Clara T. BRACY (1848-1942)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6014

Clara T. BRACY (1848-1942)

Messagepar DEMERVAL » 13 oct. 2018 10:04

Clara T. Bracy naquit Clara Rose Hodges à Londres, Angleterre le 1er juillet 1848. Son père, Edward Hodges et sa mère, Eliza (née Cooper) se marièrent le 29 septembre 1842. Son père possédait le Royal Oak Public House de Londres. Clara Rose eut plusieurs frères et sœurs par alliance dont l’actrice Lydia Thompson. Clara Rose Hodges eut trois frères biologiques qui étaient des triplets nés le 16 juillet 1844 : Abraham Edward Hodges, Isaac William Hodges et Jacob George Hodges.
En septembre 1873, Clara et son mari, le ténor Henry Bracy, effectuèrent le voyage en Australie pour se produire dans l’opérette de Jacques Offenbach, Lischen et Fritzchen au Theatre Royal de Melbourne.
Ils continuèrent de se produire dans divers rôles en Australie avant d’être engagés par l’impresario musical Irlandais William Saurin Lyster pour être les vedettes d’une saison d’opérettes françaises. Pour Lyster, ils se produisirent dans des opérettes pendant cinq ans, dont La fille de Madame Angot de Charles Lecocq et Giroflé Girofla. Parmi les pièces d’Offenbach figuraient La Grande Duchesse de Gerolstein, La belle Hélène, Barbe-bleue, La Périchole, La princesse de Trébizonde et Les brigands et Chilpéric d’Hervé. Celles-ci furent suivies par la première production australienne de Les cloches de Corneville. Elle fut bien perçue par la presse. Durant ces années, le couple fit une tournée aux Etats-Unis en 1876. En 1880, le couple retourna en Grande-Bretagne, où il continua à parfaire sa réputation dans l’opéra-comique et l’opérette.
En 1888 les Bracys retournèrent en Australie, se produisant dans des concerts puis au Sydney Opera House pendant une saison, dirigés par Henri Kowalski, dans Moustique, The Beggar Student. En 1890, ils créèrent leur propre compagnie dans des productions de The Sultan of Mocha, The Beggar Student et The Lady of the Locket au Criterion Theatre. Ils rejoignirent ensuite la Royal Comic Opera Company de J. C. Williamson pour se produire dans Gilbert and Sullivan et autres opéras comiques. Le couple eut deux fils et l’un d’entre eux, Sidney Bracy, devint un acteur qui apparut sur les planches avec Williamson, puis en Grande-Bretagne et en Amérique avant de devenir un acteur de cinéma renommé. Leur autre fils, Philip, qui devint un acteur du West End, fut blessé alors qu’il était un jeune soldat.
Clara déménagea en Californie et, en 1908, apparut dans le film de D.W. Griffith, The Red Girl, en laissant son mari en Australie. Elle apparut aussi sur Broadway pour Charles Frohman. Clara apparut dans 90 films entre 1908 et 1932, devenant l’une des toutes premières actrices de cinéma. Le mari de Clara T. Bracy décéda en 1917. Au moment de sa mort, Clara vivait à New York avec son fils Sydney. Clara Bracy décéda à Los Angeles, Californie le 22 février 1941, à 93 ans.
Sa contribution au western fut la suivante :
The Fugitive de D.W. Griffith (1910), la mère unioniste
Fighting Blood de D.W. Griffith (1911), ????
Three Friends de D.W. Griffith (1913), ????
The Blue or the Gray de Christy Cabanne (1913), la tante de la nordiste
A Fair Rebel de Frank Powell (1914), Tante Margie
The Gambler of the West de ???? (1915), la femme de ménage de Beverly

Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités