Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

On parle ici des DVD zones 2, des site qui les vendent, des promotions, ... Vous pouvez mettre vos critiques de DVD.
Avatar du membre
Django, le retour
Marshall
Marshall
Messages : 2963
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar Django, le retour » 13 nov. 2018 0:31

La méthode du coffret qui contient à la fois des inédits et des déjà parus n'est pas nouvelle. Cela reste du commerce. C'est le jeu.
Perso, je ne suis pas fan d'acheter un coffret de manière générale même si je n'ai pas la moitié des films qu'il contient. Et sans jamais savoir s'ils sortiront à l'unité dans le futur. A part un prix TRÈS attractif...

Sidonis Calysta, qui a le mérite d'exister, n'est hélas le seul à procéder de cette manière. C'est une stratégie de marketing. C'est tout. C'est forcément décevant pour le consommateur qui n'a pas envie de payer deux fois des films achetés déjà au prix fort à l'unité.

Ma collection, je la complète à coup d'achat dans les brocantes. C'est très long pour arriver les obtenir tous, mais j'ai de la patience.
Je n'achète plus neuf de toute façon, le budget ne suivant pas.

Maintenant, selon le prix du coffret, cela peut valoir le coup si l'on est à son tour vendeur des titres en double.


:sm63: L'Inconnu oublié :sm63:
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook viewtopic.php?f=14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

Avatar du membre
Arizona Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1483
Localisation : Marseille, France

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar Arizona Kid » 13 nov. 2018 9:47

J'ai parcouru la discussion et je trouve que les arguments de L. et de Pak ne manquent pas de pertinence.

Évidemment, les éditeurs chercheront toujours à faire du profit -si ces gens étaient des philanthropes, on le saurait- ; c'était déjà le cas du temps de la VHS et du Laserdisc, avec parfois des coffrets très coûteux, et l'avènement du DVD puis du Blu-ray n'a pas dérogé à la règle.

Je ne vais pas leur jeter la pierre: moi aussi, j'aime de temps à autre m'offrir un beau coffret, quand mes finances me le permettent, mais comme L. , je déplore le côté gadget de certaines éditions, qui font grimper les prix plus que de raison.

Par exemple, le récent coffret DVD / Blu-ray de Citizen Kane à 70 euros, je trouve que c'est bien trop cher par rapport au contenu, un film archi-connu, et accessible dans d'autres éditions bien plus abordables.
Idem concernant la réédition de Duel au Soleil chez Carlotta: cet hybride incasable de livre et de Blu-ray coûte un bras, et je ne suis pas certain que cela vaille le coup.

Je regrette que certaines éditions dites de prestige, bardées de livrets, fac-similés et autres " goodies " freinent de par leurs prix l'accès à l'essentiel, à savoir le film lui-même.
Bien sûr, des éditions unitaires light sont mises en place dans un second temps, mais dans ce cas, le cinéphile doit parfois s'armer d'une sacrée patience.

C'est pourquoi, comme Django, je me fournis essentiellement sur les brocantes et à O'CD, boutique vendant parfois des DVD et Blu-rays neufs sous blister à prix cassés.
Il y a une éternité que je n'ai plus rien acheté dans des enseignes type FNAC ou Cultura: à la longue, les coups de massue, ça fait mal... au portefeuille.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1013

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar Loco » 13 nov. 2018 13:51

Ce qui m'ennuie dans le processus, et je ne vise pas Sidonis, ni aucun éditeur en particulier, mais c'est sa récurrence.

De la VHS locative (15-20 francs/24 heures), on est passé à la VHS à la vente, avec un prix dix fois supérieur à celui de la location (souvenez-vous des débuts, fin des années 80, début des années 90). Double argument pour ce nouveau support : la possession et une qualité par altérée par les visionnages précédents.

Puis est arrivé le laserdisc, avec un indéniable gain en qualité, mais qui n'était finalement que de la VHS sans drops. Là aussi, culbute au niveau du prix par rapport à la VHS (dont le prix commençait à fléchir). Culbute menant à des prix prohibitifs qui ont fini par causer sans doute la perte du support. Cela dit, un LD coûtait bien plus cher à produire qu'une VHS ou même un DVD, le prix était en partie justifié.

Et là, miracle, le DVD est arrivé. Les premiers n'étaient pas donnés (il y a plus de 20 ans, déjà), et à part quelques-uns, étaient assez pauvres en valeur ajoutée. (Ce qui n'est pas le cas de ceux de Sidonis qui a toujours créé du contenu, malgré quelques erreurs techniques, type 2:35 ou 1:85 4/3). Il faut admettre la taille du marché qui s'est créé a permis une baisse des prix qu'aucun support n'avait jamais connu auparavant.

Baisse des prix qui appelait la création d'un nouveau support, pour faire remonter la marge, et voilà une petite armée de Deus ex machina, Blu-ray et autres 4K, qui battent le rappel du client pour le faire repasser à la caisse.

Pour quelqu'un qui a vécu ces "révolutions" successives, il est facile d'identifier le schéma : toujours viendra un nouveau support pour relancer un marché en parte de vitesse ou ne pouvant plus générer des marges suffisantes, nouveau support sur lequel on recollera les mêmes films, avec des améliorations pas toujours flagrantes, comme c'est déjà souvent le cas sur le blu-ray, où l'on "gonfle" un master DVD (ou un PAD TV) sur le nouveau format, avec un beau logo HD et quelques formules alléchantes, pour revendre pour l'énième fois le même film, aux mêmes personnes.

Après avoir eu les mêmes films (pas tous, mais certains) en VHS, en Laserdisc et en DVD, j'avoue avoir décidé de consacrer mes revenus à des choses plus vitales. Et je suis heureux de constater que les moyens actuels permettent à de jeunes générations de cinéphiles de voir les films autrement, sauf y investir ce que leurs aînés y ont investi. Pour en arriver à la conclusion, comme dit par PAK et L. précédemment, que le cinéma à domicile est bien un "luxe" de "riches", et peut-être, un piège pour les cinéphiles dont on exploite la passion à des fins purement mercantiles.
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4479
Contact :

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar L.. » 13 nov. 2018 14:06

Les VHS mises en vente à la fin des années 1980 (après 86) valaient autour de 100 Francs, parfois bien moins... (soit environ 15 Euros, différentiel d'inflation non pris en compte, mais les salaires étaient paradoxalement plus élevés.)

Les cinémas jusque dans ces années là sortaient encore des films "anciens" sur de bonnes copies, y compris en province. Il y avait encore des ciné-clubs.

Bref, je n'ai jamais vu de film à 70 Euros, sauf pour des films complètement épuisés, jamais montrés en TV ( 2 ou 3 westerns spaghetti en VHS occasion, mais des trésors ne valent que quelques euros si l'on sait regarder)

C'est un produit éditorial que l'on paie à ce tarif, le film seul vaudrait bien moins, dommage de ne pas avoir d'édition simple. Tant pis pour ceux qui s'y casseront les dents commercialement. Je ne souscris à rien du tout

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1013

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar Loco » 13 nov. 2018 14:20

Certaines VHS étaient plus chères, celles de chez CIC, par exemple, qui pouvaient atteindre jusqu'à 200 FRF dans un magasin type Fnac ou équivalent. Certes, d'autres étaient moins onéreuses, mais la plupart se situaient entre 130 et 150 euros. A partir de 1995, j'ai moins suivi ce marché, mais la VHS en édition française restait chère, en comparaison de la VHS américaine, par exemple, ou même anglaise, et d'une qualité bien moindre, selon les cas.
J'ai sans doute un point de vue différent, car j'attache peu d'importance à l'éditorial sur le DVD, le film compte avant tout. Savoir ce que tel ou tel en pense, ma foi, n'a pas grande importance, chaque spectateur est assez grand pour se faire une opinion. Quand le commentaire apporte vraiment du factuel, pas de l'analyse, c'est différent, mais ce n'est pas ce qui motive l'achat pour moi.
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4479
Contact :

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar L.. » 13 nov. 2018 14:27

L' intérêt accordé au contenu éditorial dépend aussi de l'intérêt qu'on porte au film.

Concernant Mon Nom est Personne, qui n'a jamais valu 70 Euros, (sauf maintenant le BR introuvable et épuisé) cela m'a été très utile et vraiment j'attendais cela depuis longtemps, concernant Profession Reporter, je me suis fait avoir (livret inintéressant; les livres déjà publiés sur Antonioni sont bien mieux, même le Taschen... le BR simple suffit.

Concernant beaucoup de films sur DVD et BR , je préfère comme déjà dit, les éditions simples, sans Bonus de tout, je ne comprends pas que l'éditeur ne donne pas le choix :libre à lui de verser dans le produit luxe, mais quand c'est un achat obligé pour avoir accès à un film, c'est hélas autre chose.

Avatar du membre
Django, le retour
Marshall
Marshall
Messages : 2963
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar Django, le retour » 14 nov. 2018 0:35

Je comprends l'idée du fait le cinéma at home soit un luxe. Surtout par rapport, déjà, à l'équipement (TV + lecteur + barre de son) et aussi en comparaison du prix d'un DVD neuf (on va dire 15-20 euros) et de celle d'une place de cinéma (5-10 euros). L'avantage du second n'est pas à expliquer, cela parait évident. L'avantage du premier : on peut revoir le film à l'infini.

Reste à relativiser la fréquence d'achat de DVD et la fréquentation des salles obscures. A partir de 2/3 séances de ciné, cela ne devient plus rentable. On peut faire évidemment la réflexion inverse et confirmer que le home cinéma devient onéreux...

Je n'ai ni connu les premiers magnétoscopes (produit de luxe à l'époque) ni le laser disc (pour les mêmes raisons). D'ailleurs, il existe un marché pour ces produits-là. J'en connais un qui achète lecteur sur lecteur (pour avoir un stock) et possède à quelques titres près le catalogue complet de laser discs.
Le magnétoscope est arrivé tard à la maison, presque au moment où le DVD apparaissait (produit de luxe à l'époque).
Les K7 étaient vendues chères par contre. Je me souviens du prix d'achat d'Il était une fois dans l'Ouest à 185 francs !!! Rapidement, je me suis mis à enregistrer les films à la TV.

Quant au prix élevé de certains DVD, cela existe : il s'agit souvent de raretés, de DVD introuvables, de produits épuisés. Les prix sont cependant pratiqués par des spéculateurs, souvent à lié à un rapport bancal de l'offre et la demande. Sur leboncoin, ce qui m'horripile, c'est de voir des vendeurs soi-disant particuliers qui vendent des produits collectors, ultra collectors, BR en steelbook... tous NEUFS sous blister !!! :shock: C'est tombé d'un camion ou quoi ??? :shock:

J'essaie de trouver à chaque fois que c'est possible la version ++ d'un DVD tout en ne dépensant pas un budget de 2 euros max par film. Pas forcément que je regarde à tout prix le second DVD plein de bonus, pas non plus pour le livret ou les goodies autour, mais souvent et surtout parce qu'un certain soin a été apporté sur l'ensemble du produit : jaquette différente du DVD simple, sur-coffret, version steelbook...

Pour en revenir au catalogue de Sidonis, je viens de le parcourir grossièrement : les prix vont de 10 euros (j'ai horreur de ces prix psychologiques à 9,99 euros pratiqués par tous : les gens sont-ils si idiots que cela de penser qu'ils ne dépensent que 9 euros... ???) à 17 euros pour le DVD à l'unité le plus cher. Bon, c'est dans les prix du marché, on va dire. Rien de bien choquant. Mais je ne suis pas la cible.
Le coffret Western le plus intéressant, financièrement parlant, est celui à 30 euros pour 8 films, soit 3.75 euros/DVD.
En tout cas, cela fait bien pas loin de 15 ans que je n'ai pas dépensé plus de 5 euros pour un DVD (genre un film que j'avais du mal à trouver).

Bon, certes, j'ai un fort décalage par rapport à votre collection de westerns achetés auprès de cette boutique.



:sm63: L'Inconnu oublié :sm63:
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook viewtopic.php?f=14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6924
Localisation : oregon

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar lasso » 14 nov. 2018 10:37

j'ai reçu aujourd'hui une invitation de SIDONIS sur mon adresse e-mail - "Crowfunding, pour le coffret
films Noirs à paraître ".....?

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7148
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar Sitting Bull » 14 nov. 2018 10:51

Me too ! :wink:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2309
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar Tecumseh » 14 nov. 2018 10:53

Arizona Kid a écrit :
Idem concernant la réédition de Duel au Soleil chez Carlotta: cet hybride incasable de livre et de Blu-ray coûte un bras, et je ne suis pas certain que cela vaille le coup.
Je regrette que certaines éditions dites de prestige, bardées de livrets, fac-similés et autres " goodies " freinent de par leurs prix l'accès à l'essentiel, à savoir le film lui-même.
Bien sûr, des éditions unitaires light sont mises en place dans un second temps, mais dans ce cas, le cinéphile doit parfois s'armer d'une sacrée patience.
.


Je crois que dans le cas de Carlotta, ils sortent la plupart du temps le dvd et le bluray à l'unité en même temps que le coffret prestige. C'est du moins ce qu'il m'a bien semblé être le cas pour "Little Big Man" et "Duel au soleil".

Du coup, là on a le choix du support et je trouve cette politique de vente effectivement plus correct.
ImageImageImage

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3330
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar pak » 14 nov. 2018 11:22

Oui, à côté de l'édition de "luxe" (pour le coup) facturée 72,39 € :shock: sur Mamazone, Carlotta propose en même temps le DVD et le BR à l'unité. Les trois versions sortent en même temps, donc le consommateur a le choix de suite. Donc ceux qui achètent la totale le font sans aucune obligation.

Et comme déjà dit un peu plus tôt, pour rebondir sur l'étonnement d'Arizona, les éditions qui réapparaissent sous blister sur les sites de ventes sont souvent dues à des spéculateurs qui les achètent à leur sortie, et qui attendent leur heure. Cela n'a rien à voir avec les politiques de prix des éditeurs.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5596
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar yves 120 » 14 nov. 2018 17:31

Toutes ses discussions sur le topic dédié à Sidonis Calysta , je propose dans le domaine
des possibilités dont Sidonis pourrait éventuellement nous faire plaisir :?:
c 'est de sortir en DVD / BR , déjà tous les " Mark Stevens et les Alan Ladd "
c 'est une idée comme une autre :lol: :beer1:
Tout " genre " confondu bien évidemment :wink:
Je crois que nous avons tous reçu " l 'invitation " pour le Coffret Films Noir
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6924
Localisation : oregon

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar lasso » 15 nov. 2018 9:31

yves 120 a écrit :Je crois que nous avons tous reçu " l 'invitation " pour le Coffret Films Noir


qui a publié nos adresses e-mail ? :?

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4479
Contact :

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar L.. » 15 nov. 2018 10:08

Message envoyé sur l'adresse mail, où j'ai acheté des DVD Sidnonis chez l'éditeur.

Probablement envoyé à tous les clients, Sidonis a largement dépassé la mise de fonds voulue pour ce coffret (Bravo !) mais comme déjà dit, je ne souscris pas. :wink:

On verra plus tard, à l'unité.

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7148
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Topic de discussions dédié à Sidonis Calysta

Messagepar Sitting Bull » 15 nov. 2018 11:05

lasso a écrit :
yves 120 a écrit :Je crois que nous avons tous reçu " l 'invitation " pour le Coffret Films Noir


qui a publié nos adresses e-mail ? :?


Moi je sais leur avoir déjà écrit, notamment au sujet des jaquettes, donc pas de souci. :)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)


Retourner vers « DVD Zone 2 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité