Ricardo Montalban (1920-2009)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4774
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 12 sept. 2011 22:51

cowman a écrit :merci du tuyau, ya du visionnage en perspective la pour moi :oops: :applaudis_6:

TOUT LE PLAISIR EST POUR MOI...JE LE REVOIS D'AILLEURS EN CE MOMENT EN VHS MAIS PAS DANS UN WESTERN(LA CONQUÊTE DE LA PLANETE DES SINGES...Dont on vient de faire un remake(LA PLANETE DES SINGES:LES ORIGINES)(ARMANDO)...
Image

Avatar du membre
cowman
Epicier
Messages : 53
Localisation : temporairement dans un camp d'indiens

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar cowman » 12 sept. 2011 23:14

ah il y est aussi dans la planete des singes? Mais il est partout celui la ! :lol:

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4774
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 15 sept. 2011 23:04

cowman a écrit :ah il y est aussi dans la planete des singes? Mais il est partout celui la ! :lol:


Disons qu'il a su se diversifier quand notre genre déclinait...

LES EVADES DE LA PLANETE DES SINGES (1971)(ARMANDO le forain qui recueille le bébé chimpanzé après l'assassinat de ses parents)
LA CONQUÊTE DE LA PLANETE DES SINGES(1973)(ARMANDO 20 ans après mais son rôle est bref,il est tué en essayant de fuir la police pour sauver César(Roddy Mc DOWALL)(le chimpanzé adulte)qu'il considère comme son fils)
Image

Fabbordelais
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1192

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar Fabbordelais » 16 sept. 2011 22:53

Je le trouve excellent dans Le Signe des Renégats.

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12371
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar lasbugas » 17 sept. 2011 10:27

Image
Image

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14968
Localisation : Canada
Contact :

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar metek » 30 sept. 2013 18:35

Image

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14968
Localisation : Canada
Contact :

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar metek » 13 oct. 2013 16:17

Image

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14968
Localisation : Canada
Contact :

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar metek » 01 janv. 2014 23:44

Avec Cyd Charisse
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23170
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 10 juil. 2015 20:35

metek a écrit :Ricardo Montalbán - Blue (1968)

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7099
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar lafayette » 20 juin 2016 18:27

Ricardo Montalban dans La Clôture - Le Virginien où dans un rôle de Colombien propriétaire de 700ha au milieu des terres du juge (Lee J. Cobb) qui a tenté de l'arnaquer pour lui acheter cette terre. il tient la dragée haute au juge avant de se montrer grand seigneur. Un Hidalgo cet homme!
Image
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
Bat Lash
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1636

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar Bat Lash » 21 juin 2016 22:25

Je me souviens surtout de sa superbe mort dans Au-Delà Du Missouri face à Clark Gable !


Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2135
Localisation : depts 13 et 05

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar major dundee » 21 juin 2016 22:28

ah oui, terrible cette scène...C.G n'a pas le temps de recharger complètement et il lui tire la baguette du fusil ...

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7099
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar lafayette » 22 juin 2016 1:35

Ah la baguette de fusil! Donc j'avais déjà vu autrefois ce film. Je l'avais enregistré sur bluray il y a quelques mois et pas encore vu.

De toute façon, je n'ai pas de souvenir d'avoir vu un Montalban décevant. :sm57:
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6808

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar DEMERVAL » 26 juin 2017 15:42

Ricardo Montalban naquit le 25 novembre 1920 à Mexico et grandit à Torreon. Il était le fils d’émigrants espagnols, Ricarda Merino Jiménez et Genaro Balbino Montalbán Busano, un directeur de magasin, qui l’élevèrent dans la religion catholique romaine. Il naquit avec une malformation artérioveineuse à la colonne vertébrale. Montalbán avait une soeur, Carmen, et deux frères, Pedro et Carlos. Adolescent, il déménagea à Los Angeles pour vivre avec Carlos. Ils déménagèrent à New York City en 1940 et Montalban décrocha un petit rôle dans la pièce, Her Cardboard Lover.
En 1941, Montalbán apparut dans des courts métrages musicaux de 3 minutes produits pour les jukeboxes des films Soundies. Il apparut dans de nombeux Soundies produits à New York comme figurant ou membre des chœurs (habituellement crédité sous le nom Men and Maids of Melody), bien qu’il décrocha le rôle principal dans He's a Latin from Staten Island (1941), dans lequel il était simplement crédité sous le nom de "Ricardo" et dans lequel il interpréta le rôle-titre du gigolo grateur de guitares, accompagné vocalement et hors écran par Gus Van. A la fin de 1941, Montalbán retourna au Mexique après avoir appris que sa mère était mourante. Là, il joua dans une douzaine de films en langue espagnole et devint une star dans son pays natal.
Montalbán se rappela que lorsqu’il arriva à Hollywood en 1943, les studios voulaient changer son nom en Ricky Martin.
Il apparut avec la star de la natation Esther Williams dans trois de ses films : Fiesta (1947), Dans une île avec vous (1948) et La fille de Neptune (1949).
Il décrocha son premier rôle en vedette dans le film noir Incident de frontière (1949) avec l’acteur George Murphy. Il fut le premier acteur hispanique à apparaître en couverture du magazine Life le 21 novembre 1949.
Nombre de ses premiers rôles eurent comme décor les westerns dans lesquels il interprétait des rôles de caractère, habituellement des Indiens ou des Latin Lovers, mais il fut utilisé à contre-courant dans le film noir Le mystère de la plage perdue (1950), dans lequel in incarnait un officier de police de Cape Cod. De 1957 à 1959, il fut la vedette sur Broadway de la comédie musicale, Jamaica, dans laquelle il interpréta plusieurs numéros légers de calypso face à Lena Horne.
Durant les années 1950 et 1960, il fut l’un des rares acteurs hispaniques à travailler régulièrement à Hollywood, bien qu’il interpréta des personnages de divers groupes ethniques – occasionnellement japonais comme le personnage de Nakamura dans le film Sayonara (1957) et celui de Tokura dans un épisode d’ Hawaii Police d’état intitulé "Samurai" (1968). Dans la comédie romantique Le grand duc et l’héritière (1963), il interpréta un duc français sans le sou et naïf qui se voyait entraîné pour devenir le mari potentiel d’une riche Américaine.
Montalbán fut aussi une vedette de radio, comme notamment sur le programme international "Lobo del Mar" (Seawolf), dans lequel il fut casté dans le rôle du capitaine de vaisseau qui rencontre des aventures à chaque port dans lesquels il accoste. Le feuilleton hebdomadaire de 30 minutes fut diffusé dans de nombreux pays de langue espagnole au début des années 1970. En 1972, Montalbán co-fonda le Screen Actors Guild Ethnic Minority Committee avec les acteurs Carmen Zapata, Henry Darrow et Edith Diaz. En 1975, il fut choisi pour devenir le porte-parole à la télévision de la nouvelle Chrysler Cordoba. La voiture devint un modèle fructueux et durant les années qui suivirent, il fut largement publicisé; la façon mélodieuse avec laquelle il délivrait son texte louant la garniture en "doux cuir corinthien’’ de l’intérieur de la voiture, souvent qualifié erronément comme "beau" ou "riche cuir Corinthien" (il décrivit éffectivement le cuir comme "riche" pour des pubs postérieures pour la Chrysler New Yorker), devint célèbre et fut beaucoup parodiée et Montalbán devint par la suite le sujet favori des imitateurs. Par exemple, Eugene Levy l’imita fréquemment sur SCTV. En 1986, il figura dans un magazine publicitaire pour la nouvelle Chrysler New Yorker.
Le rôle le plus connu de Montalban à la télévision fut celui de Mr. Roarke dans la série L’île fantastique, rôle qu’il endossa de 1977 à 1984. Pendant un moment la série fut la plus populaire de la télévision et son personnage et celui de son partenaire, Tattoo (incarné par Hervé Villechaize), devinrent des icones populaires. Avant cela, il était apparu à la télévision américaine en 1976 dans un épisode de Columbo intitulé "A Matter of Honor".
Un autre de ses rôles les plus connus fut celui de Khan Noonien Singh dans Star Trek II: la colère de Khan (1982), dans lequel il reprit un rôle qu’il créa en 1967 dans un épisode de Star Trek intitulé "Space Seed". Des rumeurs suggérèrent que Montalbán portait des muscles prothétiques sur sa poitrine durant le tournage de Star Trek II pour apparaître plus musclé.Le réalisateur Nicholas Meyer repliqua que même dans la soixantaine, Montalbán, qui suivait des plans d’entraînement drastiques , était "un costaud dur à cuire" et que c’était donc sa vraie poitrine que l’on voyait à l’écran. Le costume de Khan fut spécifiquement désigné pour coller au physique de Montalbán. Le critique Christopher Null désigna Khan comme le "plus grand rôle de la carrière de Montalbán".
Le critique du New Yorker, Pauline Kael dit de la performance de Montalbán que Khan "fut la seule fois où il vit Montalban crever l’écran". Montalbán accepta le rôle malgré une réduction de salaire significative, car de son propre aveu, il se délecta de pouvoir reprendre le rôle et son seul regret fut qu’il n’eut jamais l’occasion d’être interactif avec William Shatner – les personnages ne sont en fait jamais face à face, excepté à travers une communication vidéo – leurs scènes étant filmées séparément plusieurs mois auparavant afin de permettre à Montalban d’apparaître dans L’île Fantastique. Quand Montalbán fut la guest star de l’épisode "McStroke" de Family Guy dans le rôle d’une vache génétiquement modifiée, son personnage fit plusieurs références au rôle de Khan et des références similaires furent faites avec son rôle de Guitierrez dans la série animée Freakazoid.
Montalbán apparut dans de nombreux films de genres divers dont Y-at-il un flic pour sauver la reine (1988) ainsi que deux autres films des séries de La Planète des singes et Spy Kids. De plus, il apparut dans diverses comédies musicales telles que Dominique (1966) avec Debbie Reynolds. Durant le cours de sa longue carrière, il interpréta des rôles principaux ou en guest star dans des douzaines de séries télévisées. Montalbán fit aussi de la narration pour des documentaires historiques dont la version espagnole de l’histoire de Pecos Pueblo pour le Pecos National Historical Park.
Avant sa mort en janvier 2009, Montalbán enregistra la voix du personnage invité dans un épisode de la série animée American Dad!, dans laquelle le personnage principal, Roger, devient le dictateur d’un pays sud-américain. Selon le producteur exécutif, Mike Barker, ce fut son dernier rôle.
Durant le tournage d’Au-delà du Missouri (1951), Montalbán fut désarçonné par son cheval, retomba sur le sol insconscient et fut piétiné par un autre cheval, ce qui aggrava sa malformation artérioveineuse et provoqua un grave traumatisme eu dos qui ne guérira jamais. La douleur s’accrut avec l’âge et en 1993, il dut subir une intervention chirurgicale de 9 heures sur la colonne chirurgicale qui le laissa paralysé en dessous de la ceinture et l’obligea à utiliser une chaise roulante. Malgré des douleurs constantes, il continua à se produire en faisant du doublage vocal pour des dessins animés et en supportant sa fondation Nosotros. Le réalisateur Robert Rodriguez lui créa un rôle sur mesure dans la série Spy Kids, qui lui valut d’utiliser une chaise roulante à réaction.
Ricardo Montalbán épousa l’actrice et modèle Georgiana Young (née Georgiana Paula Belzer; 10 septembre 1924 – 13 novembre 2007) en 1944. Georgiana était la demi-sœur des actrices Sally Blane, Polly Ann Young et Loretta Young. Après 63 ans de mariage, Georgianna Young décéda de causes inconnues le 13 novembre 2007. Elle avait 83 ans. Sa mort précéda celle de Ricardo d’une année et deux mois. Ils eurent 4 enfants ensemble: Laura, Mark, Anita et Victor.
Ricardo Montalbán était un catholique romain pratiquant et il déclara une fois que sa religion était la chose la plus importante de sa vie.
Il était membre de la Paroisse du Bon Berger et de la Catholic Motion Picture Guild à Beverly Hills, Californie. En 1998, le Pape Jean Paul II le fit chevalier de l’Ordre de Grégoire le Grand (KSG), la plus haute distinction qu’un catholique romain profane peut recevoir de la part de l’Eglise. En 1986, en honneur du centième anniversaire de la Statue de la Liberté, il enregistra une annonce publique célébrant la générosité de l’Amérique et l’hospitalité dont il fit lui-même l’objet en tant qu’acteur étranger.
Bien que Montalban passa la plupart de sa vie aux Etats-Unis, il resta citoyen mexicain et ne demanda jamais la citoyenneté américaine. Cependant, dans une interview de 2002, il affirma qu’il avait été "honoré d’être Américain". Son autobiographie, Reflections: A Life in Two Worlds, fut publiée en janvier 1980 par Doubleday.
La manière dont on lui demanda d’incarner des personnages mexicains l’embarrassa, aussi Ricardo Montalban, avec Richard Hernandez, Val de Vargas, Rodolfo Hoyos Jr., Carlos Rivas, Tony de Marco et Henry Darrow créèrent la Fondation Nosotros ("Nous") en 1970 pour défendre les Latinos sur le grand et le petit écrans. Il en fut le premier président et est censé avoir dit : "J’ai reçu des soutiens formidables mais il y eut aussi quelques répercussions négatives. J’ ai été accusé d’être un militant et en résultat j’ai perdu quelques rôles." Ironiquement, lui et la Fondation Nosotros furent instrumentalisés pour écarter Nico Minardos, un acteur gréco-américain qui, dans les années 1970, jouait souvent des rôles de Latinos à cause de son apparence et de son accent. Minardos, de même, devint véhément et, selon son agent et d’aucuns, cela lui coûta le rôle récurrent du maire mexicain dans un épisode d’Opération Danger.
La fondation créa les Golden Eagle Awards, un show annuel qui mettait en relief les acteurs Latino. Les récompenses sont présentées en conjonction avec le Nosotros American Latino Film Festival (NALFF), organisé au Théâtre Ricardo Montalbán à Hollywood.
La Fondation Nosotros Foundation et la Fondation Ricardo Montalbán décidèrent d’acheter le Théâtre Doolittle en 1999 à l’UCLA. Le théâtre avait été la possession d’Howard Hughes au début des années 1930, puis plus tard fut rebaptisé Théâtre Huntington Hartford quand, en 1954, il appartint au philanthrope Huntington Hartford, pour enfin devenir le Théâtre Doolittle. La procédure d’autorisation d’ouverture prit plus de quatre années. L’installation à Hollywood fut officiellement renommée Théâtre Ricardo Montalbán le 11 mai 2004. L’événement fut célébré par de nombreuses célébrités dont Ed Begley Jr., représentant la Screen Actors Guild (SAG); Valerie Harper, Loni Anderson, Hector Elizondo et Robert Goulet.
Quand Ricardo Montalbán bascula de la scène dans une chaise roulante, il répéta "les cinq étapes de l’acteur" (originellement inventées par Jack Elam) qu’il reprit dans plusieurs interviews et discours publics:
• Qui est Ricardo Montalbán?
• Trouvez-moi Ricardo Montalbán.
• Trouvez-moi un type du genre Ricardo Montalbán.
• Trouvez-moi un jeune Ricardo Montalbán.
• Qui est Ricardo Montalbán?
Puis il ajouta en blaguant deux autres étapes:
• "Attendez-une minute—n’est ce pas ce Quel nom est-ce?", en se référant à son rôle dans les films de Spy Kids.
• "Mais bon Dieu qui est-ce?", en reference à la reaction des gens en voyant son nom sur l’affiche du theater. Contrairement à ses assertions, la jeune génération était de toute façon familiarisée avec sa voix à travers de Señor Senior, Sr., dans cinq episodes de Kim Possible diffusés par la télévision de 2002 à 2007et comme le grand-père dans les films Spy Kids 2 et Spy Kids 3.
Montalbán s’expliqua sur le but de l’association Nosotros : « Le Mexique est ma mère; les Etats-Unis le meilleur ami que j’ai jamais eu. Et aussi je rêve du jour où ma mère dira, ‘'Ricardo, tu as choisi un merveilleux ami.' Et au jour où l’ami dira, 'Ricardo, tu as une mère sensationnelle.' C’est pourquoi c’est très important de nous rassembler. Des frères et des sœurs aiment leurs prochains comme eux-mêmes. Et ce théâtre, je pense, peut être un petit grain de sable vers ce sens. Ici, j’ai ouvert les portes non seulement pour le développement de jeunes talents—écrivains, réalisateurrs, acteurs—mais aussi pour réunir un groupe de cette société dans laquelle nous vivons. Tendons la main vers l’amitié, l’amour et la fraternité. C’est mon rêve. Je ne verrai jamais mon projet aboutir durant ma vie mais je pense que c’est le début et c’est cela qui me rend si heureux de voir cela arriver à réalisation. »
Le 14 janvier 2009, Ricardo Montalban décéda en son domicile de Los Angeles, à 88 ans. Selon son beau-fils, Gilbert Smith, il décéda de "complications dues à son grand âge". La cause précise de sa mort, à savoir une insuffisance cardiaque congestive, fut plus tard révélée. Il est enterré au Holy Cross Cemetery, Culver City, Californie. près de Georgiana Young, son épouse pendant 63 ans, qui le précéda dans la mort,
Sa contribution au western fut la suivante :
Le brigand amoureux de Laslo Benedek (1948), un danseur
Au-delà du Missouri de William A. Wellman (1951), Ironshirt
La grande caravane, un épisode, Jean LeBec dans « The Jean LeBec Story » (1957)
Riverboat, un épisode, le lieutenant Devereaux dans « A Night at Trapper’s Landing » (1959)
Les aventuriers du Far West, un épisode, Joaquin Murietta dans « Eagle in the Rocks » (1960)
Bonanza, un épisode, Matsou dans « Day of Reckoning » (1960)
Zorro, un épisode, Ramon Castillo dans « Auld Acquaintance » (1961)
Les Cheyennes de John Ford (1964), Little Wolf
Daniel Boone, un épisode, le Comte Alfonso de Borba dans « The Symbol » (1966)
Les mystères de l’ouest, un épisode, le colonel Noel Bartley Vautrain dans « The Night of the Lord of Limbo » (1966)
El Gringo de Silvio Narizzano (1968), Ortega
Chaparral, deux épisodes :
- El Tigre dans « Tiger by the Tail » (1968)
- Le Père Eduardo Sanchez dans « Our Lady of Guadalup » (1968)
Le rebelle, TV film de Earl Bellamy (1969), Joaquin Murieta
Gunsmoke, un épisode, Chato dans « Chato » (1970)
Le virginien, trois épisodes :
- Enrique Cuellar dans « The Big Deal » (1962)
- Louis Boissevain dans « The Wind of Outrage » (1968)
- Francisco Sosentes dans « Last of the Comancheros » (1970)
Les dynamiteros de Burt Kennedy (1971), Natchai
Nichols, un épisode, le colonel Diego Alcazar dans »The Siege » (1971)
Les voleurs de train de Burt Kennedy (1973), l’homme de Pinkerton
The Mark of Zorro de Don McDougall (1974), le capitaine Esteban
Mission to Glory : a True Story de Ken Kennedy (1977), le général Lafuente
La conquête de l’ouest, Satangkai dans cinq épisodes :
- « Pilot » (1976)
- « Buffalo Story » (1978)
- « Mormon Story » (1978)
- « Interlude » (1978)
- « Orville Gant » (1978)

Avatar du membre
Bat Lash
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1636

Re: Ricardo Montalban (1920-2009)

Messagepar Bat Lash » 23 nov. 2018 14:50

Dans My Dinner With Hervé, biopic d'Hervé Villechaize sur HBO, c'est Andy Garcia qui interprète Ricardo Montalban
Image




Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités