L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar Vin » 15 août 2009 10:41

Je crois que nous sommes un peu tous à côté de cette quintuple critique, mais j’ouvre malgré tout les sujets sur les trois derniers Mann/Stewart.
A vous.
:wink:
Image

old timer
Tunique bleue
Messages : 348

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar old timer » 15 août 2009 16:57

Deux ou trois remarques sur « l’Appât » avant de laisser la parole aux autres fans, et notamment ceux qui ont le DVD Z1sous la main et pourront donc en parler avec plus de précision. En effet le film n’est pas sorti en Z2 - mais je l’ai revu en salle à Paris il y a 2 ans environ.

Ce film raconte la capture d’un hors-la-loi par un homme (James Stewart) qui voit en lui l’occasion de gagner une grosse somme d’argent. Stewart est accompagné d’un vieux trappeur (Millard Mitchell) qu’il rencontre au début du film, puis d’un autre type (Ralph Meeker) qui lorgne la prime. Le bandit (Robert Ryan) est accompagné d’une jeune fille (Janet Leigh). On est donc dans l’épure, pas de ville, pas de ranch, pas de personnages ni d'intrigue secondaires. Droit au but !

Tout le film se passe en extérieurs naturels (chevauchées et bivouacs en montagne) et montre les rapports de force entre ces 5 personnages. Ceux qui veulent la prime, ceux qui veulent leur y faire renoncer (Janet !), Ryan qui cherche à s’échapper..Il y a des péripéties (attaque d’indiens, vite exterminés d’ailleurs – c’est l’impression que ça donne), tentatives d’évasion, et un final spectaculaire au bord d’un torrent où les éperons du titre original vont enfin jouer leur rôle !

Les extérieurs sont superbes, les acteurs sont excellents, Stewart se paie le luxe d’apparaître parfois inquiétant voire odieux, surtout par contraste voulu avec la composition de Ryan qui campe un bandit hilare, séduisant et sympathique - avant le finale bien sûr… tout doit rentrer dans l’ordre à la fin …

Bref vous l’avez compris ce scénario habile a quand même quelques défauts, il semble de manière trop flagrante soumettre sa dramaturgie aux exigences du star-system de l'époque - ou à l’idée que les auteurs se font de ce que le public peut accepter d’une star comme James Stewart, qui joue les bons américains d’habitude.

D’où le final en forme de rédemption pour son personnage déplaisant, car motivé par l’argent seul, torturé car sachant sa cause indéfendable: à la fin Janet Leigh lui fait renoncer à emmener le corps du bandit pour toucher la prime, il renonce donc à l’argent pour retrouver enfin la dignité, et peut-être l’amour : ouf, on retrouve le « bon » Jimmy qu’on était venus voir…

D’où la mort du méchant qui s’imposait pour que ce choix cornélien puisse avoir lieu à la fin, (ainsi que celle de l’autre prétendant à la prime R. Meeker qui aurait soutenu la premiere option : livrer le corps) il était en effet impossible de choisir de ne pas ramener Ryan aux autorités s’il avait été vivant.

D’où la scène invraisemblable du meurtre, injustifié, inutile de Millard Mitchell par Ryan, jusque là relativement "civilisé" : pourquoi le faire tuer ce vieillard inoffensif, si ce n’est pour le présenter cette fois comme un pur salaud, et ouvrir la voie à sa propre exécution par Stewart, devenue dès lors très légitime pour le spectateur ?

Un film allant jusqu'au bout du propos, avec une fin tenant les promesses de l'histoire commencée, aurait osé montrer un James Stewart partant bâtir sa fortune sur un cadavre (comme Fonda s’en va avec le magot de Douglas à la fin du « Reptile » de Manckiewicz) mais dans les années 50 c’est encore impensable, en ce sens je dirais que ce film plus que les autres du cycle porte son âge, et ses limites sont celles des conventions bien lourdes du cinéma de l'époque (fin morale, histoire d’amour obligatoire..). Il a néanmoins l’avantage d’être celui qui va le plus loin dans le contre-emploi pour la star (dans « The far Country » il joue un misanthrope qui s’humanise peu à peu, cela dit dés le début il a un ami puis des alliés divers ce qui relativise la démonstration. Bon d'accord faudrait aussi que je le revoie...mais dans « l’appât » c’est vraiment un homme seul… )

majordundee
Forgeron
Messages : 67

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar majordundee » 01 sept. 2009 9:47

le western de l'association mann-stewart que je trouve le plus beau et peut-être même le meilleurs , malgré que j'aime voir également leurs autres oeuvres aux scénarios et à la distribution plus enrichis , parfois même un peu trop avec des personnages dont on se demande ce qu'ils font là et quel est leur rôle (rock hudson dans les affameurs par ex) ; ici , aucune question de ce genre et mann réussit avec un scénario des plus basiques et des plus épurés à nous offrir un western de toute beauté et des personnages dont la psychologie est poussée très en avant .
la 1ère fois que j'ai vu ce western , ça remonte à pas mal d'années , peut-etre lors d'une dernière séance , ce qui m'avait frappé ce sont les décors , des forêts de bouleaux en lieu et place des grandes plaines ou des deserts rocailleux habituels , avec en arrière plan les montagnes que mann filme de façon à mettre en avant toute leur beauté , leur dangerosité et leur abruptité (peut-être pas dans le dico celui-ci) .
bien sur ce genre de western a assez mal veillit , comme a peu près tout le western de ces années là , mais il faut peut-être les replacer dans les contextes de l'époque pour les apprécier pleinement , et celui-ci , en son temps , a sans doute bousculé les conventions bien installées à ce moment là , avec par exemple un james stewart , heros du film , en chasseur de prime uniquement motivé par l'appat du gain , même si le happy end est forcément inévitable . alors que dans ses autres westerns , les bonnes intentions de james stewart sont dévoilées des le début malgré un passé très sombre (les affameurs) , ici il faut attendre la fin du film pour que l'acteur retrouve quelques sentiments humanitaires .
les rôles sont d'ailleurs formidablement interpreté , avec toutefois une petite réserve pour janet leigh , sensée être là pour humaniser un peu le scénario mais qui ne me convaint pas plus que ça .
alors c'est vrai que le passage des indiens est assez rapide , mais chez mann rien n'est anodin et peut-être est-ce volontaire , une façon de montrer la formidable superiorité de l'homme blanc face au peau-rouge et leur facilité à exterminer ceux-ci ??
en tout cas , je n'ai jamais vu james stewart aussi haineux de son prochain que dans ce film et c'est peut-être justement du fait de ce scénario tres épuré que je le trouve beaucoup mieux travaillé .
mais ce n'est là qu'un avis personnel bien sur .

sixcoup
Convoyeur de bétail
Messages : 226

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar sixcoup » 07 sept. 2009 15:06

Ce western à était sortie la même année que shane(L'homme des valées perdues) c'est un huit clos avec que cinq personnage dont 3 sont attirés par l'appât du gain.

James Stewart n'est pas devenu du jours au lendemain un chasseur de prime mais avant cela il était tout simplement un fermier qui voulait recommencer sa vie en rachetant un ranch que son ex fiancée a tout dilapidé sa fortune c'est à dire c'est s'économies en vendant ses terreS afin d'épouser un autre.

L'excellent acteur dans celui d' un second rôle Robert Ryan(Nous avons gagné ce soir,meilleur film sur la box,La horde sauvage) interprêtait le rôle d'un assassin que ken (James Stewart) va capturer prés des rocheuses avec sa complice innocente interprêtait par Janet Leigh(La soif du mal) dans le rôle de Lila.

La suscibilité du jeu de Robert Ryan dans le rôle d'un tueur avec la beauté du diable est extraordinair il va essayer sans aucunes armes que sa langue(puisqu'il a les main lier et il est le prisonnier de Stewart) de monter les quatre personnages les uns contre les autres au suget de la prime et de la seduction de Lila.

L'excellent réalisateur Anthony Mann nous fait découvrir un autre aspect de l'ouest sauvage don le scénario est impecable avec son ami et acteur fétiche James Stewart nous montre que dans ce western la faiblesse des hommes pour une femme ,pour l'argent etc...etc sont la cause des probêmes.

Selon Anthony Mann et je suis d'accord avec lui que la faiblesse d'un homme si il est trompé peut devenir méchant et ne penser qu'à lui même en ce qui concerne la prime c'est ce que fait James Stewart de faible il devient fort jusqu'à mentir en disant au vieux chercheur d'or(Millar Mitchel) oû il se faisait passer au début du film comme un marshal et non comme un vulgaire chasseur de prime afin de garder la somme pour lui tout seul.

Quand à Janet Leigh dans ce western est n'est pas la par hazar elle est la fille d'un complice de Ben(Robert Ryan) qui a été tué pendant une attaque dans une banque:Robert Ryan va la prendre à sa charge pour l'aider à fuir.

Dans l'appât elle est la force redemptrice celle qui est capable de changer l'homme mauvais comme l'embiguité de Ken(James Stewart) vers la fin du film ou le heros abandonnera son prisonnier mort et partira à cheval avec Lila.

Je n'ai trouvé aucune faiblesse dans le scénario car Anthony Mann montre que dans l'ouest sauvage la loi du plus fort écrase les plus faibles d'ou vient l'expression américaine de Naked spur(l'appât) qu'un homme de l'ouest sans ses éprons qui sont les symboles de sa virilité devient faible comme une expresion de bien de chez nous,un soldat sans son fusil et un soldat mort et ça existe encorre aujourd'hui le film ne ce passe pas dans l'action seulement mais dans le dialogue des cinq personnages parmis lesquels sont une description parfaite du far west(le chasseur de prime,le vieux chercheur d'or qui n'arrive pas à trouver d'or ,le soldat(Ralph Meeker) chasser par l'armée pour les atrocitées de ce qui a certainement fait la preuve avec l'attaque des amérindiensqu'ils veuillent le tuer,le tueurs aux paroles mensongeres, et la femme redemptrice) Bref un un bon western à déguster avec ces 3 grands monstres du 7° art(Stewart,Leigh,Ryan) . :cling: :cling: :cling: icongc2 ism4

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2454

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar limpyChris » 19 sept. 2009 17:39

Vous avez décidé d'un commun accord tacite de laisser tomber cette rubrique et la transformer en bras mort du Brazos, ou bien ? Moi j'ai pas été informé ... On n' me dit jamais rien ...
On m'a donné mercredi dernier une plaquette de présentation de ce film (pour lycéens). Comme je suis trop cornichon pour savoir scanner et envoyer sur le net, je vous tape l'une des trois 'études' (succinctes) : Ça s'intitule "Jeux d'images : Cordes et discorde" (c'est agrémenté de 6 photos d'illustration du propos, extraites du film ...)

"Brides, sangles, cordes, foulards, lanières : "L'Appât" abonde en liens de tout genre. Si Ben veut libérer ses membres entravés pour pouvoir s'enfuir et échapper à la corde qui doit le pendre, ses poursuivants, à l'opposé, utilisent les liens pour traverser une rivière, entamer une ascension, monter à cheval, attacher un adversaire ou tracter un cadavre. Prolongement du corps, le lasso traduit leur désir de pouvoir et de domination sur les éléments.
L'omniprésence de ces liens symbolise également la solidarité nécessaire des chasseurs de prime. C'est logiquement que Ben cherche à la briser en sabotant la sangle du cheval de Howard ou en semant la discorde entre ses adversaires, qu'il cherche perpétuellement à séparer. Le combat qui oppose le fermier au militaire et fait de la corde l'instrument de la lutte des deux rivaux suggère pourtant une autre interprétation : la plus insupportable des contraintes serait l'association forcée des trois personnages. Kemp est donc le vrai captif d'un film qui raconte les étapes de son affranchissement. Aussi Lina, d'abord médiatrice entre Ben et lui, joue-t-elle un rôle décisif en favorisant, après la sienne, la libération du héros. Débarrassé du passé qui le hante et de son obsession vénale, Kemp accepte finalement une nouvelle union, librement consentie, qui constitue ... le dénouement du film."
Rédacteur en chef : Emmanuel Burdeau - Auteur : Thierry Méranger

Ben, c'est pas moi, l'enfonceur de portes ouvertes, qu'aurais trouvé des trucs comme ça ! Du coup, ça me rappelle une célèbre photo de Stewart à terre, traîné au bout d'une corde dans "The Man From Laramie", "La Pendaison" dans "Bend of the River" ...
Les deux autres sujets sont : "FILMER ... : L'attaque des Indiens" et "L'AFFICHE (française) : Mensonges en série",
mais faute de temps, et, pour ne pas risquer de gâcher le plaisir de quelqu'un, je m'abstiendrai de vous les poster.
Pour ce qui est du massacre 'violent', gratuit (si j'ai bonne mémoire ?) et rapide des Indiens, l'interprétation de Majordundee ne me paraît pas inintéressante.
On avait annoncé, fut un temps, la sortie de ce film en DVD zone 2 ... Qu'en est-il ??!! (et de cet autre Mann, sans Stewart, certes :"La Porte du Diable" ...)
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2682
Localisation : Aquaverde

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar Pike BISHOP » 19 sept. 2009 21:46

Tu as raison LIMPY, on laisse un peu tomber les westerns au coin du feu.....
Je crois que l'été n'était pas une période propice et le fait de grouper les 5 MANN/STEWART
une fausse bonne idée...On les connaît par coeur et on s'y pencherait plus en les ciblant
un par un à des périodes diverses...
En goupant les 5 on ne peux que noter les analogies ou la progression de l'étude de MANN
sur son personnage, quoiqu'on ne puisse établir de règle absolue...
MANN ajoute au héros westernien une dose de névrose... Une volonté plus ou moins avouée
de réintégrer une normalité, une sérénité, une estime de soi...
C'est sans doute dans l'APPAT que culmine cette volonté... KEMP, homme floué, trompé, ruiné
par sa fiancée, cherche à regagner ce qu'il a perdu par des moyens vils..Qui le blessent
moralement...Entouré de quelques exemples d'humanité pas très reluisants, il se reconnaît en
eux et leurs pulsions et avidités...Il ne pourra s'en laver qu'en prenant un chemin totalement
opposé à la fin à sa direction initiale...Recouvrer son estime qu'à travers le regard de la seule
"innocente" la jeune fille....
Le personnage de Robert RYAN semble symboliser l'âme de KEMP...La blessure de l'éperon
le corps lavé dans le torrent, puis finalement enterré et non ramené pour prime...
Certainement le plus épuré et le plus symbolique des 5 films....
If they move, kill'em !!

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2454

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar limpyChris » 19 sept. 2009 22:09

GRRRR !! Rien qu'en une quinzaine de lignes d'évocation, il vous donne envie de le revoir féroce, ce sacré Pike !!
Encore plus énervé qu'il ne soit pas en DVD ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar Vin » 20 sept. 2009 6:53

Oui, Musselshell également l'avait signalé, ce type d'approche est sans doute à oublier.
Se contraindre à revoir 5 films, même s'ils sont excellents, c'est sans doute excessif.

Pour ma part, j'avoue que je n'en ai revu aucun à l'occasion de cette saga estivale, trop de choses à faire l'été, y compris d'ailleurs d'autres films à découvrir.

En ce qui concerne le fond, je reconnais par ailleurs que même si je conçois qu'il faille un minimum d'organisation, savoir deux ans à l'avance les films qu'il faudra voir pour participer à la rubrique m'angoisse totalement !
:mrgreen:
Image

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar Vin » 20 sept. 2009 16:37

Un post spécial LimpyChris.
Ma mémoire me titillait...

Ici, tu trouveras dans un message d'Howard Kemp les coordonnées pour te procurer the naked spur en vf et vost toutes zones.

message du 12 avril:

viewtopic.php?t=8343

So long amigo. :wink:
Image

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2454

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar limpyChris » 12 oct. 2009 19:08

Je profite du saut en 'Recherches' pour dire :sm43: :beer1: , bref : MERCI, Vin, pour m'avoir bien redirigé et aussi à Howard Kemp de partager avec nous ses tuyaux. Je passerai une commande et vous tiendrai au courant de la qualité de l'image, des versions disponibles ... etc. sur mes achats.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Howard Kemp
Cavalier solitaire
Messages : 123
Localisation : Epernay

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar Howard Kemp » 17 oct. 2009 11:29

limpyChris a écrit :Je profite du saut en 'Recherches' pour dire :sm43: :beer1: , bref : MERCI, Vin, pour m'avoir bien redirigé et aussi à Howard Kemp de partager avec nous ses tuyaux. Je passerai une commande et vous tiendrai au courant de la qualité de l'image, des versions disponibles ... etc. sur mes achats.


De rien amigo :beer1:

Pour ce qui de "L'appât", la copie proposée sur ce dvd est superbe. Audio en français, vf d'époque ou vost
Image

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar Vin » 17 oct. 2009 11:37

:wink: :beer1:
Image

Avatar du membre
Blue Bill
Trappeur
Trappeur
Messages : 3159
Localisation : Far West
Contact :

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar Blue Bill » 19 janv. 2010 17:03

revu aujourd'hui,agréable moment devant l'écran. :num1
ma note:8/10
Image

~ Shoot First ... or Die * That is the Question ! ~

~Now drinking in another Saloon~

Avatar du membre
ROY ROGERS
As de la gâchette
Messages : 522
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar ROY ROGERS » 23 janv. 2010 12:15

Hi sherif,


:beer1: ,naked spur et un western que je recherche depuis très longtemps, j'avais bien espéré cette fin d'année( j'ai fait ebay et autres sans rélustats) :cry: ) ha revoir ryan, stewart et un western du sieur A. Mann, merci à toi, cow boy, si tu as des tuaux icongc1
Blue Bill a écrit :revu aujourd'hui,agréable moment devant l'écran. :num1
ma note:8/10
dit "ROBERT"

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10368
Localisation : Lone Pine, CA

Re: L'Appât- the naked spur-Anthony Mann,1953

Messagepar Personne » 23 janv. 2010 12:26

Bonjour robert,

dvd dispo avec VF pour quelques dollars en zone 1. A vérifier, il est peut être toutes zones d'ailleurs...

http://www.amazon.com/Naked-Spur-James- ... 923&sr=8-1
Image


Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités