Virginia Mayo (1920-2005)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3145
Localisation : Apache Junction

Re: Décès de Virginia Mayo

Messagepar Winchester73 » 14 nov. 2010 14:23

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage
Modifié en dernier par Winchester73 le 03 nov. 2013 19:13, modifié 2 fois.

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5602
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Décès de Virginia Mayo

Messagepar yves 120 » 14 nov. 2010 14:39

Image
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3145
Localisation : Apache Junction

Re: Décès de Virginia Mayo

Messagepar Winchester73 » 14 nov. 2010 17:08

Image
(The big Land/Les loups dans la vallée, 1957)

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Winchester73 le 02 nov. 2013 7:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5602
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Décès de Virginia Mayo

Messagepar yves 120 » 14 nov. 2010 17:30

La Maitresse de fer Image
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3145
Localisation : Apache Junction

Re: Décès de Virginia Mayo

Messagepar Winchester73 » 15 nov. 2010 6:47

Femme-fatale Virginia Mayo en

Image

********************************************************************

Image


*******************************************************************

Petits seins, mais les jambes assez......

Image

Image

Image

Image

Image

Image

"Voir mes belles jambes"

Image

Avatar du membre
Trane
Chasseur de primes
Messages : 782
Localisation : Région Parisienne

Re: Décès de Virginia Mayo

Messagepar Trane » 15 nov. 2010 8:40

ça confirme que la bonne longueur pour les jambes, c'est quand les pieds touchent par terre!(dixit Coluche)
"Ce qui me surprend le plus chez l'homme et la femme occidentale c'est qu'il ..vit comme s'il ne devait jamais mourir, et il meurt comme s'il n'avait jamais vécu."
Dalaï Lama

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3145
Localisation : Apache Junction

Re: Décès de Virginia Mayo

Messagepar Winchester73 » 15 nov. 2010 11:32

Hein: une 'busty' Virginia Mayo

ImageImageImage

(Merci à les dessinateurs belges... :beer1: )

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4843
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Virginia Mayo - 1920/2005 -

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 21 avr. 2011 14:26

Même si je m'en doutais je l'ignorais...VIRGINIA...Y en a plus des masses d'actrices comme toi,belle et douée...(JE SUIS VIEUX DANS MON STYLE ET JE LA PREFERE A UNE ANGELINA JOLIE OU MEGAN FOX!!)... :applaudis_6: POUR LES FILMS DE GORDON DOUGLAS TELS"LA MAÎTRESSE DE FER "ET"LES LOUPS DANS LA VALLEE"...Comme disait si bien Josh Randall dans l'épisode"LE TEMOIN"(devant la tombe d'un ami assassiné):"JE NE T'OUBLIERAI PAS..."
Image

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7025

Re: Virginia Mayo - 1920/2005 -

Messagepar DEMERVAL » 01 nov. 2013 22:13

Virginia Mayo était une actrice américaine de vaudeville et de cinéma. Reconnue pour une série de comédies avec Danny Kaye, Virgini Mayo fut la plus grande pourvoyeuse d’argent de Warner Brothers à la fin des années 1940. Elle fut aussi la co vedette du film oscarisé de 1946, Les Plus Belles Années de Nos Vies.
Née Virginia Clara Jones à St. Louis, Missouri, le 30 novembre 1920, elle était la fille de Luke, un journaliste de la presse écrite et de Martha Henrietta Rautenstrauch. Sa famille avait des racines remontant aux premiers jours de St. Louis, dont son arrière-arrière-arrière grand-père, le capitaine James Piggott, qui fonda East St. Louis, Illinois en 1797. La tante de la jeune Virginia dirigeait une école d’art dramatique aux alentours de Saint-Louis, école dont Virginia commença à suivre les cours à l’âge de 6 ans. Elle fut aussi tuteurée par des professeurs de danse engagés par sa tante.
Suite à l’obtention de son diplôme de la Soldan High School en 1937, Virginia décrocha ses premiers contrats d’actrice et danseuse professionnelle au St. Louis Municipal Opera et dans une pièce avec six autres filles à l’Hôtel Jefferson. Impressionné par ses capacités, son beau-frère, l’acteur de vaudeville Andy Mayo, la recruta pour apparaître dans sa pièce, "The Mayo Brothers". Virginia partit ensuite en tournée à travers les Etats-Unis sur le circuit du vaudeville pendant trois ans, faisant office de Monsieur Loyal et de faire-valoir comique dans "Pansy the Horse" pièce dans laquelle les frères Mayo étaient déguisés en chevaux. En 1941, Virginia Mayo (elle était enfin connue sous son nom de scène), fit un nouveau bond en avant dans sa carrière en apparaissant à Broadway avec Eddie Cantor dans Banjo Eyes.
Au début des années 1940, le talent et la frappante beauté de Virginia Mayo attirèrent l’attention du nabab du cinéma Samuel Goldwyn, qui lui fit signer un contrat avec sa compagnie. Un de leurs premiers films fut en 1943 La Vie Aventureuse de Jack London, dont la vedette était son futur mari, Michael O'Shea. D’autres rôle suivirent bientôt comme elle devenait une actrice populaire qui personnifia l’image de la fille de rêve ou de la fille d’à côté dans une série de films. Bénéficiant du Technicolor, on disait que les spectateurs —particulièrement mâles—se ruaient au cinéma juste pour voir ses cheveux blonds et ses diverses apparences à l’écran. Elle décrocha son premier rôle en vedette en 1944 face au comédien Bob Hope dans La Princesse et le Pirate. Poursuivant dans la veine comique, Virginia Mayo eut plusieurs populaires associations avec le danseur-acteur Danny Kaye, dans notamment Le Joyeux Phénomène (1945), Le Laitier de Brooklyn (1946) et La Vie secrète de Walter Mitty (1947).[2]
Voulant rompre avec ses précédents stéréotypes, Virginia Mayo accepta le second rôle de l’antipathique chercheuse d’or Marie Derry dans le film dramatique de William Wyler, Les Plus Belles Années de notre Vie (1946). Sa performance lui amena des critiques favorables alors que le film amassa le plus gros bénéfice aux Etats-Unis depuis Autant en Emporte le Vent. Au sommet de sa carrière, Virginia Mayo était perçue comme la quintessence de la beauté voluptueuse à Hollywood. On disait qu’elle ressemblait à “une peinture de pinup qui prenait vie”. Selon les informations largement médiatisées à la fin des années 1940, le Sultan du Maroc déclara que sa beauté était "la preuve réelle de l’existence de Dieu." Elle devait enchaîner une série de rôles dramatiques à la fin des années 1940 dans des films dont Smart Girls Don't Talk (1948). Virginia Mayo fut constamment à l’affiche des cinémas en 1949 car elle tourna dans nombre de films qui furent diffusés cette année-là. Parmi ceux-ci, Flaxy Martin, La Fille du Désert face à Joel McCrea, The Girl from Jones Beach avec le futur président des Etats-unis, Ronald Reagan et Always Leave Them Laughing avec Milton Berle. Alternant drames et comédies toute l’année, Virginia Mayo reçut des critiques dithyrambiques pour sa performance aux côtés de James Cagney et Edmond O'Brien dans L’Enfer est à Lui et reçut le même genre de critiques pour sa performance aux côtés de George Raft dans le film de Roy Del Ruth, Feu Rouge, toujours la même année. Dans une interview ultérieure Virginia Mayo admit qu’elle était effrayée par James Cagney, tellement son interprétation du psychotique tueur de L’Enfer est à Lui, était réaliste.
Au début des années 1950, Virginia Mayo rencontra de nouveau le succès avec le film d’aventure, La Flèche et le Flambeau (1950) avec Burt Lancaster. Elle fut de nouveau la costar de James Cagney et de la jeune Doris Day dans Les Cadets de West Point (1950) (chantant et dansant avec Jimmy Cagney) et apparut dans le film plein de stars, Starlift (1951). Elle fut la,vedette face à Dennis Morgan dans la comédie musicale en technicolor de David Butler, Elle Cherche un Millionnaire (1951) qui eut un succès mitigé. Quand Virginia Mayo apparaissait dans des comédies musicales, sa voix était toujours doublée.
Durant le reste des années 1950, Virginia Mayo continua à apparaître dans des genres variés. En 1953, elle était au générique de la comédie dramatique Le Bagarreur du Pacifique avec Burt Lancaster et Chuck Connors. Elle interpréta Helena dans le film de Victor Saville, Le Calice d’argent (1954) face à Pier Angeli et Paul Newman dans son premier film. Elle fut aussi la costar de Rex Harrison et George Sanders dans Richard Coeur de Lion (1954). Virginia Mayo incarna Cléopâtre dans le film fantastique de 1957, The Story of Mankind avec Vincent Price, Hedy Lamarr, Cesar Romero, Agnes Moorehead et les Marx Brothers. Son dernier film de la décennie fut en 1959, Jet Over the Atlantic avec Guy Madison et George Raft.
Dans les années 1960, sa carrière déclina considérablement bien qu’elle continua à apparaître dans des films tout au long des décennies suivantes, l’un de ses rôles les plus en vue étant , Mayo's film career had declined considerably although she continued to appear in films Fort Utah (1967) avec John Ireland. Elle fut l’une des nombreuses stars à faire une apparition figurative dans le grand succès du box-office, Won Ton Ton, the Dog Who Saved Hollywood (1976). Elle fit sa dernière apparition en 1997 dans le film, The Man Next Door. Plus tard dans sa vie, Virginia Mayo apparut sur les planches et dans des comédies musicales, souvent avec son mari, Michael O'Shea (qui fut sa costar sur les planches dans Tunnel of Love, Fiorello et George Washington Slept Here). Virginia Mayo se servit aussi de sa notoriété dans les années 1970 et 1980 à la télévision pour des rôles en guest star dans des séries telles The Love Boat, Remington Steele, Arabesque et une douzaine d’épisodes du soap opera Santa Barbara.
Virginia Mayo fut une des premières stars à avoir son étoile sur le Hollywood Walk of Fame, au 1751 Vine Street. En 1996 elle fut honorée par sa ville natale et reçut une étoile sur le St. Louis Walk of Fame.
Virginia Mayo épousa Michael O'Shea en 1947 et ils restèrent unis jusqu’à la mort de l’acteur en 1973. Le couple eut un enfant, Mary Catherine O'Shea (née en 1953). La famille vécut pendant plusieurs décennies à Thousand Oaks, Californie. Vers la fin de sa vie, elle développa une passion pour le peinture et passa aussi son temps à s’occuper de ses trois petits enfants. Elle se convertit au catholicisme avec l’archevêque Fulton J. Sheen. Une républicaine à vie, elle fut en accord avec Richard Nixon en 1968 et 1972 et fut une amie de Ronald Reagan.
Virginia Mayo décéda d’une pneumonie et de complications cardiaques à Los Angeles, le 17 janvier 2005 à 84 ans. Elle est enterrée à côté de son mari dans le Pierce Brothers Valley Oaks Park de Westlake Village, Californie.
Sa contribution au western :
La fille du désert de Raoul Walsh (1949), Colorado Carson
Le désert de la peur de Raoul Walsh (1951), Ann Keith
La maîtresse de fer de Gordon Douglas (1952), Judalon de Bornay
Le shérif de Robetrt D. Webb (1956), Sally
L’or et l’amour de Jacques Tourneur (1956), Ann Merry Alaine
Les loups dans la vallée de Gordon Douglas (1957), Helen Jagger
Violence dans la vallée de Thomas Carr (1957), Ellen
Sur la piste des comanches de Gordon Douglas (1958), Celia Gray
La grande caravane, un épisode, Beauty Jamison dans “The Beauty Jamison Story” (1958)
Le courrier de l’or de Budd Boetticher (1959), Norma Putnam
Furie sur le Nouveau Mexique de Christian Nyby (1965), Sara McCoy
Fort Utah de Lesley Selander (1967), Linda Lee

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3145
Localisation : Apache Junction

Re: Virginia Mayo - 1920/2005 -

Messagepar Winchester73 » 02 nov. 2013 7:15

Image

thyrex
Cowboy
Messages : 279

Re: Virginia Mayo - 1920/2005 -

Messagepar thyrex » 02 nov. 2013 10:34

Quelques couv...

Image

lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8113
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Virginia Mayo - 1920/2005 -

Messagepar lerebelle » 02 nov. 2013 11:14

Et bien thyrex pour ton 100 eme message, c 'est encore un feu d' artifice. René :applaudis_6: :beer1:

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3145
Localisation : Apache Junction

Re: Virginia Mayo - 1920/2005 -

Messagepar Winchester73 » 04 nov. 2013 6:48

Et bien thyrex pour ton 100 eme message: un petit cadeau:

Âge 27: Virginia Mayo - Daddy-O:



(...mais Jeri Sullavan chante)

**********************************************************


Image

Image

Image

Image

thyrex
Cowboy
Messages : 279

Re: Virginia Mayo - 1920/2005 -

Messagepar thyrex » 04 nov. 2013 20:23

Merci !!!


Image

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3145
Localisation : Apache Junction

Re: Virginia Mayo - 1920/2005 -

Messagepar Winchester73 » 10 nov. 2013 17:03

Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités