Gian Maria Volonté (1933-1994)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
L'Impayable
Cavalier masqué
Messages : 162

Re: Gian Maria Volontè

Messagepar L'Impayable » 25 mars 2010 20:00

cool On pourrait dire que Melville est un metteur apollinien et Mocky, dionysiaque.

Je préfère Mocky car j'ai très peu de goût. :D

Ronald
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1352

Re: Gian Maria Volontè

Messagepar Ronald » 25 mars 2010 21:38

Jicarilla a écrit :Une tombe originale et simple à la fois étonnant pour un Italien......


J'ai toujours pensé qu'il était enterré dans le nord de l'Italie,dans énorme chapelle avec son frère Claudio (qui s'est suicidé en 1977) et d'autres parents.

Keoma
Cavalier masqué
Messages : 176
Localisation : Calico Ghost Town

Re: Gian Maria Volontè

Messagepar Keoma » 03 sept. 2010 18:57

icongc1
Modifié en dernier par Keoma le 06 juin 2014 12:37, modifié 1 fois.

Ronald
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1352

Re: Gian Maria Volontè

Messagepar Ronald » 03 sept. 2010 19:09

Grazie Keoma!!! :applaudis_6: :beer1:

Keoma
Cavalier masqué
Messages : 176
Localisation : Calico Ghost Town

Re: Gian Maria Volontè

Messagepar Keoma » 03 sept. 2010 20:08

Ronald a écrit :Grazie Keoma!!! :applaudis_6: :beer1:


MILLE BACI RONALD !!! :beer1:

Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1561
Localisation : Derrière toi...

Re: Gian Maria Volontè

Messagepar The Cemetery Kid » 03 sept. 2010 20:32

Gian Maria Volonté... 4 westerns seulement, certes mais 4 westerns qui figurent parmi les meilleurs, à savoir "Pour une poignée de dollars", "Et pour quelques dollars de plus", "El Chuncho" et "Le dernier face à face".

Un de mes acteurs favoris du western européen.Et merci Keoma pour les photos !
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7902

Gian Maria Volonté (1933-1994)

Messagepar DEMERVAL » 06 févr. 2013 17:28

Gian Maria Volonté était un acteur italien. Il est peut-être plus connu en dehors de l’Italie pour ses rôles de vilains dans les westerns de Sergio Leone, Pour une Poignée de Dollars (crédité aux USA sous le pseudo de "Johnny Wels") et Et pour quelques dollars de plus. En Italie, il fut surtout apprécié pour ses rôles dramatiques, dépeignant les moeurs politiques et sociaux agités de la société italienne des années 1960 et 1970.
Gian Maria Volonté naquit à Milan, le 9 avril 1933 et eut sa licence à Rome en 1957. Il eut une courte carrière à la télévision et au théâtre (y interprétant notamment du Shakespeare et du Goldoni), avant de se consacrer entièrement au cinéma.
Il y fit ses débuts en1960 dans Sotto dieci bandiere (Sous Dix Drapeaux) réalisé par Duilio Coletti. Juste quatre ans plus tard, Volonté incarnait "Ramón Rojo" dans A Fistful of Dollars (Pour une Poignée de Dollars) (1964), et "El Indio" dans For a Few Dollars More (Et pour quelques dollars de plus) (1965). Il tourna ces deux films uniquement pour des questions financières car il ne prit pas ces rôles au sérieux. Ces deux films étaient réalisés par un illustre inconnu, Sergio Leone, l’interprétation de ces deux rôles allaient faire la renommée de Gian Maria aux Etats-Unis. Il joua aussi le mémorable rôle du Bandito-devenu-guerillero, El Chuncho, dans A Bullet for the General (El Chuncho) (1966).
Ses mémorables performances dans des rôles de personnages névrotiques ou de leaders de bandes de brigands ou de révolutionnaires, couplées avec l’inespéré succès de ces films à l’étranger, lui assurèrent une notoriété mondiale. Gian Maria Volonté avait déjà joué dans des comédies, dont A cavallo della tigre (A Cheval sur le Tigre) (1961), de Luigi Comencini, et il confirma sa versatilité dans L'armata Brancaleone (L’Armée Brancaleone) (1966). Cependant, il trouva des rôles à sa démesure dans des rôles dramatiques, tels Banditi a Milano (Bandits à Milan) (1968), de Carlo Lizzani, Sbatti il mostro in prima pagina (Viol en première Page) (1972) de Marco Bellocchio, La Classe operaia va in paradiso (La Classe ouvrière va au Paradis) (1972) de son ami Elio Petri et Il sospetto (Soupçons) (1975) de Francisco Maselli
En 1968 il remporta le ruban d’argent du meilleur acteur pour A ciascuno il suo, (A chacun son Elu) aussi dirigé par Elio Petri. Il reçut la même distinction à deux autres reprises : pour le film d’Elio Petri, Indagine su un cittadino al di sopra di ogni sospetto (Enquête sur un Citoyen au-dessus de tout Soupçon) (1971, lauréat de l’oscar du meilleur film étranger), considéré par beaucoup comme son meilleur film; et pour le film Opera al nero (L’œuvre au Noir (1989). En 1983 il remporta la palme d’or du meilleur acteur au festival de Cannes pour La Mort de Mario Ricci. Quatre ans plus tard, au 37ème festiva international du film de Berlin, il remporta l’Ours d’argent du meilleur acteur pour Il Caso Moro.En 1990 il fut déclaré meilleur acteur européen pour Porte aperte (Portes Ouvertes). En 1991, au festival de Venise, il remporta un Lion d’Or pour l’ensemble de sa carrière.
Gian MariaVolonté interpréta de nombreux rôles en dehors de l’Italie.
Il fut un militant politique convaincu, bien connu pour ses convictions d’extrême gauche. Compagnon de l’actrice italienne Carla Gravina pendant presque 10 ans, ils se rencontrèrent en jouant, Romeo et Juliette au théâtre en 1960. Ils eurent une fille Giovanna, née au début des années 1960.
L’actrice Angelica Ippolito fut sa compagne de1977 à sa mort en 1994.
Il décéda d’une crise cardiaque le 6 décembre 1994 à Florina, Grèce durant le tournage du film Ulysses' Gaze (Le Regard d’Ulysse) dirigé par Theo Angelopoulos. Son rôle dans le film fut réattribué Erland Josephson.
Comme il l’avait demandé, Gian Maria Volonté repose dans un petit cimetière de l’île sarde d’Isola della Maddalena.
Ses Westerns :
Pour une Poignée de dollars de Sergio Leone (1964), rôle de Ramon Rojo
Et pour quelques dollars de plus de Sergio Leone (1965), rôle de l’Indien
El Chuncho de Damiano Damiani (1966), rôle d’El Chuncho
Il était une fois en Arizona de Sergio Sollima (1967), rôle du Professeur Brett Fletcher

Avatar du membre
LordDécadent
As de la gâchette
Messages : 529
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Gian Maria Volonté (1933-1994)

Messagepar LordDécadent » 28 avr. 2020 17:29




Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité