Page 1 sur 1

Festival du cinéma américain de Deauville- 2012-

Posté : 11 sept. 2012 18:52
par chip
Quelques photos :

Image
Alice Taglioni

Image
Sandrine Bonnaire

Image
Frank Langella

Image
Paul Dano

Image
Zoe Kazan (petite fille d' Elia Kazan)

Image
Le réalisateur William Friedkin

Image
William Friedkin

Image
Christophe Honoré

Image
Nico Stone( acteur non professionnel, héros du film " Booster "

Image
Clotilde Coureau, à France inter.

Image
le réalisateur Melvin Van Peebles (père de Mario Van Peebles)

Image
Joel Murray (frère de Bill Murray)

Image
Salma Hayek

Image
Salma Hayek

Image
Salma Hayek

Image
Salma Hayek, sur les planches de Deauville.

Re: Festival du cinéma américain de Deauville- 2012-

Posté : 11 sept. 2012 19:54
par lerebelle
Merçi Chip, pour ce reportage photo. R :wink:

Re: Festival du cinéma américain de Deauville- 2012-

Posté : 11 sept. 2012 20:50
par Abilène
Très belles photos :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:

Re: Festival du cinéma américain de Deauville- 2012-

Posté : 12 sept. 2012 10:53
par Longway
Oui, de bien belles photos.
Salma Hayek toujours aussi séduisante ! :D :applaudis_6:

Re: Festival du cinéma américain de Deauville- 2012-

Posté : 12 sept. 2012 11:11
par chip
Image
autographe de William Friedkin


Image
autographe de Melvin Van Peebles


Image
autographes de Paul Dano et Zoe Kazan

Re: Festival du cinéma américain de Deauville- 2012-

Posté : 12 sept. 2012 23:33
par Sitting Bull
Merci du partage. :applaudis_6:

Re: Festival du cinéma américain de Deauville- 2012-

Posté : 13 sept. 2012 10:12
par Yosemite
Très sympa en effet. Merci à toi Chip.
J'ai failli me procurer "La dernière piste" récemment, mais je vais me renseigner un peu auparavant, pas envie de risquer un nouveau "Les cendres de la guerre" (Redemption).
Le fait de le voir apparaître ici me rassure en tout cas...
Yo.

Re: Festival du cinéma américain de Deauville- 2012-

Posté : 13 sept. 2012 13:03
par chip
Je ne peux que recommander " la dernière piste", rien de glamour dans ce récit, on a vraiment l'impression d'être avec les personnages, c'est encore plus lent que les westerns de Monte Hellman, mais tout aussi envoûtant. Si on aime Hellman on aimera le film de Kelly Reichardt. Amateurs d'effets spéciaux et d'actions à tous crins, s'abstenir.