Mark Stevens (1916–1994)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
thyrex
Cowboy
Messages : 281

Re: MARK STEVENS

Messagepar thyrex » 22 juin 2010 20:47

Salut,

Lorsque j'etais plus jeune, vers mes 15 ans (1985), j'etais déjà "fan" du ciné américain des années 40-50. A l'epoque, je découpais et collais des photos sur des pages blanches. Je n'avais pas ou peu d'infos sur ces acteurs et actrices, c'etait le meilleur moyen pour moi de les reconnaitre. C'est grâce a cette méthode que j'ai découvert Mark Stevens, Sterling Hayden, Randolph Scott, Coleen Gray, Jane Greer, Dorothy Malone, Marguerite Chapman....Bien sur je m'interessais aussi aus grands noms, les John Wayne, Gary Cooper, Marilyn Monroe, Kim Novak...
J'ai encore pas mal de ses pages, voila ce que j'avais fait pour Mark Stevens à l'epoque.
Comme c'est grace aux revues que j'ai connu ces acteurs moins coté, je me suis mis a collectionner les revues des années 40-50.


thyrex
Cowboy
Messages : 281

Re: MARK STEVENS

Messagepar thyrex » 22 juin 2010 20:53

Oups !!! j'ai juste oublié de dire merci à Chip pour la bio et pour ces superbes photos.

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7283

Re: MARK STEVENS

Messagepar chip » 22 juin 2010 22:28

J'ai fait la même chose à 15 ans et même un peu avant, achetant (pas toutes les semaines), "ciné-revue", "ciné révélation", "cinémonde","mon film" etc.. et parfois découpant des photos de Richard Widmark que j'échangeais à un copain contre des photos de Kirk Douglas, Mark Stevens je l'ai découvert un peu plus tard, avec "Jack Slade,le damné" qui avec " l'homme qui n'a pas d'étoile" restent les deux grands westerns de mon adolescence. :beer1:

yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5844
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: MARK STEVENS

Messagepar yves 120 » 22 juin 2010 23:04

j'adore l'impasse Tragique , bon c'est pas un Western , mais très classe ce film noir avec William Bendix , de toutes manières Mark Stevens même dans ses Westerns ça fait un peu films noirs ." Jack Slade "
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5844
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: MARK STEVENS

Messagepar yves 120 » 11 juil. 2010 15:35

J'ai pu me procuré les deux westerns de Mark Stevens Jack Slade et Gun fever . :D sur Classic ce n'est pas un western mais un film noir " l'impasse tragique " à ne rater sous aucun prétexcte , 1ère diffusion ce soir :wink: (Mark Stevens au top )
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15498
Localisation : Canada
Contact :

Re: MARK STEVENS

Messagepar metek » 12 juil. 2010 5:10


Image

Mark Stevens (connu d'abord sous le nom de Stephen Richards) est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur américain, de son vrai nom Richard William Stevens, né à Cleveland (Ohio, États-Unis) le 13 décembre 1916, décédé à Majores (Espagne) le 15 septembre 1994.

Un acteur peu connu qui avait une maniere tres special et unique de jouer ses roles, je l'ai decouvert il y a quelques années en voyant ''The Dark Corner'' 1946, ses films sont encore peu connus de nos jours et je trouve sa dommage. Un des rares qui avait de la classe en costume! :beer1:

D'abord sous contrat à la Warner sous le nom de Stephen Richards, il débute au cinéma en 1943. Puis, l'acteur rejoint en 1945 la Fox — adoptant au passage son nom définitif de Mark Stevens — et poursuit sa carrière sur grand écran jusqu'en 1972 (dans l'intervalle, son contrat à la Fox achevé, il est devenu un acteur indépendant) ; ses derniers films sont des productions espagnoles, ou co-productions. De plus, à partir de 1949 et jusqu'en 1987, il apparaît à la télévision, dans des séries.

Mark Stevens est aussi réalisateur de cinq films entre 1954 et 1965 (les quatre premiers sont américains ; le dernier est une co-production germano-espagnole). Il est également acteur dans ceux-ci, scénariste de deux d'entre eux et producteur d'un. En outre, il est réalisateur et producteur d'épisodes de deux séries télévisées entre 1954 et 1958 (voir filmographie ci-dessous).

Au théâtre, il joue dans une pièce à Broadway en 1953 (Mid-Summer de Viña Delmar (en), avec Geraldine Page).

Une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard, au titre de sa contribution à la télévision.



Ses films:

1943 : Destination Tokyo (titre original) de Delmer Daves
1944 : Passage pour Marseille (Passage to Marseille) de Michael Curtiz
1944 : Hollywood Canteen de Delmer Daves
1944 : Roaring Guns de Jean Negulesco
1945 : Withing these Walls d'H. Bruce Humberstone
1945 : Aventures en Birmanie (Objective Burma !) de Raoul Walsh
1945 : Bombes sur Hong Kong (God is my Co-Pilot) de Robert Florey
1945 : The Horn blows at Midnight de Raoul Walsh
1945 : L'Orgueil des marines (Pride of the Marines) de Delmer Daves
1945 : Rhapsodie en bleu (Rhapsody in Blue) d'Irving Rapper
1946 : L'Impasse tragique (The Dark Corner) d'Henry Hathaway
1946 : Mariage moderne (From this Day Forward) de John Berry
1947 : Embrassons-nous (I wonder who's kissing her now) de Lloyd Bacon
1948 : La Dernière Rafale (The Street with No Name) de William Keighley
1948 : La Fosse aux serpents (The Snake Pit) d'Anatole Litvak
1949 : Le Conquérant des plaines (Sand) de Louis King
1949 : Toute la ville chante (Oh, you Beautiful Doll) de John M. Stahl
1949 : La Chanson d'une nuit (Dancing in the Dark) d'Irving Reis
1950 : De minuit à l'aube (Between Midnight and Dawn) de Gordon Douglas
1950 : J'ai trois amours (Please Believe Me) de Norman Taurog
1951 : Reunion in Reno de Kurt Neumann
1951 : Raid secret (Target unknown) de George Sherman
1951 : La Danse interdite (Little Egypt) de Frederick De Cordova
1952 : Mutinerie à bord (Mutiny) d'Edward Dmytryk
1952 : Le Sillage de la mort (Torpedo Alley) de Lew Landers
1953 : Jack Slade, le damné (Jack Slade) d'Harold D. Schuster
1954 : La Vengeance du balafré (Cry Vengeance) (+ réalisateur)
1956 : Time Table (+ réalisateur et producteur)
1957 : Sanglante embuscade (Gunsight Ridge) de Francis D. Lyon
1958 : Gun Fever (+ réalisateur et scénariste)
1960 : September Storm de Byron Haskin
1963 : Escape from Hell Island (+ réalisateur)
1964 : Le Crash mystérieux (Fate is the Hunter) de Ralph Nelson
1964 : Der Fall X701 (Frozen Alive) de Bernard Knowles (co-production germano-britannique)
1965 : Tierra de fuego (+ réalisateur — conjointement avec Jaime Jesús Balcázar — et scénariste)
1966 : Vaya con dios gringo d'Edoardo Mulargia





Avec le belle Rhonda Flemming:


Ses apparences aux series tv:

1954-1956 : Big Town, 80 épisodes (+ réalisateur et producteur de 39 épisodes)
1957 : La Grande Caravane (Wagon Train), Saison 1, épisode 6 The Nels Stack Story de Don Weis
1958 : Decision, épisode 13 Man on Raft (+ réalisateur et producteur)
1962 : Rawhide, Saison 5, épisode 1 Incident of the Hunter
1974 : Première série Kojak, Saison 1, épisode 23 The Trade-Off
1976 : Section 4 (S.W.A.T.), Saison 2, épisode 19 Deadly Weapons
1986 : Arabesque (Murder, she wrote), Saison 3, épisode 9 Obitury for a Dead Anchor de Walter Grauman
1987 : Simon et Simon (Simon & Simon), Saison 6, épisode 14 For Old Crime's Sake
1987 : Magnum (Magnum P.I.), Saison 7, épisode 21 Coup de théâtre (The Aunt who came to dinner) de Russ Mayberry
1987 : Les deux font la paire (Scarecrow and Mrs. King), Saison 4, épisode 18 Le Mal pour le bien (One Flew East)







Image






Image

Merci Chip pour cette bio bien detailler! :beer1:









Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7283

Re: MARK STEVENS

Messagepar chip » 12 juil. 2010 13:20

Content à mon retour d'Avignon (festival) de trouver ce topic sur Mark Stevens, qui je l'espère grâce à Westernmovies sera peut-être désormais un peu moins anonyme dans le milieu cinéphilique, rectification quant à sa filmographie:
-Vaya con dios gringo (dieu est avec toi gringo) d' Edward Muller (Eduardo Mulargia) ne fait pas partie de sa filmo si on se réfère au livre de Jean -François Giré, derrière le pseudo de Mark Stevens se cache l'acteur Pasquale Simeoli, Idem pour " La furia del hombre lobo" qu'on lui attribue, j'ai le dvd (espagnol, vo), pas vu l''interprète de "Jack Slade" malgré un bonus qui cite ses principaux films, encore un pseudo utilisé abusivement.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: MARK STEVENS

Messagepar Sartana » 12 juil. 2010 16:25

Chip, c'est toi qui me l'a fait connaitre !! Merci :D
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23638
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: MARK STEVENS

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 12 juil. 2010 19:54

Sartana a écrit :Chip, c'est toi qui me l'a fait connaitre !! Merci :D


+ 1 :)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7283

Re: MARK STEVENS

Messagepar chip » 13 juil. 2010 9:55

Petite question:
quelqu'un connait-il la ville de Majores en Espagne, où serait mort Stevens ? personnellement je n'en ai trouvé aucune trace (peut-être dans l'île de Majorque où il vécut une dizaine d'années)

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2678
Localisation : Aquaverde

Re: MARK STEVENS

Messagepar Pike BISHOP » 13 juil. 2010 11:23

Je serais assez curieux de découvrir " MUTINY" de Edward DMYTRIK

Le scénario me fait fort penser à un "VERA CRUZ" sur l'eau...
Durant la guerre de 1812 entre les US et l'Angleterre..Un capitaine US (STEVENS) force le blocus anglais pour aller chercher en France
de l'or donné par Napoléon aux Etats-Unis pour soutenir leur effort de guerre...Cet est dissimulé sous forme d'ancre..
Dès que la présence d'or est connue de l'équipage de ruffians du second (Patrick KNOWLES) et de la "fiancée" du capitaine,
c'est une série de coup tordus pour chacun avoir sa part...
If they move, kill'em !!

yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5844
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: MARK STEVENS

Messagepar yves 120 » 13 juil. 2010 13:05

Majorques l' ile principale des Baléares ! Majores inconnu pour moi aussi ...
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7283

Re: MARK STEVENS

Messagepar chip » 13 juil. 2010 14:14

Un dvd espagnol de MUTINY (mutinerie à bord) est sorti en 2007, sous le titre MOTIN avec VO non s/t et version castillane, la copie est médiocre, j'ai le dvd. Le film ? pas génial, malgré les noms d' Edward Dmytryk, Dimitri Tiomkin, Philip Yordan, Sidney Harmon, les deux derniers cités ont fait mieux avec "la chevauchée des bannis" dont le dvd vient de paraître.
Angela Lansbury se montre ici aussi cupide que fade, Patrick Knowles joue un traitre qui à la fin se rachète en sauvant la vie du héros (Mark Stevens plus à l'aise dans le genre noir ou le western), reste la trogne de Gene Evans qui à cause de son crochet est surnommé Hook, quelques seconds couteaux patibulaires : Rhys Williams, Robert Osterloh, Gene Roth, Walter Sande, Norman Leavitt et les fanas de B westerns, peuvent guetter l'apparition de Clayton Moore qui bientôt allait accéder à la notorièté en devenant pour le petit écran le lone ranger.Un film de pirates très moyen, bien loin de ceux qui firent la gloire d' Errol Flynn, mais je suis peut-être trop sévère, n'ayant visionné le dvd qu'une seule fois, à revoir donc.

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7283

Re: MARK STEVENS

Messagepar chip » 13 juil. 2010 16:50

MUTINERIE A BORD , addenda:
Après avoir purgé six mois de prison et désormais blanchi, Dmytryk tourna pour un salaire des plus modestes ce film de genre, produit par les frères King. Un détail amusant du film est la présence d'un engin en bois muni d'une torpille, que l'on pourrait qualifier d'ancêtre du sous-marin, dans cette histoire remplie de pirates ,affublés de tout l'attirail nécessaire: jambe de bois, crochet et bandeau sur l'oeil.

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15498
Localisation : Canada
Contact :

Re: MARK STEVENS

Messagepar metek » 14 juil. 2010 4:56

Pike BISHOP a écrit :Je serais assez curieux de découvrir " MUTINY" de Edward DMYTRIK

Le scénario me fait fort penser à un "VERA CRUZ" sur l'eau...
Durant la guerre de 1812 entre les US et l'Angleterre..Un capitaine US (STEVENS) force le blocus anglais pour aller chercher en France
de l'or donné par Napoléon aux Etats-Unis pour soutenir leur effort de guerre...Cet est dissimulé sous forme d'ancre..
Dès que la présence d'or est connue de l'équipage de ruffians du second (Patrick KNOWLES) et de la "fiancée" du capitaine,
c'est une série de coup tordus pour chacun avoir sa part...


Je l'ai en VO, qualité pas extra. 8/10! :?
Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités