Michael MADSEN (1957- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5839

Michael MADSEN (1957- )

Messagepar DEMERVAL » 10 janv. 2018 13:51

Michael Madsen est né le 23 septembre 1957 à Chicago, Illinois, le fils d’Elaine Madsen (née Melson), une auteure et cinéaste et Calvin Madsen, un pompier. Ses parents divorcèrent dans les années 1960 et sa mère délaissa une carrière dans la finance pour en poursuivre une autre dans les milieux artistiques, encouragé par le critique cinématographique Roger Ebert. Il a deux sœurs, Cheryl Madsen, une entrepreneure et l’actrice nominée aux Oscars, Virginia Madsen. Les grands-parents paternels de Michael étaient danois alors que ceux de sa mère étaient d’origine Anglaise, Allemande, Iralandaise, Amérindienne et Ecossaise.
La carrière d’acteur de Michael Madsen commença au sein de la Steppenwolf Theatre Company à Chicago, où il servit John Malkovich comme acteur apprenti et apparut dans une production de Des souris et des hommes. En 1982, Michael Madsen fit ses débuts dans le rôle d’un alcoolique dans le film indépendant Against All Hope. Il décrocha ensuite un petit rôle dans WarGames en 1983. La même année, il apparut dans un petit rôle dans le téléfilm d’Edward Zwick, Special Bulletin. Peu de temps après, Michael Madsen endossa le rôle d’un tueur psychotique dans un épisode de Cagney et Lacey intitulé "Heat", qui fut diffusé le 22 octobre 1984. Durant les années 1980, il apparut dans d’autres séries télévisées comme Hopital St. Elsewhere, Deux flics à Miami, Code Quantum, Commando Viet-Nam et War and Remembrance avec son acteur préféré, Robert Mitchum. Il déménagea à Los Angeles et apparut dans d’autres films, dont Le meilleur (1984) dans lequel il était Bump Bailey, un arrogant joueur de baseball, Kill Me Again (1989) dans lequel il était un tueur à l’esprit dérangé et Blood Red (1989) dans lequel il était un gangster au côté de Dennis Hopper.
En 1991, Michael Madsen apparut dans le biopic d’Oliver Stone sur le groupe The Doors avec Val Kilmer dans le rôle de Jim Morrisson et Thelma et Louise de Ridley Scott. En 1992, il interpréta peut-être son rôle le plus célèbre en Vic Vega alias "Mr. Blonde", le maniaque du rasoir, ex escroc et voleur de bijoux dans Reservoir Dogs de Quentin Tarantino. Le film attira l’attention des critiques et des fans sur Michael bien qu’il aurait préféré initialement préféré avoir le rôle du personnage incarné par Steve Buscemi, à savoir "Mr. Pink" parce qu’il avait plus de scènes avec Harvey Keitel.
En 1993, Michael Madsen fut la vedette du film familial Sauvez Willy et l’année suivante apparut dans le film policier, Guet-Apens. En 1994, il fit une apparition en caméo en tant que vendeur d’armes dans le thriller Sous le signe du tigre au côté de sa sœur Virginia Madsen. La même année, Michael Madsen apparut dans le western Wyatt Earp avec Kevin Costner. Michael dut renoncer à interpréter le rôle de Vincent Vega dans Pulp Fiction de Quentin Tarantino car il se devait d’assister aux répétitions de Wyatt Earp, qu’il venait juste d’accepter de faire. Madsen dit plus tard que ce fut le choix le plus malheureux de sa carrière car, à la place, le rôle échut à John Travolta, qui fut alors nominé pour un Oscar et qui relança ainsi sa carrière. 1995 vit Michael Madsen interpréter des rôles dans le film controversé de science-fiction horrifique La mutante, la séquelle Sauvez Willy 2 et le thriller Man with a Gun.
Madsen apparut au côté de son partenaire de Reservoir Dogs, Chris Penn, dans le film noir Les hommes de l’ombre, film dans lequel figurait également Nick Nolte en 1996. La même année, il fut la vedette de Les flambeurs et The Last Days of Frankie the Fly. En 1997, Madsen fut une des vedettes du film de gangster acclamé par la critique, Donnie Brasco, réalisé par Mike Newell avec Johnny Depp dans le rôle du policier infilté dans le gang d’Al Pacino. Egalement en 1997 Madsen fut la vedette du film dramatique The Maker. L’année suivante, il apparut dans l’éphémère série télévisée Ultime recours, le film de guerre Surface to Air et la séquelle La mutante 2.
Depuis le milieu des années 1990, Michael Madsen est apparu dans de nombreux films à petits budgets qui sortirent directement en vente en vidéo ou sur la télévision. Madsen dit une fois de ces film: "Dans certains de ces films, je ne joue que 10 minutes mais ils achetèrent mon nom, et ils achetèrent mon visage pour la mettre sur la couverture du DVD avec un fusil. Ce que les gens ne comprennent pas c’est que j’avais installé ma famille dans un certain train de vie à l’époque de La mutante, Les hommes de l’ombre et Le Guet-Apens. Je n’allais quand même pas déménager mes six enfants dans un parc à mobile homes. Aussi quand les gens m’offraient du travail, ce n’était pas toujours pour le meilleur mais je devais acheter des victuailles et pouvoir mettre de l’essence dans ma voiture."
En 1999, Madsen fut la vedette du film dramatique The Florentine. En 2000, il fut la vedette du film d’action The Alternate avec Eric Roberts. En 2001 il apparut dans le clip vidéo de Michael Jackson, "You Rock My World" et produisit la voix d’un personnage du jeu vidéo Grand Theft Auto III. En 2002, il apparut dans le film de James Bond, Meurs un autre jour avec Pierce Brosnan dans son dernier film dans le rôle de l’agent 007.
Michael Madsen décrocha un rôle dans le violent thriller Kill Bill, son second film avec Quentin Tarantino. Il y jouait l’assassin Budd, le frère de Bill (David Carradine). Le film comprenait aussi dans la distribution Uma Thurman, Daryl Hannah et Lucy Liu et fut diffusé en deux parties, Vol. 1 en 2003 et Vol.2 en 2004.
En 2004, Tarantino discuta de la production éventuelle d’un film qui aurait réuni Michael Madsen et John Travolta dans le rôle des frères Vega. Le film aurait vu Madsen et Travolta reprendre leurs rôles de Vic (Mr. Blonde) de Reservoir Dogs et Vincent de Pulp Fiction. Cependant, en 2007, à cause de l’âge des acteurs et de la mort programmée à l’écran des deux personnages, Tarantino avoua que le projet (qu’il pensait appeler Double V Vega) était "maintenant peu plausible".
En 2004 il fut la vedette du film français Blueberry : l’expérience secrète. En 2005, Madsen fit partie de la distribution de la version cinématographique du roman graphique de Frank Miller, Sin City, réalisé, avec l’aide de Quentin Tarantino, par Frank Miller et Robert Rodriguez. La même année, il incarna Don Everest dans la série axée sur le poker, Tilt et produisit la voix de Maugrim le loup, le capitaine de la police secrète de la White Witch dans la version cinématographique de The Chronicles of Narnia: The Lion, the Witch and the Wardrobe.
Egalement en 2005, Madsen apparut dans BloodRayne, un film d’Uwe Boll qu’il décrivit comme "une abomination... C’est un film horrible et absurde" et produisit la voix du personnage Futo Shimano, le violent et sans pardon leader de la famille Yakuza. dans un jeu vidéo de la PlayStation 2, intitulé Yakuza.. Il apparut, en 2006, dans Scary Movie 4 parodiant le personnage de Tim Robbins dans War of the Worlds.
En 2007, Madsen fut la vedette du drame sur la boxe, Strength and Honour. Pour son rôle dans le film, Michael Madsen remporta la récompense du meilleur acteur au Festival du Film de Boston et au New York International Independent Film and Video Festival. Madsen a considéré ce films comme étant celui dans lequel il eut le meilleur rôle.
La même année, il joua son propre rôle dans un moque-umentaire intitulé Being Michael Madsen. En 2008, Madsen eut un rôle principal en "The Gent" dans Hell Ride, film écrit et réalisé par Larry Bishop avec comme producteur exécutif, Quentin Tarantino.
Madsen incarna Sam Spade dans la dramatisation sonique du Faucon maltais par Yuri Rasovsky, nominée aux Grammy Awards, dans laquelle figuraient également Sandra Oh et Edward Herrmann en 2008. Egalement en 2008, Madsen fut la costar de Coma, une série Web sur Crackle. En 2009, il joua dans le film d’horreur The Bleeding. Madsen fit une apparition en guest star dans la dernière saison de 24 heures chrono en avril 2010. Il y interpréta Jim Ricker, un vieil ami du personnage principal Jack Bauer. Dans la même année, il fut une guest star dans un épisode de Les experts: Miami et joua dans la comédie Let the Game Begin aux côtés d’Adam Rodriguez et Stephen Baldwin.
En 2011, il fut la vedette du film d’horreur Forest of the Living Dead. Le 5 janvier 2012, il participa à la Celebrity Big Brother house où il termina à la 4ème place dans la finale. La même année, il apparut dans le clip vidéo de Justin Bieber, "As Long As You Love Me", ainsi que dans la série télévisée Blue Bloods, le téléfilm de Roger Corman, Piraconda, les jeux vidéo video Dishonored et Call of Duty: Black Ops II et le film d’horreur indépendant Infected.
En 2013, Madsen apparut dans les films, Ashley et I'm in Love with a Church Girl et produisit la voix d’un personnage d’un jeu vidéo, The Walking Dead: Season 2. En février 2014, le film Death in the Desert, tourné à Las Vegas par Josh Evans, fut complété avec Madsen dans le rôle du directeur de casino Ted Binion (appelé Ray dans le film). Le scénario fut écrit par John Steppling, à partir du roman Death in the Desert de Cathy Scott. En août 2014, il fut la vedette du clip vidéo sur un thème de Kill Bill pour la chanson "Black Widow" d’Iggy Azalea et la même année fut la vedette du film indépendant The Ninth Cloud (dont il fut aussi le producteur exécutif ) et la guest star dans un épisode d’Hawaii Five-0.
En 2015, Madsen collabora une nouvelle fois avec Quentin Tarantino pour le western Les huit salopards. Le film comprenait aussi Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh, Samuel L. Jackson et Tim Roth. Madsen figura au nombre des personnes qui auraient pu fuiter sur le scénario du film, ce qui avait remis en cause la volonté de Tarantino de le tourner et de finalement le réécrire. Egalement en 2015, il fut la vedette du film d’horreur, Lumberjack Man et du thriller Flipped.
En 2016, il endossa le rôle dramatique de l’ex Texas Ranger Phil Ryan dans Real Detective sur la chaîne Investigation Discovery. La même année, il fut la vedette de la série télévisée Powers, du film d’horreur turc Magi et du film d’action Vigilante Diaries.
En 2017, Madsen signa comme producteur exécutif pour la réalisation d’un film de moins de 5 millions de dollars, The Dirty Kind, écrit et réalisé par Vilan Trub. Après le tournage de quelques scènes du film et de la bande-annonce pour le producteur Derek Zuzunaga, Madsen accepta de signer comme producteur exécutif et à aider le cinéma indépendant pour améliorer la qualité du genre.
Madsen s’est lancé dans l’écriture au début des années 1990. Madsen commença à écrire sur des pochettes d’allumettes, des couche-culottes et du papier à en-tête d’hôtel tout en travaillant sur le tournage de films et à voyager à travers le monde. En 2005, 13 Hands Publications compila toutes ses poésies et publia The Complete Poetic Works of Michael Madsen, Vol I: 1995–2005. Les livres originaux édités furent Beer, Blood and Ashes (1995), Eat the Worm (1995), Burning in Paradise (1998) et les désormais indisponibles A Blessing of the Hounds (2002), 46 Down; A Book of Dreams and Other Ramblings (2004) et When Pets Kill (2005).
L’ami et partenaire de cinéma de Madsen, l’acteur Dennis Hopper, décrivit sa poésie comme un retour à la Beat Generation: "Je le préfère à Kerouac: plus torride, moins poignant, il a le langage de la rue, des images auxquelles je peux me raccrocher, qui me surprennent avec leurs dérives de riffs déchirants; cet acteur est un poète et il est calme, bien sûr, il est Michael Madsen." Madsen a noté avoir été influencé par Jack Kerouac et Charles Bukowski pour qualifier son style de poésie.
En 2008, Madsen fut invité et se rendit en Norvège pour la traduction norvégienne et l’édition de Burning In Paradise. En novembre 2010, il fut l’invité d’honneur pour sa poésie pour le Crossing Border Festival de La Hague.
Un autre livre de poésie, American Badass, fut édité le 25 septembre 2009. Madsen dédia le livre à la mémoire de son ami et costar de Kill Bill, David Carradine.
Son dernier livre, Expecting Rain, fut édité en octobre 2013 avec une introduction de Jerry Hopkins.
Madsen est aussi un photographe accompli. En 2006, il publia son premier livre de photographies intitulé Signs of Life, édité par 13 Hands Publications, qui contenait aussi de nouvelles sélections de sa poésie. Il dédia le livre à la mémoire de son ami et partenaire de cinéma Chris Penn, qui joua avec lui dans Reservoir Dogs et Les hommes de l’ombre.
En 2016, Madsen anima l’émission, An Intimate Evening with Michael Madsen, au bénéfice du Children's Pediatric Cancer.
Madsen a été marié à trois reprises : sa première épouse fut Georganne LaPiere et sa seconde Jeannine Bisignano avec qui il aura deux enfants, Christian (né en 1990) et Max (né en 1994). Il épousa sa troisième épouse, DeAnna Madsen, le 15 avril 1996, avec qui il aura trois enfants supplémentaires, Hudson Lee (né en 1995), Calvin Michael (né en 1997) et Luke Ray (né en 2005).
En 2002, Madsen reçut une récompense pour son travail avec le Shriners Hospital for Children et il donna à son ami et directeur de casting Bruno Rosato une Porsche 928. En septembre 2009, il annonça sa participation au Love Ride 26 pour aider à lever des fonds pour des œuvres de charité locales et les moins fortunés. La Love Ride débuta en 1981 et comprenait des célébrités comme Malcolm Forbes, Peter Fonda et Larry Hagman avec des divertissements musicaux de Billy Idol, Bruce Springsteen et autres. L’événement aurait dû avoir de nouveau lieu le 25 octobre 2009 mais fut annulé deux semaines auparavant à cause du peu de tickets vendus et une baisse de la sponsorisation et des supports de vente.
Madsen possède aussi une marque de sauces épicées appelée American Badass.
Sa contribution au western est la suivante :
Blood Red de Peter Masterson (1989), Enzio
Montana, téléfilm de William A. Graham (1990), Pierce
Wyatt Earp de Lawrence Kasdan (1994), Virgil Earp
High Noon, téléfilm de Rod Hardy (2000), Frank Miller
Blueberry ; l’expérience interdite de Jan Kounen (2004), Wallace Sebastian Blount
A Cold Day in Hell de Christopher Forbes (2011), le marshall Stallings
Cole Younger and the Black Train de Christopher Forbes (2012), ????
The Sorrow de Vernon E. Mortensen (2013), le shérif Sawyer
Les huit salopards de Quentin Tarantino (2015), Joe Gage

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5839

Re: Michael MADSEN (1957- )

Messagepar DEMERVAL » 18 janv. 2018 6:31

ImageImageImageImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités