Musique et Générique N°5

Jeux, Quizz, ...
Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2643

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar pass » 02 déc. 2018 21:54

Longway a écrit :4) Le Trésor du Pendu (1958). Musique de Jeff Alexander.


Je serais curieux de savoir où que tu as eu l'info pour ce musicien ?!!, parce que c'est un western ou il n'y a aucune mention de musique dans le générique et ailleurs tout comme pour " The Last Posse " de la Columbia. En espérant que tu n'es pas fait de confusion avec " Libre comme le vent " qui est avec le même : acteur principal, studio et année aussi.

Avatar du membre
Longway
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6046

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar Longway » 02 déc. 2018 22:31

Oui, aucun compositeur n'est mentionné dans le générique. Alors je me suis rendu sur IMDB pour en savoir plus, et là, surprise !... une vingtaine de compositeurs sont affichés, mais tous non crédités, certains connus, d'autres moins. Pourquoi autant ?... Je n'ai bien sur pas la réponse et me garde bien d'émettre une supposition quelconque, ce domaine musical m'étant totalement inconnu.

Pour me simplifier la vie, ne voulant bien sur pas inscrire cette liste interminable, j'ai donc sélectionné le premier au détriment des autres.
Maintenant à la suite de ton post, après avoir vérifié sur un autre site ( Wiki US ), il est mentionné un seul compositeur : Fred Steiner, également répertorié dans la liste de IMDB, mais en 19éme position.
Si quelqu'un a une réponse à ce mystère, elle sera la bienvenue.

Avatar du membre
Django, le retour
Westerner
Westerner
Messages : 2938
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar Django, le retour » 02 déc. 2018 23:07

Je suis allé sur IMDB pour voir cette liste. Ce que l'on pourrait en conclure c'est qu'il n'y est pas eu de compositeur attitré pour ce western. Et donc que le music score de ce film soit en fait une compilation de morceaux de divers compositeurs entendus dans plusieurs westerns.

Ensuite, en cherchant sur internet, la traduction de "stock music" apparaissant dans cette liste signifierait "morceaux musicaux" ou "musique d'archives".
Partant de là, je suis tombé sur un site où un forumeur dit :

According to an 29 April 1958 Hollywood Reporter news item, THE LAW AND JAKE WADE marked the first time a major film studio used a "canned soundtrack" for background music. The item stated that composer Bronislau Kaper had begun a score for the film, but due to the musicians' strike, M-G-M purchased a full-length recording from the library of Capitol Records and used it for the film's music track.
(source : http://filmscoremonthly.com)

Je ne saurai pas traduire exactement ce qu'il dit mais, dans les grandes lignes, cela pourrait confirmer ce que je dis plus haut... Non ?

:sm63: L'Inconnu oublié :sm63:
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook viewtopic.php?f=14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

Avatar du membre
Emma_Peel
Comanche
Comanche
Messages : 713
Localisation : I left my heart... in the west !
Contact :

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar Emma_Peel » 03 déc. 2018 4:48

Bonjour,

Comme souvent le film est réalisé et monté bien avant l'étape de la composition, ils utilisent en guise de musique ce qu'on appelle un "theme track", des morceaux d'autres films et les collent par dessus (accessoirement, ça aide le réalisateur à montrer au compositeur quelles genres de musique et d'ambiance il désire sur telle ou telle scène). Comme il y a eu grève des compositeurs à ce moment là, il est probable qu'ils aient conservé ce theme track, d'où le nombre impressionnant de compositeurs.
Ils ont pu aussi utiliser des morceaux issus de "music library", en gros une grosse bibliothèque de thèmes musicaux disponibles (rien à voir mais par exemple, mis à part le thème générique de Ron Grainer, l'intégralité de la bande originale de la série Le Prisonnier est issue d'une bibliothèque). Et c'est visiblement le cas, cf. le message de Django.

Merci Longway, j'ai vraiment passé de bons moments à chercher :) (et à m'arracher les cheveux :lol: ).
Je reviendrai avec grand plaisir. :cool:
Et bravo à tous ! :applaudis_6:
- Préparez le voyage de vos rêves aux États-Unis avec Sunset Bld
- Road Trip West USA 2009
- Il était une 2ème fois dans l'Ouest, 2011
- Californie & Arizona 2013 (en cours)
- Texas & Nouveau Mexique 2016
- Vegas, Utah & Arizona 2018

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6860
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar Sitting Bull » 03 déc. 2018 10:06

Emma_Peel a écrit :Bonjour,
Merci Longway, j'ai vraiment passé de bons moments à chercher :) (et à m'arracher les cheveux :lol: ).


De ce côté là, je suis tranquille, mais je soupçonne Longway d'être en cheville avec un prothésiste dentaire, car je me suis bien cassé les dents sur certains titres ou bien je les ai usées à ronger des os. :lol:
En tous cas merci et grand bravo à lui. J'en redemande. :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
Félicitations aux gagnants du jeu et de la récompense.
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Loco
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 156

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar Loco » 03 déc. 2018 11:31

Django, le retour a écrit : Ensuite, en cherchant sur internet, la traduction de "stock music" apparaissant dans cette liste signifierait "morceaux musicaux" ou "musique d'archives".
Partant de là, je suis tombé sur un site où un forumeur dit :
[...]
Je ne saurai pas traduire exactement ce qu'il dit mais, dans les grandes lignes, cela pourrait confirmer ce que je dis plus haut... Non ?


Bonjour Django,

Voilà la traduction, qui confirme en effet ce que tu écrivais.

"Selon un article du Hollywood Reporter du 29 avril 1958, LE TRÉSOR DU PENDU/THE LAW AND JAKE WADE marque la première fois qu'un grand studio de cinéma utilise de la "musique en boîte" [ou d'archives, effectivement] pour la musique d'ambiance. L'article mentionnait que le compositeur Bronislau Kaper avait commencé une partition pour le film, mais en raison de la grève des musiciens, M-G-M avait acheté un enregistrement complet de la bibliothèque de Capitol Records et l'avait utilisé pour la piste musicale du film."

Emma_Peel a écrit :Comme souvent le film est réalisé et monté bien avant l'étape de la composition, ils utilisent en guise de musique ce qu'on appelle un "theme track", des morceaux d'autres films et les collent par dessus (accessoirement, ça aide le réalisateur à montrer au compositeur quelles genres de musique et d'ambiance il désire sur telle ou telle scène).


Bonjour Emma,


En fait, il s'agit de "temp track" (piste/morceau temporaire/provisoire), utilisé en effet pour amélioré le rendu de la scène et éventuellement, également, mais pas toujours, pour donner une idée du style au compositeur choisi.
Pour l'anecdote, Martin Scorsese utilisa ce procédé (avec des morceaux du compositeur lui-même) pour présenter "Taxi Driver" à Bernard Herrmann qu'il voulait absolument pour sa partition, alors qu'Herrmann était en retraite. Ce que Scorsese ignorait, c'était qu'Herrmann avait ce procédé en horreur, et l'affaire a bien failli s'arrêter là. Mais Herrmann a été suffisamment convaincu par le film pour passer outre cette maladresse et composer une partition aux antipodes de ce qu'il faisait pour Hitchcock, par exemple.

Concernant la fameuse grève de 1958, il est amusant de constater qu'elle eut lieu, entre autres, pour lutter contre le procédé même utilisé sur THE LAW AND JAKE WADE du fait de cette grève, le recours à de la stock-music, en particulier à la télévision à l'époque, où on utilisait quasiment exclusivement de la musique en boîte, souvent venu d'Europe. À cette revendication s'ajoutait un conflit larvé avec le syndicat des musiciens, l'AFM, et l'utilisation faite des cotisations exorbitantes demandées aux musiciens hollywoodiens, avec un appui plus ou moins ouvert des départements musiques des majors. La grève débuta en avril 1958, et dura plusieurs mois, et au final, les musiciens eurent gain de cause. Les conséquences de la grève allèrent bien au-delà de notre TRÉSOR DU PENDU et quelques autres, car c'est le système des départements musicaux des studios tout entier qui implosa et disparut en quelques années, face à l'afflux de musiciens indépendants, donnant naissance au système tel qu'il existe aujourd'hui.

À propos de la stock-music en général, le procédé était courant dans une grande partie des studios. Je n'ai pas étudié en détail chacun d'eux, mais on peut citer l'exemple d'Universal où Joseph Gershenson (chef du département musique du studio) est souvent crédité en tant que "Music Supervisor" chargé de donner de la cohérence aux oeuvres d'une douzaine de compositeurs. Des gens comme Henry Mancini composait de la musique "au mètre" pour Universal, tout comme Herrmann le faisait pour la Fox. Hans J. Salter a vu ses mêmes compositions utilisées sur Taza Fils de Cochise, L'Homme de San Carlos, Je suis un aventurier... et même reprises à l'occasion en complément de partitions d'autres compositeurs (dans Le Seigneur de la Guerre, pour une scène de bataille avec les Frisons, par exemple). Il en allait de même pour de très grands noms comme Miklos Rozsa ou même Tiomkin. La musique appartenait au studio, le compositeur touchait des "residuals", des "royalties", si on veut, pratique héritée de la radio au moment où le cinéma est devenu parlant. Nombre de westerns Columbia reprennent dès le générique la musique d'un autre film, soit en tant que stock-music, soit parce que le compositeur s'est repris lui-même (Comanche Station de Heinz Roemheld et un autre des Scott-Boetticher, par exemple). Alex North a repris pour Spartacus (sic !) un morceau de La Dernière Flèche (Pony Soldier) et pour La Chevauchée Sauvage (Bite the Bullet) un morceau des Cheyennes (Cheyenne Autumn).

Les sérials Republic utilisaient aussi des tonnes de stock-music - et certains long-métrages Republic également.

Il y a quelques autres exemples dans le western où on a eu recours à ce processus vient de raisons économiques, comme sur Le Shérif ne pardonne pas (The Deadly Trackers), terminé grâce aux efforts de Rod Taylor et qui utilise comme musique des compositions antérieures de Jerry Fielding.
De même, La Loi de la Haine (The Last Hard Men), reprend des partitions de Jerry Goldsmith composées pour d'autres films Fox (les Cent Fusils en particulier).

Et plus près de nous, les deux derniers morceaux entendus dans Piège de Cristal (Die Hard) ne sont pas de Michael Kamen, mais de James Horner (Aliens, quand Karl/Alexander Godunov se relève au pied de la tour) et John Scott (Man of Fire, quand McClane retrouve sa femme juste avant cette scène)...

Et je suis certain qu'on peut trouver d'autres exemples en quantité.

A commencer par le N° 7 de cette 5e et remarquable série, constitué uniquement de "stock-music".
À lire gratuitement en numérique sur Amazon, Kobo, FNAC...

Bande-annonce : https://youtu.be/iPqo9BHvESU

Avatar du membre
Longway
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6046

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar Longway » 03 déc. 2018 12:08

Merci Loco ( et aussi Django et Emma_Peel ) pour toutes ces précisions, cela devient plus clair.

Donc en résumé, pour " Le Trésor du Pendu ", une musique composée à l'avance et achetée à la bibliothèque de Capitol Records, et avec laquelle le réalisateur s'adapte pour construire le générique du début et l'accompagnement musical tout au long du film.



De ce côté là, je suis tranquille, mais je soupçonne Longway d'être en cheville avec un prothésiste dentaire, car je me suis bien cassé les dents sur certains titres ou bien je les ai usées à ronger des os. :lol:


Je suis navré.
Si tu veux l'adresse, il fait du très bon travail. :lol:

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2932
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar pak » 03 déc. 2018 12:27

Pour la 4, Django a la bonne réponse, détaillée par Loco.

Il y a eu effecitvement une grave crise en février 1958 dans le milieu des musiciens hollywoodiens (ce fut la première), qui a généré une grève. Les studios ont dû alors improviser pour certains films.

Je ne connais pas trop les détails, mais c'est lié d'une part au déséquilibre des traitements entre les musiques pour la TV et celles du cinéma, au fait que des "stock music" étaient régulièrement employés, enlevant de ce fait un potentiel travail pour les musiciens, sans parler que la TV américaine dans les années 1950 utilisaient apparemment beaucoup d'enregistrement venus d'Europe, et d'autre part au fait que beaucoup de musiciens estimaient que le syndicat sensé les représenter, l'American Federation of Musicians (AFM), défendait mal leurs intérêts, ce qui déclencha une grave crise syndicale et la création d'un syndicat parallèle, la Musicians Guild of America (MGA).

Cette grève a abouti à la fin des musiciens sous contrat avec les studios (comme le furent les stars et les réalisateurs), et par conséquent aux orchestres des studios, les musiciens d'Hollywood devenant des artistes freelance. C'est toujours le cas aujourd'hui.

Les autres conséquences furent une meilleure reconnaissance de la musique pour les programmes télévisuels, et l'abandon progressif dans les deux années qui suivirent des "stock music" (même si ça existe encore mais de manière plus marginale).

Il faudra attendre 1980 pour voir une nouvelle grève des musiciens, couplée cette fois avec celle de la Screen Actor Guild, pour des revendications salariales (hausses des minima salariaux et des salaires pour les participations aux programmes des TVs payantes).
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Emma_Peel
Comanche
Comanche
Messages : 713
Localisation : I left my heart... in the west !
Contact :

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar Emma_Peel » 03 déc. 2018 16:18

Oui, "temp track"... (pour temporaire), je devrais pas poster si tôt le matin... :roll:
- Préparez le voyage de vos rêves aux États-Unis avec Sunset Bld
- Road Trip West USA 2009
- Il était une 2ème fois dans l'Ouest, 2011
- Californie & Arizona 2013 (en cours)
- Texas & Nouveau Mexique 2016
- Vegas, Utah & Arizona 2018

Avatar du membre
Django, le retour
Westerner
Westerner
Messages : 2938
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar Django, le retour » 03 déc. 2018 18:40

Beau travail d'équipe. :applaudis_6:
On apprend beaucoup de choses avec le jeu de Longway. Par une question posée par Pass, avec l'aide de Emma-Peel, l'explication complète de Loco et les précisions de Pak, le mystère a été résolu au sujet de la musique de ce western.

Merci au passage à yosemite et Sitting Bull. :beer1:

:sm63: L'Inconnu oublié :sm63:
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook viewtopic.php?f=14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

Avatar du membre
Tecumseh
Westerner
Westerner
Messages : 2278
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: Musique et Générique N°5

Messagepar Tecumseh » 03 déc. 2018 19:44

Je tiens à mon tour à saluer le travail de Longway qui nous a permis de passer à nouveau de bons moments (mais aussi parfois d''autres plus difficiles perdu dans les méandres de mes recherches ... :mrgreen: ).

Un grand bravo à tous les participants et au gagnant. :applaudis_6:

A titre personnel, je me suis surpris à reconnaître plus de titres que je n'aurai crû, surtout à partir du moment où nous avions quelques paroles.Et j'adore les indices qui permettent ensuite d'avoir deux jeux en un.
Bon la dernière salve était par contre vraiment au-dessus de mes compétences, chapeau à ceux qui s'en sont admirablement sortie sur cette série. :sm43:

Vivement la prochaine ! (musicale ou pas)

:sm80:
ImageImageImage



Retourner vers « Jeux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités