Susanna FOSTER (1924-2009)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4729

Susanna FOSTER (1924-2009)

Messagepar DEMERVAL » 07 nov. 2017 10:20

Susanna Foster naquit le 6 décembre 1924 à Chicago, Illinois et fut élevée à Minneapolis, Minnesota. Elle fut emmenée à Hollywood à l’âge de 12 ans par la MGM, qui l’envoya à l’école et l’entraîna pour devenir une actrice et une chanteuse. Deux de ses camarades de classe étaient Mickey Rooney et Judy Garland. Elle affirma que le point d’orgue de sa présence chez MGM fut sa rencontre avec son idole Jeanette MacDonald et Clark Gable, qui la traita comme "la Reine d’Angleterre." Susanna Foster fut originellement prévue pour être la vedette de la production de la MGM, B Above High C, un film qui ne fut jamais tourné. Le titre du film faisait référence à son registre vocal.
Après avoir loué les services de l’agent Milo Marchetti, Susanna Foster signa un contrat avec Paramount Pictures où elle commença à étudier le chant pour la première fois avec la soeur de Milo Marchetti, Gilda. Elle devait rapidement faire son premier film à l’âge de 14 ans, film dans lequel elle fut présentée sous le pseudo de 'Susanna Foster', à savoir The Great Victor Herbert (1939) face à Mary Martin et Allan Jones.
Après avoir vu Susanna Foster dans The Great Victor Herbert, William Randolph Hearst l’emmena dans sa propriété de 270 km2 pour un récital privé pour lui et Marion Davies. L’année suivante, elle apparut dans There's Magic in Music face à Allan Jones et Glamour Boy face à Jackie Cooper. Elle signa alors un contrat avec Universal Studios, où elle incarna l’ingénue en 1943 dans la version cinématographique du mélodrame gothique, Le fantôme de l’opéra face à Nelson Eddy et Claude Rains. Le film remporta deux Oscars et fut le film le plus rentable de Universal pour cette année. La chroniqueuse de William Randolph Hears, Louella Parsons, qui avait le pouvoir et la réputation de faire ou défaire les stars, affirma, “Susanna Foster s’établit comme une des plus grandes stars d’aujourd’hui.” Elle devint si populaire que le studio la mit à toutes les sauces en la faisant tourner film sur film de 1943 à 1945, dont Au pays du rythme, Top Man, This Is the Life, La passion du Docteur Holmes, Bowery to Broadway, Frisco Sal et That Night With You.
Malgré son ascension météorique qui amena une merveilleuse prospérité à sa famille désargentée et une douzaine de films pour Universal et Paramount à son palmarès, elle quitta soudainement l’industrie du film en 1945. Elle déclina aussi un concert commun avec Nelson Eddy, mais elle le regretta plus tard.
Elle devait rapidement venir au secours de ses deux soeurs cadettes en vendant son manteau en vison et en louant la maison de l’actrice Jean Arthur, qui vivait alors à Monterey, Californie. Escomptant à tout prix conserver sa star, Universal chercha à réaliser son rêve de se produire dans un grand opéra, en lui finançant en 1946 une tournée de six mois dans l’Europe d’après-guerre avec Dusolina Giannini.
De retour d’Europe, elle fut pressée par Universal d’apparaître en solo pour la bal de la Presse de la Maison Blanche en présence du Président Harry Truman et d’Eleanor Roosevelt. Après la performance, Truman et Roosevelt l’encensèrent au micro, chacun à leur tour. Elle partagea la table d’Eleanor Roosevelt, de Truman et de sa fille Margaret. Margaret n’étant que 10 mois plus âgée que Susanna et aspirant elle-même devenir une chanteuse, elle fut subjuguée à l’idée de rencontrer l’invitée.
De retour à New York, elle accepta le rôle principal de la production du Los Angeles Civic Light Opera, de Naughty Marietta créée par l’associé de Rodgers and Hammerstein, Edwin Lester. En 1948 elle épousa son partenaire, Wilbur "Wib" Evans, un baryton célèbre de 20 ans son aîné. Le couple se produisit dans des opérettes et des comédies musicales, en effectuant de nombreuses tournées. Après une fausse couche débilitante, leur premier fils naquit 8 semaines avant terme, en décembre 1950.
Wilbur Evans fut rapidement choisi pour être la costar de Mary Martin dans la production à Londres de South Pacific, le spectacle qui mit le pied à l’étrier de Sean Connery dans le rôle d’un marin dansant et chantant. Durant son engagement à Londres, leur deuxième fils naquit, mis au monde par le médecin de la Reine Elizabeth, John Peel, qui mit aussi au monde des membres de la famille royale comme le Prince Charles et la Princesse Anne. Leur fils fut prénommé Philip en hommage au mari de la Reine, le Prince Philip.
Susanna Foster fit plusieurs tentatives de retour. En 1962, Arthur Lubin, le réalisateur du Fantôme de l’opéra lui offrit plusieurs spots dans des émissions télévisées dont Mr. Ed dont il était le producteur. Une des stipulations était qu’elle devait se relocaliser à Los Angeles avec ses deux fils. Wilbur Evans fut apparemment ivre de colère et engagea immédiatement des poursuites contre Susanna pour récupérer la garde de ses deux fils. Cela dégénéra en conflit public avec de nombreux articles de presse dans les journaux de New York et de Philadelphie, un des gros titres déclarant "Wilbur Evans Traite son Ex-Epouse de Beatnik."
Wilbur Evans perdit la garde de ses enfants mais réussit à faire en sorte que son ex-épouse ne vive pas plus loin que "100 miles de Columbus Circle" à New York City. Wilbur Evans devait rapidement arrêter de verser les pensions alimentaires et disparaître à jamais de la vie de ses deux fils. Rapidement, Susanna Foster et ses deux fils, Michael et Philip furent expulsés et vécurent pendant un moment dans plusieurs hôtels de l’ouest de Manhattan. Foster trouva du travail comme réceptionniste pour plusieurs firmes de Wall Street et comme opératrice téléphonique. Elle devait souvent travailler jusqu’à 80 heures par semaine pour essayer de rendre les choses agréables pour ses enfants. Pendant la plupart de cette période, ils vécurent dans une petite chambre sur la West 82nd street de New York City. Ce fut à cette période que les garçons devinrent des enfants livrés à eux-mêmes et que les "choses allèrent en s’empirant" comme Susanna Foster devait plus tard l’avouer à un journaliste.
En 1985, Philip tomba dans un coma hépathique sur le sol de la salle à manger de Susanna et décéda trois jours plus tard à l’hôpital de Van Nuys. Son fils survivant, Michael, la ramena sur la Côte Est, où elle passa les cinq années qui lui restaient à vivre dans la Lillian Booth Actors Home. Susanna Foster y décéda soudainement à 5h30 le 17 janvier 2009 à 84 ans.
Sa seule contribution au western fut le long métrage, Frisco Sal de George Waggner (1945), dans lequel elle interprétait le personnage de Sally Warren.

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4729

Re: Susanna FOSTER (1924-2009)

Messagepar DEMERVAL » 09 nov. 2017 8:52

ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6454
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Susanna FOSTER (1924-2009)

Messagepar lafayette » 06 déc. 2017 18:30

Encore une fois, le destin peut-être impitoyable. Je vais regarder de plus près sa filmographie.
Cette affiche de Frisco Sal n'est pas vraiment une ambiance western. Mais la présence d'Andy Devine en plus de Miss Foster m'attire. Oh Susanna !
Image
Pour moi la vie va commencer...



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités