, celles des peuples
et du peuple rouge qui vient habiter le sud ouest de l'amérique...
Premiers arrivants quasi préhistorique, creusant leurs gites dans les falaises...
Superbes vues de monument valley et des déserts de l'Utah...Les cités troglodytes et les envahisseurs d'abord rouges
(les futurs Navajos et Apaches) puis blancs...Les Espagnols, conquistadors de l'expédition de CORONADO..
Stupéfiantes vues du "Grand Canyon"..Puis KIT CARSON et sa répression des Navajos (Bien gentillette par rapport
à la réalité historique)...
Tout ce prologue avant d'ancrer la romance, située dans les réserves juste avant la guerre de 14/18...
Apparition de DIX en indien (cultivé à l'école des blancs) amoureux pudique d'une jeune instutrice autant attachée
et soucieuse des Navajos, que l'agent indien est indifférent et que son adjoint (NOAH BERRY) est un fourbe sans scrupules
d'une hypocrisie dédoublée par le jeu appuyé du cinéma muet...
DIX fronce beaucoup les sourcils, a les yeux charbonneux, mais il exprime pas mal la délicatesse de ses sentiments
et sa mort est un moment très émouvant...Dans l'action, il bouge très bien, très souple et nerveux, là aussi accentué
par le rythme du muet...
Grande mise en scène, images très léchées ( on retrouve un peu de cela en moindre dans le "KIT CARSON" du même SEITZ)
La fin d'un peuple condamné aux réserves..C'était la vision très réaliste de 1925..
Qu'on ne parle pas trop de "BROKEN ARROW" comme premier western pro indien..Ils étaient légion bien avant...
Depuis il faudrait rajouter à l'histoire des Navajos..FORD REdécouvrant "Monument Valley" ..L'histoire contée (pas très bien)
par John WOO " WINDTALKERS" des Navajos en guerre du Pacifique..Puis la renaissance par le cinéma, le tourisme et les casinos...

Merci, LOU, tu m'as donné envie d'en voir plus sur DIX..Je l'ai dans quelques parlants plus tardifs que "CIMARRON", je n'y avais
jamais trop prêté grande attention, je vais voir ça de plus près..

Un peu plus tard, une comparaison avec le "VANISHING AMERICAN" de JOE KANE et quelques recherches sur les adaptations de
ZANE GREY.
If they move, kill'em !!



Retourner vers « Les trésors du Western »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités