Alex Nicol (1916–2001)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3502

Alex Nicol (1916–2001)

Messagepar james » 20 sept. 2004 21:10

Son nom restera dans le wetsern pour sa participation dans le western s'anthony mann l'homme de la plaine 1955 ou il tirez une balle de son revolver sur la main de jimmy stewart.

Alex nicol seras dans les anneés 1950 un des rois de la series B ou a petit budget mais c'est sans comptez sur son profféssionalisme,dans le cinéma il toucheras a tous les genres :action,guerre,polar et bien sur westernmais comme je le rappelez plus haut,ces son interprétation dans l'homme de la plaine ou de nour vetu il rendé la vie difficile a james stewart.

Alex nicol vas s'esayez a la mise en scène et masfois avec un succès assez large puisque il commence par la TV en realisant des series western:
daniel boone,la legende de jesse james etc....mais c'est plutot dans le polar et le film de guerre qu'il vas realisé des long-metrage.Alex nicol fut de quelques production europeen,avant de mettre un terme a sa carrière au milieu des anneés 70,voici sa filmographie western:
:arrow: Relevo para un pistolero (western italien)1964
:arrow: Cavalca e uccidi (western italien)1964
:arrow: Gunfighters of Casa Grande (les hors-la -loi de casa grande)1964
:arrow: Savages guns(la chevaucheé des outlaws)1963 co-production americano/anglo/italo/espanol.
:arrow: Great Day in the Morning (l'or et l'amour)1956
:arrow: Man from Laramie(l'homme de la plaine)1955
:arrow: Dawn at Socorro (veangence a l'aube)1954
:arrow: Law and Order (quand parle la poudre)1953
:arrow: Lone Hand..1953
:arrow: Redhead From Wyoming(la belle rousse du wyoming)1953
:arrow: Tomahawks..1951

vala,james :wink:


Image
Image
Image
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7167

Alex Nicol (1916–2001)

Messagepar chip » 17 avr. 2012 15:57

En dépit d'un physique avantageux et d'un authentique talent, Alex Nicol ne fut jamais une star, ni même un acteur de premier plan. Il valait pourtant mieux que la série de films médiocres qui jalonnent sa fin de carrière. Quand on lui en donnait l'occasion, il pouvait se révéler fort bon, comme le montre " Tomahawk " et surtout " l'homme de la plaine " où il jouait le fils psychologiquement perturbé d'un tyrannique cattle baron, magnifiquement interprété par Donald Crisp. La scène terrifiante où il tire à bout portant, une balle dans la main de James Stewart, est inoubliable.
Alexander L. Nicol,jr. est né le 20 janvier 1916 à Ossining (New- York), d'un père gardien de prison à Sing-Sing et d'une mère infirmière en chef dans un centre de détention. Il développe son goût pour le théâtre à la Fangin school of dramatic art. Professionnel dès 1938, il travaille avec l'acteur Maurice Evans, joue dans "Henry IV, part 1 " (1939) et " Richard II "(1940) à Broadway.
La seconde guerre mondiale met un frein à son ascension. Démobilisé, il étudie à l'actors studio de Lee Strasberg, joue à Broadway dans " South pacific ", " sundown beach ", " waiting for Lefty ", " forward the heart ", "mister Roberts " et reçoit d'excellentes critiques quand il remplace Ben Gazzara dans " cat on a hot tin roof "(la chatte sur un toit brûlant )(1956)- transposée à l'écran en 1958, avec Liz Taylor et Paul Newman.
Il débute au cinéma avec " the sleeping city "en 1950, un polar dont Richard Conte est la vedette et George Sherman le metteur en scène, avec les deux mêmes il tourne " the raging tide "(1951)(la quatrième issue). Sherman l'apprécie, il l'emploie pour " Target unknow" (raid secret)(1951), film de guerre dont Mark Stevens est la tête d'affiche, puis dans "the lone hand ", " tomahawk "et " vengeance à l'aube ", notons que Nicol tint le premier rôle masculin dans " la belle rousse du Wyoming ", la belle en question étant la flamboyante et volcanique Maureen O'Hara.
Après " 5 femmes marquées " tourné en Europe, Alex Nicol s'installe avec sa famille en Italie et tourne avec Duilio Coletti, Carlo Lizzani, Luigi Camerini, Luigi Comencini, il fait quelques films en Grande-Bretagne et comme d'autres, sacrifie à la mode du western spaghetti.
Moins connu, Nicol était aussi le réalisateur de plusieurs films, la plupart inédits dans l'exagone :
" the screaming skull" (1958), " point of terror "(1973), " "then there were three "(le cri des marines)(1962). Il se retire en 1987 et meurt à l'âge de 85 ans à Montecito (CA), le 29 juillet 2001. Il était marié depuis 1948 à l'ex-comédienne Jean Fleming, le couple a eu trois enfants.

SES WESTERNS :

- tomahawk (tomahawk )(1950) George Sherman
- the redhead from Wyoming (la belle rousse du Wyoming) (1952) Lee Sholem
- law and order (quand la poudre parle )(1953) Nathan Juran
- lone hand (1953) George Sherman
- dawn at Socorro (vengeance à l'aube) (1954) George Sherman
- the man from Laramie ( l'homme de la plaine) (1955) Anthony Mann
- great day in the morning (l'or et l'amouur) (1956) Jacques Tourneur
- Tierra brutal /the savage guns (la chevauchée des outlaws) (1962) Michael Carreras
- gunfighters of Casa Grande / los pistoleros de Casa Grande (les hors-la-loi de Casa Grande) (1964) Roy Rowland
- el sherif de Losatumba/ Brandy/ cavalca e uccidi (...et pour un whisky de plus) (1964) J-L Boraw (Jose Luis Borau)

SES WESTERNS à la TV :

US marshal
épisode:
- cop hater (1958)



Image
Alex Nicol dans " la belle rousse du Wyoming "


Image
Alex Nicol, Maureen O'Hara, Jeanne Cooper, Gregg Palmer (ex Palmer Lee)






Image
Alex Nicol, Ronald Reagan : "Law and order "


Image
Alex Nicol, Rory Calhoun dans " vengeance à l'aube "


Image
Alex Nicol, James Millican, Rory Calhoun dans " vengeance à l'aube "


Image
Alex Nicol, Mark Stevens, Suzanne Dalbert dans "Target unknow "(raid secret )(1951)



Image


Image


Image



Image


Image


Image
"la chevauchée des outlaws "



Image


Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23200
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: ALEX NICOL

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 17 avr. 2012 20:40

:applaudis_6: aussi une petite bio sur cinefaniac => http://www.cinefaniac.fr/profil/act/ale ... aphie.html

Image

Tomahawk (à droite)
Image
Image

Image

The Redhead From Wyoming (1953):
Image

Dawn at Socorro (1954):
Image

Law and Order (1953) :

Image

The Redhead from Wyoming :
Image
Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Fabbordelais
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1195

Re: ALEX NICOL

Messagepar Fabbordelais » 18 avr. 2012 17:50

Alex Nicol est des acteurs dont je trouve, au même titre par exemple que Hugh O'Brian ou Cameron Mitchell, qu'ils furent trop limités à des seconds rôles. Je pense leur talent aurait mérité davantage de rôles importants.

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7099
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Alex Nicol

Messagepar lafayette » 24 sept. 2014 0:39

Je viens de voir le dernier film cité par Chip Un Whisky de plus qui n'a pas de rubrique propre.
C'est un tort, car il s' agit d'une petite pépite spaghetti sans grande vedette si ce n'est l'ensemble des seconds rôles et figurants car le scénario bien ficelé fait tourner tout le monde avec de bons dialogues, des notables racketteurs et leurs porteflingues contre une population et son shérif jusqu'à ce qu'il soit descendu puis remplacé par l'ivrogne du coin qui arrête de boire pour se révéler notamment avec l'aide d'une belle et d'un pasteur qui le fera élire dans une belle scène d'élection et prendra brillamment la winchester dans le final.
Ce nouveau shérif imbibé c'est Brandy, nom amusant, joué par un excellent Alex Nicol qui sait se mettre au niveau du rôle sans en rajouter.
Scènes amusantes quand le banquier qui reçoit un nouveau coffre promet à celui qui saura l'ouvrir, de lui offrir les 2000 $ qu'il contient et je ne révèle pas qui réussit et comment.
Ce film est attachant. Sans prétention ni prise de tête.
Il est dommage que la copie soit abîmée avec quelques rayures dont une belle centrale pendant une à deux minutes. Il mérite une restauration..
J'en ai parlé ailleurs et mis 2 captures dans la rubrique whsiky.
Je me suis régalé, je ne sais si le 1er film du dvd La revanche de Ringo sera de même niveau;
Image
Image
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4479
Contact :

Re: Alex Nicol (1916–2001)

Messagepar L.. » 22 avr. 2019 21:11

Image

Alex Nicol(s) et Luis Davila, Relevo para un Pistolero, Ramon Torrado (1964), photographie d'exploitation José Frade Films, ressortie 1980, Espagne.

Archives: L../monnomestpersonne1973.blogspot.fr


(Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand.)

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4479
Contact :

Re: Alex Nicol (1916–2001)

Messagepar L.. » 25 avr. 2019 8:59

Image

Relevo para un pistolero, Ramon Torrado (1964), tirage original de la distribution espagnole, 1964.

Archives: L../monnomestpersonne1973.blogspot.fr


(Cliquer sur la photographie pour l'afficher en grand.)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités