Jack INGRAM (1902-1969)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6528

Jack INGRAM (1902-1969)

Messagepar DEMERVAL » 27 déc. 2018 14:14

Jack Ingram fut un des méchants des westerns de série B les plus en vue pendant 20 ans, du milieu des années 1930 au milieu des années 1950. Ingram apparut également dans au moins 49 serials, devenant ainsi l’un des acteurs réguliers de Sam Katzman à la Columbia de la fin des années 1940.
Quand les caméras tournaient, il volait, trichait et tuait à répétition alors que dans la vie il trouvait que tout avait le droit de vivre et n’aurait pas même fait du mal à une fourmi ou une abeille. Il pensait qu’en dehors de son boulot, il devait montrer l’exemple et se conduisait donc en conséquence. Il riait et blaguait constamment. Le chercheur Lee Koonce du Colorado trouva que Jack Ingram était “un fanatique religieux.”
John Samuel Ingram naquit le 15 novembre 1902, à Chicago, Illinois, de parents irlandais, Jacob Ingram (né en Irlande) et Ann Fitzgerald, une native de l’Illinois. Devenu orphelin dès l’enfance, il passa sa jeunesse dans la ferme de son oncle dans le Wisconsin où il acquit son amour pour les animaux et son habileté à monter à cheval. Puis la famille déménagea à Dallas, Texas.
A 15 ans, il était déjà grand pour son âge et pressé de rejoindre l’Armée. Avec son consentement, il mentit sur son âge, s’enrôla et servit outremer avec le 8ème régiment d’artillerie de campagne où il fut blessé et gazé. Il passa deux ans à récupérer dans un hôpital français. Parce qu’il avait lenti sur son âge, affirmant qu’il était né en 1900, de nombreux registres de cette époque mentionnent cette date de naissance incorrecte, dont le fichier de la Sécurité Sociale. Cependant, son certificat de décès indiqua sa date réelle de naissance de 1902.
Bien qu’il trouva une propension à faire rire ses camarades durant la première guerre mondiale, il ne gravita pas immédiatement autour du monde su show business après sa libération. Jack intégra l’Université du Texas pour étudier le droit, mais finalement s’intéressa plutôt à l’art dramatique. Il devint un membre régulier d’une populaire compagnie itinérante de ménestrels et rejoignit plus tard les spectacles de Mae West avec lesquels il effectua des tournées. Il voyagea aussi avec les Donald MacGregor Shows jusque Fort Worth, Texas. Jack fut remarqué à Broadway alors qu’il se produisait dans “Diamond Lil” de Mae West (1928) et il signa un contrat avec Paramount en 1929 grâce à sa connaissance des chevaux et son habileté à effectuer des cascades difficiles.
Nouveau dans le business, il apprit tout ce qu’il pouvait derrière et devant la caméra tout en effectuant des cascades et travailla même comme assistant de réalisation dans plusieurs films jusqu’au début des années 1930. Alors qu’il effectuait un saut sur un cheval à partir d’un rocher dans “Charge of the Light Brigade” (1936), le cheval resta à l’écart, occasionnant un saut à contretemps de la part de Jack. Quand il tomba, il se cassa le bras. Il avait commencé à endosser des petits rôles dans des westerns de Republic en 1935 mais en 1936 était devenu un acteur à plein temps. Il apparut dans au moins dix films et deux serials en 1936. En 1937, il s’essaya à la comédie comme partenaire comique de Kermit Maynard, Spud, dans “Valley of Terror”. Ce ne plût pas à Jack et il retourna aux rôles de méchants, tournant 14 autres films et trois serials en 1937. Tout au long des années 1930 et 1940, Jack travailla en indépendant pour Republic, PRC, Universal, Monogram et Columbia. Pendant plusieurs années, il fit plus de 25 films.
Son camarade Pierce Lyden avait une haute opinion de Jack, “On a adoré travailler ensemble. Il avait un grand sens de l’humour bien que brut et parfois improbable. Tout le monde l’appréciait. Jack était dur au labeur et les producteurs n’eurent jamais de problèmes avec lui. Lui et son bon ami Kenne Duncan parlait toujours de pêche.”
1944 fut une année référence pour Jack. Non seulement il fit 22 films et trois serials mais il trouve aussi le temps d’épouser Eloise (Lou) Fullerton, une échotière et publiciste d’Hollywood. Ils achetèrent plus de 800 000 m² de terres de ce qui était l’ancienne résidence de Charlie Chaplin. La propriété avait auparavant été achetée par Dave O’Brien et James Newill (The Texas Rangers pour PRC) avec une arrière-pensée. Les deux acteurs acquirent la propriété dans le but d’éviter d’être mobilisés pour la seconde guerre mondiale en se faisant passer pour des éleveurs de chèvres, espérant ainsi avoir un sursis d’incorporation pour élevage d’animaux de ferme. Le subterfuge ne fut pas nécessaire puisque les deux cowboys furent rapidement classés 4-F, à savoir inaptes au service actif. Libérés de cette contrainte et peut-être las de se lever tôt pour s’occuper de près de 100 chèvres, ils vendirent la propriété à Jack Ingram, qu’ils connaissaient bien pour avoir joué avec lui.
Jack Ingram acheta un vieux bulldozer et, avec l’aide de plusieurs partenaires (Pierce Lyden, Kenne Duncan, Lane Bradford), acheta un plateau de tournage représentant une rue. La propriété comprenait une maison bien agencée qui était le domicile de Jack. (On peut la voir en arrière-plan dans “Mark of the Lash” avec Lash LaRue.) Des douzaines de westerns et d’épisodes de série furent tournés dans le ranch de Jack Ingram. Durant les jours de tournage, on entrait dans le ranch par une route parcourant le canyon de Topanga, mais maintenant on peut accéder à la propriété (la maison est encore là bien que les décors westerniens ont disparu) par Mulholland. Les espaces libres près de la maison étaient l’endroit où se trouvaient les décors.
Sa santé déclinante obligea Jack à vendre son ranch en 1956 à 4 Star Productions qui continua d’utiliser le site pendant un certain nombre d’années dans leurs diverses séries western.
Ayant déménagé à Encino, Jack acheta un yacht de 17m, amarré à Long Beach Harbor, sur lequel il passa du bon temps durant sa retraite. Il loua aussi son yacht aux compagnies de films, notamment pour la série “Sea Hunt” pour la chaîne ZIV. Alors qu’il péchait dans l’Orégon, Jack souffrit d’une crise cardiaque et fut hospitalisé pendant un mois. De retour en Californie, sa convalescence fut longue et il subit une seconde attaque et décéda au West Hills Doctor’s Hospital de Canoga Park, Californie, le 20 février 1969. Jack Ingram est enterré à l’Oakwood Memorial Park de Chatsworth.

Sa contribution au western fut la suivante :

Westward Ho de Robert N. Bradbury (1935), un vigilante
The Singing Vagabond de Carl Pierson (1935), un homme de la plaine
O’Malley of the Mounted de David Howard (1936), un policier monté
For the Service de Buck Jones (1936), un éclaireur de l’armée
The Lonely Trail de Joseph Kane (1936), le premier tireur d’élite de l’armée
Winds of the Wasteland de Mack V. Wright (1936), un garde
The Glory Trail de Lynn Shores (1936), Hawkins
Zorro l’indomptable de Ray Taylor (1936), un homme de main
Ride’Em Cowboy de Lesley Selander (1936), un rancher
Rebellion de Lynn Shores (1936), Hank
Wild Horse Round-Up d’Alan James (1936), Chuck
Rio Grande Ranger de Spencer Gordon Bennet (1936), un homme de main
The Old Corral de Joseph Kane (1936), le joueur irrité
Valley of Terror d’Albert Herman (1937), Spud Hayes
Whistling Bullets de John English (1937), Tim Raymond
Gunsmoke Ranch de Joseph Kane (1937), Jed
Yodelin’ Kid from Pine Ridge de Joseph Kane (1937), un homme de main
Doomed at Sundown de Sam Newfield (1937), Jake
The Rangers Step In de Spencer Gordon Bennet (1937), Fred
Public Cowboy n° 1 de Joseph Kane (1937), Larry
The Trigger Trio de William Witney (1937), le messager
Le retour de Zorro de John English (1938), Carter
Wild Horse Rodeo de George Sherman (1937), Jim
Where the West Begins de J.P. McGowan (1938), un homme de main
Les justiciers du Far-West de John English (1938), un homme de main
Call the Mesquiteers de John English (1938), un membre des poursuivants
Code of the Rangers de Sam Newfield (1938), Hank
Outlaws of Sonora de George Sherman (1938), Nick
Crepuscule de Joseph Kane (1938), le gardien de l’écluse
Two Gun Justice d’Alan James (1938), Buck
Gunsmoke Trail de Sam Newfield (1938), Ed
Western Trails de George Waggner (1938), Zeke
Desert Patrol de Sam Newfield (1938), Chet
Riders of the Black Hills de George Sherman (1938), Lefty
Stagecoach Days de Joseph Levering (1938), Virg
Durango Valley Raiders de Sam Newfield (1938), l’adjoint Slade
Phantom Gold de Joseph Levering (1938), Pete
Frontier Scout de Sam Newfield (1938), One-Shot Folsom
Black Bandit de George Waggner (1938), l’adjoint du shérif
Law of the Texan d’Elmer Clifton (1938), un homme de main
In Early Arizona de Joseph Levering (1938), le marshal Jeff
Western Jamboree de Ralph Staub (1938), Farrell
Shine on Harvest Moon de Joseph Kane (1938), un homme de main
Feud of the Range de Harry S. Webb (1939), Clyde Barton
Frontiers of ’49 de Joseph Levering (1939), le capitaine Beatty
Home on the Prairie de Jack Townley (1939), Wilson
Lone Star Pioneers de Joseph Levering (1939), le capitaine John Coe
Southward Ho ! de Joseph Kane (1939), le sergent de l’Union
Mexicali Rose de George Sherman (1939), un investisseur
The Night Riders de George Sherman (1939), Wilkins
The Law Comes to Texas de Joseph Levering (1939), le shérif Amos Barlow
Man of Conquest de George Nichols Jr (1939), un défenseur d’Alamo
Blue Montana Skies de B. Reeves Eason (1939), Frazier
Mountain Rythm de B. Reeves Eason (1939), Ed Carney
Down the Wyoming Trail d’Albert Herman (1939), Monte
Law of the Wolf de Bernard B. Ray (1939), Roger Morgan
Wyoming Outlaw de George Sherman (1939), le shérif Nolan
Colorado Sunset de George Sherman (1939), Clanton
Wall Street Cowboy de Joseph Kane (1939), McDermott
New Frontier de George Sherman (1939), Harmon
Straight Shooter de Sam Newfield (1939), ????
The Arizona Kid de Joseph Kane (1939), Jones
The Adventures of the Masked Phantom de Charles Abbott (1939), Buck
Rovin’ Tumbleweeds de George Sherman (1940), le chef du blocus
Saga of Death Valley de Joseph Kane (1940), Brace
Days of Jesse James de Joseph Kane (1940), Finn
Rancho Grande de Frank McDonald (1940), Adams
Ghost Valley Raiders de George Sherman (1940), Sam Kennelly
One Man’s Law de George Sherman (1940), un homme de main
The Carson City Kid de Joseph Kane (1940), un villageois
Deadwood Dick de James W. Horne (1940), Buzz Ricketts
Billy the Kid Outlawed de Sam Newfield (1940), Hal Bennett
Ridin’ the Trail de Bernard B. Ray (1940), Tex Walters
Under Texas Skies de George Sherman (1940), Finley
Young Bill Hickok de Joseph Kane (1940), Red Burke
Melody Ranch de Joseph Santley (1940), l’acteur de radio avec Loco
Arizona de Wesley Ruggles (1940), le courrier
Robin Hood of the Pecos de Joseph Kane (1941), l’officier de l’armée
White Eagle de James W. Horne (1941), Gregory Cantro
Prairie Pioneers de Lester Orlebeck (1941), Wade
Sheriff of Tombstone de Joseph Kane (1941), Bill Starr
The Lone Rider in Ghost Town de Sam Newfield (1941), le patron de la piste
Nevada City de Joseph Kane (1941), le shérif Pat Daley
The Son of Davy Crockett de Lambert Hillyer (1941), l’empoisonneur du point d’eau
King of Dodge City de Lambert Hillyer (1941), Bill Lang
The Lone Rider Ambushed de Sam Newfield (1941), Charlie Davis
King of the Texas Rangers de John English (1941), Shorty
Texas de George Marshall (1941), un homme de main
The Lone Rider and the Bandit de Sam Newfield (1942), Joe
Man from Cheyenne de Joseph Kane (1942), Chuck
Code of the Outlaw de John English (1942), le garde de la paye
South of Santa Fe de Joseph Kane (1942), Louie
Billy the Kid Trapped de Sam Newfield (1942), Red Barton
Arizona Roundup de Robert Emmett Tansey (1942), Duke Carlton
Raiders of the Range de John English (1942), Todd
The Lone Rider in Cheyenne de Sam Newfield (1942), Jed Saunders
Ghost Town Law de Howard Bretherton (1942), le marshal assassiné
Rolling Down the Great Divide de Sam Newfield (1942), Hank Dale
Perils of the Royal Mounted de James W. Horne (1942), Baptiste
Bad Men of the Hills de William Berke (1942), Blackjack Riley
Arizona Stage Coach de S. Roy Luby (1942), le shérif
Sunset Serenade de Joseph Kane (1942), Jeff
Along the Sundown Trail de Sam Newfield (1942), Bart Fleming
The Mysterious Rider de Sam Newfield (1942), Trigger Larson
La vallée des hommes perdus de Spencer Gordon Bennet (1942), Butler
The Sundown Kid d’Elmer Clifton (1942), Reardon
Riders of the Northwest Mounted de William Berke (1943), Jacques
Bad Men of Thunder Gap d’Albert Herman (1943), Ed Ransom
Idaho de Joseph Kane (1943), Jakc
Fugitive of the Plains de Sam Newfield (1943), Dillon
Santa Fe Scouts de Howard Bretherton (1943), Howard
Saddles and Sagebrush de William Berke (1943), Trigger
Raiders of San Joaquin (1943), l’adjoint Lear
West of Texas d’Oliver Drake (1943), Blackie
Western Cyclone de Sam Newfield (1943), Rufe Meeker
Riders of the Rio Grande de Howard Bretherton (1943), Berger
The Man from Thunder River de John English (1943), Les
Border Buckaroos d’Oliver Drake (1943), Cole Melford
Wolves of the Range de Sam Newfield (1943), Jack Hammond
Frontier Law d’Elmer Clifton (1943), Joe Hawkins
The Lone Star Trail de Ray Taylor (1943), Dan Jason
Wagon Tracks West de Howard Bretherton (1943), un homme de main
Trail of Terror d’Oliver Drake (1943), Nevada
Sur la piste d’Arizona de Vernon Keays (1943), Ace Vincent
Silver City Raiders de William Berke (1943), Dirk
Devil Riders de Sam Newfield (1943), Turner
Boss of Rawhide d’Elmer Clifton (1943), Sam Barrett
Raiders of Sunset Pass de John English (1943), un homme de main
Outlaw Roundup de Harry L. Fraser (1944), Spade Norton
Beneath Western Skies de Spencer Gordon Bennet (1944), le confesseur
Frontier Outlaws de Sam Newfield (1944), Taylor
Oklahoma Raiders de Lewis D. Collins (1944), Arnold Drew
Mojave Firebrand de Spencer Gordon Bennet (1944), Matt Ganton
Sundown Valley de Benjamin H. Kline (1944), Bart Adams
Thundering Gun Slingers de Sam Newfield (1944), Vic Dawson
Partners of the Trail de Lambert Hillyer (1944), l’adjoint Trigger
Guns of the Law d’Elmer Clifton (1944), Sam Brisco
The Pinto Bandit d’Elmer Clifton (1944), Tom Torrant
Valley of Vengeance de Sam Newfield (1944), King Brett
Boss of Boomtown de Ray Taylor (1944), Sam Ridgeway
The Drifter de Sam Newfield (1944), Dirk Trent
Range Law de Lambert Hillyer (1944), Phil Randall
Trigger Trail de Lewis D. Collins (1944), Hogan
Les pillards de la ville fantôme (1944), Braddock
Gunsmoke Mesa de Harry L. Fraser (1944), Henry Black
Trigger Law de Vernon Keays (1944), Kelso McGuire
Ghost Guns de Lambert Hillyer (1944), Waco
Oath of Violence de Sam Newfield (1944), Steve Kinney
Sundown Riders de Lambert Hillyer (1944), Tug Wilson
Under Western Skies de Jean Yarbrough (1945), Red Hutchins
Marked for Murder d’Elmer Clifton (1945), Sam Taylor
Sheriff of Cimarron de Yakima Canutt (1945), M’Cord
Rough Ridin’ Justice de Derwin Abrahams (1945), Nick
Beyond the Pecos de Lambert Hillyer (1945), Steve Grenfels
Enemy of the Law de Harry L. Fraser (1945), Steve Martin
Stranger from Santa Fe de Lambert Hillyer (1945), Ned Grimes
Flame of the West de Lambert Hillyer (1945), Slick
Saddle Serenade d’Oliver Drake (1945), Roy Williams
Rustlers of the Badlands de Derwin Abrahams (1945), le major Ostrand
Frontier Fugitives de Harry L. Fraser (1945), Fake Allen Fain
Bandits of the Badlands de Thomas Carr (1945), Ed McKinnon
Frontier Feud de Lambert Hillyer (1945), Don Graham
La taverne du cheval rouge de Charles Lamont (1945), un homme de main
The Scarlet Horseman de Lewis D. Collins (1946), Tragg
Moon Over Montana d’Oliver Drake (1946), Sam Barkely
West of the Alamo d’Oliver Drake (1946), Clay Bradford
Le passage du canyon de Jacques Tourneur (1946), un pisteur
South of the Chisholm Trail de Derwin Abrahams (1947), Chet Tobin
Pioneer Justice de Ray Taylor (1947), Bill Judd
Ghost Town Renegades de Ray Taylor (1947), Vance Sharp
Along the Oregon Trail de R.G. Springsteen (1947), l’homme de la caravane
The Fabulous Texan d’Edward Ludwig (1947), un policier
Tex Granger : Midnight Rider of the Plains de Derwin Abrahams (1948), Reno
Whirlwind Raiders de Vernon Keays (1948), le capitaine Buff Tyson
Blazing Across the Pecos de Ray Nazarro (1948), Buckshot Thomas
The Strawberry Roan de John English (1948), Pete Lucas
Law of the West de Ray Taylor (1949), Henry Burke
Desert Vigilante de Fred F. Sears (1949), le sergent patrouilleur
Son of a Badman de Ray Taylor (1949), Rocky
La fille des prairies de George Sherman (1949), Bob Mayes
Roaring Westward d’Oliver Drake (1949), le marshal Bill Braden
La belle aventurière de Frederick de Cordova (1949), un vacher d’O’Hara
Call of the Forest de John F. Link Jr (1949), Gilman
Le Kid du Texas de Kurt Neumann (1950), un conducteur de chariot
Gold Strike de Will Cowan (1950), Brady
Cody of the Poney Express de Spencer Gordon Bennet (1950), Pecos
Sierra d’Alfred E. Green (1950), Al
Trigger, Jr de William Witney (1950), un officier ranger
Streets of Gold Town de Ray Nazarro (1950), l’adjoint Kirby
The Texan Meets Calamity Jane d’Ande Lamb (1950), Matt Baker
Bandit Queen de William Berke (1950), Barton
Short Grass de Lesley Selander (1950), Jack
La femme sans loi de Louis King (1950), Sam
Heart of the Rockies de William Witney (1951), un homme de main
Zorro le diable noir de Fred C. Brannon (1951), Jack
The Gene Autry Show, quatre épisodes :
- Le shérif dans « Blackwater Valley Feud » (1950)
- Judd Parker dans « Doublecross Valley » (1950)
- Sam l’adjoint dans « The Raiders » (1951)
- Joe dans « Double Barreled Vengeance » (1951)
Roar of the Iron Horse – Rail-Blazer of the Apache Trail de Spencer Gordon Bennet (1951), Homer Lathrop
Fort Dodge Stampede de Harry Keller (1951), Cox
La caverne des hors-la-loi de William Castle (1951), un joueur de poker
A feu et à sang de Budd Boetticher (1952), un passager d’un train
Au mépris des lois de George Sherman (1952), Johnny Ward
Fargo de Lewis D. Collins (1952), MacKenzie
Cowboy G-Men, un épisode, ???? dans « Gunslingers » (1952)
The Adventures of Kit Carson, quatre épisodes :
- L’adjoint Callahan dans « The Desperate Sheriff » (1951)
- Un homme de main dans « Curse of the Albas » (1952)
- Parker dans « Road to Destiny » (1952)
- Un homme de main dans « Bad Men of Marysville » (1953)
Les tuniques rouges de Lesley Selander (1953), le shérif du Montana
Son of the Renegade de Reg Browne (1953), Three-Fingers Jack
Les cow-boys de Lesley Selander (1953), Terrell
Quand la poudre parle de Nathan Juran (1953), Charlie Walsh
L’héroïque lieutenant de Frederick de Cordova (1953), un vétérinaire
The Lone Ranger, deux épisodes :
- Le shérif Collins dans « Double Jeopardy » (1950)
- Le shérif Enright dans « Triple Cross » (1953)
L’aventure est à l’ouest de Lloyd Bacon (1953), Sam
The Range Rider, trois épisodes :
- Cheyenne dans « The Baron of Broken Bow » (1951)
- L’adjoint de Buckboard dans « Outlaw Pistols » (1953)
- Hank dans « West of Cheyenne » (1953)
Hopalong Cassidy, un épisode, un homme de main dans « The Emerald Saint » (1954)
Born in Freedom : The Story of Colonel Drake d’Arthur Pierson (1954), un homme à cheval
Le défi des flèches de Lesley Selander (1954), le caporal Demington
Riding with Buffalo Bill de Spencer Gordon Bennet (1954), Ace
La montagne jaune de Jesse Hibbs (1954), un conducteur de chariot
The Cisco Kid, sept épisodes :
- Jim Hardy dans « Big Switch » (1950)
- Rocky dans « Railroad Land Rush » (1950)
- Le vieil homme de main de Jeff dans « Renegade Son » (1950)
- Un homme de main dans « Monkey Business » (1952)
- Homer Appleby dans « Laughing Badman » (1952)
- Un lad dans « The Lowest Bidder » (1954)
- Le shérif dans « The Hospital » (1954)
Annie Oakley, un épisode, le chef de la foule dans « Annie and the Chinese Puzzle » (1955)
L’homme qui n’a pas d’étoile de King Vidor (1955), Jessup
Cinq fusils à l’ouest de Roger Corman (1955), Stephan Jethro
Buffalo Bill, Jr, deux épisodes :
- Tulsa dans « Lucky Horseshoe » (1955)
- Frank Snyder dans « The Fight for Texas » (1955)
La corde est prête de Charles F. Haas (1956), un fermier
Le traquenard des Sans-Loi de Fred F. Sears (1957), Clel Miller
Les aventuriers du Far-West, un épisode, le shérif dans « The Mystery of Suicide Gulch » (1958)
Tales of Wells Fargo, un épisode, Jake Norton dans « The Break » (1958)
The Life and Legend of Wyatt Earp, un épisode, Mr. Reeves dans « Arizona Comes to Dodge » (1959)
Le monde merveilleux de Walt

Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité