James Coburn (1928–2002)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22594
Localisation : au dessus de Strasbourg

James Coburn (1928–2002)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 28 déc. 2008 11:47

Né le 31 août 1928 à Laurel, dans le Nebraska, il meurt d'un arrêt cardiaque le 18 novembre 2002 au Cedar Sinaï Hospital de Los Angeles. icongc1
ImageImage

Il restera dans la mémoire des cinéphiles en tant qu'acteur fétiche de Sam Peckinpah avec des rôles mémorables comme dans Major Dundee, Pat Garrett et Billy le Kid et Croix de fer (Cross of Iron).
Ses rôles les plus populaires seront celui du révolutionnaire dynamiteur John Mallory dans Il était une fois la révolution de Sergio Leone en 1971 et dans Les Sept Mercenaires en 1960 (il participa aussi à La Grande Évasion en 1963 avec son grand ami Steve McQueen).
Il met fin à une semi-retraite au début des années 1990 avec des rôles secondaires mais toujours marqués de sa présence rehaussant l'intérêt de westerns comme Maverick en 1994 avec Mel Gibson, Jodie Foster ou Young Guns 2 en 1991. Il tient encore son propre rôle dans The Player en 1992. Sa deuxième carrière s'achève en beauté avec un téléfilm : The Second Civil War 1997.
Par miracle, il n'est pas oublié par Hollywood et décroche pour Affliction en 1998 l'Oscar du meilleur second rôle. T
Il tient un dernier rôle de dur à cuire en 2002 dans une production Disney : Chiens des neiges.
Il meurt peu de temps après d'un arrêt cardiaque. Étrange tour du destin, Rod Steiger son double dans le film mythique Il était une fois la révolution de Sergio Leone venait de disparaître très peu de temps avant.
Image
Il à joué 173 rôles(au cinéma et à la télévision)
Ses Westerns :
La Chevauchée de la vengeance - Le Vengeur Solitaire (Ride lonesome) 1959
Le Salaire de la Haine (Face of a fugitive) 1959
Les Sept Mercenaires / Les 7 Mercenaires (The Magnificent Seven / The Magnificent 7) 1960
Major Dundee (Major Dundee) 1965
L'or des pistoleros (Waterhole # 3) 1967
Il était une fois la révolution (Giù la testa) 1971
Une raison pour vivre, une raison pour mourir / La Horde des salopards (Una Ragione per vivere e una per morire / A Reason to Live, a Reason to Die) 1972
Pat Garrett et Billy le Kid (Pat Garrett and Billy the Kid / Pat Garrett & Billy the Kid) 1973
La Chevauchée Sauvage (Bite the Bullet) 1975
La loi de la haine (The Last Hard Men) 1976
[Téléfilm] Duel de géant / Le Duel des héros (Draw!) 1984
Young Guns II / Young Guns 2 (Young Guns II) 1990
Maverick (Maverick) 1994
[Téléfilm] L'Ange de la vengeance (The Avenging Angel ) 1995
[Téléfilm] Cherokee Kid (The Cherokee Kid) 1996

ImageImageBonanza
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6755

Re: JAMES COBURN

Messagepar chip » 28 déc. 2008 13:52

Sur le plateau de RIDE LONESOME Randy Scott avait parait-il dit à Boetticher : "Qui est le gars avec le tricot de corps rouge ? il est très bien, il faudra lui écrire quelques lignes de plus". Scott qui n'a jamais tiré la couverture à lui avait vu juste, Coburn a tenu ses promesses .

Avatar du membre
Chris
Westerner
Westerner
Messages : 2050
Localisation : ok corral
Contact :

Re: JAMES COBURN

Messagepar Chris » 29 sept. 2009 17:46

excellent dans les 7 mercenaires!

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22594
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: JAMES COBURN

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 05 nov. 2011 20:27

il a joué dans 3 épisodes de la série AU NOM DE LA LOI :
– The Trial (1960) … Howard Catlett
– The Kovack Affair (1959) … Jesse Holloway
– Reunion for a Revenge (1959) … Henry Turner

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4311
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: JAMES COBURN (1928–2002)

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 06 nov. 2011 21:45

C'est dans cette série que je le découvris d'ailleurs quand je l'enregistrais sur La Cinquième au collège même si je le vis ensuite dans deux westerns films parmi mes premiers:LES SEPT MERCENAIRES et IL ETAIT UNE FOIS LA REVOLUTION...Je me souviens avoir été voir son dernier film CHIENS DES NEIGES uniquement quand je vis qu'il y était...Je me souviens du jour de sa mort...J'ai eu le coeur serré...REST IN PEACE AMIGO...J'aime aussi son premier épisode de BONANZA dont la photo est également ici,variante de Roméo et Juliette où il est un super salaud doublé par le tout aussi regretté Serge SAUVION(DEUX FAMILLES ENNEMIES 1959)...
POUR TOUJOURS UN DE MES PREFERES... icongc1
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22594
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: JAMES COBURN (1928–2002)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 26 déc. 2012 18:30

L'Ange de la vengeance (The Avenging Angel ) 1995
Image
avec Tom Berenger
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22594
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: JAMES COBURN (1928–2002)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 05 janv. 2013 13:30

Pat Garrett et Billy le Kid
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22594
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: James Coburn (1928–2002)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 15 juil. 2015 21:14

metek a écrit :Waterhole #3 (1967) - James Coburn

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5831

Re: James Coburn (1928–2002)

Messagepar DEMERVAL » 09 nov. 2015 17:13

James Coburn naquit le 31 août 1928 à Laurel, Nebraska, de James Jr. et Mylet S. Johnson. Son père était le propriétaire d’un garage qui fit faillite durant la Grande Dépression. Il était de descendance irlando-écossaise et suédoise. James Coburn fut élevé à Compton, Californie, où il fréquenta le Compton Junior College et s’engagea dans l’armée américaine en 1950, servant comme conducteur de camion et occasionnellement disc jockey sur les ondes d’une radio militaire du Texas. Il narra aussi des films publicitaires pour l’armée à Mayence, Allemagne. Coburn fréquenta le Los Angeles City College, où il étudia l’art dramatique avec Jeff Corey et Stella Adler, puis fit ses débuts sur les planches au then made La Jolla Playhouse dans Billy Budd. Il fut retenu pour faire une capagne publicitaire pour les rasoirs Remington dans laquelle il était capable de raser une barbe de 11 jours en moins de 60 secondes, tout en blaguant qu’il avait plus de dents à montrer à la caméra que les 12 autres candidats pour le spot.
James Coburn fit ses débuts sur le grand écran en 1959 comme le faire-valoir du “méchant” Pernell Roberts dans le western de Randolph Scott, La chevauchée de la vengeance. James Coburn apparut aussi dans des douzaines de séries télévisées avec Pernell Roberts dont plusieurs épisodes de Bonanza. Ils apparurent deux fois chacun dans deux autres séries westerns, Tales of Wells Fargo avec Dale Robertson (dont une fois dans le rôle de Butch Cassidy) et The Restless Gun avec John Payne dans deux épisodes intitulés "The Pawn" et "The Way Back", ce dernier avec Dan Blocker de Bonanza. James Coburn et Ralph Taeger furent les co-vedettes avec Joi Lansing de Klondike sur la NBC durant la saison 1960–1961. Quand Klondike, dont l’action se situait à Skagway, à l’époque de la Ruée vers l’or en Alaska, fut supprimée, Ralph Taeger et James Coburn furent associés en détectives de Mexico dans l’éphémère série Acapulco. James Coburn fit deux apparitions en guest star dans “Perry Mason”, les deux fois en tant que la victime du meurtrier dans "The Case of the Envious Editor" et "The Case of the Angry Astronaut."
James Coburn devint célèbre durant les années 1960 et 1970 pour ses rôles de durs-à-cuire dans plusieurs films d’action et westerns, à commencer comme partenaire de Steve McQueen et Charles Bronson dans deux films de John Sturges, Les sept mercenaires et La grande évasion. Il incarna “un méchant” mexicain dans le célèbre Charade (1963), un officier de marine désinvolte dans Les jeux de l’amour et de la guerre (1964) et un traqueur d’indien manchot dans Major Dundee (1965), des rôles qui lui amenèrent la notoriété.
En 1966, James Coburn devint une authentique star avec la sortie de la parodie de James Bond, F comme Flint. En 1967, James Coburn apparut au douzième rang des plus grandes stars d’Hollywood.
En 1971, il fut la vedette du western spaghetti, Il était une fois la révolution, réalisé par Sergio Leone, en interprétant le rôle d’un révolutionnaire irlandais, expert au maniement des explosifs, qui s’était rendu au Mexique à l’époque de la Révolution Mexicaine du début du XXème siècle. James Coburn fut de nouveau réuni avec le réalisateur Sam Peckinpah en 1973 pour le tournage de Pat Garrett et Billy le Kid (ils avaient oeuvré ensemble en 1965 pour Major Dundee ; le producteur du film, Jerry Bresler, déchargea Sam Peckinpah de la responsabilité de la sortie du film durant la post-production, ce qui rendit furieux Sam Peckinpah qui dénonça haut et fort le sabotage délibéré de son film et menaça le studio de poursuites judiciaires. Columbia plia devant l’injonction—principalement à cause d’une promesse que leur avait faite la star Charlton Heston qu’il ne travaillerait plus jamais pour le studio s’il ne laissait pas Sam Peckinpah éditer lui-même le film comme il l’entendait- et accéda à quelques revendications de Sam Peckinpah, mais le produit fini ne fut malgré tout pas, à ses yeux, satisfaisant et il le renia).
Sam Peckinpah et James Coburn furent vraiment déçus et se tournèrent dès lors vers le tournage de Croix de fer, un film de guerre unanimement salué par les critiques qui fut un flop au box-office américain mais fut un énorme succès en Europe. Peckinpah et Coburn demeurèrent de proches amis jusqu’au décès du réalisateur en 1984. En 1973, Coburn fut une des célèbres stars de cinéma habillées en taulard pour la couverture de l’album, Band On The Run composé par Paul McCartney et son groupe Wings. Coburn revint sur le petit écran en 1978 pour être la vedette d’une version en trois parties du roman de détective de Dashiell Hammett, Un privé dans la nuit, adaptant son personnage pour que celui-ci ait une certaine ressemblance avec l’auteur.
A cause d’une sévère arthrite rhumatoîde, James Coburn n’apparut que rarement sur le grand écran durant les années 1980. Bien que ses mains furent visiblement ratatinées dans ses apparitions cinématographiques des deux dernières décennies de sa vie, il continua de travailler jusqu’à sa mort en 2002. James Coburn passa beaucoup de son temps à écrire des chansons pour la chanteuse britannique Lynsey De Paul et à travailler pour des séries télévisées comme Darkroom. Il clama s’être auto-guéri avec des pilules contenant une substance à base de soufre. James Coburn revint finalement sur le grand écran durant les années 1990 et apparut dans des rôles de soutien dans Young Guns II, Hudson Hawk, gentleman cambrioleur, Sister Act 2, Maverick, L’effaceur, Le Professeur Foldingue, Affliction et Payback. Sa performance dans Affliction lui rapporta finalement un Oscar du meilleur second rôle.
L’intérêt de James Coburn pour les voitures de courses commença avec le garage de son père et se perdura toute sa vie et c’est ainsi qu’il importa du Japon des specimens rares de voitures. C’est lui qui initia Steve McQueen aux Ferraris et au début des années 1960, il possédait une Ferrari 250 GT Lusso et une Ferrari 250 GT Spyder California SWB. Sa Spyder fut la treizième des cinquante-six véhicules du type qui furent construits. James Coburn importa sa voiture d’occasion en 1964, peu de temps après avoir terminé le tournage de La grande évasion. La voiture fut restaurée et vendue pour $10,894,400.00 à la personnalité britannique de la radio Chris Evans, ce qui constitua le nouveau record pour la vente d’une voiture d’occasion.
La Cal Spyder #2377 fut repeinte plusieurs fois durant le temps où Coburn la posséda; elle fut noire, argentée et même bordeaux. Il conservait sa voiture en son domicile de Beverly Hills, où elle fut souvent entretenue par Max Balchowsky, qui refit aussi la suspension et des modifications sur la carcasse des Mustang GTs utilisées pour tourner "Bullitt" avec Steve McQueen. James Coburn vendit la Spyder en 1987 après 24 ans de possession. Au fur et à mesure du temps il posséda aussi la Lusso déjà mentionnée, une Ferrari Daytona et au moins une Ferrari 308 et une 1967 Ferrari 412P.
James Coburn décéda d’une crise cardiaque le 18 novembre 2002 alors qu’il écoutait de la musique en son domicile de Beverly Hills. Ses cendres furent enterrées au Westwood Village Memorial Park Cemetery. Au moment de sa mort, James Coburn était la voix de "Like a Rock", une campagne publicitaire télévisée pour Chevrolet. James Garner lui succéda pour le reste de la campagne. Il avait été marié à deux reprises, du 14 novembre 1959 au 12 avril 1979 avec Beverly Kelly don’t il aura un fils, James H. Coburn IV et du 22 octobre 1993 au 18 novembre 2002 avec Paula O’Hara.

Sa contribution au western fut la suivante :

La grande caravane, un épisode, Ike Daggett dans “The Millie Davis Story” (1958)
La chevauchée de la vengeance de Budd Boetticher (1959), Whit
Trackdown, un épisode, Joker Wells dans “Hard Lines” (1959)
Black Saddle, un épisode, Niles dans “Client: Steele” (1959)
The Restless Gun, deux épisodes ;
- Tom Quinn dans “The Way Back” (1958)
- Vestry dans “The Pawn” (1959)
Face of a Fugitive de Paul Wendkos (1959), Purdy
The Rough Riders, un épisode, Judson dans “Deadfall” (1959)
The Californians, deux épisodes, l’adjoint du shérif Anthony Wayne dans :
- “One Ton of Peppercorns” (1959)
- “An Act of Faith” (1959)
Johnny Ringo, un épisode, Moss Taylor dans “The Arrival” (1959)
Tombstone Territory, un épisode, Chuck Ashley dans “The Gunfighter” (1959)
The Life and Legend of Wyatt Earp, un épisode, Buckskin Frank Leslie dans “The Noble Outlaws” (1959)
The Texan, un épisode, Cal Gruder dans “Friend of the Family” (1960)
Bronco, deux épisodes :
- Adam Coverly dans “Payroll of the Dead” (1959)
- Jesse James dans “Shadow of Jesse James” (1960)
Wichita Town, deux épisodes :
- Fletcher dans “The Night the Cowboys Roared” (1959)
- Wally dans “Afternoon in Town” (1960)
Bat Masterson, deux épisodes :
- Poke Otis dans “The Black Pearls” (1959)
- Leo Talley dans ‘”Six Feet of Gold” (1960)
Sugarfoot, un épisode, Rome Morgan dans “Blackwater Swamp” (1960)
Have Gun-Will Travel, deux épisodes :
- Jack dans “One Came Back” (1959)
- Bill Sledge dans “The Gladiators” (1960)
The Deputy, un épisode, Coffer dans “The Truly Yours” (1960)
Tate, un épisode, Jory dans “Home Town” (1960)
Au nom de la loi, trois épisodes :
- Henry Turner dans “Reunion for a Revenge” (1959)
- Jesse Holloway dans “the Kovack Affair” (1959)
- Howard Catlett dans “The Trial” (1960)
Les aventuriers du Far West, un épisode, “Pamela’s Owen” (1960)
Zane Grey Theater, deux épisodes :
- Jess Newton dans “A Thread of Respect” (1959)
- Charlie Doyle dans “ Desert Flight” (1960)
Les 7 mercenaires de John Sturges (1960,) Britt
Lawman, deux épisodes :
- Blake Carr dans “The Showdown” (1960)
- Lank Bailey dans “The Catcher” (1960)
Stagecoach West, un épisode, Sam Murdock dans “Come Home Again” (1961)
The Tall Man, un épisode, John Miller dans “The Best Policy” (1961)
Klondike, Jefferson Durain dans neuf épisodes :
- “Klondike Fever” (1960)
- “River of Gold” (1960)
- “Saints and Stickups” (1960)
- “The U expected Candidate” (1960)
- “Keys to Trouble” (1960)
- “Swoger’s Mule” (1960)
- “Taste of Danger” (1960)
- “Bare Knuckles” (1960)
- “The Man Who Owned Skagway” (1961)
Outlaws, un épisode, Culley Scott dans “Culley” (1961)
Laramie, deux épisodes :
- Finch dans “The Iron Captain” (1959)
- Gil Spanner dans “The Mark of the Manhunters” (1961)
Cheyenne, un épisode, Kell dans “Trouble Street” (1961)
L’homme à la carabine, deux épisodes :
- Cy Parker dans “The Young Englishman” (1958)
- Ambrose dans “The High Country” (1961)
Rawhide, un épisode, le colonel Briscoe dans “Hostage Child” (1962)
Bonanza, trois épisodes :
- Pete Jessup dans “The Truckee Strip” (1959)
- Ross Marquette dans “the Dark Gate” (1961)
- Elmer Trace dans “The Long Night” (1962)
Tales of Wells Fargo, deux épisodes:
- Idaho dans “Butch Cassidy” (1958)
- Ben Crider dans “The Wayfarers” (1962)
Stoney Burke, un épisode, Jamison dans “The Test” (1963)
The Man from Galveston de William Conrad (1963), Boyd Palmer
Major Dundee de Sam Peckinpah (1965), Samuel Potts
L’or des pistoleros de William A. Graham (1967), Lewton Cole
Il était une fois…la révolution de Sergio Leone (1971), John H. Mallory
Les centaures de Steve Ihnat (1972), Lew Lathrop
La horde des salopards de Tonino Valerii (1972), Colonello Pembroke
Pat Garrett et Billy le Kid de Sam Peckinpah (1973), Pat Garrett
La chevauchée sauvage de Richard Brooks (1975), Luke Matthews
La loi de la haine d’Andrew V. McLagen (1976), Provo
Le duel des héros, TV film de Steven Hilliard Stern (1984), Sam Starret
Young Guns II de Geoff Murphy (1990), John Simpson Chisum
Maverick de Richard Donner (1994), le commodore Duvall
The Avenging Angel de Craig R. Baxley (1995), Porter Rockwell
The Cherokee Kid, TV film de Paris Barclay (1996), Cyrus B. Bloomington
Texas Rangers de Steve Miner (2001), le narrateur
Modifié en dernier par DEMERVAL le 09 nov. 2015 22:35, modifié 1 fois.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4311
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: JAMES COBURN (1928–2002)

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 09 nov. 2015 20:31

U.S. Marshal Cahill a écrit :L'Ange de la vengeance (The Avenging Angel ) 1995
Image
avec Tom Berenger
Image


Ah ça me dit quelque chose lui... A vérifier dans ma collection...
Image

Madame S.
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3061
Localisation : Paris Dans le 91

Re: James Coburn (1928–2002)

Messagepar Madame S. » 11 nov. 2015 17:18

James Coburn -Barbara Hershey -The Last Hard Men (1976)
Image

James Coburn -Gene Hackman-Chevauchée sauvage (Bite the Bullet 1974)
Image

James Coburn Pat Garrett et Billy le Kid (1973 )
Image

James Coburn -kissing a woman
Image

James Coburn- Bob Bondurant
Image

James Coburn -The Honkers (1972)
Image

James Coburn-Mary Michael, Diane Bond, and Jacki Ray
Image

James Coburn
ImageImage

ImageImage

Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22594
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: James Coburn (1928–2002)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 19 août 2017 10:37

HOSTAGE CHILD (série Rawhide)
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6755

Re: James Coburn (1928–2002)

Messagepar chip » 21 sept. 2018 10:52

Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités