John VERNON (1932-2005)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5552

John VERNON (1932-2005)

Messagepar DEMERVAL » 05 juil. 2018 22:40

John Vernon naquit Adolphus Raymondus Vernon Agopsowicz le 24 février 1932 à Zehner, Saskatchewan, et fut baptisé au sein de la paroisse catholique du Sacré Coeur, dans les environs de la ville d’Arat. Il était l’un des deux fils d’Adolf Agopsowicz, un épicier et son épouse Eleonore Krückel (aussi épelé Eleanor Kriekle ou Kriekel). Les deux familles avaient émigré à la fin du 19ème siècle dans le district d’Edenwold en provenance du royaume d’Autriche et du duché de Bukovine. Il était de descendance arménienne, allemande et polonaise.
John Vernon fit ses études à la Banff School of Fine Arts et à L’Académie Royale d’Art Dramatique de Londres avant de devenir un acteur de théâtre pour des programmes dramatiques télévisés de la CBC. En 1974, il fit une saison entière au sein du Théâtre Royal de Shakespeare à Stratford-Upon-Avon, Angleterre, y interprétant le rôle de Malvolio.
Il fit ses débuts à l’écran en 1956 en doublant la voix de Big Brother dans la version cinématographique de Michael Anderson du roman de George Orwell, 1984 avec Edmond O'Brien. Par la suite, il retourna au Canada et empocha de l’expérience en apparaissant dans des séries comme Tugboat Annie et Le dernier des Mohicans. John Vernon joua typiquement des rôles de personnages sévères et autoritaires. Il fit ses débuts à Broadway en 1964 dans la peau de DeSoto face à Christopher Plummer et David Carradine dans The Royal Hunt of the Sun. Durant l’âge d’or des séries dramatiques à la CBS dans les années 1960, il fut le partenaire de Colleen Dewhurst dans la pièce d’Edna O’Brien, A Cheap Bunch of Nice Flowers et de William Hutt et Rita Gam dans Oncle Vanya. Ces productions prestigieuses l’aménèrent à endosser le rôle principal de la série de la CBC, Wojeck, à la fin des années 1960, série dans laquelle il interprétait un médecin légiste combattant le crime (la série est connue pour avoir inspiré la série américaine Quincy M.E., dans laquelle il appraîtra d’ailleurs plus tard dans le rôle d’un criminel dans l’épisode Requiem For The Living). Il quitta la série afin de poursuivre sa carrière aux Etats-Unis. En 1967, il apparut face à Lee Marvin dans Le point de non-retour.
En 1969, il incarna le révolutionnaire cubain Rico Parra dans le film d’espionnage d’Alfred Hitchcock sur la Guerre Froide, L’étau. A la fin des années 1960 et au début des années 1970, il fit quatre apparitions sur cinq années dans la série Mission: Impossible dans quatre rôles différents de méchants. En 1974, John Vernon accepta un important second rôle dans le film nominé aux Golden Globe traitant de l’abus sexuel sur un enfant dans Mary Jane Harper Cried Last Night.
Après être apparu avec George Peppard et Diana Muldaur en 1973 dans Le dernier train pour Frisco, il devint connu internationalement pour son interprétation du maire de San Francisco, perpétuellement frustré par Clint Eastwood dans le troisième volet des Inspecteurs (un rôle plus tard parodié dans le premier épisode de Mr Gun). Il incarna aussi le sympathique Fletcher dans le film d’Eastwood, Josey Wales, le hors-la-loi en 1976 et le banquier en mèche avec la mafia, Boyle, face à Walter Matthau en 1973 dans Tuez Charley Varrick.
John Vernon est probablement surtout connu pour son rôle du mortellement sérieux Dean Vernon Wormer du mythique Faber College en 1978 dans le cultissime, Américan College (un rôle qu’il devait reprendre dans l’éphèmère série télévisée Delta House), ainsi que ses rôles tout aussi diaboliques de Mr. Prindle dans le film des studios Disney, La coccinelle à Mexico et Sherman Krader dans Ernest Goes to Camp.
La plupart de ses rôles ultérieurs furent des rôles de méchants, tels que celui d’un gardien d’une prison de femmes dans Les anges du mal. Il incarna "Ted Jarrett" dans un épisode de Agences tous risques intitulé "Labor Pains" (1983). John Vernon devait se moquer de son image de méchant dans le film de la Blaxploitation de 1988, I'm Gonna Git You Sucka. En 1986, il interpréta le Principal dans le film des studios Disney, Fuzz Bucket. Vernon incarna le Sergent Curt Mooney, un officier de police violent et caractériel étant l’antagoniste des personnages principaux dans Les clowns tueurs venus d’ailleurs. John Vernon fut l’une des vedettes dans l’éphémère série des années 1990, Acapulco H.E.A.T.
Avec son épouse, Nancy West, John Vernon était le père des actrices Kate Vernon, Nan Vernon et de son fils Chris Vernon.
John Vernon décéda des complications consécutives à une opération du coeur, le 1er février 2005, à Los Angeles, Californie. Il fut incinéré au cours d’une cérémonie privée.
Sa contribution au western fut la suivante :
Hawkeye and the Last of the Mohicans, huit épisodes :
- Red Lyman dans “Fraklin Story” (1957)
- Rego dans “The Wild One” (1957)
- Burns dans “The Witch” (1957)
- Kubaka dans “The Girl” (1957)
- Captain Tolliver dans “Tolliver Gang” (1957)
- Eliwasset dans “The Reckoning” (1957)
- Le chef Shawnee Nangus dans “Revenge” (1957)
- Varney dans “The Royal Grant” (1957)
Bonanza, un épisode, Beaudry dans “Yonder Man” (1968)
Chaparral, un épisode, Sean McLaren dans “No Irish Need Apply” (1969)
Gunsmoke, un épisode, Oliver Harker dans “The Fires of Ignorance” (1975)
Kung Fu, trois épisodes :
- Forbes dans “My Brother, my Executioner” (1974)
- Felton dans “The Brothers Caine” (1975)
- Le général Cantrell dans “Full Circle” (1975)
La côte sauvage, un épisode, Harry Payne dans “The Barbary Coast” (1975)
Josey Wales hors la loi de Clint Eastwood (1976), Fletcher
The Oregon Trail, un épisode, Charles Shrigley dans “The Last Game” (1977)
Le clan des Sackett, Jonathan Pritts dans un épisode en deux parties (1979)
The Blue and the Gray, le secrétaire d’Etat Seward dans un épisode en trois parties (1982)
Walker, Texas Ranger, un épisode, Clint Murdock dans “Final Justice” (1995)
Stageghost de Stephen Hurst (2000), Slim

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5552

Re: John VERNON (1932-2005)

Messagepar DEMERVAL » 21 juil. 2018 17:13

ImageImageImageImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités