John MILFORD (1927-2000)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6528

John MILFORD (1927-2000)

Messagepar DEMERVAL » 27 déc. 2018 16:45

D’un abord rude, l’éduqué John Milford était l’homme idéal pour incarner les méchants arrogants et sarcastiques à la télévision mais il ne fut que rarement crédité comme principal guest, restant le plus souvent un simple membre de la bande.
Né le 7 septembre 1927, à Johnstown, New York, John Hackney Milford décrocha une licence en génie civil à l’Union College de Schenectady, New York et un doctorat en art dramatique à Yale.
Milford fit ses débuts d’acteur dans le premières séries télévisées comme “What’s My Name?” pour KGRB à Albany, New York et ses débuts sur le grand écran dans “Marty” en 1955. Au fil des années, il eut des rôles récurrents de célèbres hors-la-loi dans deux séries. Il fut Ike Clanton dans “Wyatt Earp” de 1959-1960 et Cole Younger dans l’éphémère “Jesse James” (1965). Milford eut aussi des rôles réguliers dans des séries autres que des westerns comme “The Lieutenant” (1963-1964) et “Enos” (1980-1981). Probablement que “L’homme à la carabine” utilisa au mieux ses talents en faisant appel à lui à 11 reprises sur les cinq saisons que dura la série. Parmi toutes les séries dans lesquelles John Milford apparut, figurent : “Mackenzie’s Raiders”, “Au nom de la loi”, “Tales of Wells Fargo”, “Texan”, “Bonanza”, “Sugarfoot”, “Have Gun Will Travel”, “Outlaws”, “Cheyenne”, “Laramie”, “Le Virginien”, “Gunsmoke”, “La grande vallée” et “Chaparral”.
Plus tard, John Milford fut un membre des Johnny Carson Players, incarnant Leonid Brezhnev face à Johnny Carson en Ronald Reagan dans des programmes de soirée.
Comme le métier d’acteur ne permettait pas de payer les factures, Milford retourna au génie civil pour lequel il avait été formé. En cette capacité, il créa le design original du Hollywood Walk of Fame qui possède maintenant plus de 2 000 étoiles de bronze gravées. Mais John Milford doit surtout être reconnu pour ce qu’il fit pour le business du théâtre à Los Angeles. En 1957, il aida à construire un théâtre au 3759 Cahuenga Boulevard., alors connu comme la REP Playhouse, puis le Studio Theatre. En 1969, avec des partenaires, il fut transformé en Chambre de 45 sièges, le premier théâtre à fonds privés de la ville. Le petit théâtre aida à lancer les carrières d’acteurs comme Richard Chamberlain et Vic Morrow.
A 72 ans, John Milford décéda le 14 août 2000, sur la route le menant à sa maison de Brentwood, Californie, alors qu’il subissait à domicile un traitement contre le cancer de la peau suivi par le John Wayne Cancer Institute de Santa Monica. Il était récemment apparu dans “Melrose Place” et “Chicken Soup For the Soul”. Il fut marié du 14 juin 1977 à sa mort à la productrice de cinéma et de télévision, Susan Graw.

Sa contribution au western fut la suivante :

The Persuader de Dick Ross (1957), Clint
Buckskin, un épisode, Tink Fallon dans « Charlie, My Boy » (1959)
State Trooper, un épisode, Matty Herman dans « Pistols for Two » (1959)
Face of a Fugitive de Paul Wendkos (1959), Haley
The Restless Gun, deux épisodes :
- Pete Lawson dans « Shadow of a Gunfighter » (1959)
- Shotgun dans « The Englishman » (1959)
La grande caravane, un épisode, Pete Galt dans « The Rodney Lawrence Story » (1959)
Lawman, un épisode, Franck Krohl dans « Shackled » (1959)
The Texan, deux épisodes :
- Max dans « Jail for the Innocents » (1958)
- Frank Riley dans « Traildust » (1959)
Fury, un épisode, Red dans « Trail Drive » (1959)
Tombstone Territory, un épisode, Hobie Jones dans « Payroll Robbery » (1959)
Mackenzie’s Raiders, deux épisodes :
- Cromen dans « The Lost Raider » (1959)
- Ted Daniels dans « Blood on the Rio » (1959)
Black Saddle, un épisode, Garson dans « Mr. Simpson » (1960)
Law of the Plainsman, deux épisodes :
- Jason dans « The Hostiles » (1959)
- Elijah Wesley dans « The Rawhiders » (1960)
Wichita Town, un épisode, Hazen dans « The Avengers » (1960)
Bronco, un épisode, le soldat Loren Crane dans « Every Man a Hero » (1960)
The Life and Legend of Wyatt Earp, Ike Clanton dans 14 épisodes diffusés de 1959 à 1960.
Wrangler, un épisode, ???? dans « Incident at the Bar M » (1960)
Two Faces West, un épisode, Will dans « The Operation » (1960)
Sugarfoot, un épisode, Jed Carter dans « Man from Medora » (1960)
Tales of Wells Fargo, trois épisodes :
- Ed Rucker dans « The Gunfighter » (1958)
- Hauser dans « The Daltons » (1959)
- Walt Corbin dans « Frightened Witness » (1960)
Riverboat, un épisode, Egan dans « Zigzag » (1960)
Have Gun – Will Travel, deux épisodes :
- Abraham Sinclair dans « The Shooting of Jessie May » (1960)
- Hutton dans « Long Way Home » (1961)
Outlaws, un épisode, Leo Kirk dans « Culley » (1961)
Les aventuriers du Far-West, un épisode, The Man dans « Dead Man’s Tale » (1961)
Zane Grey Theater, deux épisodes :
- L’adjoint Bart Newlin dans « The Grubstake » (1959)
- Un cowboy dans « The Atoner » (1961)
Stagecoach West, deux épisodes :
- Cord dans « Image of a Man » (1961)
- Hogan dans « The Orphans » (1961)
Shotgun Slade, un épisode, Harv dans « Mother Sixgun » (1961)
Cheyenne, deux épisodes :
- Floyd Pillow dans « The Brahma Bull » (1961)
- Johnny Dugan dans « Man Alone » (1962)
L’homme à la carabine, onze épisodes :
- Ross Porter dans « The Blowout » (1959)
- Dub dans « The Coward » (1959)
- Jonah Winters dans « The Horse Traders » (1960)
- Bro Hadley dans « A Time for Singing » (1960)
- Morgan dans « Meeting at Midnight » (1960)
- Marsh Watson dans « The Pitchman » (1960)
- Bro Hadley dans « Baranca » (1960)
- Jack Solby dans « Dark Day at North Fork » (1961)
- Reade dans « The Clarence Bibs Story » (1961)
- Jess Grady dans «The Journey Back » (1961)
- Price dans « The Assailants » (1962)
Laramie, un épisode, Joe Morgan dans « Vengeance » (1963)
Stoney Burke, un épisode, Pete Simmons dans « Web of Fear » (1963)
Empire, un épisode, Tom Barton dans « Burnout » (1963)
Duel au Colorado de Frank McDonald (1963), Bill Peters
Destry, un épisode, Butch Jenkins dans « Red Brady’s Kid » (1964)
Jesse James, un épisode, Cole Younger dans « ????? » (1965)
A Man Called Shenandoah, un épisode, Pendleton dans « The Young Outlaw » (1965)
Le cheval de fer, un épisode, Johnny Spanish dans « The Man from New Chicago » (1966)
Le pistolero de la rivière rouge de Richard Thorpe (1967), Turpin
Le grand Chaparral, un épisode, Hardicker dans « A Quiet Day in Tucson » (1967)
Cimarron, deux épisodes :
- Wooley dans « The Battleground » (1967)
- Le caporal Watkins dans « The Sound of a Drum » (1968)
La grande vallée, quatre épisodes :
- Barrett dans « Forty Rifles » (1965)
- Atteridge dans « The Lost Treasure » (1966)
- Hearn dans « The Disappearance » (1967)
- Tom Giles dans « Run of the Cat » (1968)
Le ranch L, un épisode, l’adjoint Thompkins dans « The Lawman » (1968)
Les bannis, un épisode, Tenney dans « The Heroes » (1968)
Bonanza, trois épisodes :
- Ned Morgan dans « Vendetta » (1959)
- Cal Stacy dans « Half a Rogue » (1963)
- Rodgers dans « A World Full of Cannibals » (1968)
Le virginien, six épisodes :
- L’adjoint Perry Allen dans « If You Have Tears » (1963)
- Jasper Horn dans « The Fatal Journey » (1963)
- Will Gar dans « Shadows of the Past » (1965)
- Le shérif Ferguson dans « Linda » (1966)
- John Riley dans « A Bad Place to Die » (1967)
- Burke dans « The Land Dreamer » (1969)
The Guns of Will Sonnett, un épisode, Ben Stoll dans « One Angry Juror » (1969)
Ne tirez pas sur le shérif de Burt Kennedy (1969), un pistolero
Daniel Boone, un épisode, Jud Baker dans «The Road to Freedom » (1969)
Gunsmoke, sept épisodes :
- Joe Grisim dans « The Cook » (1960)
- Pinto Renner dans « Winner Take All » (1965)
- Blair Smith dans « Cattle Barons » (1967)
- John Dawson dans « The Badge » (1970)
- Clay Foreman dans « Snow Train : Part 1 » (1970)
- Clay Foreman dans « Snow Train : Part 2 » (1970)
- Hutchinson dans « The Iron Blood of Courage » (1974)
Un shérif à New York, un épisode, Ben Willis dans « The Colorado Cattle Caper » (1974)
La petite maison dans la prairie, un épisode, Ennis O’Connell dans « Times of Change » (1977)

Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité