Marin SAIS (1890-1971)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5695

Marin SAIS (1890-1971)

Messagepar DEMERVAL » 15 mars 2018 15:51

Née à San Rafael, Californie, le 2 août 1890, dans une famille descendant apparemment d’une des premières familles espagnoles établies en Californie, Marin Sais commença sa carrière d’actrice dans l’adolescence après avoir voyagé à New York City où elle apparut dans le vaudeville.
En 1910, à 20 ans, Sais fit ses débuts à l’écran pour Vitagraph Studios de New York City, dans un court métrage adapté de Twelfth Night de William Shakespeare, face à des acteurs établis comme Florence Turner et Julia Swayne Gordon. Sais devait alors être la vedette d’un certain nombre de courts métrages comiques bien reçus par le public pour Kalem Company face aux acteurs Ruth Roland, Marshall Neilan et Edward Coxen. En 1911, Sais fit sa première apparition dans un western intitulé The Ranger's Stratagem et ce genre de films devait devenir le choix principal de sa future carrière et elle devait dédaigner les autres genres.
Tout au long des années 1910, sa carrière comme actrice continua de créer une dynamique et l’actrice montra sa versatilité en apparaissant dans des genres aussi variés que le western, le drame et le court métrage comique. A compter de 1915 elle commença à apparaître dans la serial mystère de Kalem Company, The Girl Detective don’t certains épisodes réalisés par James W. Horne, avaient pour titres : The Riddle of the Rings, The Secret Code, The Disappearing Necklace et The Vanishing Vases. Marin Sais continua aussi de travailler sous la direction de James W. Horne dans des dizaines de courts westerns.
En décembre 1915, Marin Sais tournait en décors naturels dans le Désert Mojave quand une soudaine tempête de sable souffla. Elle et l’équipe de tournage furent coincés pendant une journée, étant dans l’incapacité de regagner les campement à proximité. Elle souffrit sérieusement d’une hypothermie mais récupéra après quelques jours de repos à Los Angeles, Californie. En 1916 elle commença à interpréter le personnage de Barbara Brent dans une série de courts westerns réalisés par James W. Horne.
En 1918 Marin Sais était une personnalité du monde du cinéma très populaire et publiquement reconnaissable et elle fut choisie par l’idole japonaise Sessue Hayakawa pour apparaître face à lui dans une série de collaborations cinématographiques, la première d’entre elles ayant été en 1918 le drame racial The City of Dim Faces suivi par His Birthright, diffusé la même année et dans lequel figurait l’épouse de Sessue Hayakawa, l’actrice Tsuru Aoki. La collaboration entre Marin Sais et Sessue Hayakawa prit fin en 1919 avec le film Bonds of Honor et la même année elle fut la partenaire de l’actrice suédoise Anna Q. Nilsson dans le modérément populaire The Vanity Pool.
En 1920, Marin Sais épousa la star du western Jack Hoxie qu’elle avait rencontré en 1916 sur le tournage de Tigers Unchained. Ce fut son second mariage. Les deux acteurs commencèrent à apparaître ensemble dans un certain nombre de westerns et de films d’aventure bien perçus. Bien que le couple divorça sept années plus tard, Sais devait rarement apparaître dans des films autres que des westerns à partir de 1920. Un film notoire de cette période fut celui de 1924 réalisé par Bruce M. Mitchell, The Hellion, dans lequel figurait l’acteur britannique Boris Karloff dans un de ses premiers rôles importants.
Vers le milieu des années 1920, la carrière de Marin Sais était déclinante et elle commença à apparaître dans un certain nombre de westerns à petits budgets. Ce fut une tendance qui suivra Marin Sais tout au long de sa carrière dans le parlant durant les années 1930 et qui devait lui valoir le surnom de "Reine des Westerns de série B". Durant les années 1930, Sais apparut approximativement dans 20 films – tous des westerns en dehors du rôle non crédité de Mme Harper en 1936 dans le classique Tell Your Children.
La carrière de Marin Sais se poursuivit durant les années 1940 et 1950, souvent dans des petits rôles dans des westerns de bas étage. Il y eut deux exceptions, à savoir en 1945 le populaire western réalisé par Sam Newfield, Western Lightning Raiders, avec Buster Crabbe et son rôle de la Duchesse dans la serial de 1949, Red Ryder avec Jim Bannon. Au débu des années 1950, elle fit une tentative au sein du nouveau media qu’était la télévision en faisant une apparition dans The Lone Ranger. Le dernier rôle de Marin Sais avant de se retirer fut une petite prestation dans le téléfilm, The Great Jesse James Raid en 1953.
Comme star des années 1920, avant la fin de la première guerre mondiale, Marin Sais vivait à Glendale, Californie. Lors de ses dernières années, Marin Sais se retira à la Motion Picture & Television Country House and Hospital de Woodland Hills, Californie où elle demeura pendant de nombreuses années. Elle décéda le 31 décembre 1971 d’une artériosclérose cérébrale à 81 ans.
Sa contribution au western compte plus de 150 films et courts métrages qu'il serait trop long d'énumérer.

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5695

Re: Marin SAIS (1890-1971)

Messagepar DEMERVAL » 21 mars 2018 10:26

ImageImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité