La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Pike BISHOP » 11 déc. 2008 23:02

Oui, le "MANDAN" est allé un peu dériver du coté du "RIO GRANDE" !!!!
Mais on ne peut pas étudier un film en le sortant d'un contexte comme s'il était une oeuvre unique...
Chez HH la thématique est toujours la même depuis SCARFACE, LE HARPON ROUGE, WINGS,
ROAD TO GLORY,SEULS LES ANGES ONT DES AILES, AIR FORCE; TO HAVE OR HAVE NOT
RED RIVER, THE THING, BIG SKY... avec ces derniers HH est à la perfection de son art, certains
diront qu'il monte encore avec les suivants.On peut le penser avec "RIO BRAVO" je suis plus rétif
tout en appréciant énormément le show, et même les séquelles... HH avec ses derniers films
qui sentent trop le fabriqué, la redite et l'autocaricature ne retrouve plus la poésie de "BIG SKY"
ou la puissance et l'ambiguité de "LAND OF PHARAOS".
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
mortimer
Chasseur de primes
Messages : 767

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar mortimer » 11 déc. 2008 23:32

D'accord pour la réaction au film de Zinneman : HIGH NOON. Pour le reste je veux bien vous suivre aussi mais il me semble tout de même que c'est aller un peu vite, ou dans un seul sens (le votre), car après tout ils ont des états d’âme les héros de Hawks ! et ils se posent sans cesse des questions !

Hawks nous montre tout de même un gars devenu une épave humaine (dean Martin) et ayant conscience de cela ! tout comme le vieux stumpy n’en peut plus de traîner sa carcasse, au fond il attend la balle qui le délivrera, il est le soldat du "régiment qui part à l’aube" pour reprendre le titre d’un célèbre recueil de nouvelles dans lequel on évoque ceux que la mort n’a pas encore pris. Stumpy est bien le dernier de ses compagnons des guerres indienne qui est encore là. On sait moins de choses avec le personnage d’Angie Dickson mais elle semble suggérer que la vie n’a pas été tendre pour elle, elle ne cesse de faire comprendre au duke qu’elle aspire à connaître enfin autre chose

Et John Wayne ? certes il incarne le pouvoir, l'amérique triomphante mais justement à cause de cela il en crève de voir Dean Martin se lamenter... tout comme il sait trop bien ce qu’endure Stumpy, et pour Angie il est mal à l’aise de découvrir qu’il tient à elle. Mais qui d’autre sinon le couple de mexicain va lui donner une leçon ? ils sont deux alors qu’il est seul, il semble dire que même eux qu'il juge si ridiculement "petit" par rapport à lui ont trouvé ce que lui n'a pas : l'amour. Ensuite il peut bien clamer qu'il n'en a rien à faire de Angie, que son devoir l'appelle, on sent bien que ses valeurs se sont inversées : sa main le long de la jambe d'Angie témoigne qu'il n'est plus impassible, il montre enfin ses sentiments au grand jour.

Bon revenons à la captive aux yeux clairs :wink:
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
mortimer
Chasseur de primes
Messages : 767

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar mortimer » 11 déc. 2008 23:40

Pike BISHOP a écrit :ou la puissance et l'ambiguité de "LAND OF PHARAOS".


la fin de ce film est terrifiante !!! je crois avoir rarement vu un personnage (celui de Joan Collins) se décomposer autant à l'écran ! l'idée géniale c'est de l'opposer au calme des prêtres dans la chambre funéraire :applaudis_6:

bon la captive alors ? qui relance...parce que moi j'ai toujours pas revu le film :oops:

ce week-end promis ! :wink:
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Pike BISHOP » 12 déc. 2008 8:47

Sans retourner dans "RIO BRAVO" bien sûr que les personnages de HH existent, sont
intéressants, traversent épreuves et drames de la vie, sinon ce seraient des fantôches
et il serait impossible au spectateur de croire en eux...
C'est la force aussi de HAWKS de les faire tellement bien vivre qu'on les croit réels
et que ses films ont eu le succès qu'ils ont presque toujours eu, bien que restants
toujours dans la même thématique.
If they move, kill'em !!

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2850

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Jean-Louis » 12 déc. 2008 9:25

Je viens de vérifier à nouveau, je confirme dans la captive aux yeux clairs, l'action ne
quitte jamais le cours du Mississippi.

C'est dans Le convoi sauvage que durant toute l'action on assiste à un harassant portage,
en effet l'expédition passe par la montagne pour changer de vallée.

Le Mandan lui n'emprunte à aucun moment le cours du Rio Bravo !!! cool

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Pike BISHOP » 12 déc. 2008 10:15

Jean-Louis a écrit :Je viens de vérifier à nouveau, je confirme dans la captive aux yeux clairs, l'action ne
quitte jamais le cours du Mississippi.


Vérifie mieux, Jean-Louis !!!! Si on va se promener sur le Mississippi, on descend très loin aussi !!!
C'est du coté du Missouri que l'on va remonter désormais !!!!
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2556

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar musselshell » 12 déc. 2008 10:27

Pike BISHOP a écrit :
Jean-Louis a écrit :Je viens de vérifier à nouveau, je confirme dans la captive aux yeux clairs, l'action ne
quitte jamais le cours du Mississippi.


Vérifie mieux, Jean-Louis !!!! Si on va se promener sur le Mississippi, on descend très loin aussi !!!
C'est du coté du Missouri que l'on va remonter désormais !!!!


Tout en ne perdant pas de vue que, si vous aimez les paysages, ce sont ceux de la Snake (Lewis River, ils n'ont pas gardé le nom...).
Peu de films ont été tournés sur le Haut Missouri...Missouri Breaks est l'un des rares. C'est loin de tout, les White Cliffs, ou les Breaks. Par contre, à Grand Teton,le tt Hollis Wood se retrouvait à Jackson Hole...Mais c'est tres bien pour le Haut Missouri, qui reste peinard...
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2850

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Jean-Louis » 12 déc. 2008 11:07

:D Messieurs, merci pour vos cours.

Image

:wink:

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Pike BISHOP » 12 déc. 2008 11:58

JAMES STEWART chante "FOLLOW THE RIVER" de Dimitri TIOMKIN dans "NIGHT PASSAGE"
on doit trouver ça sur YOU TUBE !!! Et je viens de voir un (TV) film "FOLLOW THE RIVER"
qui raconte l'histoire de Marie INGALLS l'ancêtre de la "Petite Famille dans la Prairie"
Captive des Shawnees et qui s'évade en suivant la rivière ! Tout est dans tout !!!
Alors, si nous revenions à la nôtre de captive captivante ?
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6386

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Longway » 12 déc. 2008 15:53

Pike BISHOP a écrit :
Jean-Louis a écrit :Je viens de vérifier à nouveau, je confirme dans la captive aux yeux clairs, l'action ne
quitte jamais le cours du Mississippi.


Vérifie mieux, Jean-Louis !!!! Si on va se promener sur le Mississippi, on descend très loin aussi !!!
C'est du coté du Missouri que l'on va remonter désormais !!!!



Le Mississippi serait donc un affluent influent du " Rio Bravo " ? :shock:

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6386

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Longway » 13 déc. 2008 16:06

Un petit intermède avant une reprise de la dissection, ce dont je profite pour vous faire gouter aux bienfaits de la colorisation.
Attention !... Puristes s'abstenir, l'iris de vos yeux risque d'en souffrir, et au pire changer de couleur. :P





Image

Image
Un vaisseau fantôme !

Image
Ils ont du verser un seau de colorant vert dans le fleuve.

Image
Ah ! La vie en vert...

Image
Du vert partout, les coloristes étaient certainement très écolos.

Image
L'enfer vert... La jungle quoi !

Image
Probablement du Cinécolor délavé !

Image
Seuls scènes à peu près acceptables: les bivouacs de nuit. La lueur flamboyante du feu de camp sur les visages restant assez proche du naturel.

Image

Voila, j'espère ne pas vous avoir trop dégouté !... Jusqu'à en arriver là : :arrow: :sm10: :mrgreen:
Modifié en dernier par Longway le 13 déc. 2008 18:51, modifié 2 fois.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2556

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar musselshell » 13 déc. 2008 17:49

Image

:num1

Il y a 4 mois...vous les voyez, tous les fantômes ,en couleurs, en noir et blanc?
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

tomapache
Pied-tendre
Messages : 17
Localisation : seine et marne

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar tomapache » 13 déc. 2008 19:09

Salut a tous icongc1 moi je suis tous nouveau sur ce forum :sm32:
c'est vraiment génial un forum consacré au western :gun:
par rapport a la captive aux yeux clairs , je trouve vraiment ce film admirable avec un kirk douglas au sommet de son art :sm2:

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar Pike BISHOP » 13 déc. 2008 19:41

J'ai aussi la version colorisée sur une VHS montparnasse, je crois, c'est une horreur !
Les scènes de brume du départ sont complètement foutues en l'air... Les noirs purs
masqués par un vilain marronnasse , ça rime avec montparnasse!!!

Pour répondre à notre nouvel ami intervenant, KIRK n'est pas encore au sommet
il est vedette en devenir, et ravalé par HAWKS au niveau du reste de la distribution
évidement son tempérament le fait assez facilement dominer les autres..;
Mais HUNNICUTT se taille aussi une belle part dans le film.
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2556

Re: La captive aux yeux clairs - The Big Sky - 1952 - Howard Hawks

Messagepar musselshell » 14 déc. 2008 19:34

Un petit topo sur le contexte historique...Le scénario situe la remontée du Missouri aux alentours de 1832. Et nos héros sont en concurrence avec la Missouri Fur Company, qui en fait n'existait plus à ce moment là. La MFC est la première véritable entreprise de traite de fourrures américaine pour le grand nord-ouest. Manuel Lisa remonte le Missouri en 1807 pour sa toute première saison, et son groupe croise L et C sur le retour. John Colter quitte le Corps of Discovery avec autorisation des capitaines pour remonter la rivière avec Lisa...il s'éloignera du groupe pour errer jusqu'aux geysers du Yellowstone, échapper aux Blackfeet (la célèbre course pieds nus contre la mort...), ce que ne réussira pas son compère George Drouillard en 1810, Drouillard qui lui aussi suivit Lisa.
Une autre compagnie arrive sur le devant de la scène, l'American Fur Company de John Jacob Astor, qui renouvelle la traversée transcontinentale pour aller fonder Astoria sur la côte Pacifique...De 1810/11 à1820, l'MFC et l'AC sont en concurrence, entre elles et toujours contre la british Hudson Bay, bien plus puissante et surtout centrée sur l'Oregon...En 1822, ce sera l'évènement déclencheur de ce qui allait devenir mythologie: William Henry Ashley lance son appel aux jeunes aventureux et fonde la Rocky Mountains Fur Company...C'est au sein de cette dernière que s'illustreront les plus grands noms.On ne traite plus, on trappe...et s'instaure les rendez-vous (in french in the text). Les "Astoriens" et la RMFTC monopolisent la trappe jusque vers 1834...Avec ces derniers une nouvelle espèce apparait, le free trapper, prototype du mountain man, toujours floué à Saint Louis...Déjà avant 1840, c'était fini. Le castor n'était plus à la mode...et on avait tout ramassé.
Pas de grosse bêtise historique dans le film...il aurait été plus judicieux de situer l'action vers 1820...Dans les années 30, on trappait directement, et en altitude. Le Missouri servait de voie d'accès vers les montagnes, là où le boulot commençait...En 1833/34, Maximilien Prinz de Wied fait sa remontée avec Charles Bodmer, et le Yellowstone qui les emmène jusqu'en pays Mandan est un vapeur...ils connaitront le keelboat pour se rendre à Fort Union.
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.



Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité