Sir Anthony QUAYLE (1913-1989)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4680

Sir Anthony QUAYLE (1913-1989)

Messagepar DEMERVAL » 18 sept. 2017 16:09

Sir John Anthony Quayle naquit le 7 septembre 1913 à Ainsdale, Southport, Lancashire dans une famille originaire de l’île de Man.
Il fut éduqué à l’école privée de Rugby et fit ses études de comédien à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres. Après avoir fait du music hall, il rejoignit l’Old Vic en 1932. Durant la seconde guerre mondiale, il fut un officier et fut l’un des commandants de zone des Unités Auxiliaires. Plus tard, il rejoignit le Special Operations Executive et servit comme officier de liaison avec les partisans Albanais (il fut rapporté que le SOE l’avait gravement affecté et qu’il ne se sentait jamais à l’aise d’en parler). Il décrivit ses expériences dans un texte fictionnalisé, Eight Hours from England. Il était un assistant du Gouverneur de Gibraltar au moment de l’accident d’avion du Général Władysław Sikorski, le 4 juillet 1943. Il fictionnalisa son expérience à Gibraltar dans un second roman, On Such a Night, publié par Heinemann.
De 1948 à 1956, Anthony Quayle dirigea le Shakespeare Memorial Theatre et jeta les bases de la création de la Royal Shakespeare Company. Parmi ses propres rôles shakespeariens figuraient Falstaff, Othello, Benedick dans Much Ado About Nothing, Henry VIII et Aaron dans Titus Andronicus face à Laurence Olivier; il incarna Mosca dans Volpone de Ben Jonson; et il apparut aussi dans des pièces contemporaines. Il interpréta Moïse dans la pièce de Christopher Fry, The Firstborn, dans une production face à Katharine Cornell. Il fit aussi un disque avec Cornell, dans lequel il interprétait le rôle du poète Robert Browning dans The Barretts of Wimpole Street.
Son tout premier rôle sur le grand écran fut celui d’un fabricant italien de perruques en 1938 dans Pygmalion. Parmi ses rôles suivants figurent des prestations dans Le faux coupable d’Alfred Hitchcock, La bataille du Rio de la Plata de Michael Powell et Emeric Pressburger, (tous deux de 1956), Le désert de la peur (1958), La plus grande aventure de Tarzan (1959), Les canons de Navarone (1961), Les mutinés du Téméraire, Lawrence d’Arabie de David Lean (tous deux de 1962) et La chute de l’Empire Romain (1964). Il fut nominé pour l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle en 1969 pour son rôle du Cardinal Wolsey dans Anne des mille jours. Souvent employé dans des rôles d’offiier britannique, il se servit de sa propre expérience en temps de guerre pour apporter un degré d’autenticité à ses rôles au contraire de certaines autres stars. Un des meilleurs amis des jours passés à l’Old Vic, fut l’acteur Alec Guinness, qui apparut dans plusieurs films avec lui. Il fut aussi un proche ami de Jack Hawkins et de Jack Gwillim; les quatre acteurs apparurent dans Lawrence d’Arabie.
Anthony Quayle fit ses débuts sur Broadway dans The Country Wife en 1936. 34 ans plus tard, il reçut des critiques dithyrambiques pour son rôle dans la pièce Sleuth d’Anthony Shaffer, qui lui rapporta un Drama Desk Award.
Parmi ses apparitions télévisuelles figurent Armchair Theatre: The Scent of Fear (1959) pour ITV, le rôle-titre en 1969 de la série dramatique d’ITC, Strange Report et le rôle du général français Villers en 1988 dans la mini-série The Bourne Identity. Il fut la vedette en 1981 de la mini-sèrie Masada dans le rôle de Rubrius Gallius. Il narra également les mini-séries The Six Wives of Henry VIII en 1970 et la populaire série documentaire sur l’aviation, Reaching for the Skies.
En 1984 il créa la Compass Theatre Company qu’il inaugura avec une tournée sur The Clandestine Marriage, qu’il dirigea et dans laquelle il incarna le rôle de Lord Ogleby. Cette production fut donnée à l’Albery Theatre, Londres. Avec la même compagnie il fit ensuite des tournées avec de nombreuses pièces dont Saint Joan, Dandy Dick et King Lear avec Quayle dans le rôle-titre.
Anthony Quayle fut fait chevalier en 1985 et il décéda à Londres d’un cancer du foie le 20 octobre 1989. Il fut marié à deux reprises. Sa première épouse fut l’actrice Hermione Hannen (1913–1983) et sa seconde épouse et veuve fut Dorothy Hyson (1914–96), connue sous le sobriquet de "Dot" par sa famille et ses amis. Lui et Dorothy eurent deux filles, Jenny et Rosanna, et un fils, Christopher.
Sa seule contribution au western fut L’or de MacKenna de Jack Lee Thompson (1969) dans lequel il était le vieil anglais.

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4680

Re: Sir Anthony QUAYLE (1913-1989)

Messagepar DEMERVAL » 20 sept. 2017 7:41

ImageImageImageImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité