John Wayne (1907-1979) - The Duke -

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3394

Messagepar james » 07 juil. 2004 18:16

durango kid a écrit :j'aurais beaucoup de plaisir a

revoir "hondo" :wink:

d.kid
+ 1 et vu il y a quelques mois deja :D
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15061
Localisation : Canada
Contact :

Hommage a John Wayne the ''Duke''

Messagepar metek » 23 janv. 2008 1:52

John Wayne, né Marion Robert Morrison le 26 mai 1907 à Winterset (Iowa, États-Unis d'Amérique et décédé le 11 juin 1979 à Los Angeles (États-Unis d'Amérique), était un acteur, réalisateur et producteur américain, qui a joué dans de nombreux westerns, films policiers, films de guerre et quelques comédies romantiques. Symbole d'une certaine virilité et icône américaine, il était surnommé « The Duke ».

Image

Après la naissance de son frère cadet Robert, ses parents changèrent son identité en Marion Mitchell Morrison. Toutefois John Wayne a souvent affirmé que son vrai nom aurait été Marion Michael Morrison.

Né dans une famille modeste et presbytérienne, son père est Clyde Leonard Morrison, d'ascendance irlandaise et écossaise et fils d'un vétéran de la Guerre de Sécession. Sa mère est Mary Alberta Brown, d'origine irlandaise.

La famille s'installe en Californie à Glendale en 1911. Dès cette époque, John Wayne est surnommé « Big Duke » en référence à son chien, « Little Duke », qu'il emmenait partout avec lui.

Image

Sa jeunesse est marquée par une certaine pauvreté. À l'école, il fait partie des bons élèves. Il devient une star de football de son lycée et est recruté, au titre des bourses sportives, par l'Université de Californie du Sud où il rejoint une fraternité, Sigma Chi. Il joue également dans l'équipe de football mais une blessure cause la fin prématurée de sa carrière sportive et lui fait perdre sa bourse scolaire. Il est alors obligé de mettre fin à ses études pour raisons financières.

Image

Durant ses années universitaires, il avait commencé à travailler pour des studios de cinéma locaux. Durant un job d'été, il fait la connaissance de John Ford avec qui le liera une grande amitié durant sa vie entière. C'est ainsi qu'il apparaît pour la première fois au cinéma avec son équipe de football dans le film Maker of Men (1930). Au générique, John Wayne est encore crédité sous son nom de Marion Morrison.

Image

Il occupe une position particulière dans le panthéon des stars d'Hollywood pour n'avoir interprété qu'un seul rôle dans les 175 films aux génériques desquels il apparaît, mais en avoir fait un mythe et archétype universellement accessibles : celui du héros qui ne meurt jamais, à la présence rassurante, indépendant, solide contre toute épreuve, avec un charisme de chef, certain de ses idées sans jamais les remettre en question et sans que la situation ne lui donne jamais tort. Il sait faire usage de ses poings et de ses armes mais uniquement pour se défendre, sauf lorsqu'il s'agit d'une bonne bagarre collective. Il est à la limite du machisme mais intimidé et mal à l'aise devant les femmes. Ce personnage unique se place toujours du bon côté, même s'il n'y est pas nécessairement engagé de prime abord.

Image
Image

Quelques films emblématiques, appartenant à l'anthologie du cinéma : La Chevauchée fantastique, L'Homme qui tua Liberty Valance, Rio Bravo, L'Homme tranquille.

John Wayne était connu pour ses opinions patriotiques, anti-communistes et conservatrices. Star du parti républicain, il s'impliqua dans la création de la « Motion Picture Alliance for the Preservation of American Ideals », une association américaine de cinéma conservatrice. S'il n'a pas été incorporé pendant la Seconde Guerre mondiale pour des raisons familiales, il a toujours soutenu l'effort de guerre américain : il incarnera toutes les catégories de soldats américains et cosigne, en 1968, avec Les Bérets verts le seul film américain ouvertement pro-guerre du Vietnam.

Image

En 1964, on diagnostique chez Wayne un cancer du poumon. Des rumeurs affirment que le responsable de ce cancer était le site nucléaire de Yucca Flat, proche du plateau de cinéma lors du tournage du film Le Conquérant (91 des 220 personnes ayant participé au tournage ont développé un cancer et 46 en sont mortes, dans les trente années qui suivirent). John Wayne pensait, lui, que le responsable était les trois paquets de cigarettes qu'il fumait par jour.

ImageImage

En 1964, il soutient encore la candidature de Barry Goldwater à la présidence des États-Unis et en 1968, est approché pour être lui-même le candidat du parti républicain. Il déclina la proposition au prétexte qu'il ne pensait pas que le public pourrait envoyer un acteur à la Maison-Blanche. Il fut même approché pour être le colistier du candidat dixiecrat George Wallace. Il ne donna pas suite. John Wayne fut cependant un ardent soutien de son ami, l'acteur Ronald Reagan lors de ses candidatures au poste de gouverneur de Californie en 1966 et 1970.

ImageImage

Après encore quelques films au début des années 70, il décède finalement d'un cancer de l'estomac le 11 juin 1979. Il est enterré au cimetière de Pacific View à Corona del Mar.

Image

Nom Marion Robert Morrison
Surnom The Duke
Naissance 26 mai 1907
Winterset, Iowa, États-Unis
Nationalité Américaine
Mort 11 juin 1979
Los Angeles, États-Unis
Participations La Chevauchée fantastique, L'Homme tranquille, La Prisonnière du désert, Rio Bravo
Conjoint(e) Josephine Alicia Saenz (1933-1945)
Esperanza Baur (1946-1953)
Pilar Wayne (1954-1979)
Enfant(s) Aissa, Ethan, Marisa, Michael, Patrick, Toni, Melinda

Image
Image

Oscar pour John Wayne
Le mythique John Wayne, qui a joué dans des dizaines de westerns, a obtenu à 62 ans l'unique Oscar de sa carrière pour son interprétation d'ours mal léché dans Cent dollars pour un shérif.

ImageImage
Image

Photos, lobbys et posters:


Image
ImageImage
Image
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage ImageImageImageImageImageImage ImageImage
Image
ImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10119
Localisation : Lone Pine, CA

Re: John "duke " wayne

Messagepar Personne » 07 août 2009 12:53

Direct de la collection metek!

Image

Juh
Chasseur de primes
Messages : 762

Re: John "duke " wayne

Messagepar Juh » 10 août 2009 9:00

John Wayne est mon cowboy préféré depuis toujours. Quand j'étais petit, je disais à tout le monde que j'étais le fils caché du Duke et de Maureen O' Hara, même à mes parents ! Avec le recul, on peut quand même se demander ce que serait devenu cet acteur sans le coaching des grands réalisateurs car , comme le disait Kirk Douglas ( Oh le jaloux!), John Wayne était plus une star qu'un bon comédien. Pour s'en rendre compte, il suffit de confronter les versions originales aux versions françaises . Le texte confié à papy Wayne sonne souvent "récité" alors que Raymond Loyer (je crois) sonne parfaitement naturel. (Quelques progrès en la matière ,au fil du temps, sont quand même à mettre à son crédit ! ) Mais bon, Il reste mon number one quoi qu'il arrive...

Avatar du membre
BigJake
Epicier
Messages : 50
Localisation : (B)

Re: John "duke " wayne

Messagepar BigJake » 10 août 2009 9:33

je suis plus réservé que toi à propos de la faiblesse de ses "qualités de bon comédien"...mais bon, tout cela est
relatif dans le sens où le western demande surtout une "présence", un charisme et ça, le Duke l'avait incontestablement.
N'étant ni comédien ni réalisateur ni encore critique professionnel, je suis mal placé pour le juger sur ce point (d'autant
que je suis fan :lol: )
Un gaillard de près de 2 mètres, une voix, un regard pénétrant, une démarche surtout. Oui, sa démarche -sa "marche"
plutôt, est unique à l'écran. Regardez-le bien quand il glisse plutôt que marche, c'est incroyable, ça ressemble à un
déplacement de danseur (toutes proportions gardées), ses hanches ne balancent presque pas, il se tient très droit et
quand ça va barder, il penche la tête très légèrement; ses yeux ne sont plus que des fentes. Gare! Ça va pèter!
Sa façon de porter ses colts est aussi spéciale, très bas sur les fesses, il dégaine vite le bougre.
La post synchro est, ma foi, bien choisie du point de vue français; si c'est bien Raymond Loyer, eh bien la différence
avec sa vraie voix est minime, en tout cas elle 'tombe' bien je trouve.
John Wayne était tellement grand qu'il fallait trouver des chevaux ayant un garrot suffisant pour coller à l'ensemble
homme/animal. Bien des acteur n'aimaient pas trop tourner avec lui, il prenait tout l'écran à lui seul :lol:
Tous les films de lui qui sont passés au cinoche de quartier, je les ai vus tout gosse et aujourd'hui les revisiter me
ramène ces souvenirs impérissables.

Hier soir, sur Arte j'ai revu pour la 20e fois ( :lol: ) True Grit (100$ pour un Sherif); ce film est plein d'humour malgré les
tirs au pistolet. La séquence avec Mattie et le vendeur-acheteur de chevaux est savoureuse, l'interrogatoire au tribunal,
au tout début du film mérite son pesant de tapage de cuisses cool
Image
"I play John Wayne in every picture, regardless of
the character, and I've doing all right haven't I ?"

Juh
Chasseur de primes
Messages : 762

Re: John "duke " wayne

Messagepar Juh » 10 août 2009 11:28

En fait, c'est ça, John Wayne n'avait pas besoin d'ouvrir la bouche pour qu'on le regarde; alors que certains acteurs sont invisibles quand ils parlent. Je pense que chez John Wayne, tout se passe dans le contraste entre son physique de brute et l'humanité extrême de son regard qui va parfois jusqu'au chien battu. Mais bon, peine perdue que d'essayer d'analyser une magie.

Avatar du membre
BigJake
Epicier
Messages : 50
Localisation : (B)

Re: John "duke " wayne

Messagepar BigJake » 10 août 2009 13:22

hé hé :D
ce qui m'a toujours soufflé la mèche rebelle est que ce gars-là avait la réputation bien établie de macho/ultra droitier,
et que dans sa vie privée il a successivement épousé (je crois) une mexicaine et une péruvienne !?!
Un paradoxe Waynien de plus...Soit, c'était sa vie après tout.
Vous avez remarqué comme la Winchester est minuscule dans ses mains ? On dirait un jouet :P
Il a désormais un aéroport à son nom, ça doit lui faire plaisir vu de là haut :roll:
Image
"I play John Wayne in every picture, regardless of
the character, and I've doing all right haven't I ?"

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24126
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: John "duke " wayne

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 10 août 2009 15:58

avec sa statue à l'entrée !

Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Lone Star
Calamity Jane
Messages : 518
Localisation : Dans le désert

Re: John "duke " wayne

Messagepar Lone Star » 10 août 2009 16:27

Juh a écrit :Le texte confié à papy Wayne sonne souvent "récité" alors que Raymond Loyer (je crois) sonne parfaitement naturel.

Ah t'es dur ;) Moi c'est le contraire. Quand je regardais les films en VF à la télé, je le trouvais bon sans plus, et lui préférais plein d'acteurs comme Gary Cooper par ex. Avec les dvds, j'ai pu enfin voir les films en VO et là quelle découverte... John Wayne est immensément meilleur acteur que ce que j'en pensais avec la VF, et je le classe maintenant parmi mes préférés (inimaginable avant les dvds).
Image

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4204

Re: John "duke " wayne

Messagepar laurent » 10 août 2009 17:33

Un acteur qui incarne simplement l'image de l'amérique à travers le monde.
Je ne suis pas un fan inconditionnel du Duke (loin de là). Mais force est de constater qu'il a su traverser les époques cinématographiques avec une aisance incroyable.
Dés les années 30 il se démarque avec un style unique pour l'époque : décontraction, nonchalance (avec une démarche qui ne devait déjà rien à john Ford)...mais qui en faisait alors un cowboy singulier.
Il lui faut atteindre sa maturité (les années 40) pour que son expression corporelle atteigne sa plénitude.
Le départ en retraite (ou décés) de certains grands cowboys de l'époque (buck Jones, tim McCoy, ken Maynard...) et sa rencontre avec john Ford le propulsent au sommet.
Sans cette rencontre, peut-être aurait-il suivit en terme de carrière celle d'autres garçons de sa génération (bob Steele, johnny Mack Brown, "wild bill" Elliott...) dans la catégorie B (sans connotation péjorative).
Car en terme de qualité (cowboys qui sortent du lot) il y avait alors matière à concurrence dans les années 40.
Je retiens de lui un reportage, diffusé il y a quelques années sur TMC et intitullé : "John Wayne, le héros américain".
On apprend par sa fille que ce dernier souffrait de fortes dépréssions dans les années 60, ne comprenant pas le monde "moderne" et ses évolutions...
Outre sa position en faveur de la guerre du Viêt-nam, il défend alors l'occupation des terres indiennes et lutte contre le mouvement des droits civiques, clamant que : "l'Amérique blanche ne doit pas abandonner sa suprêmatie tant que les noirs ne seront pas mieux éduqués".
Sa fille se souvient également d'un jour où seul devant sa télé, le Duke énérvé d'un discours prononcé par bob Kennedy, jête furieusement un objet sur l'écran (une coupe), le tout explosant dans le salon.
Son cancer d'après certains spécialistes, serait dû au tournage du fim " Le conquérant" tourné dans le désert du Nevada en 1954 près de Snow Canyon (de nombreux essais nucléaires avaient alors lieu à ce moment là à 150 kms environ). Dans les années 70, les trois-quarts des membres de la distribution étaient décédés d'un cancer.
Son souhait était de faire graver sur sa tombe : "Laid, Fort, et Intègre".
Ce souhait ne fût pas exaucé par sa famille, son fils décidant de le faire enterrer anonymement de peur que sa tombe ne soit profanée.
Moi, je retient simplement que 30 ans aprés sa mort il demeure toujours le numéro 1 auprés des fans de western.
Une place qu'il occupera certainement pour toujours.
Modifié en dernier par laurent le 10 août 2009 22:33, modifié 3 fois.
ImageImageImage
ken Maynard

Avatar du membre
BigJake
Epicier
Messages : 50
Localisation : (B)

Re: John "duke " wayne

Messagepar BigJake » 10 août 2009 17:52

Merci à Cahill pour ces belles images de l'airport
et à laurent pour les comments.
j'ai aussi entendu parler de cet endroit ayant fichu le crabe à
ceux qui y ont séjourné longuement. charmant souvenir de la guerre froide... :x
Image
"I play John Wayne in every picture, regardless of
the character, and I've doing all right haven't I ?"

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4204

Re: John "duke " wayne

Messagepar laurent » 10 août 2009 19:58

Un petit rajout complèmentaire : le Duke détestait la nature.
Il ne fallait pas lui parler de vie dans un ranch au milieu de bêtes à cornes et de chevaux à dresser.
Son truc à lui (désolé pour les fans purs et durs :lol: ) c'était de passer des heures devant des catalogues de vente par correspondance à chercher toutes sortes de cadeaux à offrir à ses proches.
La navigation était également un de ses hobbies et les promenades au large étaient quasi-quotidiennes pour l'ensemble de la famille.
Bref, un véritable père tranquille...bien loin du cliché que l'on imagine. :wink:
ImageImageImage
ken Maynard

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2671
Localisation : Aquaverde

Re: John "duke " wayne

Messagepar Pike BISHOP » 10 août 2009 20:45

Euh !!! Père Tranquille ???? Ses virées en bateau avec PAPPY et Ward BOND dès un film terminé c'était pour aller
voir les putes mexicaines et se prendre des cuites terribles !!!!
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4204

Re: John "duke " wayne

Messagepar laurent » 10 août 2009 20:57

Pike BISHOP a écrit :Euh !!! Père Tranquille ???? Ses virées en bateau avec PAPPY et Ward BOND dès un film terminé c'était pour aller
voir les putes mexicaines et se prendre des cuites terribles !!!!


Euh (bis) !!! On va dire que c'était un homme à multiples facettes :roll:
ImageImageImage
ken Maynard

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5325
Localisation : Paris/Touraine

Re: John "duke " wayne

Messagepar Vin » 10 août 2009 21:31

J'm'en va vous dire un truc...

Quand j'dis à quéqun que j'aime bin le ouesterne, les gens y'm'disent..
"Les ceusse avec John Wayne,ou bin les nouveaux avec le Clint?"

Des milliers d'acteurs jouèrent dans des westerns.
Soit les gens "normaux" donc pas nous, ne s'en souviennent plus, soit ils s'en foutent totalement.
Mais un gamin ou une grand-mère savent qui est John Wayne.

On aime ou on n'aime pas, mais pour le grand public, c'est LE western.


Ouaip. :wink:
Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : LordDécadent et 3 invités