Jeffrey Hunter (1926-1969)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22718
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 27 oct. 2012 20:51

Custer of the west

Image 2 barrettes pour le Capitaine
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22718
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 08 mars 2014 8:44

metek a écrit :Jeffrey Hunter

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6014

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar DEMERVAL » 27 mai 2014 14:22

Jeffrey Hunter était un acteur américain de film et de télévision. Ses rôles les plus célèbres furent ceux du sidekick de John Wayne, dans “La prisonnière du désert”, de Jésus Christ dans le film biblique “Le roi des rois”, et du Capitaine Christopher Pike dans l’épisode pilote de Star Trek..
Jeffry Hunter naquit Henry Herman “Hank” McKinnies Jr., le 25 novembre 1926 à La Nouvelle Orléans, Louisine, endroit qu’il quitta au début de 1930 pour Milwaukee, Wisconsin, où il sortit diplômé de la Whitefish Bay High School. Il commença à jouer dans des théâtres locaux et à la radio alors qu’il était encore adolescent. Il servit aux Etats-Unis dans l’US Navy durant la seconde guerre mondiale, puis de 1946 à 1949 étudia le théâtre à la Northwestern University à Evanston, Illinois aux côtés de Charlton Heston.
En 1950, alors qu’il était étudiant en troisième cycle de radio à l’Université de Californie, Los Angeles et qu’il jouait dans une pièce montée par l’université, il fut remarqué par des découvreurs de talents qui lui offrirent un contrat de 2 ans avec la 20th Century-Fox qui fut finalement prolongé jusqu’en 1959. Il fit ses débuts hollywoodiens dans Quatorze Heures, fut une des vedettes de Duel dans la forêt (1952) et décrocha le premier rôle de Single-Handed (1953).
Un prêt en tant que costar avec John Wayne pour incarner l'un des rôles principaux du western La prisonnière du désert, commença sa collaboration avec le réalisateur John Ford qui devait les amener à tourner trois films ; les deux autres étant La dernière fanfare (1958) avec Spencer Tracy et Sergent Noir (1960). La même année que La prisonnière du désert, Jeffrey Hunter fut aussi la costar avec Fess Parker du film de Walt Disney, L’infernale poursuite basée sur un fait réel s’étant déroulé durant la guerre civile américaine en 1962. Ironiquement, selon les dires de Fess Parker lors d’une interview pour l’Archive of American Television, John Ford aurait voulu caster Fess Parker pour le rôle de Martin Pawley dans La prisonnière du désert, mais Walt Disney refusa de le prêter, chose que Fess Parker n’apprendra que des années plus tard ; Fess Parker se référa à cette perte du rôle de Martin Pawley comme étant le plus grand regret de sa carrière.
John Ford recommanda aussi Jeffrey Hunter auprès du réalisateur Nicholas Ray pour le rôle de Jésus Christ dans le film biblique Le roi des rois (1961), un rôle difficile reçu par diverses critiques qui allaient de l’éloge au ridicule (le look d’idole des jeunes de Jeffrey Hunter fit en sorte que le film fut dérisoirement requalifié en "I Was a Teenage Jesus" et ce malgré le fait que Jeffrey fêta son 34ème anniversaire durant le tournage). Parmi une constellation de stars dans le film épique sur la seconde guerre mondiale, Le jour le plus long, il assumait un rôle héroïque en conduisant une dernière attaque pour tenter de briser le mur de défense d’Omaha Beach, attaque qui réussissait mais au cours de laquelle il y laissait la vie.
Etant apparu dans des rôles dramatiques en guest star dans quelques séries télévisées depuis le milieu des années 1950, Jeffrey Hunter se vit offrir un contrat de deux ans par Warner Brothers qui incluait le rôle de Temple Lea Houston, le plus jeune fils de Sam Houston, qui fut l’avocat d’un circuit de rodéos du Texas, dans la série de la NBC, Temple Houston (1963–64), série que la compagnie de production de Jeffrey Hunter coproduisit. Jack Elam était sa costar.
Alors que Temple Houston ne passa pas le cap de la première saison, Jeffrey Hunter accepta le rôle principal du Capitaine Christopher Pike dans "The Cage," l’épisode pilote de Star Trek. Jeffrey Hunter refusa de tourner un deuxième épisode pilote requis par NBC en 1965, et se concentra sur sa carrière cinématographique pour des films comme Brainstorm. Les séquences du pilote original furent de ce fait réaménagées en un épisode en deux parties intitulé "The Menagerie," malgré des différences dans la manière avec laquelle Leonard Nimoy incarna Mr. Spock, différences dues à des changements dans l’apparence et la personnalité du personnage, différences intervenues entre le moment du tournage du pilote original et la série qui suivit. Plus tard la même année, Jeffrey Hunter tourna le pilote d’une autre série, cette fois-ci d’espionnage, Journey Into Fear, que les média ne diffusèrent pas.
Avec la fin du système de la contractualisation des stars dans les studios au début des années 1960 et l’externalisation de la production cinématographique, Jeffrey Hunter, à l’instar de beaucoup d’autres vedettes des années 1950, devait trouver du travail dans la série B produite en Europe, Hong Kong et au Mexique, tout en apparaissant de temps en temps en guest star à la télévision.
Le premier mariage de Jeffrey Hunter, de 1950 à 1955 avec l’actrice Barbara Rush produisit un fils, Christopher (né en 1952). De 1957 à 1967, Jeffrey Hunter fut marié au modèle Dusty Bartlett. Il adopta son fils, Steele et le couple eut deux autres enfants, Todd et Scott. En février 1969, il épousa l’actrice Emily McLaughlin avec qui il resta uni jusqu’à sa mort.
Alors qu’il se trouvait en Espagne pour le tournage d’un film sur la mafia de Chicago, ¡Viva América! (1969), Jeffrey Hunter fut blessé par une explosion qui se produisit sur le plateau, souffrant de lacérations faciales résultant de projections de bouts de verre et de brûlures causées par la poudre. Alors qu’il était avec son épouse dans l’avion de retour aux Etats-Unis, le bras droit de Jeffrey Hunter se paralysa soudainement et il perdit l’usage de la parole. Après l’atterrissage, il fut directement conduit à l’hôpital de Los Angeles où on pronostiqua une hémorragie cérébrale. Il récupéra et put sortir de l’hôpital après quelques semaines. Mais en son domicile à Van Nuys, Californie, Jeffrey Hunter continua de se plaindre de maux de tête et de vertige.
Peu de temps après avoir signé pour être la costar avec Vince Edwards de The Desperados (1969), Jeffrey Hunter souffrit, dans la nuit du 26 mai 1969, d’une hémorragie intracrânienne alors qu’il se trouvait sur un escabeau dans son domicile de Van Nuys, Californie. Il chuta, se réceptionna sur un bac à fleurs et cogna sa tête sur la rampe de l’escalier, se fracturant le crâne. Il fut retrouvé inconscient par son épouse et emmené au Valley Presbyterian Hospital où il subit une opération chirurgicale pour tenter de réparer les dégâts mais il décéda le lendemain, 27 mai 1969, à 9h30 du matin, à 42 ans. Jeffrey Hunter fut enterré au Glen Haven Memorial Park, à Sylmar, Californie.
Sa contribution au western fut la suivante :
Three Young Texans de Henry Levin (1954), Johnny Colt
La plume blanche de Robert D. Webb (1955), Little Dog
Seven Angry Men de Charles Marquis Warren (1955), Owen Brown
La prisonnière du désert de John Ford (1956), Martin Pawley
Le shérif de Robert D. Webb (1956), Thad Anderson
L’infernale poursuite de Francis D. Lyon (1956), William A. Fuller
Une arme pour un lâche d’Abner Biberman (1957), Bless Keough
Jesse James, le brigand bien-aimé de Nicholas Ray (1957), Frank James
Destiny, West! TV film de Jack Smight (1960), John Charles Fremont
Le sergent noir de John Ford (1960), lieutenant Tom Cantrell
Les aventuriers du Far West, un épisode, le capitaine Walter Reed dans “Suzie” (1962)
The Man from Galveston de William Conrad (1963), Timothy Higgins
Murieta de George Sherman (1965), Joaquin Murrieta
Jesse James, un épisode, Jeremy Thrallkill dans “A Field of Wild Flowers” (1966)
Daniel Boone, un épisode, Roark Logan dans “Requiem for Craw Green” (1966)
Les Monroe, un épisode, Ed Stanley dans “Wild Bull’’ (1967)
The Christmas Kid de Sidney W. Pink (1967), Joe Novak
Custer, l’homme de l’ouest de Robert Siodmak (1967), capitaine Benteen
Joe…cercati un posto per morire de Giuliano Carnimeo (1968)
Super colt 38 de Federico Curiel (1969), Billy Hayes

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22718
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 04 août 2014 15:07

metek a écrit :Jeffrey Hunter

ImageImage
ImageImageImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

CHELIM56
Barman
Messages : 14

Re:

Messagepar CHELIM56 » 11 août 2014 13:22

Breccio a écrit :Il jouait le capitaine Pike dans le tout premier pilote de Star Trek. Lorsque Gene Roddenberry a reçu le feu vert pour en faire un second (une rareté ! le studio ne s'était encore décidé ni dans un sens, ni dans l'autre), Hunter a décliné la proposition et l'Enterprise a eu un nouveau capitaine, Kirk, interprété par William Shatner.
C'est du moins ce que je me rappelle avoir lu, mais je ne retrouve pas mon bouquin sur la série...
B

oui en fait le pilote ayant été jugé trop cérébral par le studio, il a fallu refaire un autre pilote, jeffrey hunter a décliné l offre sur l influence de sa femme qui jugeait qu il méritait mieux qu une série pour sa carrière.dommage car quand l on connait aujourd huit le succès de star trek.WILLIAM SCHATNER a été choisis pour le role.

Madame S.
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3061
Localisation : Paris Dans le 91

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar Madame S. » 04 mars 2015 16:25

-Jeffrey Hunter, Debra Paget Princess of the Nile ( 1954 )
ImageImage
ImageImageImage

Jeffrey Hunter & Robert Wagner
Image

Jeffrey Hunter and wife Joan at home
Image

Jeffrey Hunter Billie Burke
Image

Jeffrey Hunter -Mylene Demongeot
ImageImageImage

Jeffrey Hunter Natalie Wood
Image

Jeffrey Hunter Jean Peters
Image

Jeffrey Hunter & Barbara Rush
Image

Jeffrey Hunter No Man Is an Island
Image

Jeffrey Hunter,Debra Paget Plume Blanche
Image

Jeffrey Hunter -A Kiss Before Dying
Image

Jeffrey Hunter & Tab Hunter
Image

Jeffrey Hunter Dina Marill ( 1965 )
Image

Jeffrey Hunter Wendy Hiller
Image

Jeffrey Hunter~Brainstorm (1965)
Image

Jeffrey Hunter -Longest Day
Image

Jeffrey Hunter & John Wayne
Image

Jeffrey Hunter
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage

Madame S.
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3061
Localisation : Paris Dans le 91

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar Madame S. » 07 mars 2015 16:36

Jeffrey Hunter, Barbara Rush and Rock Hudson
Image

Jeffrey Hunter & Barbara Rush

ImageImage

Jeffrey Hunter with Natalie Wood

Image

Jeffrey Hunter Barbara Rush et leur fils Cris
Image

Jeffrey Hunter
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
Image
ImageImage
ImageImageImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImageImage

Madame S.
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3061
Localisation : Paris Dans le 91

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar Madame S. » 12 avr. 2015 19:14

Jeffrey Hunter

ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
Image

Madame S.
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3061
Localisation : Paris Dans le 91

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar Madame S. » 13 avr. 2015 9:34

Jeffrey Hunter
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3651
Contact :

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar L.. » 07 févr. 2016 10:23

Image
Image
Image
Fotogramas, N° 822 du 17 juillet 1964.

Image
George Sherman et Jeffrey Hunter, Madrid, juillet 1964. Hunter tourne sous la direction de Sherman Murieta.


Image
Image

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2070

Re: Jeffrey Hunter (1926-1969)

Messagepar MARCHAND » 11 juil. 2018 18:54

Image
Image
Errare humanum est...



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités