Lottie PICKFORD (1895-1936)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4682

Lottie PICKFORD (1895-1936)

Messagepar DEMERVAL » 04 oct. 2017 18:07

Lottie Pickford naquit Charlotte Smith, le 9 juin 1895 de John Charles Smith et Charlotte Hennessy. Pickford fut prénommée Lottie en hommage à sa mère. Elle était l’enfant du milieu, née un an et deux mois après sa sœur Mary Pickford et deux ans avant son frère Jack Pickford. Elle devint rapidement la préférée de son père, au grand dam de sa sœur. Après avoir erronément cru qu’elle était, à sa naissance, un garçon, son père lui donna affectueusement le surnom masculin de 'Chuckie'.
Le père Pickford quitta la famille quand elle était jeune et c’est Mary qui endossa le rôle du père. Cela fit en sorte que Jack et Lottie devinrent extrêmement proches, se dressant ensemble contre leur sœur qu’ils considéraient comme trop stricte. Lottie Pickford adora son frère Jack et ils restèrent proches toutes leurs vies. Malgré leur relation tendue avec Mary, elle la protégea et se jeta une fois sur D.W. Griffith pour la défendre lors d’une chaude dispute avec le réalisateur.
A la recherche de revenus complémentaires, la famille commença à jouer. Le 8 janvier 1900, Lottie et Mary apparurent dans The Silver King. Lottie Pickford se vit offrir un salaire inférieur à celui de sa sœur ou était une partie d’un forfait. La famille déménagea finalement à New York City où ils se produisirent tous dans diverses productions, quelquefois ensemble et parfois non. A un moment Lottie et durent voyager séparément pour leur propre production.
De la famille, Mary fut la star qui éclata. Les membres de sa famille lui furent habituellement attachés comme clause contractuelle. Cette pratique continua quand Mary débuta sur le grand écran, rèussissant finalement à faire figurer son frère et sa sœur sur le registre du personnel.
En 1907, Mary adopta le nom de scène de 'Mary Pickford' (son nom de baptême étant Gladys Louise Smith). Le reste de la famille adopta le nom de Pickford quand ils apparurent sur les écrans. Mary signa la compagnie Biograph de D.W. Griffith en 1909 et trouva aussi du travail pour sa famille. Entre 1909 et 1910, Mary fit 80 courts métrages, Jack 28 et Lottie 25. Des 3 Pickfords, les talents de Lottie étaient considérés comme les plus restreints. L’actrice Linda Arvidson affirma que Mary avait décidé que sa sœur n’était pas assez belle pour le cinéma et avait fait de son mieux pour la garder éloignée de Biograph. Quand la compagnie Biograph quitta pour la Californie, Lottie Pickford et sa mère restèrent derrière. Elle devait finalement rejoindre sa sœur en Californie.
Loin de sa soeur, Lottie Pickford décrocha son premier rôle en vedette en 1914 dans The House of Bondage. Ce fut un film vicieux dans lequel Lottie interprétait une prostituée. Cela contrasta grandement avec le rôle de sa sœur de "Bien-Aimée de l’Amérique". le film ne reçut pas de bonnes critiques, étant considérée comme trop cru. En 1915, Lottie Pickford apparut dans Fanchon, the Cricket, face à son frère et sa sœur. C’est le seul film dans lequel les trois Pickfords apparurent ensemble et fut considéré comme perdu jusqu’à sa redécouverte par le British Film Institute.
Lottie Pickford fut ensuite la vedette deThe Diamond from the Sky serial (1915) bien que, en humiliation, on lui donna le rpole que sa sœur avait refusé. Un article de Photoplay de l’époque de la sortie du film, la présenta comme "Pickford Numéro Deux!" et la compara à sa sœur, affirmant qu’elle était une séquelle méritoire. Cependant, la serial fut compromise quand elle tomba enceinte. Cet incident lui valut d’être placée sur la liste noire officieuse d’Hollywood, pendant une courte période. Lottie Pickford n’endossa que 5 rôles de 1915 à 1918, date à laquelle elle fit une pause.
Après son divorce, elle apparut dans le rôle principal en 1921 de They Shall Pay dans lequel elle était la costar de son futur mari Allan Forrest. Lottie Pickford fit de nouveau une pause pendant plusieurs années avant de revenir devant les caméras en 1924 dans Dorothy Vernon de Haddon Hall. Son dernier rôle survint face à son beau-frère Douglas Fairbanks Sr. dans Don X, fils de Zorro en 1925. Durant sa carrière, Lottie Pickford n’apparut que dans 8 longs métrages pendant que son frère apparut dans plus de 40 d’entre eux.
Lottie Pickford fut une femme du monde et faire la fête fut son principal centre d’intérêt. Ses soirées étaient légendaires et duraient jusqu’au petit matin; les drogues et l’alcool coulaient à flots tout comme la nudité. La servante de Lottie Pickford se rappela que, lorsqu’ils entendaient la voiture de Mary arriver, Lottie et ses amies "sautaient dans leurs slips!"
Malgré sa réputation de bringueuse, Lottie Pickford était considérée comme ayant les pieds sur terre, amicale, douce et sans prétentions.
En 1915, avant la sortie de The Diamond from the Sky, Lottie Pickford épousa tranquillement l’agent de change de New York, Alfred Rupp à une date inconnue. En 1915, le couple eut une fille, Mary Pickford Rupp (qui, plus tard, devait être renommée Gwynne Rupp). Le couple se sépara en 1919 et divorça l’année suivante. Pour des raisons inconnues, Lottie Pickford permit à sa mère d’adopter sa fille qu’elle renomma Gwynne en 1920. Lottie Pickford ne fit aucun commentaire à la presse sur ce sujet, en dehors de dire qu’elle ne se marierait plus jamais. Gwynne resta avec sa grand-mère (aussi prénommée Charlotte) jusqu’à sa mort en 1928, date à laquelle la tante de Gwynne, Mary Pickford assuma la garde de l’enfant. Cet arrangement dura jusqu’au mariage de Gwynne avec l’animateur de radio, Hugh "Bud" Ernst en juin 1939.
Lottie Pickford épousa l’acteur Allan Forrest en janvier 1922. Elle obtint le divorce à Paris en 1927. Le 22 juillet 1929, elle épousa Russel O. Gillard, un croque-mort de Los Angeles. Ils divorcèrent en février 1933. Plus tard la même année, Lottie Pickford épousa un homme de la haute société de Pittsburgh appelé John William Lock. Ils restèrent unis jusqu’à la mort de Lottie en 1936.
Le 6 décembre 1936, Lottie Pickford subit une crise cardiaque. Elle décéda trois jours plus tard en son domicile de Beverly Hills. Ses funérailles eurent lieu le 13 décembre en l’église de Wee Kirk o' the Heather de Glendale, Californie. Elle est enterrée dans le caveau familial des Pickfords au Forest Lawn Cemetery.
Sa contribution au western fut la suivante :
The Indian Runner’s Romance de D.W. Griffith (1909), une Indienne
The Hessian Renegades de D.W. Griffith (1909), ????
The Red Man’s View de D.W. Griffith (1909), Minnewanna
The Tenderfoot’s Triumph de Frank Powell (1910), ????
A Knot in the Plot de Frank Powell (1910), ????
The Man from Funeral Range de Walter Edwards (1918), Dixie
Don X, fils de Zorro de Donald Crisp (1925), Lola

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4682

Re: Lottie PICKFORD (1895-1936)

Messagepar DEMERVAL » 08 oct. 2017 12:45

ImageImageImageImageImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités