Dan MASON (1857-1929)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7195

Dan MASON (1857-1929)

Messagepar DEMERVAL » 28 août 2019 21:30

Né Daniel Grassman à Syracuse, New York, le 9 février 1857, Dan Mason eut une longue et distinguée carrière dans le théâtre, le vaudeville et le cinéma. Mais au moment de sa mort en 1929, il était surtout connu pour son interprétation de l’irascible “Skipper” dans les comédies de la série des Toonerville Trolley de la compagnie Betzwood.
Bien qu’il commença par être pharmacien, l’irrépressible envie de Dan pour la comédie et l’improvisation le conduisit rapidement à se produire dans le vaudeville dans sa ville natale. Pendant des années, il fut “Rudolf” dans un numéro en langue allemande intitulé “Adolf et Rudolf.” Son flair pour les accents allemands lui rapporta de nombreuses critiques dithyrambiques quand il incarna le malheureux brasseur confondu avec un prince allemand dans la comédie musicale, The Prince of Pilsen. Dan Mason écrivait aussi fréquemment ses propres textes, que ce soient de courts sketches ou des pièces entières.
En 1913 Dan Mason fit ses premiers films pour Edison Motion Picture Company, en interprétant des personnages excentriques et en écrivant trois scenarii avant de déménager pour Hollywood au début 1917. Là il travailla pour plusieurs compagnies cinématographiques dont Fox, Goldwyn et Astra. Il fut le partenaire de la vamp notoire, Theda Bara, dans un film. Avant d’être embauché pour le rôle du Skipper dans les Toonerville Trolleys des studios Betzwood, il était un vétéran des planches et du grand écran.
Dan Mason donna vie au grincheux et indépendant conducteur de trolley, “Skipper” issu de la populaire bande dessinée de Fontaine Fox dans un sens qui lui attira ainsi qu’aux Toonerville Trolleys, nombre d’admirateurs d’une côte à l’autre. Son costume miteux et débraillé–qu’il déssina lui-même–ses manières et ses expressions faciales, la barbe qu’il créa un cheveu à la fois chaque jour en tournant, tout se combina pour créer un personnage crédible et tri-dimensionnel basé sur les dessins animés de Fontaine Fox.
Peu de temps après que le tournage des Toonerville Trolleys eut sérieusement commencé, Dan Mason acehta un petit bungalow à Audubon, Pennsylvanie, tout près de la célèbre Audubon Inn, et à peu de distance du studio Betzwood. Là il fut rejoint par sa fille, Nan, sa partenaire Wilna Hervey, à qui lui et sa fille s’étaient rapidement attachés et deux chiens colley. Ce douillet nid domestique dura jusqu’à la soudaine fermeture du studio à l’été 1921.
Frustré par l’arrêt subit de la série des Toonerville Trolleys, Dan Mason prit le chemin de la Californie, determiné à utiliser ses ex connections dans le cinéma pour redonner vie aux Toonervilles. A la fin 1922 il avait trouvé un soutien pour une complète nouvelle série destinée à être filmée près de San Francisco. Sa vieille complice Wilna Hervey, fut appelée sur la Côte Ouest pour reprendre son rôle de Katrinka. Cependant, comme Fontaine Fox n’était plus interessée pour poursuivre le projet, Dan Mason fut obligé de faire sans un trolley, et dut changer les noms des personnages principaux pour éviter les poursuites judiciaires. Ainsi naquirent les “Plum Center” comedies avec “Pop Tuttle” et son ami amazone “Tillie Olsen,’. Un cocher grincheux tiré par un cheval émacié remplaça le le trolley abandonné. Dan Mason écrivit nombre des scripts de ces films. Ils étaient très similaires aux Toonervilles de Betzwood et ils furent raisonnablement populaires.
Quand les Plum Center comedies furent à bout de course à la fin de 1923, Dan partit à Hollywood où il endossa des rôles de soutien dans des douzaines de films jusque fin 1927. Entretemps, ses filles (à cette époque il considérait Wilna Hervey comme sa fille adoptive et la traitait comme telle) déménagèrent à Bearsville, New York, près de Woodstock et achetèrent une ferme. Elles voulaient que Dan les rejoignent mais il continua à affirmer qu’il voulait gagner son propre argent avant de se retirer, même si cela devenait difficile pour lui de trouver du travail.
Homme très simple, frugal et pratique, Dan Mason était aussi un pratiquant acharné de la Science Chrétienne. Il était selon toutes les sources complètement imperméable à la gloire et au succès : son idée d’un bon moment était de boire une bière après une dure journée de travail et d’aller au lit de bonne heure. Ses lettres à Nan et Wilna sont emplies de gentilles réprimandes sur leurs affaires commerciales et leurs folles dépenses, de conseils pratiques sur le renforcement de leur santé et les assurances que sa dernière épouse veillera sur elles.
A la fin de 1928, toujours à la recherche d’un emploi à Hollywood, Dan Mason contracta une pneumonie. Dans l’espoir de guérir, il partit vivre dans la ferme de Nan et Wilna dans les Catskills. Il décéda le 6 juillet 1929 à 72 ans.

Ses seules contributions au western furent Le Pillard de George Archainbaud (1924) dans lequel il incarnait le personnage de Bells Parks et Iron to Gold de Bernard J. Durning (1922) dans lequel il interprétait le rôle de Lem Baldwin.

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7195

Re: Dan MASON (1857-1929)

Messagepar DEMERVAL » 29 août 2019 8:46

ImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités