Robert Hossein (1927- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2379
Localisation : ok corral
Contact :

Robert Hossein (1927- )

Messagepar Chris » 19 févr. 2018 18:11

Fils du compositeur André Hossein et d'une mère pianiste, Robert Hossein suit très tôt des cours d'art dramatique auprès de René Simon, Tania Balachova ou Jean Marchat. Les Voyous est son premier succès théâtral. Robert Hossein a alors 19 ans. A la même époque, il met en scène Docteur Jekyll et Mister Hyde, La chair de l'orchidée d'après James Hadley Chase, ou bien encore L'homme traqué d'après Francis Caro. En 1948, il aborde le cinéma en commençant d'abord par faire quelques figurations, notamment dans le Le Diable boiteux de Sacha Guitry. Mais il est surtout lancé par le film de Jules Dassin, Du rififi chez les hommes. Par la suite, il interprète le personnage de Raskolnikov dans Crime et Chatiment, avant de donner la réplique à Brigitte Bardot dans Le Repos du guerrier ainsi qu'à la légendaire Sophia Loren dans Madame Sans-Gêne.

Dès 1955, il cumule les fonctions d'auteur, metteur en scène et acteur en réalisant son premier film : Les Salauds vont en enfer. Son style décalé apparaît dans cette première oeuvre ainsi que son goût pour le "film noir" américain. Son esprit novateur se confirme avec Pardonnez nos offenses qu'il réalise en 1956 et avec Toi le venin en 1959. Son rôle romantique et populaire dans Angélique marquise des anges ne l'empèche pas de collaborer à un cinéma plus intimiste tel La musica (Marguerite Duras, 1967). En 1968, il retrouve sa partenaire d'Angélique, Michèle Mercier, pour Une corde, un colt, entreprise originale de western français, qu'il réalise et interprète.

En plein succès cinématographique, Robert Hossein quitte la capitale en 1970 pour diriger le Théâtre Populaire de Reims. A travers 17 créations, il jette les bases d'un théâtre destiné au plus grand nombre, avec comme slogan : "du théâtre comme vous n'en verrez qu'au cinéma". De retour à Paris, il triomphe à maintes reprises, grâce à des spectacles où il développe une forme originale d'interaction avec le public : Le Cuirassé Potemkine, Notre-Dame de Paris, ou bien encore Danton et Robespierre. Parallèlement à ces mises en scène, il n'oublie par pour autant le cinéma, où les rôles se succèdent sans se ressembler, du Casse (Henri Verneuil, 1971) au film Les Uns et les Autres (Claude Lelouch, 1981), jusqu'à Vénus beauté (institut) de Tonie Marshall en 1998.

En 2003, il remplace Jean Yanne, décédé, qui devait interpréter le rôle d'un Ministre dans San Antonio. Il se dirige ensuite vers la télévision en interprétant le rôle du patriarche décédé dans Petits meurtres en famille (2006), une mini-série adaptée d'un roman d'Agatha Christie. Ce passage par la télévision n'est pas le premier puisque Robert Hossein s'était déjà essayé dans des feuilletons tels que Le Tour d'écrou (1974) ou encore La Croisade des enfants (1988). Son retour vers le grand écran se fait en 2007 avec La Disparue de Deauville, le premier thriller réalisé par Sophie Marceau.

Deux ans plus tard, Hossein croise Jean-Paul Belmondo dans Un homme et son chien et joue dans 2 épisodes de la saison 2 de la série Vénus et Apollon. Il reste ensuite dans l'univers de la télé en mettant en scène les téléfilms L'affaire Seznec en 2010 où Une femme nommée Marie en 2013. Grand défenseur du théâtre populaire, le comédien a rencontré le Pape François en personne en 2016 dans le but de promouvoir son art auprès du Vatican.

Ses westerns :
1961 : Le gout de la violence
1969 : Une corde, un colt
1971 : Le juge

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2185
Localisation : depts 13 et 05

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar major dundee » 19 févr. 2018 21:30

Ah "Le Casse"...toute une époque, c'est pas pour faire dans le registre "c'était mieux avant"...mais si, quand meme, c'était mieux avant.

Image

Fabbordelais
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1217

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar Fabbordelais » 21 févr. 2018 13:52

Je l'apprécie autant comme acteur que comme réalisateur.

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2379
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar Chris » 27 févr. 2018 18:13

Image

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2379
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar Chris » 21 mars 2018 21:49

Image

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar L.. » 24 mars 2018 9:27

Sortie le 5 juin de son Point de chute, Blu-Ray, avec Johnny Halliday, déjà disponible dans une édition DVD :

https://www.amazon.fr/Point-chute-Combo ... y+Hallyday

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar L.. » 24 mars 2018 9:35

major dundee a écrit :Ah "Le Casse"...toute une époque, c'est pas pour faire dans le registre "c'était mieux avant"...mais si, quand meme, c'était mieux avant.



Si, si, c'était bien mieux avant :wink: , Belmondo pas remplacé, Verneuil pas remplacé, Hossein (La Nostalge) pas remplacé.... et puis photographier un port, une ville, à la fois singulière et anonyme (Claude Renoir), on ne sait plus faire comme dans Le casse ...ou bien d'autres. Super BR du Casse chez L' Atelier d'Images, avec un reportage sur Bebel en tournage (cascades), inutile d'insister sur la comparaison avec les prétendants de maintenant.

Dommage que Une corde, un colt ne soit pas édité en France....

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar L.. » 31 mars 2018 23:28

url=https://www.westernmovies.fr/image/2018/2647/1_1522531433.jpg]Image[/url]

Ciné Revue, N° 43 du 21 octobre 1960.

Tournages en cours:
Sergio Leone, Le colosse de Rhodes (Laredo, Madrid, Espagne-)
Denys de La Patellière, Un taxi pour Tobrouk, (Almeria, Espagne).


(Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand.)

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar L.. » 07 avr. 2018 8:06

Image

Visuel de Point de chute.

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2379
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar Chris » 29 avr. 2018 20:58


Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2379
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar Chris » 13 juil. 2018 16:52

Image

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2379
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar Chris » 06 mai 2019 18:22

Sortie d'un nouveau film avec Robert Hossein!

Jeudi soir, Robert Hossein est venu présenter son dernier film intitulé "Noni, le fruit de l'espoir" en avant-première avec l'équipe du tournage, au Château de la Buzine. À cette occasion, Emma, la gagnante peypinoise de The Voice Kids, a interprété la bande originale du film.

Avec 97 films, 9 téléfilms et 30 pièces de théâtre à son actif, Robert Hossein est une légende du cinéma français. Jeudi soir, celui qui interprétait le rôle de Joffrey de Peyrac dans Angélique, marquise des anges au début des années 60 était au Château de la Buzine sur l'invitation de Radio Star pour présenter en avant-première son dernier film intitulé Noni, le fruit de l'histoire. Du haut de ses 91 ans, avec l'élégance qui lui colle à la peau et l'humour qui le caractérise, le comédien, accompagné de sa femme, Candice Patou, est monté sur la scène du château pour partager quelques mots tendres avec son public. "Je vous aime bien", s'amuse-t-il à répéter "et je vous suis reconnaissant". Sa philosophie ? "Ne jamais se prendre au sérieux et se mettre à la disposition d'autre chose que de soi-même", lâche celui qui a joué aux côtés des plus grands noms du cinéma français.

"C'est la deuxième fois que Robert Hossein pousse les portes du château de ma mère", se réjouit Valérie Fedele, directrice de l'établissement. "Il était venu lors d'une soirée de gala que nous avions organisée au moment de l'exposition consacrée à Paul Belmondo", poursuit-elle, impatiente de découvrir les images du film qui sera projeté dans les salles à partir du 20 mai prochain. "C'est l'histoire d'une laborantine, la petite-fille de Robert Hossein, qui est à deux doigts de découvrir un remède contre la maladie grâce à un fruit extraordinaire, cultivé en Inde, appelé le noni", explique Alain Williams, le réalisateur du film "simple et sans prétention". Un long-métrage d'aventure et dramatique tourné en France mais aussi en Inde du Sud et à l'Île Maurice où l'on découvre un Robert Hossein attendrissant, bienveillant et étonnant.

Toute l'équipe du film - ou presque - était présente pour cette projection qui a suivi un documentaire sur Robert Hossein, qui a résumé ses 70 ans... de carrière.

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2379
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar Chris » 30 mai 2019 12:39


Avatar du membre
Le Gaucher83
Cavalier solitaire
Messages : 113
Localisation : Quelques part dans l'ouest

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar Le Gaucher83 » 30 mai 2019 14:27

Chris a écrit :Image


Il est superbe ce dessin. Tu sais de qui il est ?

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2379
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Robert Hossein (1927- )

Messagepar Chris » 30 mai 2019 15:45

Non. J ai trouvé ça sur Google. ..



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités