Titres Originaux/Francais des Westerns Européens commencant par la lettre [C]

Même principe, lancé par Liko, que le répertoire des westerns sauf qu'il s'agit ici des westerns européens.
Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Titres Originaux/Francais des Westerns Européens commencant par la lettre [C]

Messagepar Liko » 17 janv. 2007 10:23

Les Westerns Européens commencant par la lettre [C] : 67 Films

:arrow: California : Adios California (Michele Lupo) (1977)
:arrow: Campa carogna... la taglia cresce : La charge des diables (Giuseppe Rosati) (1973)
:arrow: Cancaçeiro (O) : Le Cangaceiro (Giovanni Fago) (1970)
:arrow: Cannoni di San Sebastian (I) (Guns for San Sebastian) : La bataille de San Sebastian / Les canons de San Sebastian (Henri Verneuil) (1968)
:arrow: Captain Apache : Captain Apache (Alexander Singer) (1971)
:arrow: Carambola : Carambola / Si ce n' est toi, c' est donc ton frère (Ferdinando Baldi) (1974)
:arrow: Carambola filotto... tutti in buca : Mon nom est Trinita / Deux super cowboys (Ferdinando Baldi) (1975)
:arrow: Carga de la policia montada (La) : La charge des tuniques rouges / La charge de la police montée (Ramon Torrado) (1964)
:arrow: Carica del 7e cavalleggeri (La) (Gli eroi di Fort Worth) : A l' assaut du fort texan (Herbert Martin : Alberto De Martino) (1964)
:arrow: Carogne si nasce : Lynching (Al Bradley : Alfonso Brescia) (1968)
:arrow: Carry on cow boys (Gerald Thomas) (1965)
:arrow: Cavalca e uccidi : Ville sans Loi / Chevauche et tue / Pour un whisky de plus... (Ville sans Loi) (J.L. Boraw : Jose Luis Borau et Mario Caiano co-directeur) (1963)
:arrow: Caza del oro (La) (Lo credevano uno stinco di santo) : Il n' y a plus de saints au Texas (Juan Bosch) (1972)
:arrow: Cento mille dollari per Lassiter (La muerte cumple condena) : Cent mille dollars pour Lassiter (Joaquín Luis Romero Marchent) (1966)
:arrow: Cento mille dollari per Ringo : Cent mille dollars pour Ringo (Alberto De Martino) (1965)
:arrow: C' era una volta il West : Il était une fois dans l' Ouest (Sergio Leone) (1968)
:arrow: C'era una volta questo pazzo pazzo west (Pazzo... pazzo West) : Les ravageurs de l' Ouest (Enzo Matassi : Francesco Degli Espinosa) (1969)
:arrow: C' è Sartana, vendi la pistola e comprati la bara : Django arrive...préparez vos cercueil / Salut Django (Anthony Ascott : Giuliano Carmineo) (1970)
:arrow: Chapaqua (L'oro dei bravados) : Chapaqua (Don Reynolds : Giancarlo Romitelli) (1970)
:arrow: Charley one eye : Charley le borgne (Don Chaffey) (1972)
:arrow: Chato’ s Land : Les collines de la terreur (Michael Winner) (1972)
:arrow: Che botte, ragazzi ! (Il ritorno di Shanghai Joe) (Bitto Albertini) (1975)
:arrow: Che c' entriamo noi con la rivoluzione ? : Mais qu'est-ce que je viens foutre au milieu de cette révolution ? (sergio Corbucci) (1972)
:arrow: Chiedi perdonna a Dio... non a me : Demande pardon à Dieu, pas à moi (Glenn Vincent Davis : Vicenzo Mussolino) (1969)
:arrow: China 9 / Liberty 37 (Amore, piombo e furore) (Monte Helmann / Antonio Brandt) (1978)
:arrow: Chingachgook, die grosse Schlange (Richard Groschopp) (1967)
:arrow: Ciak Mull l' uomo della vendetta : Ciak Mull le bâtard de Dodge City / Ciakmull l' homme par qui la vengeance arrive... (E.B. Clucher : Enzo Barboni) (1970)
:arrow: Ciccio perdona... Io no! (Marcello Ciorciolini) (1968)
:arrow: Cimitero senza croce : Une Corde, un colt (Robert Hossein) (1968)
:arrow: Cinque della vendetta (I) : Les cinq de la vendetta (Aldo Florio) (1966)
:arrow: Cinque dollari per Ringo (Cinque pistole del Texas) : Cinq rafales pour Ringo / La revanche de Ringo / Ringo le hors la loi (John Marshall : Ignacio F. Iquino et Juan Xiol) (1965)
:arrow: Cinque mille dollari sull' asso (Los Pistoleros de Arizona) : Cinq mille dollars sur l' as (Alfonso Balcazar) (1964)
:arrow: Cinque per l' oro di los Quadros (Monta in sella; figlio di !...) : Cinq pour l'or de Los Quadros (Tonino Ricci) (1972)
:arrow: Cipolla Colt (Cry, onion !) (Enzo G. Castellari) (1975)
:arrow: Ci risiamo, vero Provvidenza ? (Alberto De Martino) (1973)
:arrow: Cisco (El) : El Cisco (Sergio Bergonzelli) (1966)
:arrow: Ciudad llamada Bastarda (Un) (A Town Called Hell / A Town Called Bastard) : Les brutes dans la ville / Les aventuriers de l' Ouest sauvage (Robert Parrish) (1971)
:arrow: Ciudad maldita (La) / Notte rossa del falco (Juan Bosch) (1978)
:arrow: Cjamango : Les deux pistolets de Cjamango (Edward G. Muller : Eduardo Mullargia) (1967)
:arrow: Claim (The) : Redemption (Michael Winterbottom) (2000)
:arrow: Clint il solitario : Clint, l' homme de la vallée sauvage (Alfonso Balcázar) (1967)
:arrow: Collera del vento (La) : La colère du vent / Trinita voit rouge (Mario Camus) (1971)
:arrow: Collina degli stivali (La) (Boots Hill) : La colline des bottes / L' or de Liberty-Ville / Trinita va tout casser / Griffe pour griffe (Giuseppe Colizzi) (1969)
:arrow: Colorado Charlie : La Loi de l' Ouest / Dernier duel (Robert Johnson : Roberto Mauri) (1965)
:arrow: Colt cantarono la morte e fu tempo di massacro (Le) (Tempo di massacro) : Le temps du massacre / La ville sans sherif (Lucio Fulci) (1966)
:arrow: Colt è la mia legge (La) (Al Bradley : Alfonso Brescia) (1965)
:arrow: Colt era il suo Dio (La) : Le colt etait son Dieu (Dean Jones : Luigi Batzella) (1972)
:arrow: Colt in mano al diavolo (Una) : Un colt dans la main du diable (Franco Baldanello : Gianfranco Baldanello) (1972)
:arrow: Colt in pugno al diavolo (Una) : Un colt au poing du diable (Sergio Bergonzelli) (1967)
:arrow: Colt por cuatro cirios (Un) : Quatre salopards pour Garringo (Ignacio F. Iquino) (1970)
:arrow: Comin' at Ya! : Comin' at Ya! / La vengeance impitoyable / Western (Ferdinando Baldi) (1981)
:arrow: Comanche blanco (E viene l'ora della vendetta) : Rio Hondo (Gilbert Kay : Jose Briz) (1967)
:arrow: Condenados a vivir (Joaquín Luis Romero Marchent) (1970)
:arrow: Con lui cavalca la morte (Joseph Warren : Giuseppe Vari) (1968)
:arrow: Continuavano a chiarlo Trinità : On continue à l' appeller Trinita (E.B. Clucher : Enzo Barboni) (1971)
:arrow: Convoi de femmes (Pierre Chevalier) (1974)
:arrow: Corde, un colt (Une) (Cimitero senza croce) (Robert Hossein) (1968)
:arrow: Corri, uomo, corri : Saludos Hombre (Sergio Sollima) (1968)
:arrow: Corte marziale : L’ homme à la Winchester d’ or (Roberto Mauri) (1972)
:arrow: Corvi ti scaveranno la fossa (I) (Los buitres caravan tu fosa) : Grindo, les aigles creusent ta tombe (John Wood : Juan Bosch) (1971)
:arrow: Cosi Sia : Trinita tire et dit... amen / Il s' appelle "Amen" / Bouge pas mon pote (Alfio Caltabiano) (1972)
:arrow: Cow boy kid (Guido Zurli)
:arrow: Crisantemi per un branco di carogne (Sergio Pastore) (1968)
:arrow: Crudeli (I) (The Hellbenders) : Les cruels (Sergio Corbucci) (1966)
:arrow: Cuatreros (Los) : Texas Jim (Ramon Torrado) (1963)
:arrow: Cuatro balazos (Si udirono quattro colpi di fucile / Il vendicatore di Kansas City) : Quatre balles pour Joe (Augustin Navarro) (1964)
:arrow: Cuatro dolares de venganza : Quatre dollars de vengeance (Jaime Jesús Balcázar et son frère Alfonso Balcázar) (1966)
:arrow: Cuatro implacables (Los) (I quattro inesorabili) : Quatre hommes à abattre (Primo Zeglio) (1965)
Modifié en dernier par Liko le 23 sept. 2008 12:52, modifié 38 fois.

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2920
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 18 janv. 2007 22:52

tiens y'a pas Charley one eye ( Charley le borgne ) GB 1972 de Don Chaffey avec Richard Rountree , Nigel Davenport etc cool

ou j'ai mal vu
Modifié en dernier par christian ( houba ) le 18 janv. 2007 23:02, modifié 1 fois.
carpe diem

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2920
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 18 janv. 2007 22:56

Cinque dollari per Ringo (Cinque pistole del Texas) : Cinq rafales pour Ringo

j' veux pas semer le b..... hein :D
mais le film étant espagnol ( ibérico-français) avec réalisateur espagnol le titre original c'est plutôt "cinque pistole del Texas"

cool
carpe diem

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2920
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 18 janv. 2007 22:58

Captain Apache d' Alexander Singer 1971 Lee Van Cleef et Carole Baker
est GB donc européen :D
carpe diem

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2920
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 18 janv. 2007 23:06

CHISSA PERCHE…CAPITANO TUTTE A ME

faut pas pousser Michèle LUPO 1980 avec Bud Spencer, Robert Honda, Gary Guffey cool
carpe diem

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2920
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 18 janv. 2007 23:14

CUATRO BALAZOS d'Augustin NAVARRO SP IT FR 1963

quatre balles pour Joë

VENDICATORE DI KANSAS CITY (il)
SHOTS RING OUT
ou encore
SI UDIRONO QUATTRO COLPI DI FUCILE
carpe diem

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 19 janv. 2007 14:58

Bon alors pour "Charley One-Eye" made in UK, c'est vrai que c'est du western européen, même si ce qui vient d' Angleterre sent plus les USA que le vieux continent :roll:
Pour "Cinque dollari per Ringo (Cinque pistole del Texas) : Cinq rafales pour Ringo", il y est dejà :roll:

"Captain Apache" d'Alexander Singer cet americain d'origine né à New York, scénario ecrit par 2 autres ricains. Pour moi c'est difficile de le considerer comme un Western européen... :roll: Les autres qu'en pensez-vous ?

CHISSA PERCHE…CAPITANO TUTTE A ME

faut pas pousser Michèle LUPO 1980 avec Bud Spencer, Robert Honda, Gary Guffey


Bien vu, on a tous les ingredients mis à part que ..... ce n'est pas un western, mais une comedie :mrgreen:

CUATRO BALAZOS d'Augustin NAVARRO SP IT FR 1963 , je connaissais les 2 autres titres VO, pas celui-ci :applaudis_6:

Je rectifie tout ca, encore bravo christian ( houba ) :applaudis_6:

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2920
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 20 janv. 2007 0:36

Faut pas pousser bien sûr c'est plutôt tendance comédie

mais combien de westerns italiens sont dans ce cas

cinéguide le classe en film d'aventures
"un shérif qui a à ses trousses l'armée américaine parce qu'il détient un secret découvre un allié en un jeune garçon"

je signalais juste en passant

Captain Apache c'est pas évident mais je cite la bible " the overlook film encyclopédia : the western édited by Phil Hardy"

production Benmar;GB - A hybrid American-European Spaghetti Western produced in Britain, this is an unimpressive film.

en général la nationalité dépend de la production ou je me plante ?

cool

" CHATO 'S LAND" les collines de la terreur c'est une co-production GB-Espagne réalisée par Michael Winner

OLD SHATTERHAND , Winnetou "les cavaliers rouges" bien que réalisé par l' argentin Hugo FREGONESE qui a fait carrière aux US est bien un film européen
( c'est pas encore la bonne lettre c'est juste pour l'exemple :D )
carpe diem

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2920
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 20 janv. 2007 0:58

à propos les inédits genre :

CI RISIAMO VERO PROVVIDENZA ?
( HERE WE ARE AGAIN , EH PROVIDENCE) d'Alberto de Martino avec Thomas Milian 1973 on les met ou pas ???

CON LUI CAVALCA LA MORTE ( DEATH RIDES ALONE ) 1968 de Guiseppe VARI etc
cool
carpe diem

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 20 janv. 2007 8:11

christian ( houba ) a écrit :à propos les inédits genre :

CI RISIAMO VERO PROVVIDENZA ?
( HERE WE ARE AGAIN , EH PROVIDENCE) d'Alberto de Martino avec Thomas Milian 1973 on les met ou pas ???

CON LUI CAVALCA LA MORTE ( DEATH RIDES ALONE ) 1968 de Guiseppe VARI etc
cool

Bien sûr ! Pour preuve, Liko a déjà mis par exemple "Carogne si nasce", inédit chez nous ;)
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 20 janv. 2007 17:10

"CI RISIAMO VERO PROVVIDENZA ?" et "CON LUI CAVALCA LA MORTE" sont dejà dans le classement, donc on les met :wink:
Pour Captain Apache, on va prendre en compte la production (merci du renseignement Christian), on va le mettre. Il est plus Spaghetti dans la forme que US.
Par contre "Chato's Land" est considéré de partout comme américain, production USA, sorti chez mgm, tous les acteurs quasi-ricains etc... Je n'ai jamais lu qu'il faisait parti d'une production européenne, il suffit de voir la fiche chez IMDb cool

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2920
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 20 janv. 2007 20:30

Image

1 - overlook film encyclopedia : the western Ed Phil hardy
2- Nostalgia spécial Jack Palance
3- Cinéguide sous la direction d' Eric Leguèbe

au passage Michael WINNER est britannique

et MGM distribue des films qu'il n'a pas obligatoirement produit

mais je conviens qu'il y a souvent des infos contradictoires
de toute façon pourvu qu'il soit dans un des 2 classements :D
carpe diem

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 21 janv. 2007 15:33

Vraiment difficile :roll:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 21 janv. 2007 17:28

En ce qui me concerne, tous les westerns européens ne m'intéressent pas. Je recherche tout western italien valant potentiellement le coup, mais je n'apprécie guère les westerns espagnols par exemple. J'aime leur immissement dans le style italien, mais souvent, les westerns produits seulement par l'Espagne manquent vraiment d'intérêt.
Les westerns de GB me font peur aussi, mais j'avoue n'en avoir vu aucun, donc... à voir ! Mais c'est un avis personnel :D

Pour en revenir au sujet, Chato's land n'est pas un western européen. Pourquoi, alors même que la production en est brittanique ? Et bien pour la même raison que Un colt pour 3 salopards n'en est pas un. Le style à l'italienne est grossièrement copié par des producteurs américains voulant surfer sur la vague d'un nouveau style permettant de gagner de l'argent. La producion de Chato's land est anglaise me répondra-t-on. Oui ! Enfin oui, mais non. Si la MGM a sorti le DVD, et que Warner détenait les droits d'exploitation en VHS (voir le document posté par Christian), et enfin que le casting est uniquement américain, pour moi il échappe à la qualification de western européen, tout comme un western comme Catlow avec Yul Brynner.
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2920
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 21 janv. 2007 19:54

pour info, Jean François Giré dans il était une fois le western européen termine par la rubrique Hollywood en Europe

"Cinéastes américains venus réaliser des westerns en Europe avec capitaux européens ou en co-production"

on y trouve : le retour des 7
les dynamiteros
les brutes dans la ville ( a town called bastard)
shalako
catlow,
chato's land,
captain apache

et plein d'autres
carpe diem



Retourner vers « Le Dictionnaire des Westerns Européens »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité