Raymond Massey (1896–1983)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3453

Raymond Massey (1896–1983)

Messagepar james » 01 août 2004 23:30

Quel merveilleux acteur il fut,rappelons nous de lui dans l'excellent films de king vidor"le rebelle 1947" aux cotés de gary cooper et patricia neal,ou bien encore " les naufrageurs des mers 1942" aux cotés cette fois ci de duke wayne et susan hayward.Il avait la figure allongée les traits marqués et fut choisi pour incarner le president abraham lincoln dans "abraham lincoln " de john cromwell,puis fut un genial john brown dans le western de michael

curtiz " la piste de santa fé 1940" errol flynn er rony reagan lui donnèrent la replique.

Raymond massey qui etait canadien de naissance opta pour la nationalité americaine en 1945 et cela fut plus simple pour lui et tournera beaucoup de roles soit a contre emploi ou des roles d'hommes célèbres.
Il etudia le theatre et y gagna sa vie, au debut dans les theatres londoniens avant de s'exiler outre-atlantique,sa silhouette l'aidera dans ses demarches de comedien car il devint très apprécié par un large public.
Sur la fin des anneés 60 il fut applaudi pour sa prestation dans le serie du "dr kildare".

Beaucoup de roles de composition et toujours dans la perfection, il fut aussi le père de james dean dans a l'est d'eden", il terminera sa carrière assez honorablement, et dans le western nous donnera pas moins de huit compositions qui ne sont pas restées insensibles aux regard des aficionados que nous sommes,
voici la filmographie western de raymond massey:

:arrow: Mackenna's Gold (l'or de mc kenna)1969
:arrow: How the West Was Won (la conquete de l'ouest)1962
:arrow: Seven Angry Men..1955
:arrow: Carson City (les conquerant de carson city)1952
:arrow: Sugarfoot..1951
:arrow: Dallas (dallas,ville frontière)1950
:arrow: Barricade..1950
:arrow: Santa Fe Trail (la piste de santa fé)1940

vala,james :wink:
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23453
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Raymond Massey

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 31 janv. 2013 19:27

depuis 2004 aucun suivi ! :?

voici son portrait

ImageImageImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23453
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Raymond Massey (1896–1983)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 07 mars 2014 17:38

metek a écrit :Raymond Massey

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7200

Re: Raymond Massey (1896–1983)

Messagepar DEMERVAL » 01 avr. 2016 17:01

Raymond Hart Massey naquit à Toronto, Ontario, le 30 août 1896. Il était le fils d’Anna Vincent, qui était américaine et Chester Daniel Massey, le riche propriétaire de la compagnie de tracteurs Massey-Harris, fils d’Hart Massey et petit-fils du fondateur de la société Daniel Massey. Sa branche de la famille Massey émigra au Canada en provenance de la Nouvelle Angleterre avant la guerre de 1812, leurs ancêtres avaient migré d’Angleterre vers la colonie du Massachusetts dans les années 1630. Il fréquenta brièvement le collège d’Upper Canada, avant de migrer vers l’Appleby College d’Oakville, Ontario et de suivre quelques cours à l’Université de Toronto. Il sortit plus tard diplômé de l’Université Balliol d’Oxford.
A la déclaration de la 1ère guerre mondiale, Raymond Massey rejoignit l’arméé canadienne, y servant dans l’artillerie sur le front Ouest. Il revint au Canada souffrant de psychose traumatique et fut enrôlé dans uine école d’officiers américains à l’université de Yale, comme instructeur. En 1918, il fut envoyé pour le service en Sibérie, où il fit sa première apparition sur les planches, y divertissant les troupes américaines. Sévérement blessé en action en France, il fut renvoyé dans ses pénates où il travailla finalement dans la compagnie familiale, y vendant des machines agricoles.
Fait pour le théâtre, il apparut d’abord sur les planches londoniennes en 1922. En 1929 il dirigea la première londonienne de The Silver Tassie. En 1931 il incarna Sherlock Holmes dans The Speckled Band, le premier film parlant mettant en scène ce personnage. En 1934 il fut la vedette de The Scarlet Pimpernel et en 1936 il fut la vedette de La vie future, une adaptation cinématographique du célèbre roman d’ H.G. Wells, The Shape of Things to Come (1933). En 1944 Raymond Massey interpréta le représentant du ministère public dans le film noir de Fritz Lang, The Woman in the Window, dont les vedettes étaient Edward G. Robinson et Joan Bennett.
Bien que canadien, Raymond Massey devint célèbre en incarnant des personnages historiques américains. Il incarna l’abolitiionniste et insurrectionniste John Brown dans La piste de Santa Fe (1940) et reprit le rôle dans le film à petit budget, Seven Angry Men (1955 ). Le premier film présenta John Brown comme un lunatique aux yeux fous alors que le second fit de John Brown un personnage beaucoup plus sympathique, bien intentionné mais malavisé.
Raymond Massey remporta un énorme succès à Broadway dans la pièce de Robert E. Sherwood, Abe Lincoln in Illinois malgré les quelques réticences formulées par les américains pour le fait que Lincoln était incarné par un canadien. Il reprit cependant le rôle pour la version cinématographique en 1940 (pour laquelle il fut nominé pour un Oscar du meilleur acteur). Raymond Massey incarna encore Lincoln dans The Day Lincoln Was Shot sur l’émission Ford Star Jubilee (1956) et pour une apparition furtive sans texte dans La conquête de l’ouest (1962). Un camarade acteur certifia qu’il avait remarqué que Raymond Massey ne serait pas satisfait de ses incarnations de Lincoln avant qu’il ne soit lui-même victime d’une tentative d’assassinat.
Sur les planches dans une version dramatique de John Brown’s Body (1953) de Stephen Vincent Benét (1953 ), Raymond Massey, en plus de narrer avec Tyrone Power et Judith Anderson, assuma les deux rôles de John Brown et Abe Lincoln dans la même pièce.
Raymond Massey n’interpréta un canadien qu’une seule fois à l’écran dans Le 49ème parallèle (1941).
Egalement en 1941, Raymond Massey fut la vedette de la pièce de George Bernard Shaw, The Doctor's Dilemma, face à Katharine Cornell, don’t la première eut lieu juste une semaine avant Pearl Harbor. Durant la guerre, il fit équipe avec Cornell et d’autres acteurs en vue dans une reprise de la pièce de Shaw, Candida, au profit de l’Army Emergency Fund et de la Navy Relief Society.
Raymond Massey interpréta le personnage de Jonathan Brewster dans la version cinématographique d’Arsenic et vieilles dentelles. Le personnage avait été créé par Boris Karloff pour la version théâtrale et le personnage fut écrit afin qu’il ressemblât à Boris Karloff. Bien que le film sortit en 1944, il avait été tourné en 1941, époque à laquelle Boris Karloff était encore sous contrat pour interpréter la pièce à Broadway. Il dut donc attendre comme ses partenaires Josephine Hull, Jean Adair et John Alexander que le rideau tomba à Broadway avant que le film ne soit diffusé. Raymond Massey et Boris Karloff étaient apparus ensemble dans le film de James Whale, La maison de la mort (1932).
Raymond Massey rejoignit l’armée canadienne durant la seconde guerre mondiale, bien qu’il fut finalement libéré du service pour revenir à son métier d’acteur.
Après la guerre, Raymond Massey devint citoyen américain. Ses rôles les plus mémorables furent celui du mari de Joan Crawford dans le film nominé pour l’Oscar, Possédée (1947) et le patron de presse voué à l’échec Gail Wynand dans Le rebelle (1949), face à Gary Cooper. En 1955, il fut la vedette d’A l’est d’Eden dans le rôle d’Adam Trask, le père de Cal, interprété par James Dean, et Aron, interprété par Richard Davalos.
Raymond Massey devint célèbre à la télévision durant les années 1950 et 1960. Il fut en 1960 Sir Oliver Garnett dans l’épisode "Trunk Full of Dreams" de la série western de la NBC, Riverboat. Dans cet épisode, Garnett était un membre d’une troupe de théâtre se produisant sur le bâteau, l’Enterprise. Bethel Leslie était Juliet, Willard Waterman était de Lesseps et Mary Tyler Moore, Lily Belle de Lesseps.
Raymond Massey fut particulièrement populaire en Dr. Gillespie dans la série de 1961-1966, Dr. Kildare, avec Richard Chamberlain dans le rôle-titre. Raymond Massey et son fils, Daniel, étaient castés dans le rôle du père et du fils dans The Queen's Guards (1961).
Raymond Massey fut marié à trois reprises.
- À Margery Fremantle de 1921 à 1929 (divorce); ils eurent un enfant, l’architecte Geoffrey Massey.
- Adrianne Allen de 1929 à 1939 (divorce); Allen était une catrice de théâtre à Londres et Broadway. Ils eurent deux enfants Anna Massey et Daniel Massey.
- Dorothy Whitney de 1939 à sa mort en 1982.
Sa séparation fortement médiatisée et ensuite son divorce d’Adrianne Allen fut la base du script de Ruth Gordon et Garson Kanin pour le film, Adam's Rib (1949), avec Katharine Hepburn et Spencer Tracy et en fait Raymond Massey épousa l’avocate qui le représenta à la cour, Dorothy Whitney, pendant son ex-épouse épousa l’avocat adverse, William Dwight Whitney.
Le frère aîné de Raymond Massey était Vincent Massey, le premier Gouverneur général canadien né dans le pays. Raymond Massey tâta aussi de la politique en apparaissant dans un spot publicitaire en 1964 en soutien au candidat républicain pour la présidentielle, Barry Goldwater de l’Arizona. Raymond Massey dénonça le président Lyndon B. Johnson pour sa stratégie perdante durant la guerre du VietNam, suggérant que Goldwater poursuive une stratégie agressive et remporte rapidement la guerre.
Raymond Massey décéda d’une pneumonie à Los Angeles, Californie le 29 juillet 1983, un mois avant d’avant 87 ans. Il décéda le même jour que David Niven, qui avait été son partenaire dans Le Prisonnier de Zenda et Une question de vie ou de mort. Raymond Massey est enterré au Beaverdale Memorial Park de New Haven, Connecticut.
Raymond Massey a deux étoiles sur le Hollywood Walk of Fame, une pour le cinéma au 1719 Vine Street et une pour la télévision au 6708 Hollywood Blvd. Sa réussite a aussi été saluée par la création d’un cocktail, le Raymond Massey.

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6972
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Raymond Massey (1896–1983)

Messagepar Cole Armin » 02 août 2016 21:39

Le ministère de l'économie consacre un "hommage" assez curieux à l'acteur en l'utilisant en introduction de ses vidéos sur des thèmes économiques :
http://www.economie.gouv.fr/facileco/dr ... -leconomie
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité