Sandra DEE (1942-2005)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7030

Sandra DEE (1942-2005)

Messagepar DEMERVAL » 19 avr. 2019 18:15

Sandra Dee naquit Alexandra Zuck à Bayonne, New Jersey le 23 avril 1942. Ses parents, Mary (née Cymboliak) et John Zuck, s’étaient rencontrés dans l’adolescence lors d’une danse dans une église orthodoxe. Ils se marièrent peu de temps après mais divorcèrent avant que Sandra ait cinq ans. Elle était de descendance polonaise et russe des Carpathes et fut élevée dans la religion russe orthodoxe. Son fils, Dodd Darin, écrivit dans la biographie de ses parents, Dream Lovers, que la mère de Sandra, Mary, et sa soeur Olga "étaient les filles de la première génération d’un couple d’ouvriers russes orthodoxes ". Sandra Dee elle-même se rappela, "nous appartenions à l’Eglise Russe Orthodoxe, et il y avait de la danse lors des événements sociaux". Alexandra devait rapidement prendre le nom de Sandra Dee. Elle devint un modèle professionnel à l’âge de quatre ans et progressa par la suite dans des spots commerciaux télévisés.
Il y eut une certaine confusion sur la date de naissance de Sandra, des preuves l’établissant en 1942 et 1944. Les documents légaux, dont l’acte de divorce d’avec Bobby Darin, établi en Californie, ainsi que le Social Security Death Index (SSDI) et sa propre pierre tombale donnent 1942 comme date de naissance. Cependant, selon le livre de son fils, Sandra Dee serait née en 1944, mais, ayant commencé le mannequinat et l’art dramatique très tôt, elle et sa mère auraient avancé l’année de sa naissance de deux ans afin qu’elle puisse trouver plus de travail. Selon cette version, cela expliquerait pourquoi 1942 a été retenu comme date de naissance dans les publications officielles des studios.
Après avoir étudié à la Hollywood Professional School, elle obtint son baccalauréat en juin 1958. Dans une interview de 1959, Sandra Dee se rappela qu’elle avait "vite grandi", entourée principalement par des adultes, et qu’on ne "laissa jamais faire quelque chose qu’elle aimait". Durant sa carrière de mannequin, Sandra Dee tenta de perdre du poids pour "être aussi maigre que les grands mannequins", à un tel point qu’un régime inadapté "ruina [sa] peau, ses cheveux, ses ongles – en fait tout". Ayant maigri, son corps fut incapable de digérer tout aliment qu’elle mangeait, et il fallut l’aide des médecins pour récupérer sa santé. Selon l’actrice, elle "aurait pu se tuer" et "dut réapprendre à manger".
Ayant mis fin à sa carrière de mannequin, Sandra Dee déménagea de New York à Hollywood en 1957. Là, elle fit son premier film, Femmes coupables, en 1957. L’année suivante, elle remporta un Golden Globe de la Révélation Féminine de l’année avec Carolyn Jones et Diane Varsi.
Elle devint célèbre pour ses rôles d’ingénues dans des films Qu’est ce que maman comprend à l’amour (dans le rôle de la fille de Rex Harrison), Gidget, Mirage de la vie et Ils n’ont que vingt ans. Elle incarna plus tard "Tammy" dans deux séquelles d’Universal de Tammy and the Bachelor, dans le rôle créé par Debbie Reynolds. Durant les années 1970, Sandra Dee n’endossa que peu de rôles sur le grand écran mais fit des apparitions occasionnelles à la télévision.
Le mariage de Sandra Dee avec Bobby Darin en 1960 la garda sur la place publique pendant une grande partie de la décennie. Ils s’étaient rencontrés durant le tournage de Le rendez-vous de septembre (qui sortit sur les écrans en 1961). Elle était sous contrat d’Universal Studios, qui essayait de la façonner en actrice mature, et les films qu’elle fit à l’âge adulte—dont quelques-uns avec Bobby Darin—furent modérément reçus. Le 16 décembre 1961, ils eurent un fils, Dodd Mitchell Darin (aussi connu comme Morgan Mitchell Darin). Elle et Bobby divorcèrent en 1967, et il décéda à 37 ans en 1973. Elle ne se remaria jamais. En 1994, Dodd Darin publia un livre sur ses parents, Dream Lovers: The Magnificent Shattered Lives of Bobby Darin and Sandra Dee, dans lequel il raconta l’anorexie de sa mère, ses problèmes avec la droguer et l’alcool et son affirmation qu’elle avait été violée alors qu’elle était enfant par son beau-père, Eugene Douvan.
Les années d’adulte de Sandra Dee furent marquées par une santé fragile. Elle combattit une névrose anorexique, la dépression et l’alcoolisme pendant de nombreuses années. Des complications d’une maladie rénale la conduisirent à la mort le 20 février 2005 au Los Robles Hospital & Medical Center de Thousand Oaks en Californie à 62 ans. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park Cemetery à Hollywood Hills, pas loin de sa mère, Mary C. Douvan (décédée le 27 décembre 1987).

Sa contribution au western fut la suivante :

Le bagarreur solitaire de Jack Sher (1959), Rosalie
Les filles de Joshua Cabe, téléfilm de Philip Leacock (1972), Ada

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6949
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Sandra DEE (1942-2005)

Messagepar Cole Armin » 19 mai 2019 11:31

Image
Image
Image
Image
Image
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités