[ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

On parle ici des DVD zones 2, des site qui les vendent, des promotions, ... Vous pouvez mettre vos critiques de DVD.
L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar L.. » 10 nov. 2018 9:50

chip a écrit :Plus de 26 mn de bonus pour " le sabre et la flèche". Bertrand Tavernier nous parle avec enthousiasme de De Toth,



Des interventions soporifiques dont je me dispense allègrement. A quand des films dépourvus de ces Bonus inutiles ? (donc moins chers ?)

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1861
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar Moonfleet » 10 nov. 2018 11:10

L.. a écrit :
chip a écrit :Plus de 26 mn de bonus pour " le sabre et la flèche". Bertrand Tavernier nous parle avec enthousiasme de De Toth,



Des interventions soporifiques


L’hôpital qui se fout de la charité... et tout ça...

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6949
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar Cole Armin » 11 nov. 2018 10:34

Revenons SVP au sujet et merci de nuancer vos propos. Là cela devient de la critique gratuite.
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar L.. » 11 nov. 2018 11:05

Il est un intervenant que j'apprécie beaucoup sur les BR, c'est Phillipe Morisson, sur Marcel Carné. Un passionné qui ne donne jamais de leçons sur les films qu'il présente, mais qui en donne le contexte et ouvre le film à l'intelligence du spectateur.

http://www.marcel-carne.com/qui-suis-je/

Je ne vois hélas chez Bertrand Tavernier, dont j'apprécie globalement le cinéma, que trop souvent un point de vue très moral sur les films qu'il commente (y compris sur les effets de mise en scène). Autrement dit, il est peu de place laissé au jugement du spectateur dans ses interventions. Je ne suis pas sûr que cela serve les films, même si bien évidemment on peut se dispenser de l'écouter, ce que je fais de plus en plus. :wink:


J'aime bien les DVD sans Bonus.( Les présentations de SNC M6 sont pas mal non plus quand ce sont des textes à lire.)

(L'autre intervenant que j'apprécie vraiment, c'est Stephane Lerouge, pour la musique de film. On le sent simplement passionné et il sait transmettre sa passion.)

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3382
Localisation : Massy town
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar pak » 11 nov. 2018 13:19

L.. a écrit :Je ne vois hélas chez Bertrand Tavernier, dont j'apprécie globalement le cinéma, que trop souvent un point de vue très moral sur les films qu'il commente (y compris sur les effets de mise en scène). Autrement dit, il est peu de place laissé au jugement du spectateur dans ses interventions.


Ah bon ? Perso moi ça va, je peux écouter et quand même me faire mon propre jugement... :wink:

Par contre je suis d'accord que ça peut influencer (comme toute personne qui vous parle d'une œuvre avant que vous ne la découvriez), c'est pourquoi je regarde après la vision du film. C'est d'ailleurs plus confortable car on peut alors confronter son point de vue au sien.


Moi j'y vois surtout un point de vue technique quand Tavernier aborde la mise en scène. Après, cela reste quand même des interventions principalement subjectives, on n'est pas obligé de cautionner parce que c'est Tavernier. D'ailleurs Brion a perdu toute crédibilité dans la collection Sidonis, parce qu'il se force visiblement régulièrement à parler de films qu'il n'apprécie pas, alors que Tavernier est plus sélectif. Tout cela doit être contractuel. Si on n'écoute pas les intervenants dans les bonus sous le prétexte qu'on va voir son "intelligence" de spectateur étriquée, autant ne pas lire de livres sur le cinéma en général non plus...

Les supports DVD/BR sont parfaitement adaptés à l'ajout d'informations, hélas c'est peu et / ou mal exploité. Les espoirs à ce sujet sont globalement et définitivement déçus même s'il y a des exceptions, hélas celles-ci sont peu de choses par rapport à la masse de films disponibles depuis l'apparition du DVD. Je me rappelle de communications à ce sujet à la fin des années 1990, vantant la possibilité du multi-angle (heureusement ce gadget n'a pas fait école), du multi langage, de la possibilité d'avoir un commentaire audio lors de la lecture du film (pas vraiment une bonne idée à l'usage), mais surtout la capacité de stockage d'information et l'interactivité potentielle (cette dernière n'étant généralement réduite qu'à un simple menu "lecture/choix de langues/chapitres")...

Mais les plus intéressants (et les plus rares) bonus sont effectivement les retours sur les films, d'un point de vue historique. J'ai souvenir d'un doc sur Les 7 mercenaires de Sturges qui mettait bien l'accent sur la guerre d'ego larvée entre Brynner et McQueen, et la propension de ce dernier à faire des gestes imprévus dans ses scènes pour attirer le regard.


Est-ce que les prix des galettes seraient moins élevés sans bonus ? Pas forcément. Il suffit de prendre comme exemple les Sidonis : quelque soit le contenu, l'éditeur vend ses nouveautés à peu près au même prix, que Brion soit seul à commenter, ou qu'ils soient 2 ou 3, avec ou sans bande-annonce, galerie photo, documentaire sur un acteur... Et je me rappelle que les titres "Trésors Warner" étaient vides de suppléments, souvent uniquement en VOst, et étaient vendus la bagatelle de 20 euros, soit plus chers que les Sidonis avec suppléments et double version sonore.


Après on peut niveler par le bas (mais c'est déjà en grande partie fait) et n'attendre plus que des DVD ou BR vides de suppléments. C'est déplorable, notamment pour les cinémas lointains en distance (Russie, Corée, Chine... ) comme temporellement (le muet, les années d'avant-guerre... ) pour lesquels, même avec internet, les infos sont difficiles à trouver. Et avoir des informations liées à un film sur son support numérique, plutôt que les avoir dispersées dans plusieurs livres ou articles, ça aurait été plus confortable pour se plonger dans sa genèse et son contexte (l'un n'empêchant pas l'autre d'ailleurs).


Bien évidemment, l'important c'est la disponibilité du film, et sa qualité de transfert, là-dessus, on se rejoindra tous.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar L.. » 11 nov. 2018 14:57

Ce n'est certainement pas à moi que vous direz qu'il ne faut pas lire de livres de cinéma, que je ne confonds surtout pas ni avec les écrits Internet, ni avec les Bonus.

L'écoute/la vision n'a pas grand chose à voir avec la lecture, et puis il y a aussi des livres mauvais (trop d'erreurs) ou aux jugements très moraux -une certaine idée du cinéma voire une certaine idéologie du cinéma-.

Il est aussi toute une partie du public qui a lu (beaucoup), qui a vu( beaucoup) et qui finalement apprécie surtout et même seulement ce que vous dites à la fin, une bonne reproduction du film. Sans trop m'avancer sur des projets éditoriaux, ni Château, ni Gaumont n'ont tiré vers le bas en s'adressant à ce public par leurs collections , dont Gaumont à la demande. Les Trésor Warner avaient un petit livret, je trouve cela largement suffisant, les copies hélas pas toujours terribles -Deux hommes dans l'Ouest-.

Comme dit aussi plus haut, il est de très bons intervenants qui apportent une bouffé d'air frais dans ces Bonus, mais ils restent, à mon sens, peu nombreux -une passion, une réelle connaissance, de la culture générale et l'envie de faire découvrir des films, et pas de dire ce qui est bien, ce qui est mal ou qui sombrent dans une didactique pompeuse.
Tavernier s'était fait prendre, de mémoire, une fois il y a fort longtemps sur une comparaison outrancière entre Sam Shepard et Gary Cooper -bref, Cooper était dépassé- , je ne sais si l'INA diffuse cet ancienne émission TV -vers 1977- mais elle montre bien le discours. Et ses films sont aussi un peu .....morale. (avec le recul du temps, cela a vieilli.)

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3382
Localisation : Massy town
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar pak » 11 nov. 2018 15:07

Finalement, tout ça revient à dire qu'il y a les bons bonus et les mauvais bonus, les bons intervenants et les pas bons, les bons livres et les mauvais...

Hum, ça me rappelle un sketch ça... :lol:

Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar L.. » 11 nov. 2018 15:10

Non, parce que le prix du DVD peut être influencé par les ajouts type Bonus, ce qui limite le public potentiel et finit par faire du cinéma un objet de '"luxe". Le nom des intervenants peut être lui-même un produit d'appel avant le film lui-même.

Je ne vois nulle par ailleurs cette confusion éditoriale livre/DVD qu'en France. (Chez Koch Media, il y a des intervenants inégaux, mais surtout du matériel d'exploitation et autant que faire se pouvait, pour les westerns spaghetti, un entretien avec le réalisateur, on reste dans l'esprit du film, de son exploitation, pas dans la leçon de cinéma.)

Le livre de cinéma reste un support irremplaçable, sa qualité/spécificité étant d'être déconnecté de l'exploitation du film. Je ne sais pas si le livre de Brion à venir sur le coffret films noirs est bon, mais il semble, ce Super Bonus, bien un argument encombrant de vente , ou alors ce sont les DVD qui feront vendre le livre dans un édition d'art qui s'appauvrit et ne trouve plus le public d'il y a encore quelques années ?

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar L.. » 11 nov. 2018 16:20

...et quand on voit que la meilleure copie en circulation de Il était une fois en Amérique, version 1984, est celle du Laser Disc français (1994), accompagnée d'un seul livret explicatif et de deux bandes annonce en fin de film, on peut encore se poser beaucoup de questions sur l'usage des progrès techniques, sur l'intérêt même de ce qui peut en être fait en extension du film, que l'on ne saurait confondre avec la qualité propre du film.

kiemavel
Chasseur de primes
Messages : 789

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar kiemavel » 11 nov. 2018 17:26

L.. a écrit :Il est aussi toute une partie du public qui a lu (beaucoup), qui a vu( beaucoup) et qui finalement apprécie surtout et même seulement ce que vous dites à la fin, une bonne reproduction du film. Sans trop m'avancer sur des projets éditoriaux, ni Château, ni Gaumont n'ont tiré vers le bas en s'adressant à ce public par leurs collections , dont Gaumont à la demande. Les Trésor Warner avaient un petit livret, je trouve cela largement suffisant

Ah oui, quand même ... Vous et vos semblables en savez tant que vous craignez d'être "tiré vers le bas" par les propos d'incompétents moralistes comme Tavernier. OK. Et du coup, ceux qui ne font rien, ni travail éditorial, ni restauration sur leurs éditions, sont salués. Ça fait beaucoup quand même :lol: (je lis à peine entre les lignes)

Tavernier s'était fait prendre, de mémoire, une fois il y a fort longtemps sur une comparaison outrancière entre Sam Shepard et Gary Cooper -bref, Cooper était dépassé- , je ne sais si l'INA diffuse cet ancienne émission TV -vers 1977- mais elle montre bien le discours. Et ses films sont aussi un peu .....morale. (avec le recul du temps, cela a vieilli.)

Tavernier a été pris en défaut en 77. OK.
J'espère pour lui qu'il l'a été depuis :wink:
D'ailleurs, si vous relisez (oui, ben, forcez vous ) la première édition ou les extraits datant de cette époque là repris dans la dernière édition en date, vous verrez que les deux auteurs ont bien changé d'avis depuis lors sur pas mal de cinéastes ... mais c'est normal et même très sain de porter un jugement différent sur des oeuvres à 30 ou 40 ans de distance.

Pour le reste, comme le disait pack, certains éditeurs cherchent à enrichir leurs éditions en proposant aux incultes que nous sommes (je parle pour moi et quelques uns qui s'expriment en ces lieux) des bonus que nous sommes libres de regarder ou pas. En ce qui me concerne, je ne regarde presque jamais les interventions de Brion et jamais celles de certains intervenants mais toujours celles de Tavernier, comme je regarde -ou regardais- presque toujours lorsque les interventions sont de Simsolo, Eisenschitz, Tesson, Chabrol, etc ... Or, il m'étonnerait que ce soit eux qui fassent monter le prix des DVD de manière exorbitante. Mais bon, le but est visiblement de dire que la plupart des intervenants ... en savent moins que certains spectateurs malheureusement inconnus

L.. a écrit :...et quand on voit que la meilleure copie en circulation de Il était une fois en Amérique, version 1984, est celle du Laser Disc français (1994), accompagnée d'un seul livret explicatif et de deux bandes annonce en fin de film, on peut encore se poser beaucoup de questions sur l'usage des progrès techniques, sur l'intérêt même de ce qui peut en être fait en extension du film, que l'on ne saurait confondre avec la qualité propre du film.

Parce que rien d'intéressant n'a été fait jusque là (sur le double DVD puis le B-R, il me semble que le commentaire audio de je ne sais plus quel historien de cinéma n'a même pas été sous titré en français), alors ce serait la preuve du peu d'intérêt de " ce qui peut en être fait en extension du film " ?
Selon moi, il faut de tout pour faire un monde ... et d'ailleurs cela arrange les éditeurs :wink:
Vous avez probablement ce fameux Laser Disc ... et vous avez déjà commandé (?) le livre d' Ilaria Feole à paraitre ... D'autres, mêmes de grands admirateurs du film se contenteraient d'un belle édition avec livre ou livret ... c'est à dire une version minimaliste d'un livre à part entière ... mais à propos de cout, un livre, ça coute aussi ... Sans compter les interventions qu'on espère pertinentes de Gili ou Samocki, ou de qui vous voulez, spécialiste de Leone et du cinéma italien + celles de quelques survivants du film. Par exemple. Pas potentiellement intéressant ???

Après, c'est au cochon de consommateurs de mettre la main à la poche ... ou pas. Alors, quand même, je ne suis pas le dernier à râler contre les éditeurs français ... qui éditent trop tard (j'ai de très nombreux DVD anglais et américains) ... qui rééditent bien trop ... qui poussent à la consommation avec leurs combo à la ... mais je ne suis pas non plus de ceux qui râlent devant une édition luxueuse de Gun Crazy, Fat City, MacBeth ou Citizen Kane. Or, le sublime IL était une fois en Amérique en mérite bien autant.

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar L.. » 11 nov. 2018 17:36

Pour Il était une fois en Amérique, c'est un problème de montage et tripatouillage qui fait que la version Leone 1984 n' est absolument plus visible. Vous pouvez prendre le problème par tous les points, le film que nous avions vu à l'époque, et peut être vous, n'est plus de ce monde, sauf en VHS et Laser Disc. Est-ce bien l'intérêt du film et du spectateur, puisqu'on lui présente, somme toute, une film qui n'a jamais existé que dans l'esprit des "restaurateurs" ?

Vous trouverez un lien ci-dessous , interview de Leone, novembre 1984, avec Gian Lhassa, un document très exceptionnel sur la sortie de 1984 gracieusement mis à disposition par l'auteur:

viewtopic.php?f=8&t=19936

Pour Tavernier, j'ai déjà dit ce que je pensais, je ne vais pas revenir dessus (ou alors sur son cinéma, dans le Hors Sujet dédié).

Quand au livre sur Leone dont vous parlez, il n'est pas sorti, et je verrai. Ce qui se publie maintenant n'est pas forcément ce que j'attends (sur Il était une fois en Amérique, il y avait le Garofalo Photographic Memories, préfacé par Leone et toujours le livre de Hanley, qui a tout fait lui-même. Le vrai Bonus sur Le bon la brute et le truand, on l'a avec ce livre....

viewtopic.php?f=14&t=17088

Pour les coffrets, je n'aime pas ne pas avoir le choix entre le simple et le compliqué, je vais toujours au simple. (Il y a une petite industrie du Bonus assez décevante, effectivement, par rapport aux livres, je me suis bien fait avoir par le coffret Profession Reporter....

Bref, quand ce n'est pas quelqu'un de directement impliqué dans le film, je passe de plus en plus (et merci à Gans, que je ne connais pas, pour son travail avec feu Tonino Valerii sur Mon Nom est Personne ).

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3382
Localisation : Massy town
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar pak » 11 nov. 2018 17:59

L'influence des bonus sur les prix, comme je l'ai déjà démontré, n'est effectivement pas systématique. Un livret ne peut pas justifier 20 euros, juste parce que c'est écrit au lieu d'être gravé.

Le cinéma est loin d'être devenu un produit de luxe, au contraire, il est tellement popularisé que même les grandes surfaces alimentaires ont leur rayon DVD/BR. Et aller en salles ne coûte plus grand chose si on a des cartes d'abonnement à l'année. Ce sont les habitudes de sa consommation qui ont changé. L'offre est pléthorique et et les moyens de regarder un film idem. J'en connais que ça ne dérange pas de regarder un film sur une tablette. Aussitôt vu, aussitôt oublié.

Ceux qui veulent aller plus loin dans la connaissance du film ou du cinéma en général ne sont pas si nombreux. Des DVDs chargés éditorialement ne s'adressent qu'à une niche, et attirent donc aussi le public potentiel. De toutes manières, bonus ou pas, il suffit d’être patient, et la plupart des titres édités connaissent une chute de prix au bout d'un moment ou sont soldés. Seul l'achat coup de cœur (me) rend encore prêt à acquérir dès la sortie dans les bacs (bon, j'ai souvent des coups de cœurs... :mrgreen: ).

Le type de coffret que propose Sidonis est un cas peu fréquent, l'éditeur comptant essentiellement sur les fêtes pour en écouler un maximum, d'où la date de son annonce. On dépasse là le concept du bonus et entrons dans un autre sujet, la notion de collection, puisqu'il y a aussi un marché parallèle avec des éditions de ce type, dans lequel il y a d'ailleurs pas mal de spéculateurs, comme dans tous les milieux de collectionneurs, qui vont en acquérir pour tenter de les revendre 2 à 10 plus chers dans quelques années, ou mois si le stock est épuisé (mais ça m'étonnerait). Les éditeurs le savent bien, même si c'est plus souvent lié à un titre phare ou une saga, mais limitent ce genre d'éditions car chères à fabriquer, parfois longues à écouler, et le retour sur investissement pas garanti.

Quant la confusion éventuelle entre l'édition de livres et vidéo, je n'en vois pas, plutôt une complémentarité, à laquelle s'ajoute le web qui peut, aussi, avoir ses bonnes adresses. Il n'est pas question ici ne faire le procès de l'un ou de l'autre. Mais je ne sacralise pas le livre, c'est comme le reste, il y a de la qualité, et du mauvais, et aussi du qui vieillit mal (j'ai feuilleté quelques anciens livres, notamment un de Jacques Lorcey sur Chaplin qui passe son temps à paraphraser ses films en guise d'analyses, j'ai lu bien mieux plus récemment). Il y a d'autres manières d'appréhender les commentaires dans les bonus qu'une leçon de cinéma, je ne les vois pas comme ça. Et peut-être qu'arrivé à un certain stade, on peut penser ces interventions inutiles, soporifiques, etc.. Mais cela produit aussi surement une certaine émulation parmi ceux qui les regardent. Car sans passeurs, il n'y a pas de continuité. Et peut-être qu'aujourd'hui, un jeune spectateur, futur intervenant, trouvera sa vocation et parlera dans 20 ans pendant 26 minutes de la rencontre de Hulk et d'Iron Man dans Les Avengers sur un bonus disponible en icône sur l'écran via le menu de la chaine de VOD, et que ça donnera envie au spectateur d'aller sur sa tablette pour lire les Strange des années 1970-80 numérisés (puisque les supports physiques auront disparu)... :sm57: Mon dieu, quel futur...


Pour le Laserdic, c'est hors-sujet, le support n'était pas adapté aux bonus, car il avait juste assez de place pour contenir le film, et dans une seule version sonore, avec un unique format de son, en gros 1 h par face : cela laissait peu ou pas de place pour d'éventuels bonus. C'est donc plus une question technique que de volonté cette absence de bonus. Il y en a eu pourtant sur certaines rares éditions (je me rappelle d'un doc sur une des éditions du Retour du Jedï), mais il me semble que côté USA ou Japon, il était plus fréquent d'en trouver qu'en France (faudrait que je déballe mes dizaines d'exemplaires pour regarder). Ce qui est dingue, c'est que l'un des inconvénients du support était son prix, et qu'aujourd'hui on trouve ces galettes pour quelques euros alors que beaucoup de VHS sont hors de prix... Ce constat du contenu du Laserdisc n'a rien à voir avec les éventuels suppléments ou la technologie, ce sont des mauvais choix motivés par de mauvaises raisons (ou par ignorance) comme (en moins pire quand même) l'a été le pan & scan des années 1980 et qui nous hante encore de nos jours quand il repointe son nez dans des éditions DVDs.


Mais pour en revenir aux bonus, il n'est évidemment pas question de confondre le qualité intrinsèque d'un film avec le contenu des suppléments, mais rien n'empêche ceux-ci d'en être une extension justement, et pas forcément que en interventions de spécialistes ou auto-proclamés tels quels, mais avec des documentaires, matériel d'exploitation, interview des participants, etc... Il y a tellement de façon de (bien) faire. Et s'il n'y avait pas autant de problèmes d'argent autour des droits d'exploitation, je suis persuadé que plus d'éditeurs (hormis les majors, les indépendants sont généralement des cinéphiles) ajouteraient du contenu dans leurs disques.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar L.. » 11 nov. 2018 18:47

Sidonis n'est pas le seul concerné par la collectionnite, il y a aussi un coffret Melville qu'il faut acheter pour avoir le BR d' Un Flic, avec Crenna et récemment un coffret Enrico avec livre obligé '(je suppose que Les grandes gueules ont été remastérisées, par rapport au DVD ancien.)

Quant au 1900 à 70 Euros, c'est aussi non, j'espère que cela sera bien vite bradé de chez bradé, comme d'autres, puisqu'il n'existera pas d'édition cinéma simple.

Bref, on en vient à souhaiter que cela ne se vende pas :lol:

kiemavel
Chasseur de primes
Messages : 789

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar kiemavel » 11 nov. 2018 18:58

Oui mais comme le dit aussi pak, il en faut pour tout le monde, y compris les nantis :mrgreen:
Et puis, chacun ses priorités. Aujourd'hui, faire le plein de sa voiture, ça coute le coffret Enrico + le coffret Melville :-x
...s'en moque, pak ..., il n'a pas de voiture :wink:

L.. a écrit :Vous trouverez un lien ci-dessous , interview de Leone, novembre 1984, avec Gian Lhassa, un document très exceptionnel sur la sortie de 1984 gracieusement mis à disposition par l'auteur:


viewtopic.php?f=8&t=19936


Plus sérieusement, pour ça, merci. ça m'a l'air passionnant
L.. a écrit :Sidonis n'est pas le seul concerné par la collectionnite, il y a aussi un coffret Melville qu'il faut acheter pour avoir le BR d' Un Flic, avec Crenna et récemment un coffret Enrico avec livre obligé '(je suppose que Les grandes gueules ont été remastérisées, par rapport au DVD ancien.)

Quant au 1900 à 70 Euros, c'est aussi non, j'espère que cela sera bien vite bradé de chez bradé, comme d'autres, puisqu'il n'existera pas d'édition cinéma simple.


Oui, c'est trop cher. Parfois le procédé qui consiste à pousser à racheter ce qui l'a déjà été pour une plus value minimale, c'est un procédé de :sm45:
Même les fameux combo, c'est assez honteux puisque les acheteurs regardent l'un ou l'autre mais ne se mirent pas sur la deuxième galette tout en regardant le film sur l'autre. Sur les sites d'occasions, des gens proposent d'ailleurs à la vente les DVD de ces combos sans boitier ni pochette ...

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4564
Contact :

Re: [ 27/05/16 ] Sidonis : The Quick Gun , Arizona Raiders .....

Messagepar L.. » 11 nov. 2018 20:14

Ce n'est même pas que cela soit trop cher, ce n'est plus une copie numérique du film que vous achetez, c'est une part de marché de chez Wild Side, une marque. Puisqu' il n'est pas proposé aussi une édition simple autour de 20 Euros, ce qui fait déjà relativement cher pour un film.

Cela n'a plus rien à voir avec le cinéma -un accès direct au film-, en ce sens c'est bien un produit de petit luxe.

Le conformiste, restauré par Bologne, est , avec la version française, disponible sur BR en Italie, à environ 11 Euros.

https://www.amazon.it/conformista-Georg ... ci+blu+ray

En gros l'équivalent d'une place de cinéma de ce jour.

Qui eut pu penser, en 1976, voir 1900 pour la somme demandée actuellement (et réévaluée) par le distributeur français (qui n'est pas l'ayant-droit) ?


Retourner vers « DVD Zone 2 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité