Isabel RANDOLPH (1889-1973)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4680

Isabel RANDOLPH (1889-1973)

Messagepar DEMERVAL » 09 oct. 2017 19:39

Née le 4 décembre 1889 à Chicago, Illinois, Isabel Randolph eut une longue carrière dans le théâtre régional dans tout le Midwest de l’Amérique, depuis la période précédant la première guerre mondiale jusqu’à son investissement dans la radio au milieu des années 1930 — elle se produisit par exemple au Princess Theater à Des Moines, Iowa, en 1918 et en 1931, au Loyola Community Theater de Chicago.
Isabel Randolph gagna une popularité nationale grâce à la célèbre émission radio Fibber McGee and Molly (diffusée sur les ondes de 1935 à 1959), dans laquelle elle débuta dans divers rôles "arrogants" le 13 janvier 1936, avant de devenir durant de longues années le pompeux personnage de Mrs. Abigail Uppington, une matronne arrogante à laquelle Fibber s’adressait par le sobriquet de "Uppy" et dont Fibber adorait dégonfler les prétentions. Elle demeura dans la série pendant sept ans mais était partie quand l’émission débuta sa 8ème saison à la fin de 1943.
Elle fut aussi l’épouse dans le soap opera de la NBC, Dan Harding's Wife (diffusé sur les ondes du 20 janvier 1936 au 10 février 1939) et participa au casting d’un autre soap opera, One Man's Family (on the air 1932-59) during the 1940s.[7]
Même jeune, Isabel se spécialisa dans des rôles de “Grandes Dames” d’âge moyen, rôles qu’elle continua d’assumer sur le grand éran à partir de 1940. Elle reprit le rôle de Mrs. Uppington pour la RKO dans Look Who's Laughing en 1941 et Here We Go Again en 1942, deux spin-offs de la série radio Fibber McGee and Molly. En 1943, elle fut de nouveau Mrs. Uppington, mais cette fois avec le pionnier de la country-music Roy Acuff, dans la comédie musicale de Republic, O, My Darling Clementine. Elle travailla dans quelques films de Lucille Ball dans les années 1940. Elle interpréta de nombreux petits rôles dans des films majeurs (bien que stéréotypés) ou de série B — bien que,dans au moins un western de Republic Studios du début des années 1950 (Thundering Caravans, un des films du shérif Rocky Lane), elle fut employée à contre-courant dans un rôle d’un cerveau criminel diabolique.
Isabel travailla dans plus de 70 films de 1939 à 1959.
Durant sa carrière télévisuelle de 1951 à 1966, Isabel apparut principalement dans des comédies, avec occasionnellement un drame (tel que Perry Mason). Elle fut Mme Nestor, la propriétaire d’une école privée, durant la dernière saison (1955-1956) de Our Miss Brooks. Elle incarna le personnage récurrent de Mme Boone, la voisine dans Meet Millie, une des premières sitcoms populaires de la CBS en 1954. Elle fut aussi une actrice comique régulière en 1952 dans le Abbott and Costello Show et de 1957 à 1962 dans le Red Skelton Show. Son premier rôle à la télévision fut celui de la protagoniste dans la version de 1951 de Dick Tracy.
En 1958, Isabel apparut en Grandma Wilkins dans l’épisode "Wyatt Earp Rides Shotgun" de la série western, The Life and Legend of Wyatt Earp. Dans l’intrigue, Wyatt Earp (Hugh O'Brian) essaye d’empêcher le gang de Dan Purvis d’attaquer une diligence de la Wells Fargo et reçoit l’aide inespérée de Grandma Wilkins dans sa tâche. Mason Alan Dinehart apparait dans cet épisode dans le rôle du jeune Bat Masterson.
Isabel apparut dans deux épisodes du Andy Griffith Show intitulés "A Plaque for Mayberry" et "Rafe Hollister Sings". Une de ses dernières apparitions à la télévision eut lieu en 1966 dans le rôle récurrent de Clara Petrie, la mère de Rob (Dick Van Dyke) dans le Dick Van Dyke Show. Plus tard la même année, elle mit fin à sa carrière télévisuelle avec le rôle de Madam Rosa Bruening dans l’épisode de Perry Mason, "The Case of the Misguided Model."
Isabel décéda le 11 janvier 1973 à Burbank, Californie à 83 ans. Mariée, elle avait deux filles.
Sa contribution au western fut la suivante :
Ride, Tenderfoot, Ride de Frank McDonald (1940), Emily Spencer
Cowboy Blues de Ray Nazarro (1946), Mme Winston
Feudin’ Rhythm de Edward Bernds (1949), Lucille
La belle du Montana de Allan Dwan (1951), une échotière
La revanche des Sioux de Joseph Kane (1951), Mme Blankenship
Adventures of Wild Bill Hickok, un épisode, Hepsibah Snodgrass dans “Hepsibah” (1951)
Thundering Caravans de Harry Keller (1952), Deborah Cranston
The Life and Legend of Wyatt Earp, un épisode, Grandma Wilkins dans “Wyatt Earp Rides Shotgun” (1958)
Cimarron City, un épisode, Amy Howard dans “Runaway Train” (1959)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4680

Re: Isabel RANDOLPH (1889-1973)

Messagepar DEMERVAL » 10 oct. 2017 17:17

ImageImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité