James CARDWELL (1921-1954)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7689

James CARDWELL (1921-1954)

Messagepar DEMERVAL » 26 mars 2020 17:20

James Cardwell naquit Albert Paine Cardwell le 21 novembre 1921 à Camden, New Jersey, de Raymond Cardwell et Bessie McCarroll. Il décrocha son baccalauréat au lycée Woodrow Wilson en 1940.
James Cardwell est probablement mieux connu pour ses débuts dans le rôle de George Sullivan dans le film nominé aux Oscars en 1944, J’avais cinq fils, basé sur la vraie histoire de cinq frères de la Navy qui décédèrent ensemble en action quand leur embarcation fut torpillée dans le théâtre du Pacifique durant la seconde guerre mondiale. Parmi ses autres rôles significatifs figurent le film musical sur Benny Goodman, Sweet and Low-Down (1944), le drame sur la Seconde Guerre Mondiale, Commando de la mort (1945), et le drame policier, Il marchait la nuit (1948). Dans une critique en 1945 concernant le film de Charlie Chan, Le cobra de Shanghaï, le Kentucky New Era remarqua que "James Cardwell, un nouveau venu à l’écran, se révèle être un bon acteur comme premier rôle romantique face à la jolie Joan Barclay." Cependant, il se retrouva cantonné dans les films de série B; L’héritière de la jungle en 1949 dans lequel James Cardwell incarna le principal rôle masculin face à Lois Hall, gagn ala distinction de figurer en 1978 dans le livre, The Fifty Worst Films of All Time (Les 50 pires films de l’histoire).
En 1950, James Cardwell effectua une tournée en Australie avec le comédien Joe E. Brown dans une production de la pièce Harvey. Il rejoignit alors la Colleano Troupe, un spectacle de variétés, avec lequel il tourna en Australie, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Après son retour aux Etats-Unis, il fit deux apparitions en guest star dans la série policière de Rod Cameron, City Detective. Cependant, sa carrière prit fin avec le film d’horreur, Les monstres attaquent la ville en 1954.
En 1942, il épousa Esther Borton. Ils divorcèrent deux ans plus tard. En 1951, il se fiança avec June Crocker, un mannequin australien, mais elle mit fin à leur relation après avoir été sévèrement brûlée dans un accident domestique. Selon l’auteur Jeffery P. Dennis, James Cardwell, par la suite, devint gay.
Ayant apparemment le coeur brisé par le déclin de sa carrière et ses difficultés financières, James Cardwell mit fin à sa vie par arme à feu, à 32 ans, à Los Angeles, Californie, le 31 janvier 1954.

Sa contribution au western fut la suivante :

Le passage du canyon de Jacques Tourneur (1946), Gray Bartlett
Robin Hood of Texas de Lesley Selander (1947), Duke Mantel
Down Dakota Way de William Witney (1949), Saunders
The Arizona Cowboy de R.G. Springsteen (1950), Hugh Davenport

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7714
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: James CARDWELL (1921-1954)

Messagepar Sitting Bull » 26 mars 2020 17:48

DEMERVAL a écrit :.......
James Cardwell est probablement mieux connu pour ses débuts dans le rôle de George Sullivan dans le film nominé aux Oscars en 1944, J’avais cinq fils, basé sur la vraie histoire de cinq frères de la Navy qui décédèrent ensemble en action quand leur embarcation fut torpillée dans le théâtre du Pacifique durant la seconde guerre mondiale.....


Merveilleux film qui inspira, quelques années plus tard, le "Il faut sauver le soldat Ryan" (Saving Private Ryan).

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités